L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

L’apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 Tal Ben-Shahar, dans son livre “L’apprentissage du bonheur”, nous invite plutôt à se poser cette question : Comment être plus heureux que je ne le suis aujourd’hui ? Autrement dit, il nous propose d’apprendre à être, chaque jour, un peu plus heureux. C’est pourquoi, dans cet article, je partage avec toi les 6 meilleurs conseils du livre.

 

L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je te fais le résumé du livre “L’apprentissage du bonheur” de Tal Ben-Shahar.

L’auteur est considéré comme le plus grand spécialiste de la psychologie positive au monde. C’est aussi un professeur de Harvard très réputé. En effet, il donne des cours sur le bonheur et ses cours sont les plus suivis de toute l’histoire de l’école d’Harvard.

J’ai beaucoup aimé ce livre, car les exercices sont très concrets et nous aident à inviter le bonheur dans notre vie. De plus, les explications sont claires et inspirantes.

Enfin, l’auteur, Tal Ben-Shahar, a un style très agréable à lire. En effet, il illustre ses propos par des citations, des exercices et des petites questions.

Je te conseille ce livre de tout coeur, car ce livre fait vraiment du bien. Il ne pointe pas du tout ce que l’on fait de mal, au contraire, on se sent compris et accompagnés dans notre quête du bonheur.

 

 

Les 6 meilleurs conseils du livre L’apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 

1 – Trouver le sens et le plaisir dans chaque chose

 

Dans son livre “L’apprentissage du bonheur”, Tal Ben-Shahar nous invite à nous souvenir de notre semaine passée ou des 2-3 derniers jours. Listons sur une feuille toutes nos activités et essayons de leur donner une première note : sur le sens qu’on leur donne.

  • Est-ce que cette activité a du sens à mes yeux ? A-t-elle un impact sur mon environnement et mon entourage ? Est-ce qu’elle correspond à mes valeurs de vie, mes passions et mes rêves ? Est-ce que j’ai fait cette activité pour moi ou pour me conformer aux attentes d’autres personnes que moi ?

Puis donnons à nos activités, une seconde note : sur le plaisir qu’on en retire.

  • Est-ce que cette activité m’a apporté un plaisir immédiat ? L’ai-je réalisée avec le sourire ou au contraire, ça me fatiguait rien que d’y penser ?

Être plus heureux : c’est faire, selon la mesure du possible, des activités qui ont le plus de sens ET qui nous procurent le plus de plaisir.

À cela, il nous faut comprendre qu’une activité qui nous procure du plaisir, mais, qui est vide de sens n’est pas celle qui nous rendra le plus heureux. L’inverse étant vrai aussi. Une activité qui a beaucoup de sens à nos yeux, mais, pour laquelle on ne ressent aucun plaisir aura aussi un faible impact sur notre bonheur.

Quelle activité a le plus de sens à tes yeux et qui t’apporte le plus de plaisir ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Cheminer vers la sagesse de Deepak Chopra

 

L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 

2 – Penser à la fois au présent et au futur, un conseil clé du livre L’apprentissage du bonheur

 

Tal Ben-Shahar parle de 4 visions différentes de la vie :

Il y a le « fonceur », celui qui ne pense qu’aux objectifs à atteindre. Il travaille dur et pense qu’« on n’a rien sans rien ». En fait, il vit dans la perspective que le futur sera meilleur, mais, sous certaines conditions : s’il obtient son diplôme, cette promotion, s’il achète cette maison… Le problème du fonceur, c’est qu’en plus de s’épuiser, il sera bientôt insatisfait. En effet, il pense à tort que son bonheur est une destination, un résultat à atteindre.

Il y a l’« hédoniste », celui qui ne pense qu’au plaisir immédiat. L’avenir, il n’y pense jamais. Le problème de l’hédoniste, c’est qu’il ne pense pas aux conséquences négatives de son comportement comme : la mal-bouffe, l’abus d’alcool, le manque de sport…

Il y a le « fataliste », celui qui ne retire aucun plaisir ni dans son présent ni dans la perspective de son avenir. En fait, il pense ne pas être fait pour le bonheur.

La 4e vision de la vie, dont parle Tal Beh-Shahar, est celle qui nous permet d’être plus heureux. Car, elle consiste à chercher dans notre situation, notre comportement, notre décision, un bénéfice immédiat ET à venir.

  • Quelle vision de la vie adoptons-nous le plus souvent dans notre quotidien ? Nous avons certainement eu au cours de notre vie des comportements à la fois, de type fonceur, hédoniste et fataliste. T’en souviens-tu ?
  • Aujourd’hui, pouvons-nous lister quelques activités qui nous offrent à la fois un bénéfice immédiat, mais aussi à venir ?

 

L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 

3 – Avoir des objectifs, un autre conseil clé du livre “L’apprentissage du bonheur”

 

Être plus heureux, c’est avoir des objectifs. C’est être capable de se concentrer et de surmonter des obstacles. Parce qu’on augmente ainsi notre confiance en soi et notre estime de soi. Oui, on se sent fier de nous et pleinement acteur de notre vie.

Tal Ben-Shahar, dans son livre “L’apprentissage du bonheur”, met l’accent sur une chose importante. Ici, il ne s’agit pas d’atteindre nos objectifs, mais d’en avoir !

Atteindre des objectifs rend plus heureux, c’est évident. Malheureusement, ce sentiment de bonheur ne dure pas.

Et, à l’inverse, ne pas avoir d’objectifs du tout ne nous rend pas plus heureux.

En effet, se fixer des objectifs nous permet d’avoir une vie pleine de sens, mais nous donne aussi la possibilité de vivre et de savourer le moment présent, car on a une bonne raison de nous lever chaque matin.

Alors, comment se fixer des objectifs qui rendent heureux ?

Notre objectif doit avoir suffisamment de sens à nos yeux. Il doit être en accord avec ce que l’on est et ce que l’on veut voir dans le monde, et il ne doit en aucun cas se conformer au regard des autres.

En effet, le but d’un objectif n’est pas d’impressionner ou de rendre fier notre entourage. Mais, de donner le meilleur de nous-mêmes.

Notre objectif doit être suffisamment difficile pour que l’on fasse appel à toutes nos compétences, nos passions et nos talents.

Et, il doit être suffisamment facile pour que l’on s’en sente capable et qu’on puisse en retirer un plaisir immédiat.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La puissance de l'acceptation de Lise Bourbeau

 

L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 

4 – Inviter le bonheur au travail

 

Tal Ben-Shahar, dans son livre “L’apprentissage du bonheur”, parle d’états de flux : c’est être tellement concentré sur une tâche qu’on ne voit pas le temps passer. 

Quand on connait un état de flux, c’est un moment où ce que l’on fait, ce que l’on est, prend tout son sens. Autrement dit, on est totalement concentrés sur ce que l’on fait. On laisse libre cours à ce qui est en nous. En fait, on fait appel à nos talents, à notre don.

On a donc le sentiment de s’accomplir pleinement et c’est un moyen d’être plus heureux.

De nombreuses études démontrent que c’est au travail que nous rencontrons le plus d’états de flux. Autrement dit, c’est dans notre travail que l’on a le plus de chance d’être plus heureux.

Et si notre travail ne nous plait pas ? Comment faire ?

Tal Ben Shahar propose deux choses :

  • Et si l’on revoyait nos croyances par rapport à notre travail actuel ? Si l’on partait du principe que c’est grâce au travail que l’on peut être plus heureux, que faire pour rendre notre travail plus agréable ? Est-ce que dans notre travail, il y a aurait un moment, une activité plus intéressante que les autres ? Pourrions-nous en augmenter la proportion ?
  • Et si nous ne sommes pas vraiment heureux dans notre travail et que nous ne pouvons rien y changer : pouvons-nous démissionner et trouver un autre travail qui a plus de sens à nos yeux ? Pour cela, listons tout ce qui a du sens à nos yeux, puis tout ce qui nous fait plaisir et enfin, nos atout ? Ensuite, essayons de réunir ces 3 choses dans notre travail pour être plus heureux.

Et notre temps libre ?

Tal Beh-Shahar, dans son livre “L’apprentissage du bonheur”, nous invite à arrêter de vivre notre temps libre comme un hédoniste, autrement dit, à ne rien faire de constructif pour notre avenir.

Et si l’on s’autorisait pendant notre temps libre à faire une ou des activités pleines de sens et plaisantes ?

 

L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 

5 – Simplifier notre vie, un conseil clé de Tal Ben-Shahar

 

Tal Ben-Shahar, dans son livre “L’apprentissage du bonheur”, nous conseille de réfléchir à notre semaine idéale.

Un peu plus haut, nous avions listé et noté toutes nos activités de la semaine passée ou des 2-3 derniers jours. Nous nous étions intéressés qu’à celles qui avaient le plus de sens et qui nous apportaient le plus de plaisir.

  • Et si l’on s’occupait des autres activités ? Celles qui ne nous touchent pas, ni par le sens qu’on leur donne ni par le plaisir qu’on en retire. Pouvons-nous supprimer ces activités ou les réduire ? Pouvons-nous refuser certains de nos engagements ou obligations ou pouvons-nous déléguer certaines choses de notre quotidien ?
  • De plus, pouvons-nous « ritualiser » quelques-unes de nos activités avec du sens et plaisantes ? Comment pouvons-nous nous encourager à les faire et à prévoir du temps pour elles ?

Et si notre objectif dès aujourd’hui était de tendre vers notre semaine idéale. Une semaine avec le juste nécessaire d’obligations et d’activités qui ont du sens et qui sont plaisantes ?

On ne cherche ni la perfection, ni à ajouter des choses, mais seulement à faire mieux, mais moins.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Confiance illimitée de Franck Nicolas

6 – Cultiver la bienveillance et gratitude au quotidien

 

Tal Ben-Shahar nous pose cette question : « Et si le fait de donner était le meilleur moyen d’être heureux ? »

En effet, il explique le cercle vertueux de la bienveillance : plus on aide les gens et plus on est heureux. Plus on est heureux et plus on aide les gens ! Car c’est en donnant qu’on reçoit le plus. Et c’est en recevant que l’on a envie de donner encore plus.

Aider les autres ne demandent pas de révolutionner le monde. En fait, cela demande d’être soi, de s’accomplir, de trouver les activités qui ont le plus de sens pour nous, celles qui sont les plus plaisantes dans le moment présent. Cela demande de trouver comment être plus heureux..

Tal Ben-Shahar parle également de gratitude.

« Accepter que tout est là : il n’y a rien de plus à vivre que les détails quotidiens, ordinaires. On mène une existence heureuse quand on tire du sens et du plaisir dans le temps passé avec ses proches, dans l’acquisition de connaissances nouvelles, ou dans la mise en oeuvre de tel projet professionnel qui nous intéresse. Plus nos journées sont pleines de ce vécu-là, plus nous serons heureux. »

Être reconnaissant de vivre une vie plaisante et pleine de sens. Être reconnaissant de trouver de la joie dans le moment présent. C’est ça, être plus heureux.

 

L'apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar

 

En savoir plus pour être heureux :

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre les 5 gestes quotidiens à avoir pour être heureux tous les jours, en cliquant ici.
  • Découvre les 9 routines bonheur pour être heureux au quotidien, en cliquant ici.

 

Je te propose ces 2 livres inspirants :

  • Kilomètre Zéro de Maud Ankaoua. Un roman initiatique, dans lequel on rencontre une femme qui part à l’autre bout du monde pour chercher une formule chimique pour sauver la vie de sa meilleure amie. Elle va tout remettre en question et découvrir qu’elle ne vit pas forcément la vie qu’elle voudrait. Je te conseille de tout coeur ce livre, car il te fera de poser les bonnes questions et te donnera de bons conseils pour reprendre ta vie en main et être plus heureux au quotidien. 

 

 

 

  • Mon ebook “Reprendre sa vie en main”. Tu as envie de reprendre ta vie en main pour vivre une vie qui te ressemble et te passionne, mais malheureusement, tu manques de confiance en toi pour te lancer et tu ne sais même pas par où commencer. C’est pourquoi cet ebook est fait pour toi ! Tu y trouveras 4 étapes à suivre pour trouver confiance en toi, découvrir ce qui te tient vraiment à coeur et comment atteindre tous tes objectifs sans stresser ni culpabiliser. Je te le conseille de tout coeur, car cet ebook te donnera des ailes et t’aidera à te lancer à la conquête de tes rêves ! Et cela, dans la joie et la bonne humeur.

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Écris “oui” dans les commentaires si l’article a résonné en toi.

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    102
    Partages
  • 26
  • 76
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *