La bienveillance au quotidien : 5 conseils pour la cultiver

La bienveillance au quotidien : 5 conseils pour la cultiver

La bienveillance au quotidien est une composante essentielle de la pratique de la pleine conscience et de la tradition bouddhiste. Elle nous invite à faire rayonner une énergie d’amour pour nous et les autres, nous rendant plus joyeux, plus paisibles. Voici 5 conseils pour la cultiver.

 

La bienveillance au quotidien : 5 conseils pour la cultiver

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article. D’autant plus heureuse, car j’ai la joie de donner la parole à Isabelle Mante, fondatrice du blog enrouteverslaserenite.fr. Elle nous donne son avis d’experte en gestion de stress par la méditation : 

 

Comment la bienveillance nous aide à être heureux ?

 

Depuis de nombreuses années, des scientifiques se sont penchés sur la pratique de la méditation, et les bienfaits sur le cerveau et l’humeur.

Au-delà de cette pratique, ils ont voulu aussi comprendre si la bienveillance ou la compassion pouvait avoir des effets plus importants ou pas.

Voici les résultats de leur recherche :

  • Amélioration du bien-être et de la qualité de vie, sentiment d’être plus satisfait de sa vie
  • Des relations sociales améliorées et le sentiment de se sentir davantage soutenu
  • Une meilleure image de soi, en se comparant moins et en se souciant moins du jugement
  • Un plus grand sentiment de responsabilité dans sa vie
  • Moins de rumination et d’esprit critique
  • Des comportements plus sociables

En tant qu’humains, nous avons naturellement envie d’aider les autres. C’est d’ailleurs grâce à cette solidarité intrinsèque que notre espèce a pu survivre. En étant bienveillants, nous arrêtons de voir le mauvais côté pour nous focaliser sur le bon côté de la vie, des gens, des situations.

Parfois, nous avons oublié cet élan naturel, mais nous pouvons tous retrouver ce joyau en nous. De nombreuses études ont d’ailleurs montré qu’une des composantes du bonheur était de nous sentir en lien. 

Avoir un geste de bonté vis-à-vis de quelqu’un nous met en joie, nous fait nous sentir utiles, et nous apporte une grande satisfaction.

Essayez la bienveillance, c’est l’adopter 😉

Voyons concrètement comment cultiver la bienveillance dans nos vies.

 

La bienveillance au quotidien : 5 conseils pour la cultiver

 

Les conseils pour cultiver la bienveillance au quotidien : 

 

Pour cultiver la bienveillance dans nos actes du quotidien, nous pouvons commencer par nous entrainer, en pratiquant ce quon appelle la méditation de la compassion.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire quand on est fatigué : 4 étapes magiques pour se sentir mieux

Voyons comment la pratiquer :

 

1. Souhaiter des choses qui nous font du bien

 

On se focalise sur ses ressentis, ses sensations, en fermant les yeux. On prend le temps de vraiment sentir ce qui est présent pour nous, et on remarque aussi si on a des pensées, mais on ne va pas alimenter ou rejeter ces pensées, on les remarque simplement.

Puis on prononce des souhaits pour nous-mêmes. Par exemple, on peut se dire :  

Puissé-je :

  • être en bonne santé
  • connaitre le bonheur
  • être éloigné de toutes souffrances intérieures ou extérieures.
  • être doux envers moi-même et envers les autres.

Puis progressivement on étend ses souhaits à nos proches : notre famille, nos amis. Et ensuite aux personnes qu’on connait moins, celles qu’on croise de temps en temps. Et on inclut ensuite toutes les personnes, même celles avec qui on rencontre ou on a rencontré des difficultés.

On peut utiliser ces phrases ou dautres mots qui nous paraissent plus justes.

Cela peut paraitre artificiel au départ, mais nous pouvons essayer, avec douceur, en remarquant nos résistances. Au fur et à mesure de la pratique, on peut se connecter aux sensations qui sont présentes en nous, au moment de prononcer ces mots.

 

2. Répéter nos souhaits

 

À force de répéter ces mots, et ces intentions douces pour nous-mêmes et pour les autres, on finit par sentir l’impact sur notre humeur.

C’est à force de répétition, que notre mental finit par s’habituer, et nous pouvons alors remarquer que nous avons aussi dans la journée des pensées plus douces pour nous, et pour les autres.

Cela demande un peu de persévérance, mais c’est tellement important de mettre de la douceur dans notre vie. 

Lamplification : plus nous cultivons la bienveillance, plus elle grandit en nous. À force de se répéter : que je sois doux avec moi-même, on crée naturellement l’intention d’être vraiment doux. 

Et on peut remarquer plus souvent toutes les fois où l’on se blâme, ou l’on se critique, ainsi que les moments de dialogues intérieurs d’agacement, que ce soit envers nous, ou envers les autres.

La bienveillance grandit alors, et nous amène à être plus attentifs à tous ces moments de dureté que nous avons dans nos vies. 

En étant plus doux pour nous, on est capable de voir plus facilement quand quelqu’un souffre, et sommes plus à même de vouloir l’aider.

La bienveillance, ce nest pas une vue de lesprit, cest un entrainement. Plus nous nous entrainons, plus nous développons cette capacité de bienveillance.

 

3. Se donner une intention 

 

Au début, vous aurez peut-être des difficultés à être bienveillant. Alors vous pouvez déjà commencer par vous donner lintention d’être le plus bienveillant que vous pourrez.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment se ressourcer : 7 idées à tester de toute urgence ! 

Au cours de votre journée, vous pouvez essayer d’être attentif à vos discours intérieurs. Toutes les fois où vous critiquez les autres, vous râlez sur vous-mêmes, ou que vous vous blâmer de certains aspects de votre personnalité.

La bienveillance commence par cette prise de conscience.

Ensuite vous pouvez avoir l’intention d’être bon, dans la journée, pour vous, pour les autres.

Parfois, il suffit juste de ne pas chercher à faire du mal. Cela est déjà un très bon début.

 

La bienveillance au quotidien : 5 conseils pour la cultiver

 

4. Agir pour cultiver la bienveillance au quotidien

 

C’est aussi dans nos actes du quotidien que nous pouvons cultiver la bienveillance. Sentir que nous sommes liés à tous les êtres, et voir notre humanité partagée.

Nimporte quel être sur la terre a des points communs avec nous : l’envie d’être heureux, en bonne santé. Nous pouvons aussi nous relier aux personnes qui souffrent, et nous rappeler que nous aussi, parfois, nous rencontrons des moments douloureux dans notre vie.

En étant bons avec tout le monde sans exception, nous évitons d’entrer dans la colère, la rancune, le désir de vengeance.

 

La bienveillance au quotidien : 5 conseils pour la cultiver

 

Quand nous avons de la rancœur vis-à-vis de quelqu’un qui nous a fait du mal, rappelons-nous que cette personne ne peut pas être heureuse. Si elle agit ainsi, c’est sans doute par ignorance, et elle se fait du mal à elle-même. Nous n’avons pas à en rajouter. Et rappelons-nous que tout le monde peut changer ; nous-mêmes comme les autres autour de nous.

On peut commencer par des petits pas : rendre service à une personne âgée et lui porter ses courses, sourire à ses voisins, laisser sa place dans les transports. Il existe une multitude de petits gestes qui nous aident à cultiver la bienveillance.

 

5. Bien s’entourer

 

C’est parfois difficile de pratiquer la bienveillance envers des personnes très colériques. Aussi, si vous sentez que vous ne pouvez pas, vous pouvez choisir de vous éloigner un peu, pendant quelque temps au moins.

Les émotions peuvent d’ailleurs facilement nous gâcher la vie. Si c’est votre cas, vous pouvez aller consulter cet article : « que faire face aux émotions ? »

Vous pouvez aussi encourager ces personnes, en les valorisant quand elles font de bonnes actions. Cela les incite à continuer. Au lieu de vous focaliser sur leurs mauvais côtés, essayez du mieux que vous pouvez de les inviter à voir leur bon côté, en les valorisant chaque fois. Elles se sentiront encouragées, et elles avanceront progressivement vers la bienveillance.

 

# La bienveillance au quotidien, un pas après l’autre :

 

Peut-être que tous ces conseils vous paraissent difficiles à mettre en place. Et je sais que ce n’est pas facile, car j’ai longtemps été fort peu bienveillante avec moi-même.

Et puis, il y a plus de 10 ans, au cours d’une retraite de méditation, la nonne qui nous faisait des enseignements ma demandé de pratiquer la bienveillance pour moi. J’ai trouvé ça gnangnan, et je ne l’ai pas fait.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment bien se reposer ? 12 idées à mettre en pratique 

Plusieurs années après, on me faisait une nouvelle fois cette recommandation. Cela m’a interpellée, et j’ai commencé à pratiquer régulièrement. Ce fut une grande découverte : j’étais moins en colère, contre moi, mais aussi contre les autres. Et au fil des années, j’ai toujours gardé l’habitude de faire des petits pas de bienveillance, à ma mesure. Et je me sens chaque fois si heureuse.

Alors, n’attendez pas, et si vous doutez, essayez pendant quelques semaines.

Que risquez-vous ?

PS : Je voudrais remercier Tiffany, de m’avoir permis de partager cet article avec vous. 

 

La bienveillance au quotidien : 5 conseils pour la cultiver

 

Pour en savoir plus sur comment cultiver la bienveillance au quotidien

Voici le livre dont s’inspire cet article : 

 

 

# Ma bio : 

Isabelle Mante,

Fondatrice du blog « En route vers la Sérénité », j’aide les adultes et les enfants à retrouver la sérénité et la joie d’être au monde. 

Praticienne qualifiée en gestion du stress par la méditation*, et formée pour l’accompagnement des enfants vers la voie de la sérénité**, j’ai démarré mon chemin par la voix bouddhiste, et me suis formée au fil des années.

Je suis comblée chaque jour quand je vois mes clients s’engager sur la voie de la transformation, devenir plus sereins, moins colériques, plus patients envers eux-mêmes et envers les autres.

Je partage mon temps entre l’écriture, l’animation de groupes pour adultes et pour enfants.

*Protocole MBSR : Mindfulness Based Stress Reduction – Center For Mindfulness

** méthode Eline Snel (auteure de « calme et attentif comme une grenouille »).

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    78
    Partages
  •  
  • 78
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *