Vouloir changer de vie : 2 pièges à éviter

Vouloir changer de vie : 2 pièges à éviter

Vouloir changer de vie est un sentiment qui nous anime tous à un moment ou à un autre. Nous nous ennuyons ou les choses ne se passent pas comme prévu, aussi nous avons besoin de changement. Et vite ! Malheureusement, ce « et vite » nous pousse à tomber dans des pièges. Et, loin de nous rendre la vie plus douce et plus belle, les changements de vie nous la compliquent encore plus. Comment changer de vie de manière sereine et durable ?

 

Vouloir changer de vie : 2 pièges à éviter
On se rejoint sur Pinterest ?

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, nous parlons autour de notre envie ou de notre besoin de changement de vie. 

Pour cela, je vais m’appuyer sur ma dernière lecture qui est un vrai coup de coeur : Hector veut changer de vie de François Lelord. 

 

 

Vouloir changer de vie est un sujet qui me tient particulièrement à coeur, car c’est un besoin que j’ai ressenti plusieurs fois. Et, à chaque fois, je suis tombée dans l’un des 2 pièges que je vais te présenter dans cet article.

Aujourd’hui, je me sens plus sereine, car je sais que je suis « outillée » pour parer à ma prochaine envie de changement de vie. Et, j’espère de tout coeur que ces outils que je vais partager avec toi t’aideront également à retrouver la sérénité. 

 

Vouloir changer de vie : les 2 pièges à éviter

 

Piège à éviter #1 : Se précipiter

Lorsqu’un jour nous en arrivons à ce constat : « je veux changer de vie », le plus souvent, nous paniquons. On jette un regard sur notre quotidien et sur notre passé, et tout ce qui nous revient en pleine figure, c’est ce sentiment que nous nous sommes totalement trompés. Ce n’est pas du tout cette vie que nous voudrions vivre.

Alors, parfois, nous recherchons des coupables. L’autre et notre envie de plaire aux autres, de nous conformer à leurs attentes. Tout ceci ne fait que nourrir notre colère et notre frustration.

C’est pourquoi nous avons envie d’agir maintenant, comme si nous voulions fuir cette vie qui n’est pas définitivement pas la notre. 

Vouloir changer de vie ressemble parfois plus à une fuite qu’à une réelle réflexion dans le but de construire quelque chose de mieux.

Et, c’est là le piège à éviter. Pourquoi ? Parce qu’on ne construit pas une nouvelle vie sur du négatif. 

« Tout ce que nous fuyons, fuit avec nous. »

Tous les problèmes que nous fuyons aujourd’hui ne feront que nous suivre. Pour changer de vie, nous devons la construire sur du positif. Que voulons-nous ? Est la question à se poser plutôt que : qu’est-ce que nous ne voulons pas.

 

Piège à éviter #2 : Se laisser sombrer

Vouloir changer de vie : 2 pièges à éviterParfois, lorsque nous avons envie de changement, c’est l’inverse qui se passe. Oui, au lieu de nous mettre en mouvement, quitte à tout fuir, nous n’avons plus la force. Et nous nous laissons sombrer. 

On se dit : à quoi bon changer. C’est trop tard, Ou encore, c’est trop dur. 

Vouloir changer de vie nous fait peur et nous ne nous en sentons pas capables. Ou parfois, une voix, au fond de nous, nous dit que nous n’avons pas le droit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment avoir plus confiance en soi ? 4 clés pour apprendre

Pourtant, lorsque nous ressentons un besoin de changement, c’est que nous en avons vraiment « besoin ». Et, il nous faut trouver en nous la force de constater les choses et non pas de faire semblant ou de sombrer.

Dans le livre « Hector veut changer de vie », François Lelord parle de nos différents mécanismes de défense et notamment du déni qui est le fait de ne pas voir que cette envie de changement nous rend irritables ou tristes. Ou encore, il y a la suppression, comme nous pensons ne rien pouvoir faire pour satisfaire notre besoin de changement, nous faisons comme s’il n’existait pas.

Le problème avec ces 2 mécanismes, c’est qu’au début, ça va, nous tenons le coup. Mais, petit à petit, nous sommes épuisés par le fait de ne pas nous occuper de notre besoin. Il nous ronge de l’intérieur et cela a forcement des conséquences sur l’extérieur et donc notre vie ou notre entourage. 

 

Vouloir changer de vie : comment s’y prendre ?

 

Conseil #1 : Ne pas se précipiter

C’est un conseil qui me fait sourire, car lorsque j’ai ressenti mes différents besoins de changement de vie, je me suis toujours précipitée. Ahah ! Aujourd’hui, j’en ris parce que j’ai fait la paix avec mon passé et que je sais que j’ai fait du mieux que je pouvais. Mais… maintenant au regard de mes lectures et de mon expérience, je sais que ce conseil de ne pas se précipiter est très précieux. 

Il est tout à fait normal que lorsque nous constatons que notre quotidien ne nous satisfait pas vraiment et qu’il ne nous ressemble pas vraiment de ressentir une forte (folle?) envie de changement. 

Il y a en nous un geyser d’énergie qui déferle et on voudrait tout envoyer balader pour construire autre chose, autre part, avec quelqu’un d’autre. Malheureusement, en faisant ainsi, nous faisons que déplacer le problème. 

Pour changer de vie, nous avons besoin de la construire sur des bases solides.

Et, lorsque nous sommes sous l’emprise d’un fort besoin de changement de vie, nous n’avons en général pas les idées claires. Nous souffrons, nous sommes frustrés… C’est pourquoi il est indispensable de… RESPIRER ! 

 

Un exercice

Vouloir changer de vie : 2 pièges à éviterDans le livre, l’auteur nous invite à faire des listes. Je trouve que c’est un super exercice. Ça nous permet tout d’abord de nous poser dans le calme pour réfléchir et ensuite, de mettre des mots sur ce que l’on veut vraiment. 

Ok, je ne suis pas heureux dans mon travail. Je ne supporte plus ceci et cela. Mais concrètement, qu’est-ce que je veux ? Qu’est-ce que j’attends de ma vie professionnelle ? Qu’est-ce que je veux faire, ressentir ? 

Toute cette réflexion prend du temps, c’est pourquoi il est important de ne pas nous précipiter. En attendant de savoir ce que l’on veut vraiment, de sortir de cette énergie folle du changement pour retrouver calme et sérénité, faisons des listes, apprenons à nous connaitre et prenons bien soin de nous au quotidien. Faisons de petites choses qui nous donnent le sourire, continuons, avançons doucement, mais surement. 

N’hésitons pas non plus à nous confier à des personnes de confiance. C’est toujours bon d’avoir un espace dans lequel nous pouvons dire les choses et donc nous écouter et nous comprendre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment s’endormir facilement ? Mes 13 astuces !

Vouloir changer de vie est tout à fait normal. La vie est mouvement et nous avons besoin de changement. Mais pour autant, ne nous transformons pas en tornade vivante, en cassant tout ce que nous avons déjà construit. Apprenons à souffler, à faire le point pour mieux nous projeter dans un futur qui nous ressemble plus et nous passionne plus. 

 

Conseil #2 : Garder espoir

Vouloir changer de vie : 2 pièges à éviterParfois, lorsque nous ressentons le besoin de changer de vie met en lumière tous les mauvais choix que nous avons fait par le passé. Nous ressentons un sentiment de gâchis et cela nous accable. 

J’aimerais partager avec toi une jolie phrase du livre qui à elle seule résume tout :

« On partait plein d’espoir, puis arrivaient des imprévues et des épreuves qu’on ne pouvait éviter, mais heureusement un petit souffle de chance ramenait ensuite à bon port, à condition de ne pas se laisser couler en cours de route. »

Il est tout à fait normal de se réveiller avec une envie de changement de vie, il est tout à fait normal de regarder notre passé et de voir nos erreurs. 

Se connaitre, connaitre nos goûts, trouver le métier dans lequel on s’épanouit, trouver le partenaire qui nous correspond sont des quêtes de toute une vie. 

Tout ce qui constitue notre passé et notre présent sont des éléments de compréhension pour découvrir la personne que nous sommes, ce sont des étapes qui nous amènent vers ce quotidien qui nous ressemble et nous passionne. C’est tout à fait normal de se sentir perdus parfois et ce n’est pas une raison pour tout lâcher.

Pouvons-nous regarder en arrière et nous souvenir de tous les échecs et les déceptions que nous avons vécus et que nous avons su traverser ? Pouvons-nous mettre en lumière toutes les leçons que nous avons apprises et qui aujourd’hui font de nous la personne que nous sommes ? 

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. La personne que nous sommes, notre quotidien, les personnes qui sont nos proches, tous nous évoluons et nous changeons. 

Vouloir changer de vie, c’est relever nos manches et accepter de n’être pas encore arrivé. Et, accepter que nous ne serons jamais arrivés.

 

Conseil #3 : Se faire confiance

Vouloir changer de vie : 2 pièges à éviterParfois, lorsque nous ressentons un besoin de changement de vie, nous ne voulons pas y croire. Nous voulons nous accrocher à ce que nous avons. Nous ne voulons pas faire de vagues et décevoir les autres. Nous avons un rôle à tenir ! 

La vie n’est pas toujours évidente, parce que nous sommes des animaux sociaux. Nous avons besoin des autres. Nos liens avec les autres font notre bonheur, mais aussi notre malheur. Car, trop souvent, le regard de l’autre nous enferme dans un rôle que nous ne pouvons/voulons pas toujours tenir.

 

Un texte pour t’inspirer

Pour savoir ce que tu veux vraiment, je t’invite à t’écouter. Pour cela, je vais partager avec toi un extrait d’un autre livre « Femmes qui courent avec les loups » de Clarissa Pinkola Estés :

« Le meilleur moyen de rester en contact avec le sauvage est de se demander ce qu’on veut.
Il est nécessaire de faire la différence entre ce qui nous interpelle et l’appel qui vient du plus profond de notre âme.

Voici comment cela fonctionne : imaginez un grand buffet dressé devant vous, couvert de plats plus appétissants les uns que les autres. caviar, saumon fumé, crème fraiche, viandes froides, salades craquantes, légumes délicats, desserts exquis. Vous passez devant lentement et vous vous dites : « Oh je mangerais bien un peu de ceci, et puis un peu de cela et encore un peu de cela aussi… »

Nombreux sont les hommes et les femmes qui prennent des décisions vitales de la sorte. Ils sont entourés d’un univers des plus tentants, qui vient s’insinuer dans leur vie et éveille leur appétit sans qu’ils aient faim. Lorsque nous faisons ce type de choix, nous décidons de nous offrir une chose parce qu’elle est sous notre nez à ce moment précis. Elle ne sera pas forcément ce dont nous avons besoin, mais elle nous intéresse et plus nous la contemplons, plus nous en avons envie.

Lorsque nous sommes en relation avec le Soi instinctuel, avec l’âme du féminin qui est naturelle et sauvage, au lieu de regarder ce qui s’offre à notre vue, nous nous disons : « De quoi ai-je faim ? » Sans jeter un oeil à l’extérieur, nous nous aventurons à l’intérieur et nous demandons : « De quoi est-ce que je me languis ? Qu’est-ce que je souhaite aujourd’hui ? » Ou encore : « De quoi est-ce que je meurs d’envie ? De quoi ai-je le désir ? Qu’est-ce qui me manque ? En général, la réponse est rapide : « Je crois que je veux… Tu sais ce qui serait vraiment bien, c’est… Oui, c’est ce que je veux vraiment. »

Pour en savoir plus sur les changements de vie :

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 4 erreurs qui nous empêchent de changer !

Et, je te propose ces 2 livres inspirants :

  • Transformez votre vie de Louise Hay. Mon résumé est disponible en cliquant ici.

 

Je te remercie d’avoir lu cet article.

J’espère de tout coeur qu’il t’a plu et qu’il t’inspirera à vivre une vie plus belle et plus douce.

Si tu as envie de partager un peu de bonheur autour de toi, n’hésite pas à partager l’article.

À bientôt,

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    17
    Partages
  • 7
  • 10
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *