Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

Comment se remonter le moral quand on est triste ? Qui ne rêve pas d’une vie faite que de joie et de bonne humeur ? Malheureusement, ainsi ne va pas la vie. La joie succède à la tristesse et la tristesse à la joie. Que faire quand la tristesse frappe à notre porte ? Comment réagir ? Je te propose de tester 12 conseils !

 

Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais répondre à cette question :« Comment se remonter le moral quand on est triste ? »

Cette question me tient tout particulièrement à coeur, car je n’aime pas du tout être triste et voir quelqu’un de mon entourage triste, et même quand je vois  ne personne dans la rue qui me semble triste, ça me fend le coeur. 

J’ai donc beaucoup étudié ce sujet et j’ai maintenant à ma disposition quelques outils. J’aimerais te les faire découvrir ! 

 

12 conseils pour se remonter le moral

 

1 – S’accorder le droit d’être triste

 

La tristesse est une émotion partagée entre tous les êtres humains. C’est tout à fait normal d’être triste. Tout le monde a été, est ou sera triste.

Quand nous sommes tristes, la première chose à faire est de l’accepter. 

C’est pourquoi oublions notre petite voix qui peut nous dire :

« Tu es encore triste ? Tu vas finir en dépression ! Comment peux-tu être triste avec tout ce que tu as ? Comment oses-tu être triste, ne vois-tu pas la chance que tu as ? » 

Nous avons le droit d’être tristes ! 

Aussi, je t’invite à te répéter ces quelques mots pour cesser de teinter ta tristesse de culpabilité.

« J’ai le droit d’être triste. Je suis un être humain. Je ne suis pas parfait. Et la tristesse fait partie de la vie. » 

 

Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

 

2 – Prendre le temps de vivre la tristesse 

 

Une émotion est passagère. Sauf si nous ne l’écoutons pas. Quand une émotion n’est pas écoutée, quand elle est refoulée, elle revient encore et encore et elle est de plus en plus forte. 

C’est pourquoi, si refusons de vivre la tristesse qui est en nous, nous la verrons partout autour de nous. 

Alors, prenons du temps pour la vivre : 

  • Respirons profondément et calmement. 
  • Détendons notre corps, car souvent l’émotion s’accompagne de tensions. Détendons nos doigts, nos épaules…
  • Verbalisons notre émotion : « Je suis triste quand… » Soyons précis dans ce que nous allons nous dire.
  • Puis, apprenons à lâcher prise, en faisant la différence entre ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous. Quand nous pouvons agir sur cet événement qui nous rend tristes, alors agissons ! Si cela ne dépend pas de nous, disons-nous que la vie n’est pas parfaite, que le monde n’est pas parfait et qu’aucun être humain ne l’est.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire de sa colère et de son sentiment d’injustice : 5 conseils pour s'apaiser

 

3 – Ne pas prendre trop au sérieux la tristesse

 

Notre vision du monde dépend de nos humeurs. Quand nous sommes joyeux, le monde nous parait beau et souriant. Et quand nous sommes tristes, il nous semble sombre et tel un fardeau qu’il nous faut porter.

Ne prenons pas trop au sérieux notre tristesse, ne la laissons pas nous faire penser que la vie ne vaut pas d’être vécue.

« Ce sont vos pensées qui sont noires, pas la vie. »

La tristesse est une émotion humaine, tout à fait normale. Elle est vouée à disparaître. Alors, donnons-nous la permission d’être juste un être humain, d’être tristes et disons-nous que demain sera un autre jour. 

 

4 – Se souvenir de cette petite histoire inspirante

 

Il me semble que j’ai lu cette histoire dans le livre « Autobiographie d’un yogi ». 

Voici du message comme je m’en souviens  : 

C’est l’histoire d’une mère qui a perdu son fils. Elle pleure tant et si bien que Dieu finit par lui répondre : « Je consens à te rendre ton fils si tu m’apportes des graines de moutarde d’une maison qui n’a jamais connu la mort. »

La femme alla de maison en maison, sans jamais trouver les graines de moutarde dont elle avait besoin. 

Mais, au bout de quelque temps, elle comprit qu’elle n’en avait plus besoin. En effet, elle avait pris conscience que toutes les maisons avaient connu comme elle : la mort… Elle ne se sentit plus seule dans son chagrin et elle put le surmonter.

Comment se remonter le moral ? En prenant conscience que la tristesse touche tous les êtres humains et que nous ne sommes pas seuls,

 

Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

 

5 – Relativiser pour se remonter le moral

 

Est-ce que cela aura de l’importance dans 10 ans ? 

Si la réponse est non, oublie cet événement.

Si la réponse est oui, la tristesse t’aidera à prendre du recul, autant que tu en auras besoin. Mais, garde cette certitude près de ton coeur : ça passera.

Comment se remonter le moral ? En relativisant sur l’impact d’un événement sur notre vie entière.

 

6 – Se parler comme à un ami pour calmer la tristesse

 

C’est un de mes outils préférés. Que ce soit pour surmonter la tristesse, mais aussi pour me donner confiance en moi.

En effet, se parler comme à un ami, c’est ne plus laisser nos pensées négatives nous maltraiter :

« Je suis trop nul, trop gros, trop maigre, trop bête, pas assez beau, pas assez musclé, pas assez riche… »

Se parler comme à un ami, c’est apprendre à nous réconforter. Pour cela, nous aurons besoin d’être plus précis dans ce que l’on se dit et être plus bienveillant.

  • Comment est-ce que je me sens ? 
  • Qu’est-ce qui se passe ? 
  • Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? 
  • Qu’est-ce que je peux faire ? 
  • De quoi ai-je envie maintenant ?
  • Qu’est-ce qui serait bon pour moi ?

Un ami nous aime comme on est, même dans la tristesse, c’est pourquoi répète-toi ces quelques mots :

« Je suis triste et je m’aime ainsi. J’ai le droit d’être triste et je vais prendre soin de moi, car je le mérite. »

Nous avons même le droit de nous faire un câlin à nous-mêmes. Ça peut paraitre bizarre, mais… ça marche. Laisse-toi tenter.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire quand on est déçu ? 5 conseils pour surmonter la déception

Si cet exercice te tente, mais que tu ne sais pas comment t’y prendre. Commence en écrivant, cela te paraitra peut-être moins étrange dans un premier temps. Reprends les questions plus haut et écris sans t’arrêter. On s’en fiche des fautes, de la ponctuation, écris tout simplement. C’est libérateur et ça permet d’y voir plus clair sur nous, notre tristesse et l’événement en question. 

Comment se remonter le moral ? En devenant notre ami. Une personne qui est pour nous présente, tolérante, et qui nous aime comme nous sommes, dans la joie comme dans la tristesse. 

 

Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

 

7 – Une petite prière pour retrouver le sourire

 

Quand nous nous sentons tristes, nous nous sentons souvent désemparés. Parfois, l’émotion nous étouffe presque et on ne sait plus que faire.

Dans ces cas-là, fermons les yeux et répétons-nous :

« Que je sois heureux et en paix.
Que je sois en sécurité.
Et, que je sois fort et en bonne santé »

Imaginons-nous en face de nous. Imaginons-nous l’effet de ces mots sur nous. Voyons un doux sourire s’épanouir sur notre visage. Entendons ce remerciement que l’on se fait .

Comment se remonter le moral ? En nous souhaitant le meilleur. 

 

8 – Se répéter de belles pensées

 

Les mots ont un pouvoir tellement puissant… Ils peuvent nous détruire, mais aussi nous construire.

Quand nous sommes tristes, nous pouvons-nous répétons des phrases qui nous touchent : 

« Ne laisse jamais une mauvaise période te faire croire que tu as une mauvaise vie »

« L’espace d’une vie est le même qu’on le passe en chantant ou en pleurant »

« Je vaux tout l’or du monde »

« Quoiqu’il arrive, je m’en sortirai»

Je me dis souvent à moi-même quand je suis stressée ou triste :

« Je suis calme, douce et sereine. » 

Encore et encore, je me répète cette phrase. Souvent, je compte sur mes doigts et je la répète 30 fois. De plus, je prends bien le temps de respirer, de marcher moins vite si je suis en train de marcher, de regarder tout autour de moi et je m’efforce de garder un sourire tout doux. Ça a le pouvoir de m’apaiser.

Comment se remonter le moral ? En nous répétant de belles choses.

 

Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

 

9 – Détourner son attention

 

C’est un autre de mes outils préférés. En effet, comme je sais que ma tristesse est une émotion qui va disparaitre, je fais preuve de patience.

En attendant qu’elle passe son chemin, je me fais du bien. Je regarde un de mes films préférés, mais le plus souvent je lis un livre. 

Et si tu préparais ta liste de livres à lire et de films à regarder en cas de tristesse ?

Si regarder un film ou lire un livre nous demande trop d’énergie, nous pouvons faire une sieste. Rien de mieux que de fermer les yeux pour nous apaiser.

Comment se remonter le moral ? En riant, pleurant, rêvant devant un livre ou un film, ou tout simplement en dormant un peu.

 

10 – Bouger !

 

Tout est dit dans le titre. La vie est dans le mouvement ! 

Quand nous sommes tristes, mettons nos baskets et allons marcher. Juste 5 minutes pour voir. Et si on se sent mieux, continuons.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Accepter ses émotions : 7 conseils pour mieux vivre ses émotions

Prenons de la bonne musique avec nous.

Prenons soin de bien regarder autour de nous, la nature, le ciel, l’architecture, les gens… Laissons le mouvement de la vie nous apaiser.

 

11 – Faire sa bucket-list

 

Un outil très puissant pour nous recentrer sur ce qui est le plus important dans notre vie. 

Cet outil, c’est pour ceux et celles qui en ont marre d’être tristes et qui veulent croire que leur vie vaut d’être vécue, ceux qui veulent rêver et agir.

Prends une feuille ou ouvre une note sur ton ordi ou smartphone et liste les 100 choses que tu aimerais faire avant de mourir. Pour plus d’informations pour faire sa bucket-list, clique ici.

Si tu es en panne, pose-toi cette question : qu’est-ce que je ferais si je devais mourir dans un an ? Comment je me sentirais ? J’irais où ? Avec qui ? Pour faire quoi ? 

Comment se remonter le moral ? En s’autorisant à rêver ! 

 

Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

 

12 – Cultiver la gratitude 

 

Même si nous sommes tristes, et surtout si nous sommes tristes en fait, nous pouvons faire la liste de toutes les choses dont nous sommes reconnaissants.

Prenons une feuille et listons les 20 – 30 ou même 50 choses qui nous font ressentir de la joie, du plaisir et qui nous donnent envie de dire merci. 

  • notre famille
  • le toit au-dessus de notre tête
  • nos amis
  • nos collègues
  • notre animal de compagnie
  • le fait de pouvoir respirer, marcher, danser, chanter
  • avoir à manger dans la cuisine
  • voir le soleil, la nature
  • lire de belles choses
  • nos souvenirs d’enfance
  • nos souvenirs de vacances

Profitons-en pour ressortir des photos, pour sourire, pour rire et pour pleurer aussi.

Comment se remonter le moral ? En revenant sur la chance que nous avons eue et que nous avons toujours. 

 

 

En savoir plus pour mieux gérer ses émotions

 

Je te propose de lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre 21 conseils pour sortir d’une dépression en cliquant ici.
  • Découvre 50 idées à mettre en pratique pour aimer la vie, en cliquant ici.

 

Je t’invite à lire ces 2 livres inspirants sur le sujet : 

  • Mon ebook “Mieux gérer ses émotions”. Je partage avec toi 5 étapes claires et puissantes pour t’aider à mieux comprendre tes émotions et à mieux les gérer. Un ebook qui permet d’y voir plus clair et de vivre plus sereinement. Je te le conseille de tout coeur !

 

Comment mieux gérer ses émotions en 5 étapes

 

  • Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman. C’est un roman dans lequel nous rencontrons une jeune femme qui est en deuil. Pourtant, la vie va s’accélérer et elle ne va pas avoir le temps de s’effondrer, bien au contraire. La peur, la colère vont se mêler à la tristesse. Cette lecture nous emmène dans tout un tas d’émotions. C’est une belle histoire qui fait du bien. À lire et à offrir !

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    3K
    Partages
  • 101
  • 2.9K
  •  
  •  

10 commentaires sur “Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

  1. Bonjour, merci encore pour tes articles, qui sont une petite bulle de bonheur .
    Je les regarde souvent le matin avant de commencer la journée, ça me donne des ondes positives.
    C’est un des outils, que j’utilise, comme lire des articles positif, des belles initiatives.
    Je me retrouve beaucoup dans tes outils.
    Sinon mes livres ” doudou”, c’est souvent du ” Feel Good” ou qui donne une note postive ou un espoirs.
    La méditation et/ ou la visualisation positive m’aide beaucoup : ça permet soit de prendre du recul, soit de voir derrière le nuage le rayon de soleil. Quand la tristesse apparaît face à une situation, j’essaye de l’analyser et de voir ” d’après”, derrière la montagne, il y a surement une prairie fleurie. Mais il faut grimper avant, si on peut pas contourner la montagne et la méditation m’aide à grimper, ou trouver comment contourner.
    Sinon, j’évite de rester trop longtemps seule et enfermée, je vais voir les gens avec qui je suis bien, qui me permettent de me ressourcer et me tire vers le haut.
    Ou alors, me rendre utile en aidant quelqu’un , aider les autres permet aussi de relativiser et se décentrer.
    En fait, c’est souvent des actions qui viennent après la méditation et le recul.
    Voila quelques unes de mes pistes

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Cécile,

      Je te remercie de tout coeur d’avoir pris le temps de partager ton expérience. C’est tellement enrichissant. Merci.
      Il me semble que tu te connais bien et que tu sais comment répondre à tes besoins : prendre du recul, rechercher de la compagnie et comment te mettre en action.
      Bravo ! C’est très inspirant.

      J’aime beaucoup ta phrase : “Voir derrière le nuage, le rayon de soleil” et aussi l’image de la prairie fleurie derrière la montagne. C’est beau et tellement pertinent. Merci.

      J’aimerais rebondir sur ce que tu dis : se rendre utile, aider les autres permet de relativiser et de se décentrer”. C’est tout à fait ça. Le Dalaï-Lama en parle d’ailleurs énormément. Il explique que pour surmonter notre souffrance, aider les autres à surmonter la leur est un beau moyen, car on se décentre de notre souffrance.
      Finalement, à rester trop souvent et trop longtemps centré sur nous-mêmes, c’est aussi cela qui cause de la souffrance. C’est pourquoi nous sommes invités à se décentrer régulièrement, en aidant les autres, pour ne pas nous créer de la souffrance.

      Merci Cécile pour ton commentaire.
      Je te souhaite de belles aventures et de beaux moments avec tes livres “doudou” (j’adore cette expression, merci !!)
      Belle journée !

      1. J’ai beaucoup lu sur ces sujets, et méditer pour apprendre à mieux méconnaitre.
        Je conseille d’ailleurs le livre ” 3 amis en quête de sagesse” ma bible quand je me sens perdue!
        J’écoute aussi un podcast sympa: ” change ma vie, des outils pour l’esprit”!

        1. Tiffany Buton dit :

          C’est génial que tu parles de ce livre, Cécile. J’attendais justement d’entendre un avis positif pour l’acheter. Voilà, c’est fait, grâce à toi. Merci beaucoup. 🙂
          Je suis novice dans le domaine de la méditation. L’écriture et les pensées positives sont des exercices qui m’apaisent bien plus.
          Je peux te demander : Qu’entends-tu par méditer ? Quel est ton état d’esprit quand tu débutes une méditation ?

          1. Mon état esprit à la base c’est me recentrer dans l’instant présent.
            Comme le dit Ekart Thole dans le pouvoir de l’instant présent, ce qui angoisse ,stress, et par conséquent peut rendre triste c’est de penser au futur pas encore connu, et au passé fini. En méditant, on se recentre sur le présent et son effet positif.
            Je pars de mon ressentit présent, des sens :, de ma respiration.
            Quand QQ chose l’angoisse, me stress, je laisse passer les pensée comme sur un tapis roulant, qui atterissent, dans un panier fictif : passé ou futur, donc à laisser côté ou traiter plus tard et me recentre sur le présent.
            Les bruits, les odeurs, les sensations. J’en ressort tranquille et avec parfois une intention positive pour avancer et ce que je peux faire à ce moment pour diminuer l’angoisse du futur, la frustration . comme il est écrit dans les 3 amis en quête de sagesse, poser des actes , pour ne plus ressentir une émotion négative trop longtemps.

          2. Tiffany Buton dit :

            Bonsoir Cécile,

            Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire. Il est instructif !

            J’adore l’idée du tapis roulant et des deux paniers : futur et passé. Je vais essayer dès demain matin ! Merci !

            De plus, ta remarque sur le livre des 3 amis en quête de sagesse qui nous invite à poser une action pour ne pas trop “rester” dans une émotion négative, c’est parfait ! Je vais courir acheter ce livre.

            Merci, merci !

  2. Joseph Lewandoski dit :

    Bonjour, merci pour tes articles très tellement enrichissants.

    1. Tiffany Buton dit :

      Merci de tout coeur Joseph ! 🙂
      Belle journée à toi.

  3. Merci pour cet excellent article. Une vraie mine d’or pour relativiser.

    1. Tiffany Buton dit :

      Merci Aleks pour ce commentaire si gentil. Ça me fait plaisir que tu trouves de la valeur à l’article.
      Je te souhaite le meilleur.
      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *