Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

La colère est une émotion qui fait partie intégrante de notre vie. Il n’est d’ailleurs pas rare de penser : « Je suis toujours en colère ». Malheureusement, à la longue, ça nous épuise. C’est pourquoi je te propose de suivre 5 étapes magiques pour t’en libérer. 

 

Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

 

1 – Comprendre la colère est la première étape

 

Quand on dit « Je suis toujours en colère », nous ne comprenons pas vraiment ce qu’est la colère.

En fait, c’est une émotion. Autrement dit, c’est quelque chose que l’on ressent à un instant T. C’est un message que l’on reçoit et qui est censé disparaître en quelques secondes, voire en quelques minutes.

En effet, la colère est passagère !

Ce n’est donc pas quelque chose qui est tout le temps là. Ça apparait et ça disparait.

Malheureusement, le plus souvent, nous captons la colère et nous la gardons en nous. Nous ne la laissons pas disparaître. Comment faisons-nous cela ?

En nous identifiant à elle. Autrement dit, la colère n’est plus une émotion, elle devient qui nous sommes : nous sommes la colère.

Or, c’est faux.

Comment se libérer de la colère ? En comprenant que c’est une émotion passagère et que, donc, elle ne nous définit pas en tant que personne.

 

Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

 

2 – Accepter 

 

Une fois que nous comprenons que la colère n’est pas nous, qu’elle est une émotion qui nous traverse, il est important de l’accepter.

En effet, même si nous sommes une personne qui pensons « Je suis toujours en colère », il n’est pas toujours évident de l’accepter.

Nous nous sentons plutôt victimes et nous n’acceptons pas que cette émotion soit en nous et que ce soit pour une bonne raison. 

Accepter d’être en colère, c’est se donner le droit de l’être.

Oui, nous avons le droit d’être en colère, le droit de ressentir cette émotion.

Trop souvent, nous souhaitons être parfaits, plutôt qu’être des êtres humains. Tout être humain ressent des émotions et la colère en fait partie.

Tu n’es pas une mauvaise personne parce que tu ressens cette émotions. Autrement dit, ne pars pas en croisade contre toi-même.

Quand tu dis « Je suis toujours en colère », tu te juges sévèrement et tu exprimes l’envie d’être quelqu’un d’autre, car tu penses ne pas être assez bien. 

 

 

3 – Questionner la colère 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire quand on a peur ? 7 conseils pour surmonter la peur

Nos émotions sont utiles, toutes ! Même la colère.

Quand tu ressens de la colère, c’est qu’elle a quelque chose à te dire sur toi, sur ta manière de vivre. 

Souvent, nous ressentons cette émotion lorsque nous ne nous sentons pas respectés ou lorsque nos limites sont atteintes.

En effet, elle vient te dire : observe bien ce qui est en train de se passer ou ce qui vient de se passer, ceci tu ne l’acceptes pas. Tu as besoin de changer quelque chose à cela.

La colère est l’énergie du changement. Quand tu la ressens, tu peux sentir ton coeur battre plus vite, tes muscles se tendre, ton corps est comme prêt à faire quelque chose. Utilise cette énergie pour changer les choses. Non pas pour entrer en conflit, mais pour changer les choses.

En effet, elle ne vient pas te dire de partir en guerre, mais de revoir ta manière de vivre. 

Autrement dit, elle vient te questionner : qu’as-tu envie de faire et que peux-tu faire pour que ce qui vient de te mettre en colère ne te mette plus en colère ? Peux-tu faire les choses autrement ? Peux-tu penser les choses autrement ? Ou encore, peux-tu accepter que tout ne soit pas parfait et lâcher prise ? 

Comment se libérer de la colère ? En la questionnant, en cherchant à comprendre ce que nous avons besoin de faire pour que cet événement qui a déclenché cette émotion ne le fasse plus à l’avenir.

 

Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

 

4 – Exprimer sa colère pour s’en libérer

 

Quand on pense que nous sommes une personne « toujours en colère », c’est que nous ne prenons pas suffisamment le temps de questionner et d’exprimer notre colère.

Nous devenons ainsi le jouet de notre émotion.

Pourtant, la colère est, comme toute émotion, un outil pour mieux se connaître et mieux vivre.

Toutes les choses qui nous mettent en colère, nous montrent nos limites, et donc nos besoins et nos valeurs.

Exprimer sa colère, c’est mettre des mots sur ce qui nous tient à coeur, c’est, petit à petit, découvrir nos besoins et nos limites.

En fait, l’exprimer, ce n’est pas forcément le faire devant témoin ou prendre quelqu’un à partie, c’est avant tout le faire pour soi et avec soi.

Qu’est-ce que ça donne ? 

Quand il s’est passé cela…, j’ai ressenti de la colère, parce que j’ai besoin de… 

L’exprimer ainsi ne sera pas facile au départ. En effet, il ne sera pas évident de comprendre nos besoins cachés derrière elle. Mais, au fur et à mesure, nous y parviendrons.

Apprends à mettre des mots sur ce qui te met en colère et pourquoi. Ainsi, tu apprendras à mieux te connaître et donc à faire les changements dont tu as besoin pour vivre aligné avec qui tu es et ce qui est important pour toi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire quand on est déçu ? 5 conseils pour surmonter la déception

 

Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

 

5 – Avancer 

 

« Je suis toujours en colère » est une phrase à bannir de nos pensées et de nos discours. Parce que c’est nous juger trop sévèrement.

La colère n’est pas une punition, n’est pas une croix à porter tout au long de notre vie.

En effet, elle est naturelle et elle nous aide à mieux nous connaître et ainsi, à mieux vivre.

Nous ne sommes pas toujours en colère, ce n’est pas vrai. Par contre, nous n’avons pas appris à écouter notre colère, à la comprendre, l’accepter, la questionner et à l’exprimer. C’est pourquoi elle continue de venir encore et encore. Elle a un message à nous transmettre.

Ressentir de la colère, ce n’est pas grave. Ne te sens pas coupable, ne culpabilise pas. Pour autant, ne la laisse pas non plus prendre le contrôle sur toi et te faire faire ou te faire dire des choses qui vont faire du mal aux personnes qui t’entourent.

Elle n’est pas là pour s’emparer de toi, voyons-la plutôt comme une amie qui vient nous tirer sur le bras : « Hé, j’ai quelque chose d’important à te dire sur toi. Peux-tu prendre un instant pour m’écouter ? » 

C’est pourquoi je t’invite à avancer malgré cette émotion.

Il y aura toujours des choses qui mettront en colère, c’est tout à fait normal. Parce que tu ne peux pas tout contrôler. Il y a des choses dans le monde et chez les autres que tu n’accepteras pas, qui ne correspondront pas à tes valeurs et à tes besoins, et c’est ainsi.

Pour autrement, ne la laisse pas te dévorer. Apprends à la reconnaitre et à l’accepter.

Souviens-toi, tu n’es pas la colère. C’est pourquoi fait toujours un pas de côté lorsqu’elle est là. Ne t’identifie pas à elle. Sens-la en toi et laisse-la partir. 

Et si tu passais de « Je suis toujours en colère » à « Je ressens souvent cette émotion et j’apprends, jour après jour, à mieux me connaitre et à mieux vivre grâce à elle » ? 

 

En savoir plus pour mieux vivre avec ses émotions

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires : 

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet : 

 

  • L’ebook «  Mieux gérer ses émotions ». Tu voudrais mieux gérer tes émotions, mais tu ne sais pas comment faire ? Alors, cet ebook est parfait pour toi ! En effet, tu y découvriras 5 étapes précises pour mieux comprendre et mieux gérer tes émotions et ainsi, vivre plus sereinement malgré les aléas de la vie. Je te le conseille de tout coeur, car tu y trouveras de nombreux exercices pratiques et une grande bienveillance qui t’aideront à mieux te comprendre et à mieux vivre avec tes émotions. Cet ebook fait du bien au coeur et à l’âme.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment se remonter le moral quand on est triste ? 12 conseils à tester

 


 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le.

Écris « oui » dans les commentaires si l’article a résonné en toi.

Prends soin de toi.

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    2.5K
    Partages
  •  
  • 2.5K
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *