10/52 – La magie du rangement de Marie Kondo

Et si je te disais que ranger notre chez soi nous rendait plus heureux, nous permettait d’avoir plus de confiance en soi et même de connaitre notre talent, notre don ?
Et si je te disais que tout ceci est possible et que ça porte un nom : La magie du rangement. 

Comment apprendre à ranger notre intérieur et être plus heureux ? Marie Kondo nous donne toutes les clés dans son livre du même nom « La Magie du rangement ».

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, on discute du livre La magie du rangement de Marie Kondo. Le 10e sur ma liste des 52 livres sur le bonheur. 🙂

Je vais te partager 4 pépites de bonheur pour faire de notre vie, une vie meilleure. Pour plus de bonheur, plus de passion. Une vie pleine de sens. 

Quel est mon avis sur le livre La magie du rangement ?

 

J’avais de (très) grandes attentes, je te l’avoue… Sur la couverture du livre, c’est écrit « 2,5 millions d’exemplaires vendus ». Quand même !

Et cela faisait longtemps que je voulais lire. Je crois que c’était en décembre dernier, j’ai vu le livre dans les mains d’un membre de ma famille et je me suis dit : « Il me le faut ! »

Résultat : je n’ai pas été déçue, bien au contraire. J’ai été enchantée ! J’ai d’ailleurs trouvé le livre de Marie Kondo plus percutant en termes de rangement (pur et dur) que L’art de la simplicité de Dominique Loreau, que j’ai lu précédemment.

La magie du rangement, c’est LA méthode qui explique comment et pourquoi ranger notre chez soi. L’auteure nous tient par la main du début à la fin.

Je me suis aussi attachée à cette femme, Marie Kondo. Une japonaise au visage rayonnant. J’ai senti à travers ses mots toute la passion qu’elle a à aider les gens à ranger. Déjà toute petite, elle rangeait les placards de sa salle de classe.

Elle l’écrit elle-même : elle a fait de sa passion, son travail. Et… son travail est d’apprendre aux gens comment ranger.

C’est très bien écrit. C’est clair, c’est chaleureux. C’est comme si l’auteure était à nos cotés. Comme une amie qui nous soutient et nous conseille.


La magie du rangement est plus qu’une méthode de rangement, c’est un art de vivre. Marie Kondo explique de manière très précise les bienfaits du rangement : du bonheur, de la confiance en soi, une meilleure connaissance de nous et une prise de conscience sur ce qui est vraiment important pour nous : notre, nos passion(s).

C’est un livre qui m’a fait vraiment vibrer. À tel point que parfois je m’interrompais dans ma lecture pour regarder mon armoire à vêtements. J’ouvrais mes tiroirs. Je passais en revue ma bibliothèque. Je réfléchissais.

J’ai fermé le livre avec mes vêtements, mes produits de beauté, mes livres, les placards de la cuisine, du couloir, les tiroirs du salon RANGÉS ! Maintenant, je suis entourée que par des objets que j’aime. Je baigne dans plus de simplicité, de clarté et je me sens nettement mieux. 

Quels enseignements peut-on tirer de ce livre ?

 

Marie Kondo apprend aux gens comment ranger. Pas seulement pour écrire ce livre. Marie Kondo a fait de sa passion, son travail. Elle a créé son entreprise au Japon où elle donne des cours de rangement et se déplace chez des particuliers et entreprise pour les aider à ranger. Pas simplement parce que c’est à la mode, pas parce que c’est rentable. Parce que c’est un art de vivre ! C’est une composante essentielle au bonheur !! 

Bien que j’aimerais et peut être que toi aussi, voir Marie Kondo débarquer chez moi et me donner ses meilleures conseils, son livre contient tout ce qu’il nous faut ! 

Quelques conseils pour ranger notre chez soi.

 

Le rangement ce fait en deux étapes. Oui, seulement deux :

Étape 1 – Jeter ce qui est inutile à notre bonheur et bien être. Autrement dit, ne garder que ce que nous aimons, mieux ce que nous adorons !

Étape 2 – Trouver la place idéale des objets que nous adorons. 

Étape 1 – Jeter pour ne conserver que les objets qu’on aime.


Pour jeter, procédons par catégorie et non par pièce !

Tout simplement, parce que c’est possible d’avoir dans des pièces différentes  de notre maison, des mêmes catégories d’objets. Et, c’est le meilleur moyen d’oublier ce que l’on possède !

“Quelles sont les catégories d’objets ?”

Commençons par,
Les vêtements puis, les accessoires puis les chaussures…
Les livres
Les objets divers : les produits de beauté, les stylos, les carnets, les objets électroniques, les fils, les piles, la vaisselle, les papiers administratifs…
On termine avec les objets dits « sentimentaux » : les photos, les collections, les souvenirs du passé.

Tu te demandes peut être : « Pourquoi procéder ainsi ? »

Marie Kondo explique très simplement et c’est d’autant plus pertinent que la plupart d’entre nous, on ne sait pas jeter. Pire on a peur de jeter.

Il est préférable de commencer par des objets dont on a pas peur de manquer (les vêtements notamment, les magasins en sont plein à craquer) et par les objets qui nous renvoie au moins de souvenirs possibles.

“Concrètement la première étape qui consiste à jeter ce qu’on n’aime pas, qu’est-ce que ça donne ?”

Prenons les vêtements :

Prendre TOUS les vêtements qui nous appartiennent. On parle de ce pull qui traine dans la voiture « au cas où », la veste dans la penderie, le foulard sur (ou sous) le canapé… TOUS !
Les poser par terre, à la lumière du jour et s’asseoir avec eux.
Les prendre un par un dans les mains. Les toucher, les regarder et se poser une question : 

« Est-ce que ce vêtement me donne de la joie ? » 

Ni plus, ni plus moins !
Pas de « Est-ce que tu es utile ? ». Pas de « Au cas où ». Pas de « Je l’ai acheté cher ! ». Pas de « Qu’est-ce que va dire untel, c’est un cadeau tout de même… »

« Est-ce que cet objet m’apporte de la joie ? »
Cette question pour TOUS les objets de la maison. 

Cette étape peut prendre plusieurs mois. Et surtout cela peut prendre de très nombreux sac poubelles.
Marie Kondo parle dans son livre d’un record : 200 sac poubelles de 45 litres.

Étape 2 – Trouver l’endroit de prédilection pour chaque objet


« Un objet qui n’est pas rangé et un objet qui n’a pas trouvé sa place. »

C’est Dominique Loreau qui le dit très justement dans son livre L’art de la simplicité. Marie Kondo lui fait écho.

Nous verrons un peu plus bas dans l’article pourquoi c’est important de trouver un endroit pour chaque objet. Maintenant, intéressons nous au comment. “Comment trouver la place parfaite pour chaque objet ?”

Tout d’abord, prenons conscience que si on se retrouve à cette étape, c’est que nous avons jeté TOUS les objets que nous n’aimions pas. Cela sous entend d’après Marie Kondo que nous nous retrouvons (en général) avec un tiers voire un quart du volume d’objets que nous possédions au départ. Te rends-tu compte ? 3/4 de nos objets vont partir ! Imagine toute cette place pour ranger les objets qui t’apportent de la joie, au bon endroit, et non dans une caisse inaccessible au fond du placard ou du tiroir…

Le matériel de rangement :

Recherchons la simplicité en utilisant (seulement) les boites de chaussures.

C’est le meilleur rangement du monde d’après Marie Kondo. Même le couvercle de la boite à chaussures peut être très utile dans les tiroirs de la cuisine ou de la salle de bain. Ça évite que les ustensiles, les petits objets glissent dans le tiroir. Malin, n’est-ce pas ?

On peut ranger dans les boites à chaussures les produits ménagers, les chaussettes, les collants, les produits de beauté, les aliments…

Ces boites sont facilement personnalisables. D’ailleurs, il en existe de plus en plus des très jolies. Elles ne coutent rien (si ce n’est le prix des chaussures hihi).

Les espaces de rangement :

Ranger les objets de même type au même endroit : (de type vêtement, de type papier, de type électronique…)

Ou alors ranger les objets d’une même personne au même endroit (quand on vit à plusieurs dans une maison, cette règle est à privilégier.)

Ne pas éparpiller les espaces de rangement

Tout ceci dans le but de pouvoir voir en un seul coup d’œil tous ce que nous possédons.

J’espère de tout coeur que ces quelques conseils t’ont donnés l’inspiration et l’énergie pour te lancer dans cette belle aventure : le rangement de ton intérieur. 

Maintenant, voyons ce que cette aventure peut nous apporter. Quels impact sur notre vie, peut avoir le rangement de notre chez nous ? 

La magie du rangement, qu’est-ce que c’est ? 

Pépite 1  – Ranger pour plus de confiance en soi

Quel est le rapport entre le rangement et la confiance en soi ?

On a déjà abordé ce thème de la confiance en soi. Je t’ai déjà fait le résumé de 4 livres sur la confiance en soi.

On sait que la confiance en soi est une des composantes au bonheur. Pour être heureux, s’accepter et s’estimer est indispensable. 

L’une des premières étapes pour avoir ou augmenter notre confiance en soi est d’apprendre à nous connaitre.
Quoi de mieux pour apprendre à se connaitre que de faire le tri de ses affaires : « Qu’est-ce que j’aime vraiment ? »
Quoi de plus percutant que de se poser cette question :

« Est-ce que cet objet m’apporte de la joie ? »
« Est-ce que je me sens bien avec lui, l’avoir dans mes mains, le porter, l’utiliser ou le voir sur mon étagère ? » 

L’autre étape pour avoir ou augmenter notre confiance en soi est de s’affirmer.
Quoi de mieux pour s’affirmer que de prendre des décisions ? Faire un choix pour soi.

« Est-ce que cet objet m’apporte de la joie ? »
Oui ou non !

Il n’y a pas de place pour les peut être… Aucune place pour le regard des autres. Il faut prendre une décision, sa propre décision. C’est avoir confiance en son seul jugement. C’est se sentir libre d’être soi-même. C’est s’affirmer.

D’ailleurs, ça me fait penser à un conseil très pertinent que donne Marie Kondo : Garder secret le contenu de ses sacs poubelle. Autrement dit, ne pas montrer à sa famille ou ses amis ce qu’on jette. JAMAIS !

Tu l’auras compris, la magie du rangement en plus de changer l’intérieur de chez nous, nous apporte de la confiance en soi. Celle qui peut nous manquer parfois…

Pépite 2 – Ranger pour plus de bonheur

On se doute bien que le rangement nous apportera plus de bonheur. Mais concrètement, pourquoi ?

Toujours grâce à cette même question. Oui, encore. Je t’assure que ce n’est pas un lavage de cerveau. C’est juste : une question essentielle. 🙂

« Est-ce que cet objet m’apporte de la joie ? »

La magie du rangement, c’est aussi ça : prendre conscience de ce qu’on aime vraiment. Forcément, on se sent plus enthousiaste envers sa vie. On a plus d’énergie.

D’ailleurs, en parlant d’énergie. Qui dit rangement, dit jeter le superflu (la première étape du rangement). Comme je te le disais, si on fait le tri en fonction de ce qu’on aime VRAIMENT, en fonction de notre coeur, de notre intuition et non de ce qu’on pense être ou ne pas être, on en jette beaucoup… Marie Kondo parle du tiers voire des 3/4 de nos affaires.

Peux-tu imaginer ton appartement avec seulement le tiers ou le quart de tes affaires ? Imagine toute cette place, tout ce nouvel air rempli d’oxygène. Tout ces objets superflus qui ne prennent plus la poussière. Les portes des placards qui se ferment… 

Imagine tout ce temps de gagné à ne plus déplacer les objets de boites en boites, à ne plus dépoussiérer, soulever les objets pour laver dessous, à ne plus chercher un objet partout dans la maison…

Tout ce temps de gagné pour faire les choses que tu aimes vraiment ! 

(Je te donne d’ailleurs tout plein d’idées dans mon petit livre à télécharger gratuitement : les 15 clés pour être plus heureux au quotidien.)

Pépite 3 – Ranger pour trouver notre passion, notre talent

Alors là, je ne te parle pas de devenir passionné de rangement et encore que… Sans le savoir peut être que tu es passionné de rangement. C’est le genre de révélation qu’a eu Marie Kondo.

Dans son livre, elle parle de ses nombreux clients qui ont eu aussi des révélations sur leur passion, leur talent grâce au rangement de leur intérieur. C’est aussi ça la magie du rangement.

Comment ça marche ? Comment peut-on trouver notre passion en… rangeant ?!

Ne garder que les choses que nous aimons, se débarrasser de tout le superflu, peut faire l’effet d’une claque en pleine figure.

Les objets en surplus cachent tout simplement qui nous sommes vraiment. Ils nous étouffent et étouffent ce qui vibre en nous. 

Quand on a rangé notre intérieur, on peut finir par se dire :

« Finalement, j’aime me mettre en robe. J’aime qu’elles soient noires. »
« Ah tiens, finalement les livres de cuisine ne me plaisent pas mais… je ne savais pas que j’aimais autant les livres sur l’anglais… »
« Décidément j’ai vraiment aimé mon voyage à Bali. Bien plus que tous les autres. J’ai vraiment envie d’y retourner. »

Ranger, c’est être à l’écoute de ce qui est en nous. Christine Lewicki en parle dans son livre Wake-up : vivre en étant réceptif.

Un intérieur libéré du superflu met en lumière ce qui compte pour nous. On libère du temps pour nous, pour nous écouter et faire des choses qui comptent vraiment pour nous. 

Pépite 4 – Ranger pour vivre avec gratitude

La magie du rangement, c’est aussi savoir dire merci. Dire merci à notre maison, appartement d’être là pour nous, de nous offrir la sécurité, la chaleur… Dire merci à nos vêtements, à notre sac à main qui chaque jour sont là pour nous.

La magie du rangement, c’est ouvrir nos placards et se dire : « J’ai beaucoup de chance. J’ai exactement tout ce qu’il me faut. » C’est calmer ses besoins matériels. C’est vivre plus sereinement.

C’est s’asseoir chez soi et se dire : « J’aime être ici. Merci. »

La magie du rangement, c’est aussi se remercier pour tout ce travail que nous avons fait pour nous, notre bien être. Savoir ce qu’on aime dans la vie n’est pas une chose évidente pour tout le monde. C’est une quête.

Cette quête de connaissance de soi s’accomplit grâce au rangement de notre intérieur. Alors merci à nous ! 🙂

Je te remercie de m’avoir lue.
J’espère de tout coeur t’avoir donné un peu d’inspiration pour faire de ta vie, une vie meilleure.

Tu peux partager, si toi aussi, tu penses que c’est possible de vivre une vie plus belle. 🙂

Je te dis à très bientôt.

Tiffany, chercheuse de pépites de bonheur

Si tu penses que ce livre peut t’être utile et que tu souhaites le commander par amazon, tu peux passer par ce lien. C’est un lien affilié. C’est à dire qu’Amazon me reverse entre 4 et 6 % de la somme. Cela n’a aucune incidence sur le prix d’achat final du livre. Cet argent me permet de continuer à acheter des lives sur le bonheur et à te proposer beaucoup de contenu gratuit. 🙂

Je ne suis pas la seule à avoir aimé ce livre, tu peux avoir d’autres avis sur ce livre en cliquant ici.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *