3 exercices infaillibles pour lâcher prise

3 exercices infaillibles pour lâcher prise

Des exercices pour lâcher prise infaillibles sont plus que bienvenus dans notre quotidien. En effet, trop souvent, nous ressassons des pensées ou des émotions qui nous font du mal. Nous vivons dans le stress, la colère ou la frustration. Lâcher prise, c’est apprendre à vivre les aléas de la vie plus sereinement et voici 3 exercices pour apprendre.

 

3 exercices infaillibles pour lâcher prise

 

Qu’est-ce que le lâcher prise ?

 

Avant de partager avec toi les exercices pour lâcher prise, je voudrais, tout d’abord, que nous voyions ensemble ce qu’est le lâcher prise.

En effet, aujourd’hui, nous parlons beaucoup de « lâcher prise », mais les définitions et les applications diffèrent beaucoup.

 

3 exercices infaillibles pour lâcher prise

 

Le lâcher prise, ce n’est pas

Lâcher prise, ce n’est pas n’en avoir rien à faire et ne rien faire. Ce n’est pas « laisser tomber » les choses et faire comme si il ne se passait rien. Bien au contraire.

En effet, on a souvent tendance à voir le « lâcher prise » comme un haussement d’épaules désabusé voulant dire :

  • « Tant pis, c’est comme ça » sous-entendu : « De toute façon, j’ai jamais de chance. »
  • « Ok, je laisse tomber » sous-entendu : « Je jette l’éponge, j’abandonne. Je n’en vaux pas la peine. »

Lâcher prise, ce n’est pas cela, car là, nous sommes en train de nous mentir, nous disons bien haut « Je lâche prise », mais dans notre for intérieur, nous bouillonnons de colère ou de frustration. Clairement, nous ne lâchons pas prise et nous ne sommes pas sereins. Nos pensées tourbillonnent sur elles-mêmes et nous souffrons énormément. 

 

Lâcher prise, c’est

Lâcher prise, c’est se concentrer totalement sur ce qui nous arrive. C’est une action. 

Lâcher prise, c’est faire taire nos pensées, nos jugements, nos projections dans le futur et dans le passé, c’est être dans le moment présent. 

Imaginons : Nous sommes sur notre vélo et voilà qu’un des pneus crève. 

Si nous ne nous concentrons pas sur le moment présent, si nous laissons libre cours à nos pensées, voilà à quoi ça pourrait ressembler :

« Ce n’est pas possible, je viens de crever. C’est toujours à moi que ça arrive. Je savais bien qu’il ne fallait pas que je prenne le vélo. C’est nul. Puis, les gens font vraiment attention à rien. Qui a mis ce foutu clou ici ? J’en ai vraiment marre. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Atteindre la sérénité : 4 conseils à adopter en période de crise 

Alors, bien sûr que nous sommes en colère. Crever un de ses pneus, ça met en colère. Quoique… tout le monde ne se met pas en colère, d’autres personnes pourraient avoir peur et d’autres pourraient même en rire. Autrement dit, c’est par notre interprétation de l’événement qu’une émotion arrive. 

C’est pourquoi il est important de ne pas laisser nos pensées s’envenimer,  car des émotions négatives peuvent affluer et se faire de plus en plus violentes.

Respirons et lâchons prise.

« Mon pneu vient de crever. Ça me met en colère. [pause pour respirer] Bon, mon pneu est crevé. Ok. Qu’est-ce que je peux faire maintenant ? [pause pour respirer] Est-ce que j’ai le spray ? À combien de temps je suis de ma destination ? Mon téléphone a-t-il de la batterie pour joindre quelqu’un au besoin ? [pause pour respirer] »

Nous sommes dans le moment présent, totalement, sans jugement, sans pensée parasite. 

En fait, lâcher prise, c’est refuser de nous torturer le corps, le coeur et l’esprit en laissant nos pensées s’envenimer. C’est faire taire notre ego qui n’accepte pas ce qui lui arrive, sous prétexte que ce n’était pas prévu ou que nous ne méritons pas ça.

Lâcher prise, c’est accepter que la Vie a son mot à dire, toujours, et que nous, nous avons toujours le choix de faire au mieux avec ce qu’on a.

 

3 exercices infaillibles pour lâcher prise

 

1 – Exercices pour lâcher prise : ne pas faire semblant d’être en paix

 

Lâcher prise, être serein, ce n’est pas vivre constamment dans la paix. Il est normal que nous soyons en colère, tristes ou frustrés par certaines choses. Nous avons le droit et il n’est pas question de ne pas écouter ce qui bouillonne en nous.

Oui, nous avons le droit d’être rouge de colère parce que notre pneu vient de crever. Il est normal d’avoir peur d’être en retard à notre rendez-vous à cause de ce pneu crevé.

Lâcher prise, ce n’est pas faire semblant que nous sommes en paix avec ce qui nous arrive. C’est accepter nos émotions, leur faire de la place dans le moment présent et c’est faire au mieux dans l’instant.

Oui, je suis en colère, mais mon but n’est pas de rester avec ce pneu crevé, mon but est de trouver une solution. Alors, oui, je suis en colère et j’ai le droit d’être en colère, mais dans un même temps, je cherche une solution.

Lâcher prise ce n’est pas se mentir à soi-même, ce n’est pas renier nos émotions, c’est accepter et rester concentré sur le moment présent. 

En fait, c’est lorsque nous acceptons notre peur, notre colère ou notre frustration que nous pouvons réellement être en paix dans le moment présent.

Je t’invite à tester cet exercice pour lâcher prise toutes les fois où quelque chose ne se passe pas comme prévu. Respire et accepte tes émotions, ta frustration et pose-toi cette question : « Et maintenant, comment faire au mieux ? »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiser

 

3 exercices infaillibles pour lâcher prise

 

2 – Comprendre qu’être négatif ne sert à rien

 

Quand il se passe quelque chose dans le moment présent qui ne te convient pas, que tu sens que ton impatience, ta colère ou ta frustration monte de plus en plus, respire.

Souvent, on croit qu’en résistant à ce qui nous arrive, c’est-à-dire en nourrissant notre négativité nous allons faire disparaitre l’événement. 

Imaginons : un voisin met de la musique forte.  Alors, au début, on se dit : « Oh non, on peut pas avoir un peu de calme. » Puis les minutes passent, la musique est toujours aussi forte et on continue de nourrir notre négativité : « Il se prend pour qui ce voisin ? Il ne me respecte pas. » Et, on va continuer encore et encore, si bien qu’à la fin, notre corps sera parcouru de tensions douloureuses et notre coeur sera tout aussi douloureux. 

Parce que nos pensées négatives ne feront jamais disparaitre un événement qui ne nous convient pas, alors pourquoi les nourrir encore et encore ? Pourquoi se faire du mal ainsi ? 

Pour lâcher prise, je t’invite à faire cet exercice :

Un voisin fait du bruit. Ok, nous sommes en colère, car nous voudrions du calme. Nous respirons calmement pour accepter la colère. Nous mettons nos pensées sur pause, car ça ne sert à rien de nourrir des pensées négatives, passons plutôt à l’action : soit je vais lui en parler, si j’ai de bonnes relations avec lui, soit je vais faire un tour, soit je mets des écouteurs…

En fait, comprenons que la négativité ne fera pas disparaitre le moment présent, mais nous fera énormément de mal.

C’est pourquoi, quand quelque chose te gêne, regarde les émotions qui montent en toi, accepte-les et trouve une solution. Ne nourris pas tes pensées négatives, ce n’est pas utile.

 

3 – Exercices pour lâcher prise : devenir transparent

 

C’est un exercice un peu particulier. Il nous aide à passer outre notre ego. En effet, notre ego nous pousse à croire que nous sommes seuls contre tous et qu’il faut se protéger des autres et de la vie. 

Quand on écoute notre ego et qu’on le croit, nous devenons un mur sur lequel s’écrase constamment des événements. Tout nous heurte, le comportement d’untel, un événement inattendu. Tout est contre nous. 

L’exercice pour lâcher prise, c’est de devenir transparent, de comprendre que rien n’est contre nous, que ce pneu qui crève ne l’a pas fait exprès et que ce voisin qui met la musique trop forte ne le fait pas pour nous embêter nous, il a simplement lui envie d’écouter de la musique. 

Parce que nous nous donnons trop d’importance, aussi il est temps de devenir transparent.

Pour cela, quand tu remarques que tu prends tout pour toi, plus précisément tout contre toi, ferme les yeux. Respire calmement et imagine-toi être un nuage. Que tous les événements, les mots, les bruits te passent au travers. Rien ne se heurte contre toi, tout te traverse sans te faire le moindre mal. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pensées négatives : les 10 habitudes qui ont changé ma vie

C’est une belle méditation qui invite notre ego à se faire plus petit pour cesser de réagir à tout ce qui nous arrive comme si nous étions sans cesse agressés par la Vie et par les autres.

Chaque jour, des choses nous tombent dessus, c’est normal. C’est le cas pour tout le monde. Chaque jour, des pneus crèvent et des voisins mettent de la musique trop forte. Ce n’est pas contre toi, c’est la vie qui est ainsi. Laisse-toi traverser par ces choses, plutôt que d’être heurté.e de plein fouet par elles. 

 

3 exercices infaillibles pour lâcher prise

 

En savoir plus pour vivre zen

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille de lire ces 2 livres inspirants sur le sujet :

 

 

 

  • On est foutu, on pense trop de Serge Marquis. Un livre passionnant sur notre ego et nos pensées qui nous empêchent d’être heureux. Un concentré d’humour et de propos plus que pertinents. Un livre qui nous aide à vivre plus sereinement au quotidien en nous apprenant à mieux penser.

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

10 commentaires sur “3 exercices infaillibles pour lâcher prise

  1. Lenilene dit :

    Merci beaucoup pour cet article. Je passe mon temps à me lamenter et faire du sur place. J’aimerai travailler le lâcher prise car je pense que c’est un de mes  » problème racine  ». C’est très intéressant de pouvoir comprendre qu’accepter les évènements et situations nous aident final

    ement à trouver des solutions. Je préfère l’exercice qui consiste à se faire transparente 😊. Merci encore pour ton très chouette et sage blog. Bonne après-midi
    .

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Lenilene,

      Je te remercie pour ton commentaire et tes mots si gentils sur le blog. Je suis touchée.

      Je comprends lorsque tu parles de te lamenter et de faire du surplace et que la notion de lâcher prise résonne en toi.
      Je partage tout à fait ton avis sur la pertinence et la délivrance que nous apporte le lâcher prise. Ce mouvement de lâcher notre souffrance, de nous en libérer.

      J’ai d’ailleurs publié un article hier sur le sujet. En fait, j’ai découvert les 4 lois de la spiritualité qui sont enseignées en Inde. Et, elles nous permettent vraiment de lâcher prise : https://dubonheuretdeslivres.com/savoir-lacher-prise/

      Dis-moi ce que tu en penses. 🙂

      Je partage également ton avis sur l’exercice de la transparence. Il est vraiment libérateur. En ce moment, j’essaie de lâcher prise sur certaines choses en me répétant intérieurement : je me libère de ma souffrance et je respire calmement.

      Belle journée. 🙂

  2. Merci beaucoup pour cet article très intéressant !

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Agnyes,

      Je te remercie pour ton commentaire.

      Je suis heureuse que l’article te plaise.

      Je t’envoie de belles pensées.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

  3. Merci pour ces exercices j’ai beaucoup de mal à lâcher prise car je ne de repenser à ce que j’ai fait ou à ce que l’on m’a dit. J’y pense sans arrêt car j’en ai honte.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Capucine,

      Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire.

      Je suis heureuse que l’article t’ait plu.

      Je t’invite de tout coeur à lire cet autre article qui t’aidera à gérer tes sentiments de honte et de culpabilité : https://dubonheuretdeslivres.com/comment-arreter-de-culpabiliser/

      C’est normal d’avoir honte quand nous avons l’impression d’avoir mal fait quelque chose et surtout, quand nous aurions aimé mieux faire.

      Mais la honte ne vient pas pour te torturer, elle vient pour te dire d’apprendre de ce qui vient de se passer et de prendre un nouvel engagement.

      Donc, quand tu as des pensées qui ressassent un événement dont tu as honte, respire et dis-toi : Ok, j’ai honte d’avoir fait ou n’avoir pas fait cela. Ça arrive à tout le monde tous les jours. Maintenant, je m’engage à faire ceci ou à ne plus faire ceci dans ce même type de situation.

      Puis, respire de nouveau.

      Souviens-toi que tu es ici pour apprendre. Alors, apprends. Ne te demande pas d’être parfaite.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

  4. Merci j’ai surtout honte d’envahir les professionnels de santés de messages des qu’ils m’apprécie
    Après je regrette et m’excuse
    Car j’ai tendance a vouloir être amie avec eux.
    Par peur d’être seule

  5. Capucine dit :

    Merci j’ai surtout honte d’envahir les professionnels de santés de messages des qu’ils m’apprécie
    Après je regrette et m’excuse
    Car j’ai tendance a vouloir être amie avec eux.
    Par peur d’être seule

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.