Une autre idée du bonheur de Marc Lévy

Une autre idée du bonheur de Marc Lévy

Une autre idée du bonheur de Marc Lévy
On se rejoint sur Pinterest ?

Marc Lévy dans son livre “Une autre idée du bonheur” nous amène dans une course folle aux États-Unis. Son message : l’urgence ! L’urgence de vivre, l’urgence d’aimer, l’urgence d’être un être humain. Une histoire captivante à la rencontre des ingrédients qui font de notre vie, une vie plus belle et plus sereine. 

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je te parle du livre Une autre idée du bonheur de Marc Levy.

Hé oui, il ne m’a fallu que ce mot « bonheur » dans le titre pour me donner une envie folle de le lire. En plus, j’avais très envie de redonner une chance à Marc Levy. J’ai lu un seul de ses livres : L’étrange voyage de Monsieur Daldry que je n’ai malheureusement pas aimé.

Qu’en est-il de cette lecture ? Qu’est-ce que j’en ai pensé ? Et surtout quelles pépites de bonheur j’y ai débusquées pour nous aider à nous construire une vie meilleure. C’est parti ?

 

1 – Le résumé du livre de Marc Lévy en quelques mots

 

Un road trip à travers l’Amérique, tentant non ? Au volant d’une voiture de collection qui plus est ! Le hic, c’est qu’une détenue  en cavale s’embarque à bord, Agatha. Elle et son revolver chargé… La propriétaire du véhicule, c’est Milly. Une jeune femme sans histoire de 30 ans.

Ces deux femmes au caractère bien trempé vont  bon gré, mal gré faire route ensemble… Mais leur rencontre était-elle vraiment un hasard ? Est-ce que Milly était vraiment là au mauvais endroit, au mauvais moment ?

 

2 – Quel est mon avis d’une autre idée du bonheur ? 


J’ai dévoré ce livre.
C’est bien simple, ce matin j’ai quitté mon bungalow (oui je suis en vacances pas loin de Carcassonne, super !) j’étais à la page 63. Ce soir les 284 pages qui me restaient sont terminées. Terminées et ô combien appréciées !!!

J’ai pleuré comme une madeleine en fermant le livre. J’étais émue. Je viens de lire une histoire comme je les aime. Des personnages tellement attachants. Des personnages qu’on aimerait rassurer et des fois secouer comme un prunier. « Mon Dieu, comme il est bête ! S’il savait… » 

C’est bien ça la magie de ce livre. C’est que les personnages ne savent pas. Il y a du suspense ! Jusqu’aux toutes dernières pages !!! 

J’ai adoré les personnages d’Agatha et de Milly. Je les entends encore :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le philosophe qui n'était pas sage de Laurent Gounelle

« Mais qu’est-ce que vous pouvez m’énerver !! » 

Ça râle, ça se chamaille, ça s’observe en chien de faïence et puis… l’amitié prend vie. 

 

Une autre idée du bonheur de Marc Lévy

 

Je sais que ce ne sont « que » des personnages, mais j’aimerais quand même un jour les rencontrer.

Il y a d’autres personnages comme Tom, Max, Jo… des hommes, des vrais. Avec un grand coeur, un sens de l’honneur. Avec leurs défauts, défaillances. Ils sont terriblement humains et attachants. 

Et puis, il y a des personnages qui nous mettent en colère. Ceux qui nous dégoûtent. Ceux qui nous font crier « Justice ! » Je ne dévoilerai pas leur noms bien sûr… 🙂

Tu l’auras compris, j’ai adoré ce livre et je le conseille à 100000%. Les personnages sont attachants, chacun ayant son caractère, son histoire, ses raisons… Il n’y a aucune incohérence, plutôt une grande profondeur.

Le fond de l’histoire est très poignant et habilement raconté. On voyage dans le passé, celui des étudiants, des anciens combattants du Vietnam, de leurs combats contre les inégalités, le racisme, l’homophobie…

Les messages de ce livre sont forts et essentiels. Je t’en parle tout de suite.

 

2 – Quels enseignements peut-on tirer d’Une autre idée du bonheur ? 


Je pense qu’on peut apprendre des livres. De n’importe quels livres ! Et le livre de Marc Lévy ne fait pas exception à cette croyance que j’ai. 

 

Pépite de bonheur  1 –  L’urgence de vivre

 

Qui de mieux qu’une femme qui a été emprisonnée à l’âge de 21 ans, et ce pendant 30 ans pour nous expliquer ce qu’est l’urgence de vivre :

« Je ne sais pas combien de temps je resterai libre, mais je peux t’assurer que jusqu’à ce que l’on me reprenne, je vais réaliser toutes les choses que je n’ai pas encore faites, aussi bêtes et futiles soient-elles. Et comme tu ne veux surtout pas me ressembler quand tu auras mon âge, alors n’attends pas 30 ans pour t’en donner à coeur joie. »

Cette femme parle de toutes les barrières que l’on se met : « Je suis trop jeune pour ça, trop vieille pour ça, je suis une fille, je suis un homme, je suis marié, je suis célibataire, je ne sais pas, je n’ose pas… » Et elle nous dit STOP.

Si tu rêves de faire quelque chose, si tu as envie de faire quelque chose, même si c’est « débile », « stupide », « kitsch », « too much », fais-le ! 🙂 

Grâce aux paroles d’Agatha, c’est décidé, cette année j’installe un sapin de Noël dans mon salon. Même si je n’ai pas d’enfant, même si ça prend de la place et bla bla bla. Stop ! J’aime Noël que dis-je… j’adore Noël !!! 🙂

Et toi, quelles choses, quelles actions t’interdis-tu de faire au nom de fausses barrières ? 

Il n’y a pas qu’Agatha qui nous parle de l’urgence de vivre. Milly, la jeune femme de 30 ans qui a une vie bien routinière :

« Ma routine n’a rien de confortable, je m’emmerdais à mourir et j’ai saisi ma chance. »

Qu’en penses-tu ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Demain les chats de Bernard Werber

 

Pépite de bonheur 2 – L’urgence d’aimer

 

Là encore, Agatha a de précieux conseils à nous donner sur l’urgence d’aimer :

Une autre idée du bonheur de Marc Lévy« Si tu aimes quelqu’un, dis-le-lui, même si tu as peur, même si ensuite ton monde doit s’écrouler. » 

« Essaye de l’aimer au lieu de laisser la jalousie le détester. Personne n’appartient à personne. Rends-le heureux et tu le garderas. »

Je n’ai rien à ajouter à ces deux citations. Je les trouve juste parfaites. C’est exactement ce que je crois du plus profond de mes tripes.

Bien que… ça m’arrive de me montrer jalouse. Mais très vite, je me dis « Je n’ai pas à empoisonner la vie de la personne que j’aime à cause de mon manque de confiance EN MOI. L’amour, c’est plus que ça. C’est donner le meilleur de soi et non le pire. »

 

Pépite de bonheur 3 – L’urgence d’aider les autres

 

Le livre parle des combats livrés par les étudiants, les anciens combattants du Vietnam. De toutes ces personnes qui se sont opposées aux autorités gouvernementales. Celles qui luttaient pour des idéaux, contre le racisme, l’homophobie, la guerre…

« Je crois que le monde te doit pas mal de choses, il fallait bien que quelqu’un commence. » 

« Ne te satisfais pas d’une petite vie tranquille. Lutte pour un idéal, et quand bien même tu mènerais des combats de Don Quichotte, cela en vaudrait toujours la peine. Su tu croises la route de quelqu’un qui souffre, ne passe pas ton chemin. » 

 

Une autre idée du bonheur de Marc Lévy
On se rejoint sur Facebook et Instagram ?

 

Et toi quel serait cet idéal pour lequel tu combattrais ? 

Mon combat, c’est de montrer que le bonheur est à la portée de tous. Qu’il s’apprend, se cultive. Je pense que certaines personnes ne sont pas aussi heureuses qu’elles le pourraient et j’aimerais les y aider, de toutes mes forces et de tout mon coeur. Ça commence avec ce blog. C’est peut être peu mais c’est déjà un début. 🙂

La lecture du livre Wake-up de Christine Lewicki m’a beaucoup aidée dans la recherche de mon idéal, de ma mission. Tu peux lire l’article-résumé que j’ai fait de ce livre en cliquant ici. Cela t’aidera surement à réfléchir à ta propre mission de vie.

Je te remercie de m’avoir lue.

J’espère de tout coeur t’avoir donné un peu d’inspiration pour faire de ta vie, une vie meilleure.

Tu peux partager, si pour toi aussi lire t’apporte de la joie et du bonheur.

Je te dis à très bientôt.

Tiffany, chercheuse de pépites de bonheur

 

Si tu penses que ce livre peut t’être utile et que tu souhaites le commander par amazon, tu peux passer par ce lien. C’est un lien affilié. C’est à dire qu’Amazon me reverse entre 4 et 6 % de la somme. Cela n’a aucune incidence sur le prix d’achat final du livre. Cet argent me permet de continuer à acheter des lives sur le bonheur et à te proposer beaucoup de contenu gratuit. 🙂

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Entre ciel et Lou de Lorraine Fouchet

Je ne suis pas la seule à avoir aimé ce livre, tu peux avoir d’autres avis sur ce livre en cliquant ici.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 10
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *