Vivre avec gratitude : 4 conseils très simples et magiques

Parce que la gratitude est un véritable aimant à bonheur, il est essentiel de l’inviter dans son quotidien. Mais, comment faire concrètement ? Par où commencer ? Voici 4 conseils très simples et magiques pour vivre avec gratitude.

 

Vivre avec gratitude : 4 conseils très simples et magiques

 

1 – Pourquoi on ne sait pas vivre avec gratitude

 

En fait, nous avons appris à nous concentrer sur le négatif, à voir ce qui ne va pas, à ressasser nos erreurs et à imaginer les pires catastrophes.

De plus, notre mental est ainsi fait que lui-même retient plus facilement le négatif et se focalise dessus. Parce qu’il pense qu’il faut s’en protéger à tout prix, alors il planifie, il projette, il ressasse tout ce qu’il y a de négatif dans notre vie ou tout ce qui pourrait nous arriver de pire.

Autrement dit, ce n’est pas étonnant que nous ayons des difficultés à vivre avec gratitude.

Le truc, c’est que ce n’est pas par parce que nous avons appris à nous concentrer sur le négatif et que nous hébergeons H24 un mental qui aime réfléchir au négatif que nous sommes condamnés à continuer de vivre ainsi.

En effet, tout ce que nous avons appris peut être désappris et nous pouvons apprendre à vivre avec notre mental négatif.

Comment ?

En mettant en place les bonnes habitudes, en ayant les bons réflexes aussi.

 

Vivre avec gratitude : 4 conseils très simples et magiques

 

2 – Mais, c’est quoi vivre avec gratitude

 

Mais, tout d’abord, qu’est-ce que ça veut dire avec gratitude ?

En fait, le problème avec cette idée de vivre avec gratitude, c’est que nous avons tendance à idéaliser la chose, à tel point même que nous tournons cela en ridicule.

En effet, vivre dans le monde des Bisounours nous fait bien rire.

Mais, vivre avec gratitude, ce n’est pas du tout cela.

En fait, ce n’est pas faire semblant que tout va bien, que tout le monde est beau et gentil. Pas du tout.

Vivre avec gratitude, c’est savoir saisir les petits moments de joie du quotidien.

C’est savoir saisir le regard de notre amoureux, le sourire de notre enfant, le chant d’un oiseau, la caresse du vent, la chaleur d’un rayon de soleil.

Alors, pas forcément sur l’instant, parce que bien souvent nous sommes en train de nous inquiéter de mille et une choses, mais plutôt d’y revenir le soir avant de nous coucher et/ ou le matin au réveil.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment profiter de la vie ? 5 conseils magiques

Nous souvenir qu’il y a des moments de joie dans notre vie et de sourire rien que d’y penser.

En fait, vivre avec gratitude, au tout début, c’est s’offrir 5 minutes de pure joie, de soulagement aussi.

Prendre conscience que, dans notre vie, tout n’est pas parfait, mais tout n’est pas noir non plus.

 

Vivre avec gratitude : 4 conseils très simples et magiques

 

3 – L’outil magique pour rayonner de joie

 

Mais, comment penser à s’offrir ces 5 minutes de gratitude ?

Pour cela, je t’invite à créer un journal de gratitude, c’est un outil magique qui a changé ma vie et nul doute qu’il changera la tienne.

En fait, c’est très simple.

Tout d’abord, offre-toi un petit carnet qui te plait tout particulièrement.

Puis, tous les soirs et/ou tous les matins, liste 3 choses qui te donnent envie de dire « merci », qui te donnent le sourire.

Au début, ce ne sera peut-être pas évident de lister ces 3 choses, prends tout ton temps.

Puis, avant de refermer ton carnet et reprendre le cours de ta vie, prends 10 grandes respirations.

Ferme les yeux et laisse ces 3 choses que tu viens de lister faire naître un sourire sur ton visage et faire battre ton coeur un peu plus vite.

Ressens cette envie, ce besoin même de dire « merci, merci d’être en vie ».

Je t’invite de tout coeur à mettre en place cette habitude qui va vraiment changer ta vie.

Parce que vivre avec gratitude, c’est la meilleure façon d’être heureux dans sa vie. J’y crois de tout coeur, j’en suis même convaincue, parce que c’est ce qui m’est arrivé et ce qui m’arrive encore chaque jour.

La gratitude est magique !

 

Vivre avec gratitude : 4 conseils très simples et magiques

 

4 – Souviens-toi : la baguette magique qui changera ta vie, c’est toi

 

Tu sais, quand on ne sent pas bien dans sa vie, on voudrait avoir une baguette magique et faire 3 voeux pour changer ce qui ne va pas dans sa vie.

Je le sais, parce qu’il y a encore quelques années, j’aurais donné beaucoup pour avoir cette baguette magique.

Mais, en commençant mon apprentissage du bonheur, j’ai découvert que la baguette magique qui m’aidera à changer ma vie, c’est moi.

En effet, ma vie n’attend que moi pour rayonner de bonheur et de joie.

Et, pour moi, vivre avec gratitude, c’est la base pour transformer sa vie.

Parce qu’on attend trop souvent que la vie nous sourie. Mais, nous faisons là une grave erreur.

Il ne faut pas attendre le bonheur, il faut l’apprendre, le cultiver et le nourrir.

C’est parce qu’on va apprendre à voir tous ces petits moments de joie, qui ont tendance à passer totalement inaperçus, que la magie opère.

Tout simplement, parce qu’il y a une loi de l’Univers qui est très simple : tout ce sur quoi porte notre attention prend de l’ampleur.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  10 conseils pour vivre une vie plus passionnante dès maintenant

Autrement dit, plus je me concentre sur les raisons que j’ai d’être heureux, heureuse dans ma vie, et plus je ne fais qu’en voir.

Je ne te demande pas de me croire sur parole, je te demande d’essayer pendant les 30 prochains jours.

Fonce t’acheter un joli carnet et note 3 raisons que tu as de dire « merci », d’avoir le sourire, tous les soirs et/ou les matins.

 

Vivre avec gratitude : 4 conseils très simples et magiques

 

En savoir plus pour être heureux dans la vie

 

Je t’invite à lire 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Le pouvoir de Rhonda Byrne. J’ai adoré ce livre dans lequel l’auteure nous explique comment elle fait pour vivre avec gratitude. Ce livre est un vrai rayon de soleil, je te le conseille de tout coeur.

 

 

 

  • Avec des si et des peut-être de Carène Ponte. J’ai adoré ce roman pétillant dans lequel on rencontre une jeune femme qui a une fâcheuse tendance à ne pas aimer sa vie et à ressasser les choix de son passé. La vie va la prendre au mot et va lui permettre de revenir sur l’un de ses choix. Je te conseille de tout coeur ce livre qui te rappellera que notre présent est rempli de magie.

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ».

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

6 commentaires sur “Vivre avec gratitude : 4 conseils très simples et magiques

  1. Wahouuu ! Merci ma soeurette, j’ai adoré te lire et tout ces joli conseils qui boost !! Tu m’as donné envie de lire ce livre également. Quel plaisir <3

    1. Tiffany Buton dit :

      Ma soeurette d’amour. Merci pour tes encouragements. Ça fait chaud dans mon petit coeur. J’aurais le livre dans ma valise si tu veux hihi. Merci pour ton soutien <3

  2. Virgilia dit :

    Article que j’ai vraiment adoré lire, en mangeant ma kacha #kiffdumatin! Je préviens, mon commentaire va être très long!
    Tout d’abord, j’aime l’idée que le bonheur se cultive. Parce que c’est bien vrai!
    Ensuite, pour la liste des 100 choses à faire avant de mourir. Je l’ai fait d’une autre manière. Je me suis écris une lettre il y a deux ans, pour mes 30 ans. Lettre dans laquelle j’écris à la moi qui a trente ans, je lui demande si elle a réalisé tel ou tel projet. Je n’aime pas cette idée de choses à faire avant de mourir (j’ai terriblement peur de la mort). Mais cette liste me plaît bien! Je vais y penser aujourd’hui!
    Pour le sac à dos par dessus le mur. Je suis d’accord aussi. Quand je me fixe des objectifs, je me dis « ok, tu veux faire ça, et donc qu’est-ce que tu dois mettre en place pour réussir ». Souvent ça marche. Pour l’Ukraine, je me suis fixé cet objectif il y a 5 ans. J’ai réalisé que pour avoir ce poste, je devais faire ma licence, puis un master. Et c’est ce que j’ai fait. Et parfois ça ne marche pas: le bon niveau de russe avec lequel je voulais revenir cette année par exemple!. Dans ce cas là, j’essaye d’analyser pourquoi ça n’a pas marché. Pour le russe, je n’arrivais pas à y consacrer du temps, même quand j’avais du temps! Ok, est-ce que c’était un objectif important pour moi? Oui! Alors en rentrant, je l’ai inclus à ma morning routine. Même quand je n’ai pas l’envie, je me force à ne faire que 15 minutes au lieu de mes 1h30-2h. Là, ça rejoint un peu l’idée des 5 minutes. Je me lance dedans, si j’ai la motivation, je continue un peu, sinon je ne fais que 15 minutes. Et même 15 minutes, c’est bénéfique. Et j’ai déjà de très grands progrès. Qui ne me permettraient pas de faire un teatime avec Vlad, mais tout de même! Ne mettons pas la charrue avant les boeufs!
    Ah, la procrastination! Si il y avait une reine de la procrastination, ce serait moi! Le pire, c’est que je ne fais rien pour changer ça! Pour la récompense, je fais exactement pareil!
    Pour l’optimisme, je suis d’accord avec ce que tu as écris. Perso, je suis quelqu’un qui va tout de suite dramatiser une chose, et même pas 1h après, j’aurais complètement relativisé. (Ok, parfois ça me prend 1 nuit, mais c’est plutôt rare). Au début, je culpabilisais de réagir comme ça. Et puis, je me suis rendue compte que ce n’était pas grave, puisque j’arrivais à relativiser! C’est ça qui est vraiment « grave » à mon sens, ne pas savoir relativiser, ne pas savoir différencier les choses hyper graves de celles qui ne le sont pas. Et j’ai remarqué que je suis devenue intolérante face à des gens comme ça.
    Pour ce qui est de la gratitude, tu connais mon avis sur la chose. Perso, c’est ça qui m’a aidé à être pleinement heureuse!
    Concernant les défis et la nouveauté, je suis d’accord aussi. Être fièr(e) de nous, parce que l’on a réussi à accomplir quelque chose, même de minime, est un sentiment extraordinaire! Ce que j’aimerais en revanche, c’est ne plus me torturer, quand je me lance un nouveau challenge!
    Concernant mon projet de vie. Quand j’ai postulé pour l’Ukraine, je me suis dit « oh mon Dieu, c’est l’un des derniers objectifs que j’avais sur ma liste ». Et finalement, j’en ai vite trouvé un autre. Passer un an à Moscou ou Saint-Pet. Je ne suis jamais allée dans ces villes, mais j’ai envie d’y passer un an. Je vais râler, parce que je n’ai pas mon fromage, mon jambon etc. Mais je m’en fous. Parce que cet objectif pour la première fois, n’est pas un objectif que j’ai pour prouver quoique ce soit à moi-même ou quelqu’un d’autre. C’est parce que c’est une envie que j’ai au plus profond de moi!

    1. Tiffany Buton dit :

      Je dévore tes commentaires Virgilia. Merci !
      Tout d’abord, tu m’as fait éclaté de rire « le teatime avec Vlad » ahahahahah ! J’adore. Je vous imagine bien tous les deux.
      Tu sais quoi ? Demain, je vais écrire une lettre à mon moi dans 5 ans. J’ai pas mal de choses à lui dire. J’imagine aussi que je vais verser quelques larmes. Ce doit être émouvant et de s’écrire et de se lire dans 5 ans, non ? Merci pour cette lumineuse idée.
      Le lancer de sac à dos t’a plu et je comprends bien avec tes explications très parlantes. Je vais en Ukraine dans 5 ans et boum licence, master… Whaou !
      Pour avoir m’être aussi lancée dans l’apprentissage de langue, je sais à quel point 15 minutes par jour peuvent faire la différence. Tu as raison, ça rejoint vraiment les 5 minutes. Super ! Je t’encourage de tout coeur dans ton apprentissage du russe.
      Oui je connais ton avis sur la gratitude. Et je te remercie encore pour l’idée du journal « 5 ans de réflexion » j’ai bien pris le pli, je le remplis tous les soirs. Ça m’aide vraiment, déjà à voir le bon dans ma journée et à bien la clôturer aussi. Dans ma tête, c’est comme si : « Extinction des feux, la journée est terminée. » Je dors vraiment bien après. ahah !
      Oh oui j’imagine bien que tu vas râler sans fromage. C’est une torture. Et en même temps, je comprends quand tu dis que tu t’en fous ! Tu le fais pour toi et c’est le plus important.
      Merci Virgilia de partager tes précieuses réflexions et expériences. C’est très enrichissant. 🙂

  3. Bonjour Tiffany !
    Et merci pour cet article qui m’a rappelé que ce livre est l’un des premiers que j’ai lus dans la rubrique « développement personnel ». Je n’avais pas entendu parler du pouvoir de la gratitude. Je ne savais pas qu’il existait un cours de bonheur aux Etats-Unis. Et ça m’a plu de partager au quotidien, avec mes proches ou par écrit, ce qui m’a fait kiffer dans la journée.
    La métaphore du sac à dos jeté par-dessus le mur m’avait aussi beaucoup intriguée.
    Enfin, j’apprécie le rappel sur les choix concordants ou non-concordants.
    Un article utile, donc !

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Cyrille,

      J’ai trouvé l’idée de ce livre très originale : parler de son cheminement personnel pendant 1 an de cours en ligne sur le bonheur. C’est passionnant et intéressant.

      J’ai adoré aussi la métaphore du sac à dos jeté par dessus le mur. Je l’utilise beaucoup aujourd’hui. C’est un bon moyen de rester motivé et puis, en plus, notre entourage aime beaucoup être au courant de ce que l’on fait et de ce dont on rêve. 🙂

      Je n’ai jamais testé l’idée de partager mes kiffs en famille. Comment a réagi ton entourage quant tu as partagé tes kiffs de la journée ?

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *