Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualité

Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualité

Savoir lâcher prise semble la clé pour vivre une vie heureuse et sereine. En effet, dans la vie, tout ne se passe pas toujours comme prévu. Alors, on résiste, on tape du pied, on râle, sans que cela ne change quoi que ce soit à notre situation. Et si les 4 lois de la spiritualité, soit 30 petits mots, pouvaient nous aider à lâcher prise et à accepter la vie et ses leçons ? 

 

Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualité
On se rejoint sur Pinterest ?

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, nous parlons des 4 lois de la spiritualité, enseignées en Inde, qui vont nous aider à savoir lâcher prise.

Le lâcher prise (définition du wikitionnaire) est le contraire de résister et de forcer les choses. Il n’empêche pas d’agir, il nous empêche de faire surplace. Car, lorsque nous résistons à la vie, aux événements, à nos émotions, nous faisons du surplace. La vie est mouvement et le lâcher prise nous aide à accompagner le mouvement de la vie. 

Dans un premier temps, dans cet article, nous allons voir ce qui nous empêche de lâcher prise et ensuite, nous parlons des 4 lois de la spiritualité et comment elles nous aident à savoir lâcher prise. 

 

Qu’est-ce qui nous empêche de savoir lâcher prise ?

 

Le mental est notre meilleur ami, mais il peut être aussi notre pire ennemi.

Il nous permet de donner vie à nos idées, à créer des choses. Il nous permet de rechercher des leçons dans le passé et donc d’apprendre, et il peut aussi se projeter dans le futur pour nous aider à prendre de meilleures décisions.

Malheureusement, parfois, il travaille trop. On arrive plus à nous détacher de nos pensées et elles nous poussent le plus souvent à résister à ce qui est. Le mental n’aime pas le changement. Lui, il aime que les choses se passent comme prévu. 

C’est pourquoi lorsque le changement frappe à notre porte, le mental nous informe que ce n’est pas possible, que nous pouvons éviter cela. 

Pourtant, dans la vie, nous ne pouvons pas tout contrôler. Nous sommes à la fois maitres de notre destin, mais aussi soumis au destin. Il y a des choses sur lesquelles nous avons un contrôle, mais parfois non. Par exemple : une rupture amoureuse, un licenciement, une maladie, un accident…

Nous ne pouvons pas forcer quelqu’un à nous aimer, notre corps à être en bonne santé, et pourtant, notre mental nous pousse à croire cela. Plutôt que de prendre soin de nous lorsque nous vivons des événements imprévus et difficiles dans notre vie, nos pensées tournent sur elles-mêmes et nous poussent à résister et donc à vivre encore plus de souffrances. 

 

Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualité

 

J’ai découvert ces 4 lois par hasard sur Facebook. Tout de suite, j’ai aimé leur pertinence, leur douceur et la liberté qu’elles nous proposent.

Je te propose de les noter sur un post-it ou dans un carnet pour les avoir sous les yeux lorsque tu en auras besoin. D’ailleurs, je t’invite à les lire plusieurs fois par jour, même lorsque tu n’en as pas besoin, car elles aideront notre mental à cesser de résister et à savoir lâcher prise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment ne pas stresser ? 8 erreurs à éviter pour se libérer de nos pensées négatives

 

La première loi dit : « Qui se présente à toi est la bonne personne »

Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualitéCette loi nous explique que personne n’arrive par hasard dans notre vie. Autrement dit, quand une personne se présente à nous, elle a quelque chose pour nous. Ce peut être une leçon sur nous-mêmes, une meilleure compréhension de nos émotions et de nos pensées, ce peut être également un enseignement sur la vie, qui nous invite à plus de légèreté ou plus de profondeur.

Les personnes qui nous entourent sont de précieux enseignants. Prenons l’exemple d’un camion de livraison qui nous bloque le passage. Il est impossible de le contourner. Nous avons le choix de klaxonner ou non, de nous mettre en colère ou non, cela ne concerne que nous et non le livreur. Si nous prenons un peu de recul par rapport à cette personne et son camion sur notre route, que pouvons-nous dire s’il n’est pas là par hasard ? Peut-être est-il là pour nous enseigner la patience ? Peut-être nous invite-t-il à faire une pause dans notre course contre la montre, à prendre conscience que nous allons trop vite et qu’ainsi nous passons à côté de tout ce qui est beau et bon dans notre vie. 

En fait, ce livreur, qui nous empêche de continuer notre route nous offre peut-être une occasion de respirer pendant quelques minutes, de regarder autour de nous, le soleil, la rue, les passants… Il nous offre quelques instants pour regarder en nous, faire le point sur nos besoins : comment est-ce que je me sens ? De quoi ai-je besoin pour me sentir mieux ? De plus, nous pouvons profiter de ce moment pour lister toutes les choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants. 

Savoir lâcher prise, c’est comprendre qu’il n’y a pas de hasard, qu’il n’y a que des leçons à apprendre auprès des personnes qui sont sur notre chemin ? 

 

La deuxième loi dit : « Ce qui arrive est l’unique chose qui pouvait arriver »

Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualitéNotre mental aime à semer le doute en nous : et si nous avions fait cela plutôt que ceci, et si nous avions dit cela ? Résultat : nous résistons à ce qui nous arrive. Nous ne sommes pas d’accord avec les événements du passé et nous les ressassons, en créant tout un tas de souffrances. Oui, nous regrettons, nous avons honte ou nous culpabilisons. Ces doutes sur ce qui aurait dû se passer nous empêchent d’être heureux. 

La deuxième loi nous invite à accepter ce que nous sommes en train de vivre maintenant, et aussi ce que nous avons vécu auparavant. Rien n’aurait pu être différent. Rien. C’est pourquoi cette loi nous aide à faire la paix avec notre passé, notre présent et avec nous-mêmes. Il nous arrive ce qui nous arrive, il nous est arrivé ce qui nous est arrivé, pas parce que nous ne sommes pas assez bien, que nous avons fait de mauvais choix, c’est arrivé, ça nous arrive parce que ça devait se passer ainsi.

Parfois, la vie nous cogne fort sur la tête et il nous est impossible de croire que cela devait se passer ainsi. Nous nous triturons la tête pour comprendre où est notre erreur, ce que nous aurions dû faire différemment. Mais, la vie est ainsi, c’est une alternance de haut et de bas, de joie et de souffrance. Nous n’en sommes pas responsables.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment prendre une décision et rester sûr de soi en 4 étapes !

De plus, nous pouvons changer notre regard sur ce qui nous arrive, car la vie est une merveilleuse enseignante. Tout ce qui la constitue à une leçon à nous apprendre, que ce soit dans les bons comme dans les moins bons événements. 

 

Un petit exercice pour ne plus juger si quelque chose est bon ou mauvais

Peux-tu lister 5 événements qui te sont arrivés et que tu as considérés comme de mauvaises nouvelles ? Fais une autre liste de 5 autres événements que tu as pensé être de bonnes nouvelles. Maintenant, peux-tu inverser ton jugement. Peux-tu trouver l’aspect négatif dans ce que tu considérais être une bonne nouvelle et l’aspect positif dans ce qui tu pensais être une mauvaise nouvelle ?

Un jugement n’est qu’un jugement et en fonction de notre regard, de notre humeur et de notre objectif, nous pouvons le transformer. C’est pourquoi tout jugement est du temps et de l’énergie de perdu. La deuxième loi peut nous aider à accepter ce qui est et à faire taire notre mental qui essaie de nous convaincre que ce qui est n’aurait pas dû être.

Ce qui est, est. ll ne tient qu’à nous de transformer ce qui nous arrive en leçons pour nous faire avancer dans notre vie. 

 

La troisième loi : « Chaque moment est le bon moment »

Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualitéParfois, nous sommes pressés que quelque chose nous arrive et parfois, quelque chose nous arrive et nous paniquons, car ça arrive trop vite. Nous sommes tout le temps en décalage avec le moment présent : soit c’est trop tôt, soit c’est trop tard. Nous créons ainsi beaucoup d’agitation dans notre mental.

Cette loi nous invite à accueillir ce qui arrive ou ce qui n’arrive pas. Parfois, nous travaillons sur un projet et les résultats tardent à arriver. Plutôt que de nous lamenter, de tempêter en résistant à ce qui est, nous pouvons rechercher une leçon : plus de patience, plus de persévérance. Nous pouvons aussi nous poser des questions : suis-je suffisamment aligné ? Est-ce que je respecte mes valeurs ? Est-ce que mes actes et mes valeurs sont alignés ? 

Comprendre et accepter que tout arrive au bon moment nous aide à faire la paix avec le présent. En fait, quand les choses ne se passent pas comme prévu, nous avons tendance à trouver cela injuste et nous résistons de toutes nos forces, mais est-ce que résister et se lamenter vont nous aider à faire arriver les résultats plus vite ? Non. Par contre, ça nous empêche d’être heureux dans l’instant. 

Oui, parfois, la vie ne nous donne pas ce que nous voulons. Pourtant, il ne tient qu’à nous de ne pas gâcher le moment présent en lamentations. Préférons garder espoir, faire preuve de patience et de persévérance et continuons à avancer en regardant tout ce qu’il y a déjà de beau et de bon dans notre vie. 

 

La quatrième loi : « Ce qui est terminé est terminé »

Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualitéLa vie est un cycle. Des choses débutent et d’autres se terminent. C’est ainsi. Malheureusement, notre mental n’aime pas le changement. C’est pourquoi il s’accroche aux choses et aux personnes du passé. Ça le rassure.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrent

Pourtant, lorsque quelque chose se termine, c’est qu’il est temps. C’est que nous sommes prêts à accueillir autre chose dans notre vie ou que nous avons une leçon à apprendre pour avancer. 

Bien sûr, ce n’est pas évident de laisser les choses se terminer, car notre mental nous souffle que nous pouvons résister, que si nous faisons ceci nous pourrons changer le cours des choses. Mais pourquoi ? Pouvons-nous prendre quelques instants et nous demander : pourquoi est-ce que cette chose se termine ? Qu’est-ce que sa fin signifie pour moi ? Qu’est-ce qu’elle pourrait m’enseigner, m’apprendre pour avancer dans ma vie ? Quels pourraient être les aspects positifs de cette fin ? Et si je m’accroche à cette chose, pourquoi est-ce que je ne veux pas qu’elle se termine ? Qu’est-ce que je n’ai pas encore eu le temps d’apprendre, de comprendre ? Finalement à quoi est-ce que je m’accroche ? À mes pensées ? À mes croyances ? Ai-je tout simplement peur ? 

C’est normal d’avoir peur du changement. Pourtant, c’est dans le changement que se trouve le nouveau souffle de la vie et toutes ses nouvelles leçons à apprendre. 

Savoir lâcher prise, c’est laisser tomber ce qui nous raccroche au passé. C’est lâcher la souffrance, la résistance au changement, car ce qui est terminé est terminé. Avançons.

 

Quelques mots pour terminer…

Résister fait-il avancer les choses ? Se lamenter de son présent fait-il avancer les choses ? Lorsque nous vivons en décalage avec ce qui est, lorsque nous ne vivons pas en paix avec ce qui est, alors le bonheur et la joie ne peuvent trouver le chemin de notre coeur. 

Savoir lâcher prise est indispensable pour être heureux. C’est pourquoi garde bien précieusement à tes cotes ces quelques mots :

« Qui se présente à toi est la bonne personne. »
« Ce qui arrive est l’unique chose qui pouvait arriver. »
« Chaque moment est le bon moment. »
« Ce qui est terminé est terminé. »

 

Pour en savoir plus sur savoir lâcher prise 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

Je te propose de lire ces 2 livres inspirants :

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

J’espère qu’il t’a plu et qu’il te sera utile pour faire de ta vie, une vie heureuse et sereine.

Si toi aussi, tu as à coeur de propager le bonheur autour de toi, partage cet article.

À bientôt,

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    36
    Partages
  • 12
  • 24
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *