7 clés pour apprendre à accepter ses émotions

Accepter ses émotions : 7 clés pour apprendre 

7 clés pour apprendre à accepter ses émotions
On se rejoint sur Pinterest ?

Accepter ses émotions est la clé pour vivre plus sereinement. Malheureusement, notre quotidien va trop vite et nous n’avons pas bien appris à gérer nos émotions. Aussi, quand elles arrivent, nous avons plutôt tendance à les repousser, à les refouler. Si bien qu’elles finissent par déborder et gâcher notre quotidien. Et si on s’arrêtait quelques instants ? Je te propose 7 clés pour apprendre à t’accepter pleinement.

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons autour de cette question : « Comment accepter ses émotions ? ».

Je ne pense pas être la seule à ressentir de la colère quand je suis triste. Je me dis : « Je suis encore triste. Nan, mais vraiment… » et je suis en colère. Je n’accepte pas le fait d’être triste.

Et quand je suis en colère, cela me rend triste : « Pourquoi je suis encore en colère ? Pourquoi je me fais du mal comme ça ? » Je n’accepte pas d’être en colère.

C’est pourquoi lors de mon défi : lire et résumer 52 livres sur le bonheur, j’ai décidé de lire des livres qui m’aideraient à mieux accepter mes émotions.

J’ai trouvé des réponses, 7 clés précisément, que je vais te partager maintenant !

 

Clé 1 – Comprendre que nous ne sommes pas parfaits

 

Pourquoi avons-nous du mal à accepter nos émotions ? Parce que nous ne sommes pas parfaits. Et ça, c’est inconcevable pour beaucoup d’entre nous. « Quoi, je ne suis pas parfait ? Alors, je suis nul, c’est ça ?! »

Oui, nous ne sommes pas parfaits. Non, nous ne sommes pas nuls. Nous sommes humains. 🙂

7 clés pour apprendre à accepter ses émotionsPourquoi notre tendance au perfectionnisme nous empêche-t-elle d’accepter nos émotions ?

Une personne perfectionniste a une vision irréaliste de ce que devrait être sa vie émotionnelle : elle devrait ressembler à une ligne droite. En effet, un perfectionniste veut une vie heureuse où les émotions négatives n’ont pas leur place. 

C’est irréaliste ! 

La vie est un cycle. La joie et la souffrance se succèdent. Tout ne va pas toujours bien et tout ne va pas toujours mal. 

Tout comme la vie est changeante, les émotions le sont aussi. Ainsi, un jour on se sent bien et le lendemain, on peut se sentir triste, en colère… c’est la vie ! Rien n’est parfait !

 

Clé 2 – S’accorder le droit d’être humain

 

« Pour se sentir bien, il faut accepter de se sentir mal »

Accordons-nous le droit d’être humain et de ressentir des émotions agréables, mais aussi désagréables.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Faire le bilan de l’année en 10 questions

7 clés pour apprendre à accepter ses émotionsAccepter ses émotions, c’est être capable de nous voir simplement comme des êtres humains, avec tout ce qu’il y a de bon, comme de moins bon. 

La prochaine fois que nous ressentirons de la colère, de la tristesse, de la jalousie ou de la culpabilité, sourions, car cela veut dire que nous sommes humains et que nous avons de la chance d’être en vie. 

Cet élan de gratitude pourra d’ailleurs considérablement augmenter notre bonne humeur. 🙂 D’une pierre, deux coups !

 

Clé 3 – Trouver le juste milieu

 

Que faire quand une émotion survient ? Devons-nous l’exprimer librement tel qu’elle nous arrive ou devons-nous la contenir ? 

Quelle est la différence entre laisser libre cours à nos émotions et les refouler ? 

Accepter ses émotions ne veut pas dire laisser libre cours à nos émotions. En effet, cela peut être source de conflits lorsque nous sommes en compagnie des autres. Imaginons-nous en train de laisser libre cours à notre colère, notre jalousie, notre tristesse quand nous sommes avec nos amis, au travail… ce pourrait être dangereux pour nos relations, n’est-ce pas ?

Accepter ses émotions ne veut pas dire non plus les refouler. Autrement dit, bien qu’il ne soit pas judicieux de laisser trop libre cours à nos émotions quand nous sommes en public, nous sommes invités à le faire quand nous sommes seuls.

En fait, accepter ses émotions, c’est trouver le juste milieu. C’est reconnaitre notre émotion, mais agir en fonction de nos valeurs. En effet, nous pouvons être en colère, mais agir avec bienveillance.

 

Clé 4 – Regarder notre émotion

 

7 clés pour apprendre à accepter ses émotionsAccepter ses émotions, c’est « regarder » notre tristesse, notre colère, notre jalousie et « discuter » avec elle. 

Nous pouvons même les saluer : « Bonjour tristesse. Bonjour colère. » Puis, respirons calmement : « J’inspire, je vois ma colère. J’expire, je calme ma colère. »

« Accepter ses émotions, c’est les contempler d’un oeil amène, les considérer comme faisant naturellement partie de nous, donc comme étant dignes d’intérêt. » L’apprentissage de l’imperfection de Tal Ben-Shahar

Regarder notre émotion va nous amener à la vivre pleinement. Bien sûr, ce sera inconfortable au début, mais c’est la seule manière de la voir disparaitre. En effet, si nous ne la regardons pas, nous la refoulons. Or plus nous refoulons une émotion et plus elle devient forte.

C’est pourquoi pour vivre sereinement, nous sommes invités à regarder notre émotion dès qu’elle survient. Moins elle est forte et plus nous pouvons nous sentir paisibles malgré elle.

 

Clé 5 – Ne pas ressasser

 

Accepter ses émotions, ce n’est pas les ressasser. Autrement dit, quand nous regardons notre émotion, mais nous n’y réfléchissons pas. 

Quelle est la différence entre regarder et ressasser ? 

La différence est de ne pas rejouer sans cesse l’événement qui nous a conduits à ressentir notre émotion. 

7 clés pour apprendre à accepter ses émotionsEn effet, nous pouvons continuer à vivre notre journée en compagnie de notre émotion, elle finira par disparaitre, car c’est dans sa nature de disparaitre. Une émotion est éphémère. 

Quand nous ne ressassons pas l’événement qui a causé notre colère, nous arrêtons de nourrir notre émotion. Quand nous la saluons et que nous gardons confiance dans le fait qu’elle va disparaitre d’elle-même, nous ne la nourrissons pas non plus. Et, c’est seulement ainsi qu’en effet, elle pourra disparaitre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment être de bonne humeur ? 11 habitudes à adopter

À chaque fois que nous nous surprendrons, en train de nourrir notre émotion, respirons calmement et sourions : 

« Je ne suis qu’un être humain. Mon émotion est digne d’intérêt, mais je peux faire le choix qu’elle ne définisse pas mes actes. J’inspire, je vois mon émotion. J’expire, je calme mon émotion »

 

Clé 6 – Exprimer notre émotion

 

7 clés pour apprendre à accepter ses émotionsAccepter ses émotions, c’est aussi les exprimer.

En effet, exprimer nos émotions va nous permettre de les reconnaitre comme dignes d’intérêt. Il n’y a rien de pire pour une émotion que d’être ignorée et refoulée.

Ainsi, quand nous exprimons nos émotions, nous avons une chance de la voir disparaitre dans le calme.

Comment exprimer sainement nos émotions ? 

  • Trouvons un ami de confiance et s’il n’est pas disponible, trouvons une feuille et un crayon. 
  • Commençons par nommer notre émotion : Je suis en colère, j’ai peur, je suis triste…
  • Précisons notre émotion : Je suis en colère quand… J’ai peur à l’idée que…
  • Demandons du réconfort : Un ami aura les mots voire même les gestes pour nous réconforter. Et si nous sommes en train d’écrire, prenons le rôle de notre ami. Oui, soyons présents et bienveillants à nous-mêmes. Trouvons nous-mêmes des mots de réconfort et respirons calmement.

 

Clé 7 – Ne pas se résigner 

 

Accepter ses émotions, ce n’est pas se résigner à devenir ou à faire ce qu’elles nous disent.

Une émotion amène toujours avec elle un message. En effet, une émotion traduit la satisfaction ou non d’un besoin.

Quand nous sommes tristes, notre émotion nous invite à prendre du recul sur une situation. Quand nous sommes en colère, l’émotion traduit un manque de respect et nous pousse à l’action pour faire respecter nos limites.

7 clés pour apprendre à accepter ses émotionsNous pouvons nous sentir prisonniers de nos émotions. Et, c’est pourquoi nous préférons parfois les refouler plutôt que de les accepter.

La colère par exemple, nous la refoulons parce que nous la voyons comme synonyme de violence. Or nous sommes libres, totalement libres de vivre notre émotion, sans pour autant agir en fonction d’elle. 

En effet, nous avons le choix de reconnaitre nos émotions, de les vivre, mais aussi d’agir de manière pertinente et digne. Ce n’est pas parce que nous avons peur que nous ne pouvons pas agir courageusement. Ce n’est pas parce que nous sommes jaloux que nous ne pouvons pas agir avec bienveillance.

« Être disposé à vivre et à accepter les émotions n’implique pas que celles-ci doivent avoir le dernier mot. Si je ne suis pas d’humeur à aller travailler aujourd’hui, je peux me l’avouer, faire pleinement l’expérience de ce que je ressens, l’accepter… et aller travailler. Je n’en aurai que l’esprit plus clair en travaillant : je n’aurais pas commencé ma journée en me mentant à moi-même. Souvent, c’est quand on vit et qu’on accepte pleinement ses sentiments négatifs qu’on réussit à s’en libérer ; ils ont eu leur mot à dire, mais n’occupent pas le devant de la scène pour autant. » L’apprentissage de l’imperfection de Tal Ben-Shahar

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 moyens de vivre dans le moment présent

Et toi, que fais-tu face à une émotion négative ? Quelle est ta clé préférée ? 

 

Pour en savoir plus sur comment accepter ses émotions

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

Je te propose également de lire ces 2 livres inspirants :

  • Le décodeur des émotions d’Alexandre-Yves Thalmann. Je t’ai écrit un résumé de ce livre ici.
  • La sérénité de l’instant de Thich Nhat Hanh. Mon résumé de ce livre est là-bas. 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

J’espère qu’il t’a plu et qu’il te sera utile pour faire de ta vie, une vie plus belle et plus sereine.

Tu peux la partager, si toi aussi, tu penses que le bonheur se décide et s’apprend.

À bientôt,

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    18
    Partages
  • 10
  • 8
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *