Le premier jour du reste de ta vie de Virginie Grimaldi

Et si on parlait du livre de l’été ? Enfin, c’est ainsi que je le vois.

Le premier jour du reste de ta vie, un titre mi-figue, mi-raisin. Ce titre, c’est comme un élan vers la vie, et en même temps on entend les échos des pleurs du passé.

Le livre de Virginie Grimaldi, c’est exactement ça : un cri d’espoir dans un océan de tristesse.

L’auteure raconte l’histoire de 3 femmes que tout semble séparer : l’âge, le statut social, les expériences du passé, leur personnalité et leurs rêves.

L’une, la quarantaine a enfin décidé de quitter son mari (pire que) volage. La seconde est triste à mourir car son mari l’a quittée. La troisième, beaucoup plus jeune, a du temps à rattraper et surtout auprès de jeunes hommes…

Les 3 femmes embarquent dans une croisière : une croisière autour du monde, en solitaire ! Autrement dit, les rencontres amoureuses sont formellement interdites mais les rencontres amicales sont fortement recommandées. 

Nous voilà embarqué sur un super bateau avec à son bord un personnel adorable, des fêtes bien arrosées, des excursions magiques… Ça donne envie !

On voyage à travers le monde, à travers le regard de 3 femmes hautes en couleurs. Leur amitié est vivante, vibrante. C’est un tourbillon d’émotions.

Quel est mon avis sur le livre ?

 

J’ai adoré !
C’est très simple ! Je l’ai lu sur 2-3 jours. Dès qu’on m’interrompait, je montrai les crocs : « Laissez-moi lire !!!! »

J’ai tout de même terminé le livre dans la voiture pendant que mon mari conduisait. Ce n’est pas très poli mais… j’avais tellement envie de voir ce qu’allait devenir mes 3 copines de l’été !!!!

J’ai adoré ce livre car j’ai ri et j’ai pleuré aussi. J’étais toute attendrie à certains passages. J’ai eu peur aussi à d’autres endroits.
La vie peut être cruelle et belle à la fois.


J’ai voyagé à travers ce livre. Je suis allée nager avec des dauphins.
Je suis allée au sommet de la plus haute tour de Singapour. J’ai tricoté de bon matin, sur le balcon de ma cabine. Un chocolat chaud me tenant compagnie. Mmmh, c’était délicieux.

Un livre que je re-lirai l’été prochain !! Sans aucun doute !  Peut être même cet hiver quand le soleil me manquera. 🙂

Quels enseignements peut-on tirer de ce livre ?

Partir en vacances ! 

Même seule ! Ça, c’est le premier message du livre. On ne se sent pas bien, on a un peu d’argent de coté. Partons !!!!! Sortons de notre cocon, de notre quotidien et allons mesurer la beauté du monde. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Dieu voyage toujours incognito de Laurent Gounelle

Je valide !! et toi ? 🙂

Faire confiance à l’amitié ! 

Ouvrons notre coeur aux nouvelles amitiés. Sans distinction d’âge, de sexe, de rang social…. sans même savoir si nous nous reverrons ou non. Profitons de l’instant présent et savourons-le en bonne compagnie. Même si c’était pas prévu au programme.

Je valise aussi, et toi ? 🙂

Faire confiance à l’amour ! 

Là encore, même si c’était pas prévu. Même si ce n’est pas le moment. Même si… les bonnes excuses sont illimitées. Elles n’en restent pas moins complètement fausses !

« L’amour peut frapper à tout âge, partout. Même quand on ne l’attend pas. Il serait dommage de lui tourner le dos. Nous allons tous au même endroit ; autant rendre le chemin plus heureux. »

Savourer le quotidien. 

Le bonheur, ce n’est pas une fois l’année en vacances. Ce n’est pas que lorsqu’on part en croisière. Le bonheur n’est pas forcément ailleurs, avec d’autres personnes.

Le bonheur, c’est partout, tout le temps et surtout au quotidien. Il suffit de le voir. 🙂

« Elle a réalisé que le bonheur se cachait dans les petits moments du quotidien. Lorsqu’elle pensait l’avoir perdu, tout lui manquait, même les choses auxquelles elle ne prêtait pas attention ou celles qui l’agaçaient. Désormais, elle les apprécie. Se brosser les dents avec lui. L’entendre cacher la bouche ouverte. Étendre ses chaussettes. Le voir claquer les portes. L’écouter noyer ses histoire de détails sans importance. Il est là. »

Cultiver ses passions.

Parfois, on aime faire quelque chose mais on peut en avoir honte ou ne pas trouver ça utile. On pense qu’on perd notre temps : tricoter, dessiner, faire du découpage, colorier, lire, écrire…

Et si je te disais qu’il ne faut jamais douter de nos passions. Au contraire, on peut leur faire de la place, leur donner vie.

Qui sait ? On n’est pas à l’abri d’être heureux et épanouie et peut être même d’en faire un métier… 🙂

À qui s’adresse ce livre ?

Ce livre, c’est pour toutes les personnes qui n’ont pas honte de vibrer grâce à des mots sur du papier. Celles qui n’ont pas honte de rire, de pleurer, le nez collé à un livre.

Virginie Grimaldi parle à toutes les personnes qui ont un coeur assoiffé de voyages, de beaux sentiments, de paix, d’amitié et d’amour. Un coeur qui a besoin d’inspiration et de douceur. 

Pour toutes les personnes qui pensent que le bonheur est un droit et un devoir. Que le bonheur se cultive page après page. 🙂

Je te remercie de m’avoir lue.
J’espère de tout coeur t’avoir donné un peu d’inspiration pour faire de ta vie, une vie meilleure.

Tu peux partager, si pour toi aussi lire t’apporte de la joie et du bonheur.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le philosophe qui n'était pas sage de Laurent Gounelle

Tu peux retrouver tout plein d’autres résumés de livre en cliquant ici.

Je te dis à très bientôt.

Tiffany, chercheuse de pépites de bonheur

Si tu penses que ce livre peut t’être utile et que tu souhaites le commander par amazon, tu peux passer par ce lien. C’est un lien affilié. C’est à dire qu’Amazon me reverse entre 4 et 6 % de la somme. Cela n’a aucune incidence sur le prix d’achat final du livre. Cet argent me permet de continuer à acheter des lives sur le bonheur et à te proposer beaucoup de contenu gratuit. 🙂

Je ne suis pas la seule à avoir aimé ce livre, tu peux avoir d’autres avis sur ce livre en cliquant ici.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    19
    Partages
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *