Prison mentale : quand on devient prisonnier de ses pensées, que faire ?

Prison mentale : quand on devient prisonnier de ses pensées, que faire ?

Que faire quand on devient prisonnier de sa tête et de ses pensées ? Que faire quand les angoisses prennent toute la place et nous empêchent de vivre sereinement notre vie ? Autrement dit, comment sortir de sa prison mentale pour enfin être zen et heureux ? Voici 5 choses à faire absolument.

 

 

1 – Savoir relativiser ses angoisses

 

Il est normal de s’angoisser pour demain, pour l’avenir. Il est normal de penser au pire et de s’attendre au pire.

Pourquoi ? Parce que nous avons appris à penser ainsi.

En effet, on nous a répété qu’il nous fallait nous préparer au pire, et surtout nous attendre au pire pour ne pas être déçus.

Le problème, c’est que cette manière de penser nous gâche la vie. Parce que nous vivons dans la peur constante.

Et, chaque pensées angoissante ne fait que renforcer notre prison mentale.

Alors, comment en sortir ? 

Pour cela, il faut savoir relativiser ses angoisses.

Tout d’abord, en comprenant qu’une angoisse n’est qu’une pensée. Une pensée automatique, passagère, qui n’est qu’un point de vue et non pas la vérité absolue, et encore moins une prédiction pour l’avenir.

En effet, il est temps que tu prennes conscience que tu ne prédis pas l’avenir. Tu n’as pas ce pouvoir.

Autrement dit, quand tu t’angoisses pour quelque chose, ferme les yeux et rappelle-toi que tu ne vois pas l’avenir.

Donc, fais un pas de côté avec tes angoisses. Ne les laisse pas te dicter ton comportement et ton humeur.

 

 

2 – Faire la paix avec ses erreurs pour sortir de sa prison mentale

 

Notre prison mentale est remplie de nos erreurs du passé. Des erreurs qui nous font encore mal des années plus tard. Parce que nous nous en voulons, nous avons honte et surtout parce que nous n’arrivons pas à nous pardonner.

Et, plus précisément encore, parce que nous ne voulons pas nous pardonner.

En fait, nous n’avons pas appris comment nous pardonner. Nous avons plutôt appris à nous en vouloir énormément pour nos erreurs et à en porter le lourd fardeau.

C’est pourquoi aujourd’hui notre prison mentale est aussi pesante et sombre.

Alors, comment nous en libérer ? 

Pour cela, il te faut redéfinir ta manière de vivre tes erreurs. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Lutter contre le stress : 10 livres à lire pour mieux respirer

Qu’est-ce qu’une erreur ? Une erreur n’est pas un fardeau. En fait, une erreur se regrette, c’est vrai. Elle est difficile à vivre. Mais, pour autant, on tire des leçons de ses erreurs.

Et, c’est pourquoi nous pouvons les laisser derrière nous, une fois les leçons apprises.

Qu’en penses-tu ?

Tire des leçons de tes erreurs. Tu peux les regretter, mais pas en porter le fardeau. Vois-tu la différence ?

C’est quand tu feras cette différence que tu pourras sortir de ta prison mentale.

 

 

3 – Espérer le meilleur

 

Nous avons appris à nous attendre au pire et à nous préparer au pire.

Mais, nous ne pouvons pas continuer à vivre ainsi, à vivre dans cette peur permanente, écrasante de l’avenir.

De plus, nous n’avons pas à vivre ainsi. En effet, nous avons toujours le choix : espérer le meilleur.

C’est un choix, c’est un droit même. Il est vital et nécessaire.

En effet, sortir de sa prison mentale, ne plus être prisonnier de sa tête, c’est s’accorder le droit d’espérer le meilleur.

Et, cela ne veut pas dire que nous vivons dans le monde des Bisounours. Cela veut simplement dire qu’on n’arrête de se torturer l’esprit et le coeur.

Autrement dit, fais de ton mieux à chaque instant. Fais de ton mieux pour préparer un avenir heureux et réussi. 

Imagine ton avenir heureux et réussi, de tout ton coeur. 

Parce que c’est l’espérance qui nous permet d’avoir de l’enthousiasme et le coeur à l’ouvrage.

Tandis que la peur et les angoisses nous pompent toute notre énergie et notre créativité. 

Alors, espère toujours le meilleur.

 

4 – Agir plutôt que de réfléchir et se libérer de sa prison mentale

 

Être prisonnier de ses pensées, c’est perdre sa vie à trop réfléchir et à avoir peur.

Pourtant, la vie nous demande d’agir. En fait, le bonheur est dans l’action.

Le problème, c’est que nous avons appris à réfléchir. En fait, nous avons même appris à angoisser et à nous laisser complètement dévorer par nos angoisses.

Mais, à un moment, il nous faut réagir et agir !

Autrement dit, pour te libérer de ta prison mentale, ne reste pas sur ton canapé ou devant la télévision avec ta tête pleine de tes angoisses.

Agis. Fais des trucs. Mais, pas n’importe quoi.

Fais des choses qui te rendent vraiment plus heureux, heureuse. En effet, je connais des personnes qui adorent lire, mais qui ne lisent jamais, parce qu’elles passent leur temps devant la télévision à regarder des choses qu’elles n’aiment pas.

Donc, ne te laisse pas happer par des choses qui ne te rendent pas vraiment heureux, heureuse. 

De plus, fais des trucs qui te font vraiment avancer dans ta vie. Autrement dit, des trucs qui te font avancer dans tes objectifs. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Je suis tout le temps stressé : 20 erreurs à ne plus commettre

En fait, arrête de perdre ton temps dans ta tête, à réfléchir. Et, arrête de perdre ton temps à faire des choses qui t’abrutissent. 

Agis intelligemment, pour toi et pour ta vie. 

 

 

5 – Mettre plus de poésie et de magie dans sa vie et oublier sa prison mentale

 

Notre prison mentale nous invite constamment à tout voir en noir. Tout d’abord, cela nous pousse à vivre dans une peur permanente, mais cela nous pousse aussi à ne plus voir la magie présente dans notre vie.

En effet, nous examinons chaque événement de notre vie avec des lunettes noires, des lunettes tristes, trop pragmatiques et terre à terre.

Or, pour être pleinement heureux dans la vie, nous avons besoin de magie et de poésie. 

Alors, comment mettre plus de magie et de poésie dans notre vie ? 

Pourquoi ne pas réécrire ta vie, certains événements de ta vie, ta journée même, comme si c’était une histoire, un roman plein de magie et de poésie.

Parce que ta vie est pleine de magie. C’est ta prison mentale qui t’empêche de le voir.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à chaque jour prendre le temps de réécrire ta journée et même ta vie.

Pour cela, pose un regard plus positif et plus curieux sur ton quotidien, sur toi et tout ce qui t’entoure.

Parce que la magie ne vient pas de l’extérieur, elle vient de toi,. Autrement dit, tu as le droit et tu es capable de mettre plus de magie et de poésie dans ta vie.

Le feras-tu ?

Personnellement, lire de belles histoires, des livres positifs et écrire dans un journal (pratiquement) tous les jours, cela m’aide à mettre plus de magie dans ma vie. Et, c’est donc ce que je te conseille de faire.

 

 

En savoir plus pour vivre sereinement

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires : 

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • La sérénité de l’instant de Thich Nhat Hanh. J’adore ce livre. L’auteur est un grand maitre zen et il nous enseigne comment apaiser notre esprit et notre coeur. Pour cela, il utilise la méditation pour mieux vivre avec ses pensées et ses émotions. Je te le conseille de tout coeur, car il fait beaucoup de bien.

 

 

  • On pense trop, on est foutu de Serge Marquis. J’ai eu un coup de coeur pour ce livre. L’auteur nous explique comment fonctionne notre mental en utilisant l’image d’un hamster qui court dans sa petite roue. Je te conseille de tout coeur ce livre qui nous aide à relativiser et à garder notre calme dans les situations du quotidien. Autrement dit, ça nous fait beaucoup de bien.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  S’inquiéter pour les autres : 5 conseils pour s’apaiser

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *