Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

Imaginer le pire est une tendance bien répandue parmi nous. En fait, nous passons énormément de temps à nous créer tout un tas de scénarios catastrophes pour le futur. Et, nous voudrions que cela cesse. Parce que c’est trop stressant, trop épuisant. Et, puis cela gâche considérablement notre vie. Alors, comment arrêter de se faire des films ? Voici 6 exercices pour arrêter de se torturer et retrouver la sérénité.

 

Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

 

1 – Mettre un point final pour arrêter de penser

 

Se faire des films, c’est laisser notre imagination s’emballer et courir derrière elle. En fait, une idée négative en amène une autre, et plutôt que de dire stop, nous écoutons, pire nous alimentons nos pensées déjà bien agitées.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à prendre de quoi écrire et à noter en une phrase seulement ce qui est en train de te stresser, de te faire de la peine ou de te mettre en colère.

Une fois que tu as écrit en une phrase ce qui te torture, mets un point final.

Parce que se faire des films, c’est partir d’une situation bien précise et actuelle et en inventer des fins tragiques. 

Et si tu apprends à mettre un point final à la situation actuelle, tu ne céderas plus à la tentation de te faire des films.

Exemple : tu es stressé.e parce que demain, tu as un entretien d’embauche. Alors, tu te fais tout un film, et s’il me demande ça, et si les horaires ne me plaisent pas, et si une fois embauché, il se passe ceci et cela…

Prends de quoi écrire et note : « En ce moment, je suis stressé.e, parce que demain j’ai un entretien d’embauche. » POINT FINAL.

Tu es stressé.e, parce que demain tu as un entretien d’embauche et ça s’arrête là. 

De plus, une fois que tu arrêtes de te faire des films, tu peux plutôt te demander : comment me déstresser là, maintenant ? 

Vois-tu ce que ce simple exercice peut t’apporter ?

 

Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

 

2 – Changer de perspective pour arrêter de se faire des films 

 

Finalement, se faire des films n’est pas vraiment le problème en soi. Le problème, c’est que nos films sont anxiogènes.

Pourtant, nous pourrions très bien nous faire des films hyper positifs et agréables.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment calmer son stress ? 12 conseils zen

En effet, si nous reprenons l’exemple de l’entretien d’embauche, nous pouvons très bien imaginer que cela se passe extrêmement bien, que l’on trouve le job de nos rêves, que nos collègues seront nos futurs meilleurs amis.

Qu’est-ce qui nous en empêche au fond ?

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à prendre de quoi écrire et à lister au moins 5 choses qui pourraient très bien se passer, si tu décidais de te faire des films hyper positifs.

Cette petite liste va te faire un bien fou. Car, finalement, l’espoir fait vivre ! 

 

3 – Faire diversion pour déstresser

 

Parfois, c’est vraiment trop difficile d’arrêter de se faire des films. Ça tourne en boucle dans notre tête et nous avons mal au coeur. Alors, que faire ?

Fais diversion. C’est-à-dire, fais autre chose qui te permet de ne plus écouter tes pensées.

Par exemple : tu peux aller courir, c’est très efficace. Tu peux appeler un proche et parler d’autre chose. Tu peux regarder ton film préféré. Lire ou encore jouer à un jeu vidéo.

Ne reste pas dans tes pensées si celles-ci te font souffrir. Fais autre chose et vite ! 

 

Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

 

4 – Revenir en arrière pour arrêter de se faire des films 

 

Ce n’est pas la première fois que tu te tortures en te faisant des films ? Alors, reviens en arrière quelques instants.

Reviens à la dernière fois où quelque chose t’a tellement stressé que tu n’as pas pu t’arrêter de te faire des films.

Finalement, que s’est-il vraiment passé concrètement par la suite ? Est-ce que les films que tu te faisais se sont réalisés ? La réponse est non à 99,9%. 

Donc, respire un bon coup et lâche prise sur tous ces films que tu te fais. Vois-les comme de simples pensées plutôt que comme des prédictions pour l’avenir. 

 

5 – Poser des questions et arrêter d’être parano

 

Parfois, nous nous faisons des films, parce que nous n’avons pas le courage de poser les questions.

En effet, plutôt que d’aller voir la personne concernée ou de demander des conseils pour apaiser notre stress, par exemple, nous préférons rester dans notre coin et nous faire tout un tas de films.

Parle. Demande. Exprime-toi. Pose des questions.

Va chercher les mots qui te permettront d’y voir plus clair, plutôt que d’écouter tes pensées anxiogènes.

En plus, dans la plupart des cas, tu verras que tu étais parano et que tu t’es fait du mal inutilement. 

 

Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

 

6 – Sauter dans l’inconnu et arrêter de se faire des films

 

Et, puis parfois, il s’agit de sauter dans l’inconnu. Oui, tu as peur et tu as raison d’avoir peur.

Oui, tu ne contrôles rien sur l’avenir. Tu ne sais pas ce qu’il va se passer. Est-ce que ce sera une bonne ou une mauvaise nouvelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment arrêter d’être perfectionniste : 10 conseils pour te libérer

Mais, lance-toi ! Saute à pieds joints dans l’inconnu. Accepte cela, car c’est cela aussi la vie : ne pas savoir, se laisser surprendre.

Donc, respire un bon coup et au lieu d’écouter tes pensées, au lieu de te faire des films, annonce à haute voix : « J’accepte de sauter dans l’inconnu. » ou encore « Advienne que pourra ».

 

Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

 

En savoir plus pour ne plus stresser

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Mon ebook « Mieux gérer ses émotions ». Tu te sens souvent stressé.e, triste, en colère. Et, tu aimerais être plus calme, plus zen dans ta vie, mais tu ne sais pas comment faire ? Alors, mon ebook est parfait pour toi. Parce que je t’enseigne les 5 étapes à suivre pour apprendre à mieux gérer tes émotions et ton stress. Je te conseille de tout coeur mon ebook, car il te fera un bien fou.

 

 

  • La sérénité de l’instant de Thich Nhat Hanh. J’ai eu un gros coup de coeur pour ce livre. L’auteur est un grand maitre zen et nous enseigne comment être plus calme grâce à la méditation. Je te conseille de tout coeur ce livre. 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi. 

Tiffany Buton

Formatrice et coach en bonheur.

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements personnalisés par téléphone.

 

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

2 commentaires sur “Se faire des films : 6 exercices pour arrêter de se torturer

  1. Bonjour,
    Merci pour cet EXCELLENT article, une fois encore très pratique 🌞🌞

    1. Tiffany Buton dit :

      Merci de tout coeur, Eugène.

      Je suis ravie que l’article te plaise.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *