Relations toxiques : 4 étapes pour s’en libérer

Relations toxiques : 4 étapes pour s’en libérer

Les relations toxiques sont bien présentes dans nos vies. Ces relations qui nous fatiguent plus qu’elles nous nourrissent. Ces relations pour lesquelles nous passons pourtant beaucoup de temps à entretenir… Et si on s’en libérait ? Voici 4 étapes à suivre pour en finir avec les relations toxiques.

 

Relations toxiques : 4 étapes pour s’en libérer

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais répondre à cette question : « Comment se libérer des relations toxiques ? »

Une question ô combien importante puisque les relations toxiques sont monnaie courante dans nos vies.

Je ne parle pas du manipulateur narcissique, mais plutôt de toutes ces personnes que vous gardons dans nos vies, parfois au prix de nombreux efforts, alors que même ces relations ne nous nourrissent pas du tout, pire elles nous épuisent.

Oui, nous sommes nombreux à entretenir des relations toxiques, parfois même sans le savoir. 

C’est pourquoi j’ai à coeur de t’écrire cet article pour te donner quelques conseils.

 

4 étapes pour se libérer des relations toxiques

 

1 – Reconnaitre une relation toxique

 

Qu’est-ce qu’une relation toxique ? Ce sont toutes les relations qui nous usent avec le temps. Des relations qui nous stressent, dans lesquelles nous « supportons » des personnes.

Nous ne nous rendons pas toujours compte que nous vivons des relations toxiques ou alors nous nous cachons la vérité.

Parce que certaines de ses relations toxiques nous les justifions. En effet, il n’est pas rare de dire d’une personne : « Notre relation est compliquée, mais tu comprends je n’ai pas le choix… »

Pourquoi n’aurions-nous pas le choix ? 

Parce que cette personne est un parent, c’est une personne que nous connaissons depuis de nombreuses années ?

Ici, il n’est pas question d’obligation, bien au contraire, il est question de choix !

Si tu entretiens une relation en pensant que tu n’as pas le choix de le faire, alors c’est sûrement une relation toxique.

Toute relation devrait s’appuyer sur la notion de choix, de liberté. 

Je choisis d’entretenir cette relation. Je suis libre d’entretenir ou non cette relation.

Vois-tu combien c’est différent ?

 

2 – Pardonner et se pardonner

 

Une fois que nous reconnaissons que nous vivons une relation toxique, il est important de pardonner. Pardonner l’autre personne et se pardonner soi-même.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment faire confiance aux autres : 6 étapes à suivre pour vivre des relations zen

Se rendre compte que nous vivons des relations toxiques avec des personnes peut être un choc. La colère et la rancoeur peuvent vite s’installer dans notre coeur.

Je t’invite au contraire à pardonner et te pardonner.

Vivre des relations toxiques, c’est humain. Ça arrive à tout le monde. Tu n’as pas fait exprès, tout comme l’autre personne non plus. C’est arrivé, c’est tout.

Dans une relation, nous sommes toujours deux. La faute ne revient à personne en particulier. D’ailleurs, il n’y a pas de faute. Il y a simplement un passé.

Aujourd’hui n’est plus le passé et tu peux faire en sorte qu’il ne devienne pas un purgatoire de ce passé révolu. 

Libère-toi de la colère et de la rancoeur. Aie dans ton coeur et sur tes lèvres, le mot « pardon ». C’est plus doux pour l’âme et bien plus porteur de vie.

Car, on peut construire sur un pardon, mais pas sur de la colère.

 

Relations toxiques : 4 étapes pour s'en libérer

 

3 – Se libérer des relations toxiques

 

Maintenant que tu as reconnu que tu vivais une relation toxique, que tu as choisi le pardon plutôt que la colère, il est temps de te libérer. Comment ?

Se libérer, c’est s’offrir le choix de ne plus entretenir cette relation.

Se libérer, c’est choisir notre bonheur.

Parce que nous venons de nous rendre compte que cette relation nous fait plus de mal que de bien, nous nous libérons.

Il n’y a rien de mal là-dedans, bien au contraire, c’est un cri du coeur qui n’aspire qu’au bonheur et à la paix.

Se libérer, c’est faire simplement un pas de côté.

Il n’y a pas forcement d’explication à donner, pas forcément de long discours, juste un « je n’ai plus envie ».

Un « je suis libre de partir ». 

Parce que nous sommes libres ! 

Nous ne sommes obligés de rien, c’est nous-mêmes qui nous nous faisons croire le contraire.

Alors, parfois, nous restons dans des relations toxiques parce que nous avons peur de ce que pourrait penser les autres à notre sujet si on arrêtait.

Mais plus que le regard des autres, nous avons peur de notre propre regard sur nous-mêmes.

Oui, il est difficile d’accepter de ne pas être cette personne gentille, bienveillante, cette personne toujours là pour les autres, sa famille et ses amis.

Et pourtant ?

Il va falloir avant tout se libérer de notre propre regard. Accepte de ne pas être parfait. Accepte que pour être heureux, tu ne peux pas être cette personne parfaite.

Car, le bonheur, ton bonheur a besoin que tu fasses des choix. Des choix pas toujours évidents, mais des choix libérateurs, créateur de joie et qui t’éloigne du stress de certaines de tes relations.

Fais ce choix, fais le choix de ton bonheur. Libère-toi de ce qui t’empêche d’être heureux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment sauver son couple ? 5,5 erreurs à éviter

 

Relations toxiques : 4 étapes pour s’en libérer

 

4 – Recommencer encore et encore

 

Parce que nous sommes humains, nous allons ressasser, nous allons retomber ou nous allons recommencer et c’est tout à fait normal.

Vivre des relations toxiques sont des moments difficiles à traverser. Ce n’est pas toujours évident de se relever. 

C’est pourquoi il va falloir recommencer les étapes 1, 2 et 3 encore et encore.

Reconnaitre de nouveau que notre relation est toxique. Pardonner et se pardonner. Puis, se libérer.

Dans la vie, il est nécessaire de faire les choses encore et encore. D’y revenir et de faire à nouveau. C’est normal.

Aussi, donne-toi du temps.

Ne t’en demande pas trop. Accepte que cela fasse mal. Accepte que cela hante tes pensées. 

Aie confiance que, petit à petit, ces relations toxiques seront de moins en moins présentes, de moins en moins pesantes dans ta vie.

Un pas à la fois ! 

Souviens-toi que la vie n’a pas à être parfaite pour être belle. Accepte le cheminement, accepte le processus. 

Se libérer des relations toxiques ne se fait pas en un jour, mais ça se fait et c’est le plus important.

Rappelle-toi que la seule relation qui dépend tout à fait de toi, c’est celle que tu entretiens avec toi-même. Aussi, prends bien soin de toi.  Pardonne-toi pour tes erreurs et aime-toi de tout ton coeur.

 

Relations toxiques : 4 étapes pour s’en libérer

 

#À ton tour !

 

Quelle est l’étape que tu préfère le plus ? J’aime beaucoup l’étape 3, celle qui consiste à se libérer des relations toxiques pour faire le choix de notre propre bonheur. C’est quelque chose d’important pour moi et dont j’ai besoin de me souvenir. 

Et toi, est-ce que tu as des conseils concernant les relations toxiques ? Je t’attends avec joie dans les commentaires.

 

Relations toxiques : 4 étapes pour s’en libérer

 

En savoir plus sur les relations

 

Je t’invite à lire ces deux articles complémentaires sur les relations :

 

De plus, je te propose avec joie deux lectures inspirantes sur le sujet :

 

 

  • La voix de la connaissance de Don Miguel Ruiz. Un livre coup de coeur qui a changé ma vie et qui a changé mes relations aux autres. On y découvre ce qu’est le « moi » et ce qu’est le « nous ». Un livre que tout le monde devrait lire. 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment accepter les autres ? 7 conseils pour ne plus critiquer les autres

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    109
    Partages
  •  
  • 109
  •  
  •  

2 commentaires sur “Relations toxiques : 4 étapes pour s’en libérer

  1. Jean-Claude Poulin dit :

    Bonjour Tiffany,

    Mon/mes commentaires sont en lien avec l’article 4 étapes pour se libérer des relations toxiques.

    J’ai appliqué/ réalisé les étapes 1 et 3 au début de l’année. C’est en lien avec ma carrière. J’en suis aux étapes 2 et 4.

    En rétrospective:
    Un nouveau patron est entré en fonction en mai 2019. Le courant ne passait pas entre lui et moi. Je te fais grâce des péripéties vécues de mai à décembre.
    Une entente de gré à gré et de fin d’emploi a été convenue avec la haute direction de mon ancien employeur. J’ai quitté pour une semi-retraite le 31 janvier. C’était après 12 ans de très dévoués services.

    J’ai retrouvé une certaine sérérité et ce même si je sais qu’à mon âge (61 ans), il me sera difficile de retrouver un nouvel emploi. En attendant, pendant la crise et le confinement COVID, J’offre mes services bénévolement à des personnes dans le besoin et à des organismes de bienfaisance dans ma municipalité. C’est gratifiant et je suis bien satisfait de contribuer socialement.

    Jean-Claude

    ps. Bravo pour ton blog et toutes tes démarches de communication et d’aide que tu réalisent.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Jean-Claude,

      Je te remercie pour ton mail.

      Je suis heureuse que tu aies retrouvé une certaine sérénité en t’éloignant de ton cadre de travail qui ne te convenait plus.

      Heureuse aussi que tu prennes le temps de te rendre utile aux autres. Je pense que c’est le meilleur moyen d’être heureux. Aider les autres permet de s’aider soi-même.

      Je t’envoie de douces pensées et je te souhaite le meilleur.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *