Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

Comment rendre heureux les autres ? Nous aspirons tous au bien être des autres. Nous voulons connaitre cette satisfaction car faire plaisir fait plaisir. Pourtant, ce n’est pas une tâche évidente. En effet, les tensions présentes dans nos relations le prouvent. Alors, comment faire pour apporter bonheur et bien être autour de nous ? 

 

Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais répondre à cette question : “Comment rendre heureux les autres ?”

C’est une question que nous sommes nombreux à nous poser, et malheureusement nous sommes nombreux à faire la même erreur.

En effet, nous croyons que pour rendre heureux les autres, il faut être de bon conseils, serviables, présents, mais nous oublions une chose essentielle. Oui, avant toute chose, il s’agit d’écoute bienveillante.

Combien d’entre nous se sentent vraiment écoutés par ses proches ?

C’est pourquoi, dans cet article, j’ai à coeur de te parler d’écoute bienveillante.

 

Les 2 grandes erreurs que nous commettons et qui empêchent les autres d’être plus heureux

 

« Pour être heureux, nous avons besoin d’entretenir de belles relations »

Nous avons besoin de communiquer avec les autres, de nous sentir exister à travers le regard de l’autre. Autrement dit, nous avons besoin qu’on nous écoute et qu’on nous accepte sans jugement.

Malheureusement, nous commettons deux grosses erreurs dans nos relations. Ces 2 erreurs nous empêchent d’écouter les autres et donc de leur faire sentir que nous les acceptons tels qu’ils sont.

 

Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

 

1 – On n’écoute pas, on conseille

 

Te souviens-tu de la dernière fois que tu es allé voir quelqu’un pour raconter quelque chose qui te trottait dans la tête et que la personne en face de toi, avait à peine finit de t’écouter qu’elle te donnait une multitude de conseils ?

Comment t’es-tu senti ? Sûrement seul et en colère…

Quelqu’un qui nous donne un conseil en nous interrompant dans notre discours nous lance le signal suivant :

  • Tu n’es pas assez fort, assez intelligent pour régler ton problème tout seul. Moi, je sais !

De plus, nous avons tendance à ne pas accepter les conseils des autres, surtout quand nous ne les avons pas demandé. En effet, nous aimons découvrir et explorer par nous-mêmes, pour trouver notre propre chemin. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment vivre en couple : 6 choses que notre partenaire n’est pas

Autrement dit, arrêtons de conseiller les autres.

Je suis en train de ne pas suivre mon conseil en ce moment même ahah ! Et, en même temps, si tu es là c’est que tu es à la recherche d’inspiration pour trouver ton propre chemin.

 

2 – On n’écoute pas, on joue les arbitres

 

Te souviens-tu de la fois où tu as raconté ton problème entre ta mère, ta soeur et toi, et que la personne en face de toi, commence à te dire qui a tort et qui a raison ?

Comment t’es-tu senti ? Encore seul et en colère, non ?

La personne en face de nous nous donne le message suivant :

  • J’ai plus de recul que toi, je vais t’expliquer les choses. Rien de plus frustrant ! 

 

Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

 

Pourquoi faisons-nous ces erreurs ?

 

Oui, parce que nous avons tous fait ces erreurs et nous les ferons surement encore à nouveau. Pourquoi ? Parce que nous sommes des êtres humains. Nous voulons le meilleur pour nous et pour les autres. 

Et, cela nous pousse à redouter notre impuissance à aider. En fait, nous paniquons presque quand une personne vient nous voir pour nous exprimer sa souffrance. Nous n’arrivons pas à accepter que nous ne pouvons rien faire pour elle, alors, pour nous protéger, nous préférons :

  • conseiller
  • minimiser
  • interrompre
  • promettre que ça ira mieux
  • faire part de notre propre expérience
  • rassurer

« Ne pas écouter est souvent une protection contre l’impuissance »

Derrière chacune de ces erreurs se cache une belle intention. Par exemple, quand nous faisons part de notre expérience, c’est pour montrer à l’autre que nous pouvons le comprendre et que nous ressentons de l’empathie. En plus, comme nous sommes passés par là, nous sommes le plus à même de l’aider.

Malheureusement, la réalité est toute autre. En effet, quand nous faisons part de notre expérience, c’est que nous n’écoutons pas l’autre. En fait, nous lui donnons le sentiment d’être seul et nous créons de la distance entre cette personne et nous. Notre manque d’écoute apparait comme un manque d’humanité et d’humilité.

Imaginons que nous parlions de notre problème du moment et que la personne s’exclame : « Ah, je comprends. C’est comme moi avec machin… » Grrrr ! C’est rageant, non ? Parce qu’on veut être écouté et pas écouter l’autre. C’est un besoin que nous avons maintenant et si la personne en face de nous ne peut pas nous aider à la satisfaire, nous nous sentons encore plus mal.

Alors, comment ne pas tomber dans ces pièges et comment rendre heureux les autres ?

 

Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

 

L’écoute comme plus beau cadeau, à la fois pour l’autre, mais aussi pour nous

 

L’écoute est le plus beau cadeau que nous puissions faire aux autres. Écouter une personne, c’est lui faire de la place, le regarder dans les yeux, sans jugement, sans impatience, lui faire se sentir exister.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment trouver l’amour ? 10 conseils pour se lancer !

Si nous avons déjà connu l’expérience d’être écoutée, nous rappellerons cette sensation de plénitude et de bien-être qui en a découlé. Nous avons fait l’expérience de l’humanité. Quelqu’un nous a confirmé que nous existions. Et c’est cela le plus important.

Une personne n’a pas besoin de solution à son problème quand elle vient nous voir, elle a besoin de se sentir exister dans le regard et la présence de quelqu’un d’autre. 

« En écoutant une personne, nous lui transmettons de la chaleur. Notre présence fait qu’elle ne se sent plus seule. Notre attention la rassure, lui confirme son existence. Elle sent notre empathie et cela la porte. »

De plus, quand nous écoutons une personne, entièrement, totalement, jusqu’au bout, sans interrompre, sans conseiller et sans faire part de notre expérience, nous nous enlevons une pression folle : celle d’aider l’autre avec autre chose que de l’écoute.

Quand nous comprenons que le mieux que nous avons à offrir à quelqu’un, ce sont nos 2 oreilles, notre regard et notre bienveillance, nous nous libérons de notre crainte d’être impuissants.

Comment rendre heureux les autres ? La réponse est simple et ne nécessite aucune formation mais seulement de la pratique : c’est écouter l’autre, être présent, faire preuve d’humanité et d’humilité. 

 

Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

 

1 – Se détacher de notre expérience

 

Pour bien écouter une personne, il faut oublier notre histoire personnelle. En fait, il faut nous oublier tout court. Nous pourrons ainsi totalement nous concentrer sur l’autre, sur ce qu’il vit et ressent.

Aussi, ne faisons pas de rapprochement avec ce que nous avons nous-mêmes vécus.

 

2 – Ne pas vouloir tout comprendre 

 

« Il n’est pas nécessaire de comprendre pour bien écouter »

En plus d’oublier notre expérience personnelle, il faut en finir avec notre besoin de tout comprendre. Si notre mental cherche à comprendre, forcément il est distrait. Nous ne pouvons donc plus écouter la personne.

Pour être présent à l’autre, pour l’écouter, rappelons-nous que les faits et la compréhension sont secondaires. 

Plus une personne se sent écoutée et moins longtemps elle parlera, car elle n’aura pas à reprendre son récit si nous ne l’interrompons pas.

 

3 – Donner un temps de silence à la personne

 

Une fois que la personne a terminé de dire ce qu’elle a dire, taisons-nous un instant. Ne partons pas dans des commentaires immédiats. Le but est de laisser le temps à la personne d’ajouter quelque chose si besoin et de prendre conscience de ce qu’elle a dit.

Regardons la personne, tout simplement, avec bienveillance, empathie et patiemment. 

Après quelques instants de silence, demandons-lui comment elle se sent.

 

4 – Ouvrir la discussion

 

Proposons à la personne d’approfondir son problème :

  • Est-ce qu’elle veut ajouter quelque chose?
  • Est-ce qu’elle veut qu’on regarde ensemble les choix qui s’offrent à elle ?
  • Souhaite-elle entendre ce que l’on pense à ce sujet ?
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Faut-il être égoïste pour être heureux ?

 

Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

 

En savoir plus pour des relations zen

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre 10 conseils pour communiquer facilement pour de meilleures relations, en cliquant ici.
  • Découvre 16 conseils pour se faire des amis, en cliquant ici.

 

Je te conseille ces 2 lectures inspirantes sur le sujet :

 

 

 

  • Le livre de la joie du Dalaï-Lama et de Desmond Tutu. Un livre passionnant qui retrace une entrevue d’une semaine entre deux lauréats du prix Nobel de la paix. Autrement dit, ils ont de très bons conseils à nous offrir pour avoir de bonnes relations avec les autres. Un livre à lire et à offrir !

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    220
    Partages
  • 25
  • 195
  •  
  •  

2 commentaires sur “Comment rendre heureux les autres ? 4 étapes pour bien écouter

    1. Tiffany Buton dit :

      Merci Isa ! Ça me fait chaud au coeur. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *