Les 3 pièges du développement personnel et comment les éviter

Les 3 pièges du développement personnel et comment les éviter

Quand on n’est pas heureux dans notre vie, le développement personnel semble être la solution. Et, j’en suis intimement convaincue. Cela dit, j’ai tout de même noté 3 pièges dans lesquels nous pouvons tomber et qui peuvent nous rendre encore plus malheureux. Alors, comment éviter les pièges du développement personnel, pour se faire du bien et non pas du mal quand on veut changer de vie ? 

 

Les 3 pièges du développement personnel et comment les éviter

 

1 – Vouloir être parfait est un des pièges du développement personnel

 

Quand on entreprend le développement personnel pour être heureux et/ou pour changer de vie, nous nous rendons compte que nous allons devoir changer certaines choses dans notre manière de penser et de faire.

En effet, nous prenons conscience que beaucoup de choses qui ne vont pas dans notre vie ou qui ne nous plaisent pas ou plus dépendent de nous, de nos pensées et croyances ou de nos mauvaises habitudes ou de nos mauvais automatismes. 

C’est pourquoi nous nous lançons à corps perdu dans des changements. Des changements qui nous font du bien au début, mais qui peuvent vite renfermer un piège : celui de vouloir être parfait.

C’est-à-dire d’avoir parfaitement confiance en soi en toutes circonstances, de rester calme 100% du temps, d’être positifs à chaque instant. Autrement dit, nous nous commençons à nous mettre la pression en visant quelque chose d’inaccessible.

Inaccessible et en plus complètement inutile.

En effet, nous n’avons pas besoin d’être parfaits pour être des personnes heureuses et vivre des vies heureuses.

Donc, pour ne plus tomber dans ce piège du développement personnel, observe-toi avec bienveillance et curiosité. Demande-toi dans quelles situations, dans quels domaines de ta vie, tu peux chercher à vouloir être parfait, parfaite ?

Ensuite, pose-toi cette question : « Et si je ne cherchais plus à être parfait, parfaite, que ferais-je de différent ? » Liste au moins 15 choses sur une feuille. 

15 choses pour vraiment aller au fond des choses. En effet, nous sommes très forts pour nous aveugler nous-mêmes, voire pour nous mentir à nous-mêmes. 

 

Les 3 pièges du développement personnel et comment les éviter

 

2 – Vouloir que notre vie soit parfaite

 

Quand on se lance dans le développement personnel, nous avons des problèmes dans notre vie et/ou nous avons de nouveaux projets à entreprendre. Autrement dit, nous cherchons à améliorer notre vie, à la changer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  6 croyances limitantes qui nous empêchent d'être heureux

Et, c’est tout à fait normal et sain de vouloir constamment améliorer des choses et en changer d’autres.

Le problème, et c’est là que cela devient un des pièges du développement personnel les plus dangereux, c’est quand on court après une vie parfaite.

En effet, souvent et sans même nous en rendre compte, nous finissons par vouloir calquer notre vie par rapport à celles des auteurs, des coachs, des influenceurs. Des vies que nous croyons parfaites, parce qu’on nous en montre que les meilleurs côtés. 

Tomber dans ce piège est humain, c’est normal. Parce que nous avons besoin de suivre un modèle rassurant, un modèle qu’on admire. Mais, prenons bien conscience qu’aucune vie n’est parfaite et qu’aucune manière de vivre est meilleure qu’une autre.

Autrement dit, tu n’es pas là pour copier les autres ou pour te comparer. Tu n’es même pas là pour vivre une vie parfaite.

Parce que ta vie n’a pas besoin d’être parfaite pour être heureuse.

C’est pourquoi, pour ne plus tomber dans ce piège du développement personnel, je t’invite à te poser cette question : « Et si je n’avais pas besoin que ma vie soit parfaite pour être pleinement heureux, heureuse, qu’est-ce qui changerait ? Qu’est-ce que je ferais de différent ? » 

Puis, liste au moins 15 choses.

 

Les 3 pièges du développement personnel et comment les éviter

 

3 – Vouloir que les autres soient parfaits est un des pièges du développement personnel

 

Le développement personnel nous invite à travailler sur nous-mêmes, à nous observer pour voir notre part d’ombres et pour nous améliorer aussi.

Le problème, c’est que rapidement nous commençons à regarder les autres, leurs parts d’ombres. De plus, comme nous faisons des efforts, nous voudrions que tous fassent des efforts. Ce qui n’est pas le cas.

Alors, rapidement, la frustration peut s’emparer de nous. Et, le développement personnel plutôt que d’apaiser nos relations les complique encore plus.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à t’observer penser et parler. En fait, dès que tu t’aperçois en train de penser ou de parler des autres, trop souvent ou de manière trop négative, c’est qu’il est temps de revenir à toi.

Parce que tu ne changeras pas les autres, surtout en les critiquant. Tu le peux en montrant l’exemple et encore, pas toujours.

En fait, comprends que tu n’as pas besoin que les autres changent pour être heureux dans ta vie. Parce que ta vie n’a besoin que d’une seule personne pour être belle : toi. 

Donc, regarde moins les autres, surtout ceux qui te font ressentir de la frustration et du négatif, et recentre-toi sur toi : sur qui tu es, ce que tu veux, ce qui te plait…

 

Les 3 pièges du développement personnel et comment les éviter

 

En savoir plus pour changer de vie

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Penser à soi : 6 conseils pour moins penser aux autres et plus à soi

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet : 

  • Mon ebook « Être soi-même et être heureux ». Tu as envie d’être plus heureux, heureuse, mais le développement personnel te fait un peu peur, alors cet ebook est parfait pour toi. Parce que je t’enseigne les 4 étapes que j’ai moi-même suivies pour me créer une vie heureuse qui me ressemble et qui me plait vraiment. Je te le conseille de tout coeur, car il t’apportera confiance en toi et douceur.

 

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi. 

Tiffany Buton

Formatrice et coach en bonheur.

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements personnalisés par téléphone.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

2 commentaires sur “Les 3 pièges du développement personnel et comment les éviter

  1. Virgilia dit :

    Très intéressant! J’aime le fait que nous ne soyons pas responsables de comment nous sommes, mais que nous soyons responsables de la manière dont on agi. Comme je te l’ai dit hier: je sais que si je n’ai pas mon quota de sommeil, je vais être très agressive. Je contrôle donc toujours mon heure de coucher. Malheureusement, dans la nuit d’hier à avant hier, il a fait très chaud, ce qui m’a empêché de dormir tôt, et j’ai dû me lever très tôt hier. Eh bien j’ai pris l’habitude soit de dire aux gens « désolée, je suis très agressive aujourd’hui » et de me mettre un peu en recul, soit de ne rien dire si je sens que je ne vais pas trop me « mettre en danger » et me mettre en recul, sans rien dire.
    Je connais mes faiblesses, mon caractère, à moi d’accepter tout ça, et d’apprendre comment vivre avec ça, sans me porter atteinte et sans porter atteinte aux autres.

    1. Tiffany Buton dit :

      Je me souviens qu’hier, j’avais trouvé ton exemple sur ton agressivité liée à un manque de sommeil très intéressant. Je te remercie de l’avoir partagé.
      J’aime beaucoup ce que ton exemple implique. D’abord, une bonne connaissance de ton ressenti sur le moment et de réussir à mettre des mots pour le décrire aux autres. De plus, je pense que c’est aussi bénéfique pour tes amis et ton entourage car ils peuvent mieux te connaitre et t’accepter comme tu es.
      Je dis ça parce que je suis moi même ronchon parfois (souvent? hihi) et je m’aperçois que mon entourage proche ne m’en veut jamais. Ils me comprennent et savent comment réagir dans ces moments là, avant même que je les prévienne d’ailleurs ahah !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *