Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

Adopter la gratitude est la clé pour vivre heureux. En effet, la gratitude nous pousse à avoir confiance en nous et en la vie. De plus, elle nous donne de l’énergie pour rêver et passer à l’action. Dans cet article, je partage avec toi 5 conseils pour vivre avec gratitude.

 

Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais répondre à cette question : «  Comment adopter la gratitude attitude ? » 

Souvent, nous pensons que c’est parce que nous sommes heureux que nous nous sentons reconnaissants. Mais, c’est faux. C’est parce que nous nous sentons reconnaissants que nous sommes heureux.

Autrement dit, adopter la gratitude attitude, c’est le gage d’une vie heureuse !

Mais, comment faire ? C’est la question que je me suis posée et qui m’a conduit à lire ce livre dont je vais te parler maintenant.

 

Le livre pour vivre avec gratitude 

 

Le livre « 3 kifs par jour » de Florence Servan-Schreiber est un condensé de bonheur et de motivation. Si un livre pouvait sourire, ce livre le ferait, c’est sûr.

L’auteure a suivi une formation sur le bonheur avec nul autre que le grand Tal Ben-Shahar et, dans ce livre, elle nous raconte ce qu’elle a appris et les effets sur son bonheur et sa vie.

Elle nous parle notamment du pouvoir de la gratitude et de son fameux rituel-bonheur « 3 kifs par jour ». 

Un livre rempli de bons conseils et de belles ondes. Je te le conseille ! 

 

 

5 conseils pour adopter la gratitude attitude

 

1 – Faire sa bucket-list 

 

Pour vivre avec gratitude, il est important de s’autoriser à rêver. En effet, nous sommes nombreux à faire ce qu’il « faut » faire : travailler, fonder une famille, acheter une maison…

C’est génial, mais ce ne sont pas nos rêves. Tu sais, ces choses que l’on rêve de faire avant de mourir, ces choses qui n’appartiennent qu’à nous, qui ne font rêver que nous. Ces petites et grandes choses.

Adopter la gratitude attitude, c’est se donner le droit de rêver et de réaliser nos rêves.

Pourquoi ? Parce que nos rêves donnent un sens à notre vie. Aimer sa famille, aimer son travail, c’est merveilleux. Mais, la magie est aussi ailleurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pour de meilleures relations : écouter plutôt que conseiller

Je t’invite à faire la liste des 100 choses que tu veux faire avant de mourir. Ça s’appelle la bucket-list.

100 choses à faire avant de mourir, c’est peu et beaucoup à la fois.

Si tu ne sais pas par quoi commencer, demande-toi : et si je devais mourir dans 1 an, qu’est-ce que je voudrais faire ? Et si je devais mourir dans 6 mois ? 

Les personnes sur leur lit de mort regrettent le plus souvent de ne pas avoir osé, de ne pas avoir fait des choses pour eux-mêmes, ne fais pas partie de ces personnes qui regrettent, fais partie de ces personnes qui prennent soin de leurs rêves.

Trouve ce qui te fait rêver, c’est ça adopter la gratitude attitude.

Donne-toi 1 semaine pour faire ta bucket-list. Cherche l’inspiration sur Internet si besoin. 

 

Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

 

2 – Passer à l’action pour vivre avec gratitude

 

Trouver ce qui nous fait rêver fait déborder notre coeur de gratitude, notre vie prend son sens, elle a une direction. Maintenant, il s’agit de passer à l’action, de réaliser nos rêves.

Adopter la gratitude attitude, c’est découvrir cette confiance en nous et cette confiance en la vie qui nous pousse à agir.

Parce que bien souvent, nous n’osons pas agir. Nous doutons de nous. Nous avons peur de ne pas réussir et parfois, peur même de réussir. 

Et si on laissait la peur pour ce qu’elle est : une émotion.

Depuis quand les émotions dictent qui nous sommes ? C’est normal d’avoir peur de se lancer dans l’inconnu. Ça arrive à tout le monde d’avoir peur. Ne crois pas que ceux qui réalisent leurs rêves n’ont pas eu peur. Ils ont eu peur et ont peur encore. C’est humain !

La peur est universelle.

L’auteure, dans son livre 3 kifs par jour, nous propose une super technique pour nous pousser à l’action, c’est de « lancer notre sac à dos ».

En effet, quoi de plus motivant que de lancer son sac à dos de l’autre côté du vide ? Le sac à dos est en face de nous, il ne nous reste plus qu’à sauter.

Quand tu as un rêve, un objectif, prends l’habitude de t’engager publiquement. Par exemple, si dans ta bucket-list, tu as écrit courir un marathon, annonce demain à tes amis : d’ici un an, je vais courir un marathon. Vois-tu le principe ? 

Passer à l’action, faire des petits pas chaque jour et enfin réaliser son rêve, c’est adopter la gratitude attitude. 

C’est avoir une raison de se lever chaque matin et c’est se coucher avec la certitude que nous avançons vers quelque chose qui nous tient vraiment à coeur.

 

Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

 

3 – Savoir se motiver pour adopter la gratitude attitude

 

La gratitude est aussi un verbe d’action. Oui, nous avons besoin de « faire » quelque chose pour nous sentir reconnaissants. 

Parfois, nous croyons que nous avons besoin de ne rien faire, de rester dans notre canapé. Parfois, c’est vrai. Mais, bien souvent, ce n’est pas le cas. 

En effet, d’après des études scientifiques, il est prouvé que les personnes actives et concentrées sur ce qu’elles font sont les plus heureuses.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  112 livres de développement personnel à lire absolument !

Mets-toi en mouvement pour déborder de gratitude. Pas besoin de faire de grandes actions pour autant. Des petites suffisent.

Mais, comment trouver la motivation de faire quelque chose quand notre mental nous dit : et si on procrastinait ? (rires)

Je t’invite à mettre en place une règle qui a le pouvoir de changer ta vie : la règle des 5 minutes ! 

C’est-à-dire que même si tu n’as pas envie de faire quelque chose, fais-le pendant 5 minutes. 

Revenons sur l’exemple du marathon. Si aujourd’hui, tu n’as pas envie de courir, mets quand même tes baskets et va courir 5 minutes. Au bout des 5 minutes, vois si tu as envie de continuer ou non.

Cette règle est appliquée en tout temps et pour tout ! 

Adopter la gratitude attitude, c’est avoir le sentiment d’avoir essayé ! Parce que le plus important n’est pas d’atteindre la ligne d’arrivée, mais de faire chaque jour de petits pas aussi imparfaits soient-ils.

 

Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

 

4 – Préférer l’optimisme

 

L’optimiste, c’est une personne qui a tendance à contextualiser les situations qui ne vont pas, alors qu’un pessimiste les généralise.

Autrement dit, un optimiste dire : aujourd’hui, je n’ai pas eu de chance. Demain sera un autre jour. Alors qu’un pessimiste dire : je n’ai jamais de chance. Ça ne sert à rien de continuer.

Adopter la gratitude attitude, c’est préférer l’optimisme, c’est arrêter d’exagérer ce qui nous arrive et c’est savoir relativiser.

Est-ce vraiment grave ? Est-ce que ce qui se passe aura des conséquences sur notre vie dans un an ?

Oui, alors relevons-nous les manches plutôt que de nous lamenter.

Non, alors respirons et relativisons.

Vivre avec gratitude, c’est accepter que tout ne se passe pas toujours comme prévu et garder confiance pour la suite.

 

Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

 

5 – Adopter un rituel de gratitude est le dernier conseil

 

La gratitude n’est pas un automatisme pour beaucoup d’entre nous. Oui, nous n’avons pas l’habitude de prendre le temps de dire merci pour toutes les belles choses de notre vie.

En effet, notre regard est plutôt concentré sur les points négatifs de notre vie et cela nous fait râler plus qu’autre chose.

Et si on changeait notre façon de voir notre vie ? Et si au lieu de voir le négatif, on voyait le positif ?

Pour cela, je t’invite à mettre en place un rituel de gratitude qui consiste à lister tes 3 mercis de la journée.

Tous les soirs, au moment d’aller au lit, en te brossant les dents, ou à un autre moment de ton choix, prends quelques instants pour lister les 3 moments que tu as aimés de ta journée.

Liste-les et reste quelques instants avec ces moments. Revis-les. Laisse ton sourire s’épanouir sur ton visage et la gratitude inonder ton coeur. 

 

Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

 

# À ton tour !

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

Quel est le conseil que tu préfères ? Tous les conseils me plaisent, mais celui qui m’aide le plus au quotidien à me sentir heureuse et satisfaire est le dernier. Liste mes 3 mercis de la journée dans mon lit le soir m’aide à me souvenir que ma vie a un sens et qu’elle me plait. 

As-tu des conseils ou des astuces à partager avec nous ? Je t’attends dans les commentaires !

 

En savoir plus sur le bonheur et la gratitude

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te propose 2 lectures inspirantes sur le sujet :

  • Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman. Un roman initiatique racontant le parcours d’une jeune femme qui malgré le décès récent de sa mère a un an pour réaliser ses rêves d’adolescente. Cette mission lui fera vivre beaucoup de doutes et de peurs. Un livre à lire et relire pour vivre avec gratitude ! 

 

 

 

  • La chambre des merveilles de Julien Sandrel. Un roman magique qui raconte l’histoire d’une mère qui doit réaliser les rêves de son fils mourant. Un livre émouvant qui parle des souffrances, mais aussi de la force présente dans chaque humain. Un livre coup de coeur ! 

 

 

Je te remercie d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    68
    Partages
  • 34
  • 34
  •  
  •  

6 commentaires sur “Adopter la gratitude attitude : 5 conseils pour vivre avec gratitude

  1. Wahouuu ! Merci ma soeurette, j’ai adoré te lire et tout ces joli conseils qui boost !! Tu m’as donné envie de lire ce livre également. Quel plaisir <3

    1. Tiffany Buton dit :

      Ma soeurette d’amour. Merci pour tes encouragements. Ça fait chaud dans mon petit coeur. J’aurais le livre dans ma valise si tu veux hihi. Merci pour ton soutien <3

  2. Virgilia dit :

    Article que j’ai vraiment adoré lire, en mangeant ma kacha #kiffdumatin! Je préviens, mon commentaire va être très long!
    Tout d’abord, j’aime l’idée que le bonheur se cultive. Parce que c’est bien vrai!
    Ensuite, pour la liste des 100 choses à faire avant de mourir. Je l’ai fait d’une autre manière. Je me suis écris une lettre il y a deux ans, pour mes 30 ans. Lettre dans laquelle j’écris à la moi qui a trente ans, je lui demande si elle a réalisé tel ou tel projet. Je n’aime pas cette idée de choses à faire avant de mourir (j’ai terriblement peur de la mort). Mais cette liste me plaît bien! Je vais y penser aujourd’hui!
    Pour le sac à dos par dessus le mur. Je suis d’accord aussi. Quand je me fixe des objectifs, je me dis “ok, tu veux faire ça, et donc qu’est-ce que tu dois mettre en place pour réussir”. Souvent ça marche. Pour l’Ukraine, je me suis fixé cet objectif il y a 5 ans. J’ai réalisé que pour avoir ce poste, je devais faire ma licence, puis un master. Et c’est ce que j’ai fait. Et parfois ça ne marche pas: le bon niveau de russe avec lequel je voulais revenir cette année par exemple!. Dans ce cas là, j’essaye d’analyser pourquoi ça n’a pas marché. Pour le russe, je n’arrivais pas à y consacrer du temps, même quand j’avais du temps! Ok, est-ce que c’était un objectif important pour moi? Oui! Alors en rentrant, je l’ai inclus à ma morning routine. Même quand je n’ai pas l’envie, je me force à ne faire que 15 minutes au lieu de mes 1h30-2h. Là, ça rejoint un peu l’idée des 5 minutes. Je me lance dedans, si j’ai la motivation, je continue un peu, sinon je ne fais que 15 minutes. Et même 15 minutes, c’est bénéfique. Et j’ai déjà de très grands progrès. Qui ne me permettraient pas de faire un teatime avec Vlad, mais tout de même! Ne mettons pas la charrue avant les boeufs!
    Ah, la procrastination! Si il y avait une reine de la procrastination, ce serait moi! Le pire, c’est que je ne fais rien pour changer ça! Pour la récompense, je fais exactement pareil!
    Pour l’optimisme, je suis d’accord avec ce que tu as écris. Perso, je suis quelqu’un qui va tout de suite dramatiser une chose, et même pas 1h après, j’aurais complètement relativisé. (Ok, parfois ça me prend 1 nuit, mais c’est plutôt rare). Au début, je culpabilisais de réagir comme ça. Et puis, je me suis rendue compte que ce n’était pas grave, puisque j’arrivais à relativiser! C’est ça qui est vraiment “grave” à mon sens, ne pas savoir relativiser, ne pas savoir différencier les choses hyper graves de celles qui ne le sont pas. Et j’ai remarqué que je suis devenue intolérante face à des gens comme ça.
    Pour ce qui est de la gratitude, tu connais mon avis sur la chose. Perso, c’est ça qui m’a aidé à être pleinement heureuse!
    Concernant les défis et la nouveauté, je suis d’accord aussi. Être fièr(e) de nous, parce que l’on a réussi à accomplir quelque chose, même de minime, est un sentiment extraordinaire! Ce que j’aimerais en revanche, c’est ne plus me torturer, quand je me lance un nouveau challenge!
    Concernant mon projet de vie. Quand j’ai postulé pour l’Ukraine, je me suis dit “oh mon Dieu, c’est l’un des derniers objectifs que j’avais sur ma liste”. Et finalement, j’en ai vite trouvé un autre. Passer un an à Moscou ou Saint-Pet. Je ne suis jamais allée dans ces villes, mais j’ai envie d’y passer un an. Je vais râler, parce que je n’ai pas mon fromage, mon jambon etc. Mais je m’en fous. Parce que cet objectif pour la première fois, n’est pas un objectif que j’ai pour prouver quoique ce soit à moi-même ou quelqu’un d’autre. C’est parce que c’est une envie que j’ai au plus profond de moi!

    1. Tiffany Buton dit :

      Je dévore tes commentaires Virgilia. Merci !
      Tout d’abord, tu m’as fait éclaté de rire “le teatime avec Vlad” ahahahahah ! J’adore. Je vous imagine bien tous les deux.
      Tu sais quoi ? Demain, je vais écrire une lettre à mon moi dans 5 ans. J’ai pas mal de choses à lui dire. J’imagine aussi que je vais verser quelques larmes. Ce doit être émouvant et de s’écrire et de se lire dans 5 ans, non ? Merci pour cette lumineuse idée.
      Le lancer de sac à dos t’a plu et je comprends bien avec tes explications très parlantes. Je vais en Ukraine dans 5 ans et boum licence, master… Whaou !
      Pour avoir m’être aussi lancée dans l’apprentissage de langue, je sais à quel point 15 minutes par jour peuvent faire la différence. Tu as raison, ça rejoint vraiment les 5 minutes. Super ! Je t’encourage de tout coeur dans ton apprentissage du russe.
      Oui je connais ton avis sur la gratitude. Et je te remercie encore pour l’idée du journal “5 ans de réflexion” j’ai bien pris le pli, je le remplis tous les soirs. Ça m’aide vraiment, déjà à voir le bon dans ma journée et à bien la clôturer aussi. Dans ma tête, c’est comme si : “Extinction des feux, la journée est terminée.” Je dors vraiment bien après. ahah !
      Oh oui j’imagine bien que tu vas râler sans fromage. C’est une torture. Et en même temps, je comprends quand tu dis que tu t’en fous ! Tu le fais pour toi et c’est le plus important.
      Merci Virgilia de partager tes précieuses réflexions et expériences. C’est très enrichissant. 🙂

  3. Bonjour Tiffany !
    Et merci pour cet article qui m’a rappelé que ce livre est l’un des premiers que j’ai lus dans la rubrique “développement personnel”. Je n’avais pas entendu parler du pouvoir de la gratitude. Je ne savais pas qu’il existait un cours de bonheur aux Etats-Unis. Et ça m’a plu de partager au quotidien, avec mes proches ou par écrit, ce qui m’a fait kiffer dans la journée.
    La métaphore du sac à dos jeté par-dessus le mur m’avait aussi beaucoup intriguée.
    Enfin, j’apprécie le rappel sur les choix concordants ou non-concordants.
    Un article utile, donc !

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Cyrille,

      J’ai trouvé l’idée de ce livre très originale : parler de son cheminement personnel pendant 1 an de cours en ligne sur le bonheur. C’est passionnant et intéressant.

      J’ai adoré aussi la métaphore du sac à dos jeté par dessus le mur. Je l’utilise beaucoup aujourd’hui. C’est un bon moyen de rester motivé et puis, en plus, notre entourage aime beaucoup être au courant de ce que l’on fait et de ce dont on rêve. 🙂

      Je n’ai jamais testé l’idée de partager mes kiffs en famille. Comment a réagi ton entourage quant tu as partagé tes kiffs de la journée ?

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *