developpement personnel

2/52 – F*ck le développement personnel du Dr Bennet

développement personnel
On se rejoint sur Pinterest ?

Le développement personnel ? On ne sait pas toujours par où commencer. On dévore les notions et les conseils et souvent, on se retrouve essoufflés et perdus. Le livre du Dr Bennet nous permet de commencer ou de reprendre notre développement personnel sur de bonnes bases. On comprend mieux ce que nous avons à faire pour être plus heureux. 

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais te résumer le livre F*ck le développement personnel  du Dr Bennett et de sa fille Sarah.

Le Dr Bennett est psychiatre depuis 40 ans et a aidé des centaines de patients à guérir de troubles du comportement ou de maladies psychiatriques. Sa fille Sarah est auteure de sketchs satiriques à New-York.

Mon but dans cet article est de te partager toutes les pépites contenues dans ce livre. Des pépites qui peuvent être des clés pour cultiver ton bonheur en toi et autour de toi. 

 

Quel est mon avis ? Qu’est-ce que j’ai ressenti en lisant ce livre ? 

 

Comme tu le sais peut être déjà, je me suis lancée il y a deux semaines, le projet de lire et de résumer 52 livres sur le bonheur en 52 semaines. Je t’en parle bien plus longuement dans cet article-ci.

Et je savais que lire ce livre, juste après le fantastique livre Miracle Morning de Hal Elrod, allait être une expérience à la fois terrible et instructive.

Ça a été terrible car dans ce livre, les auteurs ne cachent pas leur scepticisme par rapport au développement personnel. Ils sont plutôt sans pitié et en même temps, ils gardent toujours le ton de l’humour. La réunion entre un docteur et une « humoriste », et qui plus est entre un père et sa fille, rend leur discours assez tranché. Il n’y a pas de langue de bois. Ça balance !

Et je t’avoue qu’aux premières pages de ce livre, j’étais plutôt FURAX. Ils étaient en train de démolir tout le bien-fondé de mon projet de me developper personnellement grâce à la lecture de livres.

Cependant, j’ai continué à le lire, déjà parce que c’est très bien écrit et leur discours bien que « sévère » est aussi drôle et attachant. De plus, je pressentais également que ce livre allait m’apporter un savoir, une compétence indispensable. Et je ne me suis pas trompée.

Je vais t’expliquer en deux points pourquoi je trouve ce livre INDISPENSABLE.

 

Quels enseignements peut-on tirer de ce livre ?

 

_ T’es-tu déjà arrivé de te sentir nul ?
_ De te dire que ta vie fout le camp et tu n’as rien fait pour l’arranger ou pour empêcher que ça se produise ?
_ Pire, de penser que c’est de ta faute, si ta vie fout le camp ?
_ T’es-tu déjà demandé : Est-ce que je suis un raté ? 
_ Pourquoi je passe tout ce temps devant la télé alors que je sais que je devrais lire ce livre. Suis-je bon à rien ? 
_ Pourquoi je ne termine jamais ce que j’ai commencé ? Pourquoi ces papiers trainent sur mon bureau ?
_ Pourquoi est-ce que je bois trop, je mange trop ? 

Moi, oui. Surtout, le fait de ne pas terminer ce que je commence… Si  c’est le cas pour toi aussi, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi.

La mauvaise, c’est que tu ne changeras pas !

Le Dr Bennett dans ce livre fait un constat sans appel : On ne change pas notre personnalité, nos défauts et faiblesses. Ils sont ancrés en nous. 

Quand je t’écris ça, je t’avoue que ça me brûle presque les doigts mais… la bonne nouvelle arrive et elle est tellement pertinente, SALVATRICE, je dirais même.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  34/52 - Ne vous noyez pas dans un verre d'eau de Richard Carlson : Comment calmer son stress ?

Je te conseille de lire cette phrase à voix haute pour bien te rendre compte de l’impact :

Nous ne sommes PAS responsable de nos problèmes, de nos défauts, de nos faiblesses ou de l’état actuel de notre vie.

Des trucs moches arrivent tous les jours pour un certain nombre de personnes. Et ces personnes ne le méritent pas et n’en sont pas responsables.

Des personnes ont des addictions, des faiblesses. Ces personnes-là ne sont pas responsables. Elles ne sont pas plus faibles (moralement, mentalement) que les autres, ce sont des choses qu’elles portent en elles. Et il faudra composer avec cela.

J’aimerais savoir ce que tu en penses ? Ce livre m’a explosé en pleine figure quand j’ai compris cela. Le Dr Bennett et sa fille expliquent, illustrent parfaitement ce principe que nous ne sommes pas responsables.

Alors peut être que tu te demandes maintenant : « Ok, nous ne sommes pas responsables. Mais qu’est-ce qu’on fait ? On se cache, fataliste, dans un coin ? »

J’ai encore une bonne nouvelle ! Youpiii !

Nous ne sommes pas responsables de nos problèmes MAIS nous sommes responsables des solutions. 

 

Et la bonne nouvelle c’est que le Dr Bennett et sa fille nous donnentdes conseils sur la manière de s’y prendre.
Je vais te partager 2 des nombreux conseils contenus dans ce livre. Ces 2 conseils me semblent tout simplement INDISPENSABLES.

 

Le premier conseil : Réfléchir au comment et non au pourquoi. 

 

Pour moi, c’est LE MEILLEUR conseil !

T’es-tu déjà arrivé de ressasser en boucle un problème ? Pourquoi ai-je dit ça ? Pourquoi ai-je fait ça ? Pourquoi n’ai-je pas fait ça ? Pourquoi suis-je tout le temps en colère ? Pourquoi je vais toujours vers les mauvaises personnes ? 

Le Dr Bennet et sa fille te disent tout simplement : STOP, tu perds ton temps à te demander “pourquoi” !

Ah, je t’avais dit qu’ils étaient directs dans leur approche ahah !

Ils partent du principe que tu perds ton temps, si tu te « t’acharnes » dans cette quête du pourquoi. Car tout d’abord, je te rappelle que tu n’es pas responsable de ce « pourquoi ». Déjà, rien que d’après ce principe, connaitre le pourquoi perd une grande valeur, non ?

Et surtout, ce n’est pas avec ce pourquoi que ta vie va s’améliorer. Pour cela, il faut passer à l’ACTION. Et c’est grâce à tes actions, à la SOLUTION dont tu es responsable, entièrement responsable, que ta vie pourra devenir meilleure.

Qu’en penses-tu ? Personnellement, je trouve ce conseil LIBÉRATEUR. Il pousse à chercher des solutions, comment m’améliorer, comment devenir une meilleure personne plutôt que de me demander pourquoi je ne suis pas une meilleure personne. Nul doute que ça va m’aider dans mon projet de me developper personnellement. J’espère que ça t’aidera aussi.

Maintenant, peut être que tu te dis : « Très bien. Je suis responsable des solutions mais comment faire pour les appliquer alors que j’ai un problème ? »

Le Dr Bennett et sa fille propose un moyen concret d’arriver à mettre en place des actions et ce sur le long terme. Génial, non ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment ça a commencé ? Mon projet de lire et de résumer 52 livres sur le bonheur en 52 semaines

 

1 –  Rédiger une liste. La liste des raisons pour lesquelles tu t’engages à appliquer ces solutions pour palier ton problème.

2 – Relire la liste très régulièrement. 

 

Pour t’illustrer concrètement ce que ça peut t’apporter, je peux te parler d’un de mes problèmes. C’est très personnel et cela ne concerne que moi et de la manière dont JE le vis. J’aimerais donc que tu ne me juges pas ou que tu ne juges pas les personnes qui ont ce même problème. Merci de ta bienveillance. 

J’adore les jeux vidéo et je peux y jouer des journées entières.
Ça fait 8 ans que j’ai cette « passion » qui, aujourd’hui est un problème, une faiblesse je dirais. Ça me prend trop de temps !
C’est un peu ma kryptonite (si tu connais Superman). 🙂

Quand je me suis lancée dans ce projet de lire et de résumer 52 livres en 52 semaines, clairement je savais que je n’aurais plus le temps pour les jeux-videos. J’ai donc bien réfléchi au pourquoi je me lançais dans ce projet, en quoi c’était important :
. pour devenir une meilleure personne
. pour pouvoir aider les gens à devenir de meilleures personnes.
Ce sont des raisons qui sont en cohérence avec mes valeurs. Et j’ai noté toutes ces raisons. J’ai fait la liste.

Tous les matins, grâce au Miracle Morning, je lis les raisons pour lesquelles je fais ce que je fais. Et ça me permet de poser des actions, chaque jour, dans le but d’accomplir mon projet.

Sincèrement, je rêve de jouer aux jeux-vidéos rien qu’une journée, une tout petite. Je te l’ai dit, c’est ma faiblesse. Ahah !

J’ai encore une bonne nouvelle, il y a un deuxième conseil, tout aussi pertinent que le premier.

 

Le deuxième conseil : Vivre avec ses émotions négatives.

 

Est-ce que tu aimerais être plus positif ? Plus aimant ? Plus agréable à vivre ? Ne plus ressentir de la colère, de l’agacement ? 

Moi, oui !!!! Je m’imagine souvent ne ressentir que la paix d’esprit et dans le coeur. Malheureusement, je suis nerveuse et agitée (trop) souvent !

Et comme le dit Dr Bennett et sa fille, c’est ce que je suis et ce que je serai. Argh ! La pilule est dur à avaler…

Heureusement, tout comme avec mes défauts et mes faiblesses, je ne suis pas responsable des émotions négatives qui m’habitent. Toi, non plus. 

Mais (oui il y a toujours un mais), nous sommes responsables de comment on se comporte malgré ses émotions negatives.

Hé oui, quand je me comporte comme un gros ***, je suis responsable ! Pas de la colère qui m’animait mais de comment je l’ai traduite dans mes actes.

Je trouve cette idée puissante.
Dis-moi ce que tu penses, si je ne suis pas responsable de mes émotions négatives alors je ne vais pas perdre tout mon temps et toute mon énergie à essayer (en vain?) de les faire disparaitre. Je vais plutôt investir ce temps et cette énergie à MAITRISER ses émotions négatives. 

Le Dr Bennett et sa fille partagent un moyen d’y parvenir. Là, encore, il faut se poser et réfléchir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  25/52 - Et n'oublie pas d'être heureux de Christophe André

1 – Réfléchir à nos valeurs, à la personne que l’on veut être. Quel genre de père, de mère, de soeur, d’ami, de collègue, de conjoint, je veux être ? Puis les noter et lire régulièrement cette note.

Est-ce que malgré la colère qui m’anime, je peux maitriser mes paroles et mes actes ? Est-ce que je peux exprimer calmement le fait que j’ai besoin d’être seul ? Est-ce que je peux regarder la colère qui est en moi, l’accepter et être la personne qu’on veut être ? 

Le Dr Bennett et sa fille font une remarque que j’ai trouvée très juste : « Éviter les éléments déclencheurs. »

2 – C’est à dire qu’il faut apprendre à se connaitre, apprendre à reconnaître les situations qui nous font ressentir des émotions négatives, et les éviter.

Qu’en penses-tu ?

Voilà, c’était les deux conseils qui m’ont le plus interpellés tirés du livre F*ck le développement personnel. Il y a en a encore plein à découvrir.

 

À qui peut s’adresser ce livre ? 

 

J’ai lu ce livre parce que lorsque j’ai eu l’idée du projet de me développer personnellement avec la lecture de 52 livres sur le bonheur, je me suis dit qu’il faudrait que je sois vigilante. J’ai tendance à me critiquer sévèrement parfois et j’avais besoin d’un livre qui jouerait le rôle de garde-fou. Je l’ai trouvé avec F*ck le développement personnel.

Ce livre permet de prendre du recul par rapport à ce dont je suis responsable ou non. À prendre le meilleur du développement personnel : à savoir se mettre en action, en ayant conscience d’où je pars, avec quelles faiblesses, quels défauts.

Si toi aussi, tu veux entreprendre ce travail de développement personnel, je t’encourage à lire ce livre. Et si toi aussi, tu as cette tendance à te critiquer sévèrement, lis ce livre et respire. Tout va bien se passer ! 🙂

Voilà, j’espère que tu as trouvé de la valeur à ce résumé.
Je te remercie de m’avoir lue.

Bien à toi,
Tiffany

Si tu penses que ce livre peut t’être utile et que tu souhaites le commander par amazon, tu peux passer par ce lien. C’est un lien affilié. C’est à dire qu’Amazon me reverse entre 4 et 6 % de la somme. Cela n’a aucune incidence sur le prix d’achat final du livre. Cet argent me permet de continuer à acheter des lives sur le bonheur et à te proposer beaucoup de contenu gratuit. ????

Je ne suis pas la seule à avoir aimé ce livre, tu peux avoir d’autres avis sur ce livre en cliquant ici.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    111
    Partages
  • 12
  • 99
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur “2/52 – F*ck le développement personnel du Dr Bennet

  1. Virgilia dit :

    Très intéressant! J’aime le fait que nous ne soyons pas responsables de comment nous sommes, mais que nous soyons responsables de la manière dont on agi. Comme je te l’ai dit hier: je sais que si je n’ai pas mon quota de sommeil, je vais être très agressive. Je contrôle donc toujours mon heure de coucher. Malheureusement, dans la nuit d’hier à avant hier, il a fait très chaud, ce qui m’a empêché de dormir tôt, et j’ai dû me lever très tôt hier. Eh bien j’ai pris l’habitude soit de dire aux gens “désolée, je suis très agressive aujourd’hui” et de me mettre un peu en recul, soit de ne rien dire si je sens que je ne vais pas trop me “mettre en danger” et me mettre en recul, sans rien dire.
    Je connais mes faiblesses, mon caractère, à moi d’accepter tout ça, et d’apprendre comment vivre avec ça, sans me porter atteinte et sans porter atteinte aux autres.

    1. Tiffany Buton dit :

      Je me souviens qu’hier, j’avais trouvé ton exemple sur ton agressivité liée à un manque de sommeil très intéressant. Je te remercie de l’avoir partagé.
      J’aime beaucoup ce que ton exemple implique. D’abord, une bonne connaissance de ton ressenti sur le moment et de réussir à mettre des mots pour le décrire aux autres. De plus, je pense que c’est aussi bénéfique pour tes amis et ton entourage car ils peuvent mieux te connaitre et t’accepter comme tu es.
      Je dis ça parce que je suis moi même ronchon parfois (souvent? hihi) et je m’aperçois que mon entourage proche ne m’en veut jamais. Ils me comprennent et savent comment réagir dans ces moments là, avant même que je les prévienne d’ailleurs ahah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *