Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

Notre problème, ce n’est pas qu’on a envie de ne rien faire. Au contraire, nous avons des idées, des envies, des objectifs, mais nous n’arrivons pas à passer à l’action. C’est trop difficile, nous n’avons pas l’énergie. Alors, que faire quand on a la flemme ? Voici 6 conseils puissants.

 

Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

 

1 – Comprendre pourquoi on a la flemme

 

En fait, il est essentiel de comprendre que c’est normal d’avoir la flemme. Oui, c’est normal de ne pas avoir l’énergie de faire certaines choses, alors même que nous avons envie de les faire.

Parce que notre énergie fluctue avec le temps. Autrement dit, parfois, on déborde d’énergie, et parfois, pas du tout.

Donc, il faut bien comprendre que cela ne sert à rien de se sentir coupable ou honteux d’avoir la flemme. Ça arrive à tout le monde, tous les jours.

Maintenant, il faut aussi prendre conscience de l’importance de ne pas laisser cette flemme dicter notre vie.

C’est-à-dire que nous ne devons pas attendre de déborder d’énergie pour faire les choses importantes pour nous.

En plus, il faut comprendre que la flemme est un cercle vicieux : plus j’ai la flemme, moins je fais de choses et moins je fais de choses, plus j’ai la flemme.

C’est pourquoi, quand on a la flemme, acceptons-la, puis respirons un bon coup, car nous allons faire les choses malgré la flemme.

Pour t’aider pas à pas, voici mes astuces préférées.

 

Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

 

2 – Un petit rituel qui décoiffe quand on a la flemme

 

Avoir la flemme, c’est être sur notre canapé, avec notre mental qui nous dit : « On va faire ça et ça. Go ! » et notre corps qui répond : « Non, j’ai la flemme ».

Et, ça c’est terrible comme situation. (rires)

Je te rappelle que c’est tout à fait normal. Ce genre de dialogue m’arrive tous les jours, et c’est le cas de tout le monde.

En effet, avoir la flemme ne fait pas de toi quelqu’un de fainéant. En fait, tu deviens une personne fainéante quand tu laisses cette flemme te dicter ta vie.

Or, si tu lis cet article, c’est que tu es bien décidé.e à trouver des solutions, donc bravo !

Alors, quand on s’aperçoit qu’on a la flemme, il nous faut réagir et vite. Sans poser aucune question ni à notre mental ni à notre corps.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Avoir des regrets à la fin de sa vie : 10 conseils pour ne pas en avoir !

Personnellement, quand ça m’arrive et que je suis sur le canapé, je me lève d’un coup et je tape fort dans mes deux mains, en disant à haute voix : « Je suis motivée comme jamais ! »

Ensuite, je ne réfléchis toujours pas, je vais là où je dois aller et je fais ce que j’ai à faire. Ni plus ni moins.

En effet, j’ai remarqué que, bien souvent, nous avons juste besoin d’un petit coup de pied aux fesses. Et, ce rituel est parfait pour cela.

 

3 – Réduire l’objectif 

 

Parfois, ce n’est pas notre corps qui n’a pas envie de s’y mettre, c’est notre mental.

Parce qu’il prend conscience de tous les efforts qu’il va devoir fournir pour mener à bien tous les objectifs que nous nous sommes fixés et il panique d’avance.

Autrement dit, quand on a la flemme, c’est souvent notre mental qui nous dit : « Non, merci. Il y a beaucoup trop à faire. Ce sera sans moi. » (rires)

Donc, que faire quand on a la flemme ?

Réduire la quantité de choses que nous avons à faire fonctionne très bien.

Exemple : tu as la flemme de faire le ménage. En fait, dans ta tête, tu listes tout ce que tu as à faire : vaisselle, aspirateur, lavage des sols, nettoyage de la poussière, des vitres, changement des draps…

Stop !

Choisis une ou deux tâches, pas plus. Et, lève-toi.

En effet, quand on se dit : « Bon, j’ai l’aspirateur à passer et la vaisselle à faire, ça donne tout de suite plus envie que la longue liste précédente. »

Alors, ce qui est intéressant, c’est que tu peux te lever avec l’objectif de faire ces deux tâches et une fois que tu les auras faites, tu peux t’en redonner une autre. Et ainsi de suite.

En fait, comprends que ton mental n’aime pas fournir trop d’efforts, alors ne le noie pas sous une montagne de choses à faire.

Fais une chose, suivie d’une autre et ainsi de suite. Un pas à la fois. Une tâche à la fois, c’est le secret pour garder sa motivation au top.

 

Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

 

4 – Prévoir une récompense

 

Quand on a la flemme, se prévoir une récompense après avoir fait quelque chose fonctionne très bien.

Personnellement, quand je procrastine, je me dis : « Allez ! Je fais ça et après je me prends 20 minutes pour lire un peu. »

Ça, c’est ma récompense ultime !

Donc, je t’invite de tout coeur à trouver ta ou tes récompenses ultimes pour te motiver à faire les choses malgré ta flemme.

Cela peut être une balade, un morceau de chocolat, un épisode de ta série du moment…

Parfois, quand l’objectif que je me fixe est vraiment ambitieux et que je sens une énorme flemme s’abattre sur moi, je me dis cela : « Si je fais ça, alors samedi, je vais m’acheter un livre, peut-être même deux ! »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment dépasser ses peurs : 8 conseils pratiques

Et, ça marche à tous les coups.

C’est pourquoi, amuse-toi à te trouver de petites récompenses pour te donner envie de t’y mettre et ne plus procrastiner.

Parce que la flemme n’est pas insurmontable, bien au contraire. Il faut simplement se montrer un peu persévérants et surtout très créatifs. (rires)

 

5 – Anticiper la fierté pour ne plus procrastiner

 

En effet, quand on a la flemme, on ne se rend pas toujours compte que l’on s’enferme dans un cercle vicieux qui, rapidement, va nous rendre de plus en plus honteux.

Parce que nous n’aimons pas avoir la flemme et ne rien faire sur le canapé. Nous nous en voulons. 

Donc, je t’invite de tout coeur à anticiper la fierté que tu vas ressentir quand tu es démotive.e.

Concrètement, quand j’ai la flemme et que les autres astuces ne fonctionnent pas, je respire un bon coup, je ferme les yeux et je me dis : « Quand j’aurais fait cela, je me sentirais tellement fière de moi. »

Et, je laisse ce sentiment de fierté, ce sentiment d’avancer et de donner le meilleur de moi-même me pousser à me lever de mon canapé et de faire ce que j’ai à faire.

Parce qu’il n’y a rien de plus agréable que de se coucher le soir en étant fiers de nous, fiers d’avoir fait ce qui était important pour nous et fiers de ne pas avoir laissé la flemme nous dicter notre vie.

Je te conseille de tout coeur cette astuce magique.

 

Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

 

6 – Se rappeler le temps qui passe quand on a la flemme

 

Quand on a la flemme et que les autres astuces ne fonctionnent pas, je t’invite à fermer les yeux et à t’imaginer à la toute fin de ta vie.

Parce que oui, notre temps est compté. Ton temps est compté.

Alors, souhaites-tu rester sur ce canapé ou souhaites-tu vivre pleinement ta vie et faire ce qui est important pour toi ?

En fait, quand j’ai la flemme et que j’ai beaucoup de mal à me motiver, je me demande : « De quoi aurais-je envie de me souvenir quand ce sera la fin ? »

Je préférerais me souvenir de tous ces petits pas que j’ai faits en direction des choses qui me tiennent à coeur.

Je ne me souviendrais d’ailleurs pas de tout ce temps passé sur mon canapé, terrassée par la flemme. Mais, ce sera du temps perdu puisqu’il n’aura eu aucune saveur pour moi.

Utilise cette astuce avec beaucoup de bienveillance. En effet, tu n’es pas là pour te faire culpabiliser, mais pour te rappeler ce qui est vraiment important pour toi et donc de ne plus laisser la flemme dicter ta vie.

Tu es plus fort, plus forte qu’elle. Alors, montre-lui ! 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment retrouver la forme : 10 objectifs qui vont te booster !

 

Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

 

En savoir plus pour se motiver

 

Je te conseille ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Mon ebook « Reprendre sa vie en main ». Tu en as marre d’avoir la flemme et tu voudrais enfin être motivé.e ? Alors, cet ebook est parfait pour toi, parce que je t’enseigne les 4 étapes que j’ai moi-même suivies pour reprendre ma vie en main, pas à pas. Je te conseille de tout coeur cet ebook, car il t’apportera confiance en toi et motivation.

 

https://formation-dubonheuretdeslivres.systeme.io/ebook-reprendresavieenmain

 

  • Le café du bout du monde de John Strelecky. J’ai adoré ce roman de développement personnel, dans lequel un homme apprend comment vivre une vie heureuse et réussie. Je te conseille de tout coeur ce livre qui est un concentré de motivation.

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

2 commentaires sur “Que faire quand on a la flemme ? 6 conseils puissants

  1. Bonjour Tiffany,
    J’essaie de rattraper mon retard dans tes articles qui sont toujours plein de bons conseils.
    En fait je me suis laissée envahir par trop de messages dans ma boîte mails, donc je fais le tri et je m’attarde sur ce qui m’intéresse vraiment.
    Je suis concernée par le point 3 de ton article. Trop de choses à faire, trop d’objectifs, d’envies et du coup trop de pression. Au final, on se retrouve figé devant la montagne de choses à faire et on n’avance plus.
    Comme pour la boîte mails où je me suis laissée envahir, j’ai décomposé mes tâches. Par exemple, je me dis, aller je me prends 1/2 heure pour trier une partie de mes mails et les autres seront faits plus tard. Au moins la tâche me parait moins insurmontable que de me dire j’ai 500 mails à trier. Une autre chose que j’ai faite, c’est de faire une liste de tout ce que je pensais avoir à faire, juste pour me sortir ces choses de la tête. Je sais qu’il y en a qui sont contre cette façon de faire mais pour moi ça fonctionne pas mal. Ensuite j’ai séparé ma liste en 2. Sur une feuille j’ai mis tout ce qui était urgent et important et sur l’autre le reste. La 1ère liste au final était toute petite par rapport à la 2ème, ce qui m’a permis de dédramatiser la situation, de ne plus me retrouver figer face à la montagne de choses à faire et de ce fait d’avancer. Certaines tâches je les ai même décomposées en plusieurs pour que ça soit plus facile.
    Il faut savoir aussi demander de l’aide et être décomplexé par rapport à ça. Comme dans ton système de récompense pourquoi ne pas se dire une fois que j’aurai fini cette liste de tâches, j’embauche quelqu’un pour faire le ménage, le repassage, je demande à une petite cousine de garder les enfants pendant que je vais me faire un soin… En ce qui me concerne, j’ai embauché quelqu’un pour faire notamment du petit bricolage que j’étais tout à fait capable de faire mais ça m’a soulagé et ça m’a permis d’avancer sur d’autres choses pour lesquels je ne pouvais pas demander à quelqu’un de le faire à ma place.
    Il est facile de se retrouver débordé et de préférer rester dans son canapé à regarder la télé. Mais au final on ne fait qu’accentuer le problème. Donc il nous faut trouver une petite voix en nous pour nous booster. Je trouve que tes articles ont cet effet de petites voix qui nous motive et nous font du bien.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Carole,

      Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire passionnant.

      Il m’arrive aussi de faire des listes, comme tu le dis si bien, ça aide à y voir plus clair et surtout à dédramatiser.

      J’aime aussi beaucoup décomposer les choses.

      En fait, quand je stresse pour des choses, je ne lutte surtout pas. Je me dis : bon, si je stresse, c’est que j’ai vraiment besoin d’y voir plus clair. Alors, je planifie, je m’organise. Même si je sais que je ne respecterai pas forcément à la lettre, je sais qu’en tout cas, ça me fait du bien.

      Il faut savoir s’écouter et répondre à ses besoins à sa manière.

      Je suis heureuse que mes articles sont comme des petites voix qui te boostent. J’adore cette image. Merci beaucoup.

      Continue de prendre bien soin de toi.

      Je t’envoie de douces pensées.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.