livre sur le lâcher prise

27/52 – Le livre sur le lâcher prise de Guy Finley

livre sur le lâcher prise
On se rejoint sur Pinterest ?

Le livre sur le lâcher prise de Guy Finley est la promesse d’une vie sereine car, nous apprenons à accepter la vie comme elle est. Nous arrêtons de lutter, de râler et de nous mettre en colère. La question est comment le mettre en pratique ? Je te propose le meilleur des conseils du livre “Vivre et lâcher prise”

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je veux te parler d’un livre sur le lâcher prise, celui de Guy Finley.

C’est le 27e livre que je lis dans le cadre de mon projet : lire et résumer 52 livres sur le bonheur en 52 semaines. Pour en savoir plus, je t’explique comment ça a commencé, ici.

Guy Finley est un ancien acteur américain. Il a tout abandonné en 1979, après un voyage initiatique en Inde et en Extrême-Orient. Depuis, il a créé une fondation sur l’épanouissement personnel et a écrit plusieurs livres à succès sur le lâcher-prise.

Selon moi, ne pas savoir lâcher prise, autrement dit vouloir que notre vie soit autrement est une des 5 grandes erreurs que l’on fait et qui nous empêchent d’être plus heureux. Tu peux retrouver les 4 autres erreurs en cliquant ici.

 

1 – Qui suis-je ? Pourquoi et comment suis-je ici ? 

 

Ce sont 3 questions fondamentales, que l’on se pose quand nous ne nous sentons pas satisfaits de ce que nous avons.

livre sur le lâcher priseQuand nous sommes déçus par notre existence, en général, nous nous tournons vers des solutions dites terrestres. Nous changeons de travail, de compagnon, de ville, de pays, de maison…

Après une période de mieux, voire même d’euphorie, de bonheur, ce mal être finit par nous rattraper. On se retrouve avec ces questions qui nous trottent dans la tête : « Qui suis-je ? Pourquoi suis-je ici ? »

Guy Finley nous invite à rechercher une solution non pas terrestre, mais spirituelle, pour apaiser nos souffrances.

 

2 – Comment savoir si j’ai le coeur brisé ?

 

Dans son livre sur le lâcher-prise, Guy Finley nous raconte une histoire. Une jeune femme se sent mal. Elle connait des période de calme voir même de bonheur mais au fond, elle se sent déçue : « Est-ce donc que cela la vie ? »

Elle finit par aller voir son médecin de famille, qu’elle n’a pas vu depuis une bonne dizaine d’année. Dans le cabinet, rien a changé. Elle se sent en confiance et décide de dire à son médecin combien elle se sent déçue par la vie. Elle en vient à se demander : « Suis-je malade ? Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à être heureuse ? »

Le médecin lui pose une série de questions. Je t’invite à te les poser aussi :

  • As-tu des regrets par rapport à ce qui s’est passé dans ton passé ?
  • As-tu tendance à rêver à un avenir meilleur ?
  • Supportes-tu difficilement, à certains moments, à rester seule avec toi-même ?
  • Nourris-tu de la colère, du ressentiment envers des personnes ?
  • As-tu peur que les autres te blessent ?
  • As-tu l’habitude à juger les autres, leurs projets par exemple ?
  • Ne ressens-tu de la joie que lorsque tu es occupé à faire quelque chose ?
  • T’arrives-tu d’être déçu par des membres de ton entourage proche ?

La jeune femme à la fin de ces questions s’exclame, gênée et un peu en colère : « Allez-vous enfin me poser une question à laquelle je peux répondre par la négative ? » 🙂

Le verdict du médecin : vous avez le coeur brisé !

« Tout le monde sur cette planète, à l’exception d’un très petit nombre de gens, a le coeur brisé. »

 

livre sur le lâcher prise

 

3 – Pourquoi avons-nous le coeur brisé ? 

 

« Notre coeur n’a pas été créé pour se remplir tout seul »

Nous ne savons pas prendre soin de notre coeur et nous l’avons endommagé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  20/52 - Le livre de la joie du Dalaï-Lama et de Desmond Tutu

Notre réflexe pour combler notre coeur est d’avoir des choses : une belle relation, une bonne situation, un grand voyage…

Mais la réalité fait que ce qui nous comblait de bonheur hier encore, aujourd’hui devient la source de notre malheur. Car, nous nous attachons à des choses, des gens, des situations qui sont destinés à changer. En effet, la vie est en constante évolution. Tout change !

« Ce ne sont pas les autres qui nous infligent les pires de déceptions, mais le choc entre la réalité et les emballements de notre imagination »

Nous nous blessons en nous attachant. Guy Finley dans son livre sur le lâcher prise nous invite à nous libérer !

 

4 – Être libre « spirituellement », c’est quoi ? 

 

livre sur le lâcher prise1 – Ne plus avoir besoin de juger les autres ou de rechercher la justice. Si quelqu’un nous blesse par un acte ou une parole ne lui donnons pas refuge en nous-mêmes, laissons-le partir.

2 – Ne plus ressentir de l’envie et de la jalousie. Comprendre que notre envie est insatiable et que jamais nous ne serons satisfaits. C’est pourquoi, il nous faut nous rappeler que nos possession ne sont pas ce que nous sommes.

3 – Arrêter de courir après quelque chose. Nous sommes toujours au bon endroit et au bon moment.

« La véritable victoire consiste à découvrir que, pour obtenir un résultat positif, nous ne pouvons nous abandonner à des états négatifs. »

Autrement dit, ce n’est pas en vivant dans le stress que nous arriveront à une vie de sérénité.

4 – Cesser d’héberger la haine et la rancoeur en nous. Ne donnons pas à la haine le droit d’exister car sinon elle trouver refuge en nous.

« Pour être libres, il nous suffit de comprendre que c’est la haine qui hait. »

5 – Décider que nous avons confiance en notre capacité à surmonter les épreuves car, nous savons que nous sommes des êtres illimités.

« Nous comprendrons la loi spirituelle selon laquelle on ne peut pas nous imposer un fardeau sans nous donner en même temps la force nécessaire pour l’assumer. »

 

5 – Réussir à nous libérer en chassant les « voleurs de paix »

 

Pour se libérer, il nous faut comprendre que nous avons déjà tout en nous. Il n’y a rien à chercher, à débusquer. Nous n’avons qu’à faire silence et apprendre à mieux nous connaitre, car tout est en nous. 

« Si nous parvenions à écouter dans le silence, nous apprendrions que la paix est un don offert à chacun de nous. Mais seulement si nous abandonnons l’idée qu’il est en notre pouvoir de posséder la paix, comme nous aimerions posséder toutes sortes d’objets. »

Alors, si la paix est en nous, pourquoi nous sentons-nous si perdus, stressés et finalement pas autant heureux qu’on le voudrait ?

Il existe des « voleurs de paix ». Ils sont au nombre de 3 :

 

livre sur le lâcher prise
1er voleur de paix :

Nous perdons contact avec notre paix quand on nous essayons de devenir ce que les autres pensent de nous. Tout simplement, parce que ces personnes et leurs opinions n’ont aucun pouvoir. Ils ne peuvent nous prendre notre paix. C’est donc une perte de temps en plus d’une source de stress.

 

2e voleur de paix :

Le pire « voleur de paix » selon moi, c’est lorsque nous sommes en train de « monter » un dossier contre quelqu’un. Quand on le rendre responsable de notre état négatif ou de notre situation. Nous nous racontons des histoires qui n’ont aucun sens. Nous ne pouvons pas blâmer qui que ce soit si nous avons perdu notre paix, hormis nous-mêmes.

« Nous perdons notre paix parce que nous nous identifions à tort avec une pensée douloureuse qui cherche à nous entrainer dans sa vie mesquine. Débarrassons-nous de la mesquinerie. Débarrassons-nous de la rancoeur et laissons la paix prendre sa place. »

Il faut comprendre que notre égo est à l’origine de certaines de nos pensées. Et le « job » de l’égo, c’est de nous protéger. Ainsi, il voit les autres comme des menaces et nous pousse à rivaliser.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  29/52 - Ta deuxième vie commence quand... 7 leçons de vie par Raphaëlle Giordano

3e voleur de paix :

Notre paix disparait quand nous sommes occupés à nous évaluer en permanence. Guy Finley parle de « caméra invisible ». J’aime beaucoup ce terme, ça me parle ! Oublions cette caméra que nous avons en nous, arrêtons d’analyser ce que nous avons fait, pensé auparavant. Arrêtons de nous surveiller ! Vivons la paix dans le présent.

 

6 – Pour guérir notre coeur, il faut souffrir

 

Pour guérir notre coeur, autrement dit nous libérer et atteindre la paix, nous devons cesser de nous cacher nos défauts et nos douleurs. Nous devons les observer !

Pour expliquer ce point, j’aimerais prendre le livre de Lise Bourbeau « La puissance de l’acceptation » (Tu peux retrouver le résumé en cliquant ici)

Elle parle de projection. Toute la colère, la déception et même l’envie et la jalousie que nous éprouvons envers les autres, sont de précieux enseignants. À condition, que nous nous observions.

livre sur le lâcher priseLes autres ne sont que le reflet de nous-mêmes. Autrement dit, ce que nous voyons en eux, c’est ce qu’il y a en nous. Que ce soit les défauts que nous voyons chez les autres mais aussi leur qualité

David Lefrançois dans sa vidéo sur l’image de soi, parle très bien de ce phénomène qu’est la jalousie et comment en sortir.

Nous observer, observer les sentiments douloureux, qui nous habitent, nous permettent de mieux nous connaitre. Nous devons donc regarder cette souffrance en nous pour la faire disparaitre.

 

7 – Le découragement est un mensonge

 

« Le découragement est un mensonge »

Voilà une phrase qui m’a fait l’effet d’un électrochoc. Et toi, qu’en penses-tu ?

livre sur le lâcher priseSe sentir découragés est un état que l’on a tous connu à un moment ou à un autre, quand on :

  • comprend que nous sommes moins en forme avec l’âge et que notre santé ne sera jamais aussi belle qu’avant
  • s’aperçoit qu’on a pas bonne mine
  • pense à nos relations avec nos proches et que l’on considère que nous ne sommes pas traités à notre juste valeur
  • fait l’inventaire de nos possessions, enfin surtout de leur absence
  • se pense victime du sale caractère d’un proche et qu’on ne peut pas le changer…

Il y a énormément de situations dans lesquelles nous nous sentons insatisfaits et donc nous nous décourageons.

La clé pour être plus sereins, c’est de comprendre que les causes de notre découragement importent peu. C’est plutôt la manière dont on va vaincre ce sentiment qui est essentielle.

« Le découragement est exactement ce que ce mot veut dire : l’absence de courage nécessaire pour lutter contre ce qui se dresse devant nous. »

Ayons le courage d’observer notre insatisfaction qui nous conduit au découragement. Respirons calmement et décidons de ne pas nous laisser entrainer dans cette souffrance. C’est dans la paix du coeur et de l’esprit que les états négatifs disparaissent. 

 

8 – Nous sommes les souverains de notre vie

 

« Les pensées ne sont que des ombres. Elles n’ont aucune substance, autre que celle que nous leur donnons. »

Nous sommes souverains de notre vie car, nous pouvons décider quelles pensées et quels sentiments sont autorisés à prendre refuge en nous.

En effet, nous pouvons ignorer les pensées et les sentiments négatifs car, nous savons qu’ils sont destructeurs. C’est eux qui blessent notre corps et dévorent notre paix.

 

livre sur le lâcher prise

 

  • Comment décider de nos pensées ou sentiments ?

1 . Il s’agit de nous observer, le plus souvent possible et le plus longtemps possible. C’est comme un entrainement de sport, plus on fait et plus c’est facile.

2 . Quand on comprend qu’un sentiment négatif apparait et qu’il veut qu’on le suive dans toute sa douleur, nous devons nous souvenir que nous sommes souverains de notre vie et que notre but est de protéger notre paix intérieure.

3 . On ramène notre attention au présent. On prend conscience de notre corps et on observe les sentiments qui s’agitent en nous. On veille à respirer calmement et à relaxer nos épaules.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7/52 - Imparfaits, libres et heureux de Christophe André

Cette attention au présent avec la conviction que nous voulons vivre en paix, nous aidera à faire disparaitre les sentiments négatifs.

Au début, il nous faudra beaucoup de concentration et de temps.

 

Mon avis du livre sur le lâcher prise de Guy Riley

 

“Vivre et lâcher prise” est une belle lecture. C’est inspirant et apaisant.

À vrai dire, je ne m’attendais pas à aborder le lâcher prise d’un point de vue aussi spirituel. Et, en même temps, j’en suis ravie.

Ce livre remet du plomb dans la cervelle. On prend plus de recul. On élève notre conscience et on sourit devant tant de douceur.

Il regorge de tout un tas de phrases qui inspirent et percutant. J’adore ce genre de phrases. J’aime les écrire dans mon carnet et les re-lire tous les jours.

Le message « nous sommes souverains de notre vie » m’a beaucoup aidée. Parfois (souvent ?), je me perds dans des pensées noires. Je le sais, elles sont agressives, destructrices et je ne sais pas vraiment quoi faire. Je me dis que si elles sont là, c’est qu’il y a une raison. Je pense que ces pensées, c’est moi. Ce livre sur le lâcher prise m’a fait comprendre que c’est ma vision de mon présent, mon passé et de mon futur qui est erroné. C’est cette vision qui me blesse.

À moi de cultiver la paix qui m’est naturelle. Et surtout, je garde en mémoire le message que la vie est faite pour être douce.

 

Points positifs du livre

. Le message est doux et inspirant

. Le livre est bien structuré : titres précis, chaque chapitre a une conclusion

. Il y a de bons exemples pour mieux comprendre certaines notions

. L’auteur arrive à mettre des mots sur ce sentiment : « Qu’est-ce qui m’empêche d’être plus heureux ? »

Points négatifs du livre

. Certaines notions sont pas toujours évidentes à comprendre

. Quelques propos assez durs, notamment sur l’extrémisme

Si je devais une note à ce livre, ce serait 3/5.

 

livre sur le lâcher prise
On se rejoint sur Instagram et Facebook ?

 

Pour en savoir plus sur le lâcher prise

 

Tu peux retrouver mon article dans lequel je te propose 3 exercices pour apprendre à lâcher prise, en cliquant ici.

Les livres :

 

Je te remercie de tout coeur de m’avoir lue.

J’espère que tu as trouvé de l’inspiration pour faire de ta vie, une vie plus belle et plus sereine.

Tu peux partager, si toi aussi, tu penses que le bonheur se décide et s’apprend.

Dis-moi, si toi aussi, tu as parfois cette sensation d’insatisfaction qui t’empêche d’être heureux ? As-tu quelques conseils pour y faire face ?

À bientôt.

Tiffany, chercheuse de pépites de bonneur

 

Si tu penses que ce livre peut t’être utile et que tu souhaites le commander par amazon, tu peux passer par ce lien. C’est un lien affilié. C’est à dire qu’Amazon me reverse entre 4 et 6 % de la somme. Cela n’a aucune incidence sur le prix d’achat final du livre. Cet argent me permet de continuer à acheter des lives sur le bonheur et à te proposer beaucoup de contenu gratuit. 🙂

Je ne suis pas la seule à avoir aimé ce livre, tu peux avoir d’autres avis sur ce livre en cliquant ici.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    23
    Partages
  • 20
  • 3
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *