Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

Envie de vivre une vie plus heureuse et plus sereine ? Envie d’avoir plus confiance en soi et même de changer de vie ? Le développement personnel est rempli de promesses, mais également de pièges. Voici les 3 pièges à éviter pour partir en quête du bonheur le plus sereinement possible.

 

Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais répondre à cette question : « Comment éviter les pièges du développement personnel ? »

En effet, nous sommes nombreux à nous jeter dans le développement personnel le coeur rempli d’espoir, et malheureusement, parfois, nous nous faisons plus de mal que de bien.

Oui, le développement personnel a ses pièges. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons les éviter !

Les pièges dont je vais te parler je suis tombée dedans et je tombe encore dedans parfois. C’est humain. Et ça fait du bien d’avoir quelques conseils.

 

Le livre pour ne pas tomber dans les pièges du développement personnel

 

F*ck le développement personnel du Dr Bennet est un livre dont le titre peut faire grimacer certains et faire rire les autres.

Un titre violent pour un livre très intéressant.

En effet, l’auteur s’attaque aux pièges du développement personnel. Il ne cache pas son scepticisme et ne fait pas dans la langue de bois.

J’ai aimé ce livre, car il nous invite à ne pas commettre certaines erreurs qui peuvent rendre notre quête du bonheur bien douloureuse.

Je te le conseille pour sa simplicité de lecture et son point de vue très intéressant. De plus, l’auteur fait intervenir sa fille et c’est un dialogue plein d’humour qui s’en suit. 

Autrement dit, c’est un bon moment à passer, sans compter qu’on apprend des choses essentielles.

 

 

Les 3 pièges du développement personnel

 

1 – Vouloir changer est une erreur

 

Nous avons tous notre lot de faiblesses, de problèmes, de blessures et même d’addictions.

En fait, le développement personnel nous pousse parfois à vouloir ressembler à M. parfait ou Mme parfaite. 

Nous sommes nés avec un certain nombre de cartes que nous n’avons pas choisies. De plus, chaque jour, des choses bonnes et moins bonnes nous arrivent sans que nous en soyons responsables…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment trouver son bonheur ? 5 étapes pour le trouver en soi-même

Autrement dit, nous ne sommes pas responsables de nos problèmes. Ils arrivent et c’est tout.

Aussi, lorsqu’on entreprend le développement personnel pour être plus heureux ou encore pour avoir plus de confiance en soi, il est essentiel de comprendre que nous ne sommes pas là pour changer notre personnalité.

Nous avons nos faiblesses et nous avons aussi nos forces, nous avons notre vie telle qu’elle est et son lot de problèmes qui va avec. 

Nous avons à faire de notre mieux. 

Bien sûr, nous pouvons devenir plus confiants, plus positifs, plus intelligents, plus sportifs, plus courageux… 

Mais, nous ne pouvons pas partir en guerre contre nous et devenir totalement différents de qui nous sommes.

Comprends que tu es déjà une belle personne ! Tu n’as pas à tout changer, pas à devenir une autre personne.

Tu sais, tu es sur Terre pour être toi-même. Les défis auxquels tu fais face, tes faiblesses et tes forces ne ressemblent à personne d’autre, alors ne cherche pas à rentrer dans un moule « parfait », sois toi ! 

 

Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

 

2 – Se concentrer sur le pourquoi plutôt que sur le comment

 

Un des pièges du développement personnel qui nous empêche le plus d’avancer dans notre quête du bonheur, c’est de se concentrer sur le pourquoi.

Pourquoi est-ce que je manque de confiance en moi ? Pourquoi suis-je tout le stressé ? Ou encore, pourquoi est-ce que je suis râleur, pessimiste ?

Pourquoi ? 

Le pourquoi ne te fera jamais avancer, bien au contraire. Tu vas t’enfoncer dans des explications qui te feront te sentir de plus en plus mal.

Finalement, on s’en fiche de savoir pourquoi. Le plus important est de savoir comment !

Comment avoir plus confiance en moi ? Comment être plus serein ? Ou encore, comment être de meilleure humeur et plus positif ?

Si tu veux te donner une chance d’être plus heureux, plus sereine, concentre-toi sur le comment. 

Ne perds pas ton énergie pour les choses que tu n’aimes pas, utilise-la pour ce qui t’importe.

 

Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

 

3 – Rejeter ses émotions négatives est un des pièges du développement personnel

 

Quand on se lance dans le développement personnel, on adhère également à un modèle de vie parfait : on se réveille de bonne humeur, on a une journée productive et sereine et on se couche le coeur débordant de gratitude.

Pour ne pas tomber dans le piège du développement personnel, il est essentiel d’oublier ce modèle de vie parfait.

Parce que même si tu deviens ceinture noire du développement personnel, il va t’arriver de te réveiller de mauvaise humeur, de passer une journée épouvantable et de te coucher agacé de ta journée.

C’est tout à fait normal de ressentir des émotions négatives, c’est d’ailleurs humain !

La colère, la tristesse, la frustration, la peur… sont des émotions normales qui vont continuer encore et encore de te traverser. 

Ce n’est pas un problème, c’est simplement la vie. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le journal de gratitude, un indispensable pour être heureux.

Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

 

Pourquoi se lancer dans le développement personnel malgré tout ?

 

Alors, à la lecture de ces 3 pièges, on peut se demander à quoi ça sert le développement personnel ?

Parce que déjà grâce à ces 3 pièges, on peut déjà en apprendre beaucoup et vivre une vie plus heureuse et plus sereine.

En effet, comprendre que nous n’avons pas à changer, à être parfait pour être heureux et avoir confiance en soi, c’est libérateur.

De plus, se concentrer sur le comment plutôt que sur le pourquoi nous invite à passer à l’action, à faire autrement, à mettre en place de nouvelles habitudes.

Et enfin, accepter que nous vivrons encore des émotions négatives nous aide à mieux passer à travers les tempêtes de la vie. 

Le développement personnel ne rend pas notre vie parfaite et ne nous rend pas non plus parfaits, il nous rend plus humains, plus à l’écoute de nos émotions, plus conscients de nos faiblesses et de nos forces et enfin, il nous aide à être plus sereins face aux aléas de la vie.

C’est un vrai coup de pouce, plus même.

Le développement personnel a changé ma vie et il peut changer la tienne. Mais, prends bien garde aux pièges. (rires)

 

Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

 

#À ton tour !

Et toi, que penses-tu du développement personnel ? As-tu des conseils et des astuces à partager avec nous ? Je t’attends dans les commentaires.

 

En savoir plus pour être plus heureux

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre les 10 mauvaises habitudes qui nous gâchent la vie en cliquant ici.
  • Découvre la liste des livres de développement personnel à lire absolument en cliquant ici.

 

Je te propose ces 2 lectures inspirantes sur le sujet : 

 

 

  • Le moine qui vendit sa Ferrari de Robin Sharma. Un livre complet sur la quête du bonheur. Ce livre est un indispensable pour toutes les personnes qui souhaitent vivre une vie heureuse et sereine. Ce livre a changé ma vie. À lire et relire !

 

 

Je te remercie d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    50
    Partages
  • 12
  • 38
  •  
  •  

2 commentaires sur “Les 3 pièges du développement personnel : 3 erreurs à ne pas commettre

  1. Virgilia dit :

    Très intéressant! J’aime le fait que nous ne soyons pas responsables de comment nous sommes, mais que nous soyons responsables de la manière dont on agi. Comme je te l’ai dit hier: je sais que si je n’ai pas mon quota de sommeil, je vais être très agressive. Je contrôle donc toujours mon heure de coucher. Malheureusement, dans la nuit d’hier à avant hier, il a fait très chaud, ce qui m’a empêché de dormir tôt, et j’ai dû me lever très tôt hier. Eh bien j’ai pris l’habitude soit de dire aux gens “désolée, je suis très agressive aujourd’hui” et de me mettre un peu en recul, soit de ne rien dire si je sens que je ne vais pas trop me “mettre en danger” et me mettre en recul, sans rien dire.
    Je connais mes faiblesses, mon caractère, à moi d’accepter tout ça, et d’apprendre comment vivre avec ça, sans me porter atteinte et sans porter atteinte aux autres.

    1. Tiffany Buton dit :

      Je me souviens qu’hier, j’avais trouvé ton exemple sur ton agressivité liée à un manque de sommeil très intéressant. Je te remercie de l’avoir partagé.
      J’aime beaucoup ce que ton exemple implique. D’abord, une bonne connaissance de ton ressenti sur le moment et de réussir à mettre des mots pour le décrire aux autres. De plus, je pense que c’est aussi bénéfique pour tes amis et ton entourage car ils peuvent mieux te connaitre et t’accepter comme tu es.
      Je dis ça parce que je suis moi même ronchon parfois (souvent? hihi) et je m’aperçois que mon entourage proche ne m’en veut jamais. Ils me comprennent et savent comment réagir dans ces moments là, avant même que je les prévienne d’ailleurs ahah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *