Épuisement professionnel : 5 conseils pour l’éviter

Épuisement professionnel : 5 conseils pour l’éviter

On parle de plus en plus de l’épuisement professionnel ou burn-out, qu’il s’agisse d’en reconnaître les symptômes ou de s’en remettre. Mais, comment l’éviter ? Oui, comment éviter d’en arriver à cet état d’épuisement ? Voici 5 conseils.

 

Épuisement professionnel : 5 conseils pour l’éviter

 

1 – Trouver le bon équilibre entre vie pro et vie perso

 

En effet, pour éviter l’épuisement professionnel, il est essentiel de trouver le bon équilibre entre vie pro et vie perso.

C’est-à-dire de donner autant d’importance au travail qu’à tout ce qui touche à notre vie privée.

Le problème, c’est que bien souvent on ne se voit pas faire. En effet, le déséquilibre se crée et se creuse et on ne s’en compte que trop tard.

Alors, comment rester vigilants et garder le bon équilibre ?

Pour cela, je t’invite à prendre soin de ton agenda. À prendre soin qu’il y ait au moins chaque jour du temps pour toi, pour ta sphère privée.

Note ce temps privé dans ton agenda, afin que tu le voies, que tu en prennes vraiment conscience.

Parce que, trop souvent, quand on rentre du travail, on n’arrête pas vraiment d’y penser. En fait, sans nous en rendre compte, nous travaillons encore alors que nous sommes en train de manger en famille ou le soir en train de regarder un film.

C’est pourquoi il est essentiel que tu comprennes que quand tu rentres chez toi, quand ce temps privé commence et que le temps du travail s’arrête. En fait, ta journée de travail est terminée ! 

Vois-tu la différence que cela peut faire ? 

Je travaille à mon compte et de chez moi depuis plus de 4 ans, autant dire que ce n’est pas évident de couper du travail. En effet, je me suis vu en train de travailler à 22h le soir devant un film… Et, ce n’était plus possible. C’est pourquoi ces 6 mots « Ma journée de travail est terminée » ont tout changé pour moi.

Souviens-toi qu’on a tous besoin d’un équilibre vie pro-vie perso et que cela passe par des temps bien distincts l’un de l’autre.

 

Épuisement professionnel : 5 conseils pour l’éviter

 

2 – Ne pas laisser s’installer le stress pour éviter l’épuisement professionnel 

 

Le travail est un lieu de stress, parce qu’il y a des dates à respecter, des projets à mener à bien, des tracas qui reviennent régulièrement et c’est compliqué à gérer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La méditation : 6 conseils pour pratiquer en toute sérénité

Surtout, qu’on ne sait pas vraiment comment gérer tout ce stress.

En fait, on fait même une grave erreur, celle de croire que c’est normal d’être stressés au travail et c’est pourquoi nous le laissons s’installer.

Mais, on voit bien que sur le long terme, ce stress, il nous épuise et on voudrait bien s’en séparer.

Là encore, il s’agit de prévenir plutôt que de guérir. Et, donc d’apprendre à être vigilants.

C’est pourquoi, apprends dans un premier temps à t’organiser.

S’organiser, c’est se donner des tâches dans une journée que l’on a vraiment le temps de faire.

Je dis cela, parce que bien souvent on s’en demande trop, beaucoup trop, et le stress débarque et s’installe.

Donc, cesse de vouloir en faire trop et ne te donne que 2 à 3 grandes tâches prioritaires par jour. Fais-les en priorité, comme leur nom l’indique (rires), et vois ce qu’il te reste comme temps après pour faire d’autres tâches de moindre importance.

Ensuite, apprends à demander de l’aide, parce que tu n’as pas à gérer tout.e seul.e.

Le problème au travail, c’est qu’on n’aime pas déléguer. On aime bien tout garder pour soi. Ça nous rend importants, indispensables.

Mais, ça nous rend plutôt stressés et nous conduit à l’épuisement professionnel ou le burn-out.

Donc, demande de l’aide.

Et, enfin, apprends à dire non. Quand tu sens que tu ne peux pas assurer une tâche, dis « non ». Et réfléchis avec la personne à une autre solution.

 

3 – Ne pas prendre les choses personnellement 

 

Pour éviter l’épuisement professionnel, il est essentiel de ne pas laisser des conflits relationnels s’installer et prendre le dessus.

Parce qu’il est difficile de bien s’entendre avec tout le monde au travail. En effet, on mélange tellement de personnalités différentes, des personnes qui n’ont pas les mêmes besoins, les mêmes objectifs que forcément, il y a des conflits.

En fait, le problème ce n’est pas les conflits, c’est la manière dont nous les vivons.

Tu as un patron qui te fait des remarques ? Tu as une collègue qui te stresse ? Que faire avant de finir en burn-out ?

Déjà, arrête d’y penser. Arrête de ressasser.

Parce que tu ne t’en rends pas compte, mais tu donnes beaucoup trop d’importances aux choses et aux personnes qui te stressent, et tu oublies toutes les choses belles et les personnes joyeuses qui t’entourent.

Donc, déjà, ressasse ce qui est bon et beau dans ta vie.

Ensuite, apprends à ne pas prendre les choses personnellement. Quand les autres disent des choses, mêmes s’ils te visent toi, ils parlent à eux-mêmes.

Quand quelqu’un te dit « dépêche-toi », c’est à lui qu’il dit cela, car c’est lui qui est pressé.

En fait, il faut que tu apprennes à t’affirmer. Tu as le droit d’être toi, de faire les choses à ta manière et ce ne sont pas des remarques des autres qui doivent te faire douter de toi et de ta manière de fonctionner.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment bien se reposer ? 12 idées à mettre en pratique 

 Après, il y a ce qu’on appelle le harcèlement et là je t’invite à en parler à ta hiérarchie et à ton médecin. Et, dans ces cas-là, je te conseillerai de travailler sur toi, mais également de partir si la situation n’est plus vivable. 

Parce que le travail a une grande place dans notre vie et si tu y es vraiment mal, change !

 

Épuisement professionnel : 5 conseils pour l’éviter

 

4 – Se faire accompagner pour éviter l’épuisement professionnel

 

Parce que nous pensons que tout devrait bien se passer au travail, que c’est une norme. Mais, c’est faux.

Le travail, c’est comme la vie. Il y a des problèmes, des crises, il y a des personnes avec qui on ne s’entend pas, il y a des choses qui nous tombent sur la tête sans crier gare. C’est ainsi. 

C’est pourquoi il est essentiel, pour ne pas tomber dans l’épuisement professionnel, d’arrêter de s’accrocher à cette vision idéaliste du travail. Car, aucun travail n’est parfait.

Ensuite, il est important de se faire accompagner. C’est-à-dire d’avoir des personnes de confiance avec qui parler des aléas de son travail.

Que ce soit au sein de son travail, auprès de son manager par exemple. Et quand cela n’est pas possible, à l’extérieur avec son médecin, un psychologue, un coach ou un formateur.

Parce qu’il ne faut pas laisser les problèmes s’installer, il faut savoir en parler et chercher des solutions.

En effet, quand un problème survient au travail, le plus souvent, nous résistons à lui, comme s’il ne devait pas exister, comme si ce n’était pas normal.

Mais, les problèmes font partie de la vie, même au travail.

Donc il ne s’agit pas de résister ou de faire semblant que tout va bien, il s’agit de trouver des solutions et se faire accompagner permet d’y arriver plus facilement.

 

Épuisement professionnel : 5 conseils pour l’éviter

 

5 – Se former au bonheur pour éviter l’épuisement professionnel

 

On croit que le travail devrait nous apporter le bonheur, c’est pourquoi aujourd’hui il y a de plus en plus de reconversions professionnelles. En fait, nous cherchons notre bonheur au travail.

Et, je suis d’accord :  être heureux dans son travail est essentiel pour être heureux dans sa vie.

Mais, attention à ne pas tomber dans le piège !

Parce que souvent, on attend que l’extérieur nous rende heureux, en oubliant que c’est à nous d’être heureux.

Autrement dit, ce n’est pas à ton travail de te rendre heureux, c’est à toi d’être heureux, heureuse de faire ton travail.

Vois-tu la différence ?

Parce que le bonheur vient de l’intérieur et non de l’extérieur.

Il m’a fallu des années pour comprendre cela et 3 reconversions professionnelles. (rires)

Je cherchais mon bonheur dans mon travail sans comprendre que mon bonheur était en moi.

Et, c’est quand j’ai cherché mon bonheur en moi que j’ai enfin pu être heureuse dans mon travail. Même s’il n’est pas parfait. (rires)

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Aimer son corps : 5 habitudes à mettre en place pour apprendre

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à te former au bonheur, parce que oui le bonheur s’apprend.

Il ne tombe pas du ciel. Il ne vient pas de ton travail, d’une relation, d’une situation, mais bien de toi. C’est à toi de le créer et ça s’apprend. 

 

En savoir plus pour prendre soin de soi

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

 

 

 

  • Mon ebook « Mieux gérer ses émotions ». Avec cet ebook, tu vas apprendre à mieux te comprendre et te connaître. Je t’accompagne vers un retour à toi-même. C’est pourquoi je te conseille de tout coeur cet ebook, car il va t’aider à éviter l’épuisement professionnel en te permettant de prendre soin de toi.

 

ebook Mieux gérer ses émotions

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.