Arrêter de trop réfléchir : 5 signes que tu penses trop 

Arrêter de trop réfléchir : 5 signes que tu penses trop 

Arrêter de trop réfléchir, c’est arrêter de donner trop d’importance au passé et au futur. En fait, c’est revenir au présent, au calme et à la joie. Pourtant, penser trop est une habitude de vie. Ça nous fait du bien de se dire « Je pense à tout ». Mais à quel prix ? Alors, comment savoir si tu penses trop ? Voici 5 signes qui ne trompent pas.

 

Arrêter de trop réfléchir : 5 signes que tu penses trop 

 

Ça veut dire quoi trop réfléchir ?

 

Trop réfléchir, c’est quand nous ne sommes plus dans le moment présent. 

En fait, c’est quand nous sommes dans le passé à la recherche des erreurs des autres, de nos propres erreurs ou des injustices de la vie. On rejoue les mêmes scénarios, on revit les mêmes émotions difficiles et on a le sentiment de se sentir bloqués.

Trop réfléchir, c’est aussi quand nous sommes dans le futur, en train d’imaginer toutes les catastrophes qui pourraient s’y produire, toutes les mauvaises surprises, les chagrins, les colères et les déceptions. On s’invente des scénarios et on vit à l’avance des émotions difficiles. 

Autrement dit, trop réfléchir, c’est ne plus être en paix. C’est même se faire du mal. Et, c’est trouver cela normal.

En fait, on se trouve souvent de bonnes excuses au fait que l’on réfléchisse trop. On se dit : « Je pardonne, mais je n’oublie pas » et « Je me prépare au pire comme ça je ne serais pas déçu ».

C’est terrible quand on y pense, car on ne peut pas être heureux en réfléchissant trop. De plus, on souffre beaucoup en ressassant les émotions les plus difficiles : la colère, le chagrin, le ressentiment, la peur, la jalousie, la honte, la culpabilité…

Mais, tout ceci est inconscient. En effet, nous ne faisons pas exprès de trop réfléchir.

Alors, comment savoir si nous réfléchissons et comment nous en libérer pour vivre une vie heureuse et sereine ? 

 

Arrêter de trop réfléchir : 5 signes que tu penses trop 

 

1 – Arrêter de trop réfléchir : tu te sens bloqué.e dans ta vie

 

Il est possible que tu te sois arrêté.e sur un événement de ton passé : une rupture, un deuil, une histoire familiale. Parfois, même une phrase d’une personne qui t’a fait mal.

Et, tu revis en boucle cet événement du passé. Parfois, tu te vois faire, tu vois tes pensées se concentrer sur cet événement.

Dans le même temps, tu as le sentiment d’être bloqué.e dans ta vie. Rien n’avance. Tu as l’impression de faire du surplace.

Mais, tu ne fais pas le lien entre cet événement du passé sur lequel tu réfléchis trop et ce sentiment d’être bloqué.e dans ta vie.

Arrêter de trop réfléchir, c’est vérifier que des événements du passé ne viennent pas te ralentir, ou pire te faire faire du surplace dans ta vie.

Car, toute l’attention et l’énergie que tu donnes à ton passé, à le ressasser, tu ne peux le donner à ton présent.

Pourtant, ton présent, bien plus que ton passé qui est terminé, a besoin de toute ton attention et ton énergie.

Autrement dit, arrête de gaspiller ton temps à trop penser à ton passé.

C’est pourquoi je t’invite à revenir sur ce ou ces événements du passé que tu radotes dans ta tête, sur lesquels tu te prends la tête depuis bien trop longtemps et fais un travail de pardon et de lâcher prise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mieux vivre le changement : 6 conseils pour être plus zen

Pour cela, reviens sur l’événement. Visualise-le comme si c’était un film, vois la scène et toi à l’intérieur de la scène. Imagine-toi t’asseoir à côté de ton toi passé, invite-toi à pardonner l’autre, la Vie et/ou toi-même, puis lâche prise. Laisse partir ce qui est terminé.

Pour arrêter de trop réfléchir, pratique cette visualisation autant de fois que nécessaire.

 

2 – Tu n’as pas confiance dans l’avenir

 

Tu es plutôt méfiant.e à propos de l’avenir. En fait, tu as tendance à te dire : « Je préfère m’attendre au pire comme cela je ne serais pas déçu.e. ».

Mais, vivre ainsi à la longue est épuisant. Pire même, cela fait fuir toute notre joie de vivre.

Car, vivre dans la peur, l’appréhension de souffrir ne nous rend pas plus forts, bien au contraire. Parce que l’amour et la joie s’envolent et nous nous renfermons de plus en plus dans la peur qui nous étouffe chaque jour davantage.

Alors, si tu n’as pas confiance dans l’avenir, c’est qu’il est temps d’arrêter de trop réfléchir. 

Et notamment, qu’il est temps d’arrêter de t’imaginer les pires scénarios possibles. 

En fait, dans la vie, nous avons toujours deux choix à notre disposition : voir le verre à moitié plein ou à moitié vide.

C’est un choix qui t’appartient. Et, pour faire ce choix, il est essentiel que tu comprennes que l’un t’invite à la joie de vivre et l’autre à la peur.

Alors, quel sera ton choix ?

Peut-être quand dans l’avenir, tu seras déçu.e. C’est même fort possible, car tout ne passe pas toujours comme on le souhaiterait. Mais, et alors ?

Donc, parce que tu vas être peut-être déçu.e demain, tu te rends malade aujourd’hui ?

Et si tu profitais du calme et de la joie de ce jour plutôt ? 

Pour arrêter de trop réfléchir, je t’invite à te répéter une phrase magique : « Et si tout se passait bien ? »

Répète-la jusqu’à ce que ton coeur se fasse plus léger, plus confiant, plus joyeux.

Souviens-toi, tu n’es pas obligé.e d’avoir peur de demain.

En fait, tu n’as pas besoin de te préparer, tu as simplement besoin d’apprendre à avoir confiance et à accueillir les événements comme ils viennent.

 

Arrêter de trop réfléchir : 5 signes que tu penses trop 

 

3 – Arrêter de trop réfléchir : tu t’ennuies dans ta vie

 

Tu as l’impression que ton quotidien est triste, fade. En fait, il n’y a pas de joie dans ta vie.

Là aussi, c’est le signe qu’il est temps d’arrêter de trop réfléchir, car quand tu penses trop, tu te déconnectes complètement de ton présent. Tu te perds dans tes pensées qui te conduisent à hier ou à demain.

C’est pourquoi, pendant ce temps-là, tu ne t’occupes pas de ton présent.

Pourtant, la joie ne vient pas dans ta vie par hasard. Elle vient parce que tu l’invites, tu lui fais de la place, tu la cultives.

Et, tout ce temps perdu.e dans tes pensées, c’est du temps que tu ne prends pas pour prendre soin de ton présent et de ta joie.

Autrement dit, pour arrêter de trop réfléchir, fais de ta joie de vivre ton objectif principal, ta priorité quotidienne.

Pour cela, commence par te poser cette question : qu’est-ce qui me met en joie ? Qu’est-ce que j’aime faire ?

Ou encore, qu’est-ce que j’aimerais faire, mais que je n’ai jamais osé faire ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Savoir lâcher prise grâce aux 4 lois de la spiritualité

Puis, lance-toi. Même si ce n’est pas parfait, même si ce ne sera jamais parfait.

Alors, arrête de trop réfléchir et pars en quête de ta joie. 

 

4 – Ta vie ressemble à une to-do list

 

Quand tu penses à la journée de lundi, tu fais la liste mentalement de tout ce que tu as à faire. Pour la journée de mardi et même de samedi d’ailleurs…

En fait, ta vie ressemble à une to-do list. Tout est organisé.

D’un certain côté, cela t’apaise, car savoir ce que tu as à faire te permet de ne rien oublier et d’être efficace. Cela va plus loin même, car consciemment ou inconsciemment, cela te donne l’impression que tu as une vie bien remplie.

Mais, d’un autre côté, et tu ne t’en rends peut-être pas encore compte, mais cela te stresse et te pèse. Tu voudrais plus de légèreté et plus de temps pour toi, pour prendre soin de toi et même pour ne rien faire.

En fait, tu es tiraillé.e entre deux visions de la vie différente et cela te mine le moral.

Que choisir ?

Et si tu pouvais avoir les deux ? Et si finalement c’était une question d’équilibre ?

Car, il y a du bon dans le fait d’être organisé et du bon aussi dans le fait de ne rien organiser.

Arrêter de trop réfléchir, c’est organiser les choses qui ont vraiment besoin d’être organisées pour nous sentir sereins et c’est se laisser des temps rien que pour soi, pour faire ce qu’on a envie ou besoin sur l’instant.

C’est pourquoi je t’invite à faire la liste de toutes les choses que tu as besoin d’organiser pour te sentir bien et à n’organiser que celles-ci.

Ensuite, je t’invite à suivre une habitude : n’avoir qu’un ou deux engagements par jour, pas plus, à t’accorder deux à trois plages horaires par semaine dans lesquelles tu n’as rien à faire et enfin t’offrir un week-end par mois sans prendre aucun engagement.

Car, arrêter de trop réfléchir, c’est savoir vivre le moment présent. 

 

Arrêter de trop réfléchir : 5 signes que tu penses trop 

 

5 – Tu n’as pas vraiment d’objectifs, de projets

 

Tu as des idées, des envies, des projets et des rêves. Malheureusement, dès que tu t’imagines te lancer, tu commences à trop réfléchir : « Mais s’il se passe ça ou ça, alors il va se passer ça et ça… »

Ainsi, les peurs débarquent et s’installent t’empêchant de passer à l’action.

C’est pourquoi, si en ce moment, tu n’as pas vraiment d’objectifs ou de projets, ce n’est pas que tu n’as pas d’idées ou d’envies, c’est que tu réfléchis trop et que cela t’empêche de poser de petites actions en toute confiance et sérénité. 

Pour arrêter de trop réfléchir et se fixer des objectifs, il est essentiel d’apprendre à se libérer de l’enjeu.

En fait, quand on se fixe un objectif, on pense toujours à l’arrivée, au sommet de la montagne. Notre regard est fixé là-haut et quand notre mental prend conscience de tout le chemin à parcourir et surtout quand il commence à imaginer tous les obstacles à surmonter en chemin, il bloque tout le processus.

Autrement dit, libère-toi de l’enjeu. Pour cela, ne regarde pas ton objectif final, mais plutôt ton prochain petit pas pour avancer.

Imaginons que ton objectif soit de changer de travail. Plutôt que de t’imaginer à ton prochain poste tout de suite, imagine-toi simplement en train de faire des recherches pour trouver le métier ou les métiers qui pourraient te plaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment trouver la paix intérieure : 10 pensées qui font du bien

Commence quelque part. Commence petit. Souviens-toi de cela quand tu sens que tu es train de trop réfléchir.

 

Arrêter de trop réfléchir : 5 signes que tu penses trop 

 

Comment arrêter de trop réfléchir ?

 

Voici un petit récapitulatif des 8 meilleurs conseils pour arrêter de trop réfléchir :

  • Revenir au moment présent : se concentrer sur ces 5 sens
  • Se répéter : « Et si tout se passait bien ? »
  • Faire un travail de pardon et de lâcher prise autant de fois que nécessaire, car le pardon et le lâcher prise sont des processus. On ne pardonne pas une seule fois, on a besoin de pardonner plusieurs fois. Pourquoi ? Parce que nos pensées ressassent tous les jours. Autrement dit, plusieurs fois par jour et sur une certaine période, tu vas revivre en pensées l’évènement qui te fait du mal.
  • Organiser ce qui a besoin d’être organisé. Mais pas plus.
  • S’octroyer des temps chaque semaine pendant lesquels nous n’avons rien de prévu. Juste de faire ce qui nous plait sur l’instant.
  • Se libérer de l’enjeu quand on se lance dans un nouveau projet. Se concentrer sur la première petite action à faire.
  • Faire de sa joie sa priorité quotidienne. Quand on sent qu’on est stressé, inquiet, c’est qu’il est temps de faire quelque chose qui nous donne le sourire.
  • Se rappeler que nous ne sommes pas obligés de trop réfléchir. Nous n’avons pas besoin de cela dans nos vies. Nous avons besoin d’apprendre à accueillir les choses qui viennent, à laisser partir celles qui sont terminées, à pardonner, se pardonner et surtout à apprendre à aimer de tout notre coeur la vie, les autres et nous-mêmes. Car l’amour nous recentre sur l’essentiel, il nous donne confiance en nous, en les autres et en la vie. Il nous rend plus forts et plus humbles. Choisir l’amour, c’est arrêter de choisir la peur. 

 

En savoir plus pour être plus zen

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Avec des si et des peut-être de Carène Ponte. C’est un roman feel-good dans lequel le personnage principal a l’habitude de revenir sur son passé en se demander : « Et si j’avais ce choix-là, alors peut-être qu’aujourd’hui… » Autrement dit, elle ne vit pas pleinement sa vie et elle va recevoir un rappel assez surprenant. Je te conseille de tout coeur ce livre qui est une lecture géniale et qui nous rappelle en plus à quel point il est essentiel d’arrêter de trop réfléchir pour vivre pleinement le moment présent et toutes les belles surprises qu’il nous offre chaque jour. 

 

 

 

  • La sérénité de l’instant de Thich Nhat Hanh. C’est un livre spirituel dans lequel l’auteur nous enseigne comment revenir au moment présent pour lâcher prise sur nos pensées et nos émotions qui nous pèsent et qui nous empêchent de goûter à la joie de vivre. C’est un livre que je conseille énormément, car  il a changé ma vie et je le relis régulièrement pour me rappeler que la vie est si simple quand on cesse de s’inquiéter pour demain et de se torturer pour hier.

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    29
    Partages
  •  
  • 29
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *