L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

L’hypersensibilité nous complique bien souvent la vie. En effet, nos relations nous pèsent, le regard des autres semble nous juger. Et, surtout, nous sommes épuisés. Alors, comment mieux vivre quand on est hypersensible ? Voici 5 étapes à suivre.

 

L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

 

1 – Accepter son hypersensibilité

 

Tout d’abord, il s’agit d’accepter son hypersensibilité. En fait, il ne s’agit pas se soigner et de se libérer de son hypersensibilité, mais bien d’apprendre à vivre heureux avec elle.

Finalement, c’est ne pas chercher à être autrement que ce que nous sommes.

Ça, c’est une première étape pour toute personne pour être heureux. En effet, c’est lorsqu’on se rejette soi-même que le mal-être s’installe.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à accepter que tu sois hypersensible. Accepte de ressentir plus fort certaines choses que les autres. Accepte d’être plus accablé.e par certaines émotions et accepte d’être plus démonstratif que les personnes qui t’entourent. 

C’est normal. Tu es normal.e. Tu n’as rien à changer, juste à mieux te comprendre et à prendre bien soin de toi.

 

L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

 

2 – Ne pas se positionner en tant que victime

 

Souvent quand on est hypersensible, nous avons tendance à nous positionner en tant que victimes des autres, à faire d’eux nos bourreaux. On se dit : C’est de la faute des autres, ils ne nous comprennent pas.

En fait, il s’agit de prendre conscience que nous sommes en train de projeter sur les autres. En fait, c’est nous-mêmes qui ne nous comprenons pas.

Oui. nous ne comprenons pas notre hypersensibilité et surtout comment mieux la vivre.

Alors, on rejette la faute sur les autres.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à arrêter de te concentrer sur les autres, sur ce qu’ils ne font pas pour toi, pour te concentrer sur toi-même et sur ce que toi, tu peux faire pour toi.

Reprends la responsabilité de ce que tu ressens, de qui tu es. Au lieu de prêter attention aux autres, prête-toi attention à toi-même. Reprends ta propre place dans ta vie.

En effet, bien souvent, quand on est hypersensible, on pense plus aux autres qu’à soi-même et cela ne fait qu’aggraver notre hypersensibilité.

 

3 – Décider d’être heureux, heureuse malgré son hypersensibilité

 

Ensuite, la 3e étape, c’est de décider d’être heureux malgré notre hypersensibilité. Car, oui le bonheur est une décision.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

On décide d’être heureux, car le bonheur ne tombe pas du ciel et il n’est pas inné.

Alors, que se passe-t-il quand on décide d’être heureux et qu’on est hypersensible ? Il se passe qu’au lieu de voir tout ce qui ne va pas, tout ce qui nous manque, nous stresse, de voir tout ce qui va, tout ce que nous avons et tout ce qui nous met en joie.

Autrement dit, demande-toi : qu’est-ce que mon hypersensibilité me permet de vivre, de faire, de ressentir ? Qu’est-ce que ça m’apporte de plus ? Et, enfin, qu’est-ce qui me plait dans mon hypersensibilité ?

Pose un regard plus positif, plus curieux sur la personne hypersensible que tu es. Vois la lumière au lieu des ombres.

 

L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

 

4 – Prendre soin de soi plus que n’importe qui

 

Quand on est hypersensible, nos émotions, nos pensées nous fatiguent énormément. C’est comme si ça ne s’arrêtait jamais et forcément mentalement, émotionnellement et physiquement, on se fatigue beaucoup.

C’est pourquoi il est essentiel de prendre soin de toi beaucoup plus que n’importe qui.

Accepte d’avoir besoin de temps pour toi, plus que certaines personnes. Accepte de prendre des moments pour être seul.e avec toi-même, juste pour faire une pause dans tes ressentis, pour faire le point et pour te ressourcer.

Oui, accepte d’avoir besoin de te reposer, de te recentrer.

Pour cela, je t’invite de tout coeur à mettre en place de petits rituels comme : 

  • la méditation qui te permettra de calmer ce qui bouillonne en toi, 
  • du yoga pour t’ancrer plus sûrement en toi-même, 
  • un journal pour sortir  de toi tout ce qui te heurte, 
  • de la lecture pour vivre des émotions toutes douces à travers les mots, 
  • de la marche à pied en solitaire pour te plonger dans la nature, entendre le chant des oiseaux, avoir pour chapeau le ciel immense, le sol comme appui et le vent comme ami farceur qui s’amuse à te décoiffer. 

Prends du temps pour toi pour te ressourcer à chaque fois que ton hypersensibilité prend tout la place. Tu en as besoin.

 

5 – L’hypersensibilité : vivre pour soi

 

La dernière étape quand on est hypersensible, c’est d’apprendre à vivre pour soi.

En fait, il y aura toujours des drames chez les personnes qui nous entourent et dans le monde. Il y aura toujours des personnes tristes, des personnes seules, et nous ne pouvons pas toujours faire quelque chose.

Enfin, si. On peut faire quelque chose. Être heureux, heureuse et contaminer le monde d’ondes positives.

Ne crois pas que les personnes qui se sentent mal ont besoin que tu te sentes mal à ton tour. Bien au contraire. Ils ont besoin de ta lumière, de ton espoir pour leur montrer le chemin.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire quand on a peur ? 7 conseils pour surmonter la peur

Autrement dit, ne t’empêche pas de vivre pour les autres. Vis pour toi.

En effet, ton hypersensibilité ne te condamne pas à capter les émotions négatives des autres et à les faire tiennes. Ton hypersensibilité t’invite à plus de compassion, de compréhension, de douceur envers les autres et aussi envers toi-même.

Que souhaites-tu aux personnes que tu aimes ? Que souhaites-tu aux personnes du monde entier ? D’être heureuses ? 

Alors, pourquoi ne te souhaites-tu pas la même chose à ton tour ?

Sois heureux, heureuse. Vis pour toi, vis à travers toi et non plus au travers des autres.

 

L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

 

En savoir plus pour mieux gérer ses émotions

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir. Un livre apaisant dans lequel l’auteur nous invite à mettre plus de douceur, plus de conscience et plus de paix dans notre quotidien. Je te conseille de tout coeur ce livre, car ses mots sont apaisants pour l’âme.

 

 

 

  • La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley. Un roman émouvant dans lequel l’héroïne a une allergie très rare : elle est allergique aux autres, à leur peau plus précisément. Elle ne peut donc pas être touchée. Peu à peu, elle s’est enfermée chez elle jusqu’à ne plus en sortir jusqu’au jour où… Je te conseille de tout coeur ce livre qui te montrera qu’il est essentiel de s’accepter et qu’on a pas besoin d’être comme les autres, d’être totalement compris pour se sentir bien avec les autres.

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Écris « oui » dans les commentaires si ça résonne en toi.

De tout coeur,

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    89
    Partages
  •  
  • 89
  •  
  •  

2 commentaires sur “L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

  1. Ibrahim-Alabi ORIDOTA dit :

    Oui.
    Définitivement.
    Ibrahim-Alabi ORIDOTA

    1. Tiffany Buton dit :

      Merci beaucoup Ibrahim.

      Prends soin de soi.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *