L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

La confiance en soi est essentielle pour mener une vie heureuse et réussie. Cependant, nombreux sont ceux qui, souvent sans s’en rendre compte, sabotent leur propre confiance en soi. Cet auto-sabotage peut prendre de nombreuses formes, allant de l’autocritique incessante à la procrastination paralysante. 

C’est pourquoi, dans cet article, je vais partager avec toi 12 conseils pratiques et efficaces pour identifier et éliminer ces habitudes néfastes, afin de cultiver une confiance en soi solide et durable. Tu vas adorer !

 

L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

 

1 – Remplacer les pensées négatives et lutter contre l’auto-sabotage

 

On sabote sa confiance en soi, parce qu’on a tendance à écouter et à croire nos pensées négatives. Or, nos pensées ne sont que des pensées. Elles sont automatiques et passagères. Autrement dit, elles ne reflètent en rien la réalité. 

C’est pourquoi, si tu souhaites retrouver confiance en toi, tu as besoin de faire un pas de côté par rapport à tes pensées négatives. Cesse de les écouter. 

Pour cela, tu peux commencer par pratiquer la méditation, la respiration profonde ou la marche en pleine conscience. Accorde-toi plusieurs minutes chaque jour pour faire au moins une de ces activités. 

De plus, tu peux remplacer tes pensées négatives par des pensées plus positives. Par exemple : au lieu de te répéter « Je manque de confiance en moi », répète-toi « J’apprendre à avoir de plus en plus confiance en moi ». Vois-tu ce que cela pourrait changer ? Alors, le feras-tu ? 

 

2 – Savoir se fixer des objectifs intéressants et réalistes

 

L’auto-sabotage, c’est se fixer des objectifs qui ne nous plaisent pas et qui sont irréalisables. Par exemple, nous n’avons jamais couru de notre vie et nous nous donnons l’objectif de courir 10 km dès demain.

Ne voyons-nous pas que c’est ainsi que nous sabotons notre estime et notre confiance en soi ?

Si tu te reconnais là-dedans, respire un bon coup. Comprends que tu peux te fixer tous les objectifs que tu souhaites, mais veille à ce qu’ils te plaisent vraiment et qu’ils soient réalistes.

Donc, si tu souhaites te mettre à la course à pied, bien que tu n’aies jamais couru de ta vie, tu peux le faire. Simplement, divise ton objectif de courir 10 km en sous-objectifs. Commence par 2 km dans un premier temps. Qu’en penses-tu ?

Comprends que ta confiance en soi repose sur ta progression. Alors, fais en sorte de progresser grâce à de petits pas intéressants et réalisables. Le feras-tu ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Peur du jugement : 7 conseils pour ne plus avoir peur d’être jugé

 

L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

 

3 – Savoir se féliciter et s’encourager pour se libérer de l’auto-sabotage

 

On s’auto-sabote, parce qu’on ne sait pas se parler comme à un ami. On se parle plutôt comme à un ennemi.

Si ça résonne en toi, alors il est peut-être temps que tu t’autorises à te féliciter et à t’encourager. Comme tu le fais avec les personnes proches de toi. Accorde-toi ta gentillesse et tes encouragements.

Pour cela, je t’invite à te faire 2 compliments le matin et le soir, félicite-toi et encourage-toi pour 2 choses. Fais cela devant le miroir quand tu te brosses les dents. Ce petit exercice va changer ta vie, alors qu’attends-tu pour le lancer ?

 

4 – Se pardonner ses erreurs

 

L’auto-sabotage, c’est ruminer ses erreurs et ses échecs sans réussir à passer à autre chose. Et, c’est terrible parce qu’on se retrouve bloqué dans une situation de vie qui ne nous convient pas, en compagnie de ruminations négatives.

Si tu te reconnais là-dedans, comprends que tu as besoin de te pardonner tes erreurs et tes échecs. Comprends que tu n’as rien fait de mal, que tu as essayé certaines choses et que ça n’a pas fonctionné. Ni plus ni moins.

Personne ne te demande la perfection, alors arrête de te la demander à toi-même. C’est trop lourd à porter.

Donc, respire un bon coup et pardonne-toi tes erreurs. Déleste-toi de ce fardeau et va de l’avant. Qu’en penses-tu ? Le feras-tu ?

 

L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

 

5 – Se mettre au défi d’aller vers les autres

 

On perd peu à peu sa confiance et son estime de soi, parce qu’on se renferme sur soi-même. Au début, cela nous semble plus confortable, mais nous ne nous rendons pas compte qu’à la longue, il est néfaste de se couper des autres.

Si ça résonne en toi, je t’invite à te lancer de petits défis pour aller vers les autres. Par exemple, tu peux te donner le défi d’adresser la parole à une nouvelle personne aujourd’hui pour demander l’heure ou lancer un sujet de conversation avec un collègue.

Lance-toi ! Rappelle-toi que tu es une personne intéressante et qui mérite d’être connue. Qu’en penses-tu ?

 

6 – Passer plus de temps en sa propre compagnie

 

Sortir de l’auto-sabotage, c’est pouvoir répondre à l’affirmative à cette question : « Suis-je capable de rester pendant 10 minutes sur le canapé, sans musique, sans livre, sans film ? » Autrement dit, c’est ne plus avoir peur de rester en tête-à-tête avec soi-même. Mais, comment faire ?

Pour cela, je t’invite à commencer par t’accorder de tout petits moments de solitude. Commence par 2-3 minutes pas plus.

Tu peux, par exemple, boire ton café ou ton thé en prenant conscience de ta présence. Tu peux aussi prendre 2-3 minutes de pause régulièrement dans la journée pour te demander comment tu te sens et être davantage à l’écoute de tes émotions.

En effet, pas besoin de passer des heures en méditation, quelques minutes suffisent pour entretenir un lien sain et solide avec soi-même. Alors, le feras-tu ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vaincre le manque d’assurance : 10 conseils pour prendre confiance

 

L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

 

7 – Éviter les comparaisons et ne plus s’auto-saboter

 

On s’auto-sabote, parce qu’au lieu de chercher à développer sa propre personnalité, on s’intéresse trop à celles des autres. Surtout, depuis l’apparition des réseaux sociaux. 

Et, plutôt que de nourrir un regard sur les autres plein de curiosité et d’inspiration pour se développer soi-même, il est plein de jugements négatifs et de comparaisons qui font mal.

Si tu te reconnais là-dedans, alors éloigne-toi des réseaux sociaux pendant quelque temps et prends du temps pour toi. Du temps pour affirmer davantage ton style vestimentaire, tes goûts alimentaires, musicaux, littéraires… Amuse-toi à te découvrir. 

Comprends que tu as le droit d’être différent.e, tu as le droit d’être toi. Alors, le seras-tu ?

 

8 – Développer de nouvelles compétences et croire en soi

 

Pour renforcer sa confiance en soi et son estime de soi, apprendre de nouvelles choses est une clé puissante.

En effet, savoir que l’on progresse, savoir que l’on est capable d’apprendre permet de se sentir mieux dans sa peau. C’est pourquoi prends une feuille ou ouvre une note sur ton téléphone et fais la liste d’au moins 5 choses que tu aimerais apprendre.

Puis, commence par une première chose. Celle qui te semble la plus facile ou la plus amusante à apprendre et lance-toi. Le feras-tu ?

 

L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

 

9 – Éviter la procrastination et en finir avec l’auto-sabotage

 

La procrastination n’est pas une cause, mais une conséquence. C’est parce qu’on s’auto-sabote que l’on procrastine. Au fond, c’est parce qu’on se répète que ça ne sert à rien de se lancer dans tel ou tel projet que l’on ne fait rien et que l’on s’en veut le soir en allant se coucher.

Alors, si ça résonne en toi, respire un bon coup et décide d’en finir avec la procrastination. Pour cela, réduis les distractions. C’est-à-dire, réduis ton temps d’écran. 

Par exemple, remplace le film du soir par un peu de lecture ou de méditation. Remplace ta session de réseaux sociaux le midi par une marche avec de la musique. Autrement dit, fais des choses plus importantes pour toi. Qu’en penses-tu ? Le feras-tu ? 

 

10 – Prendre soin de soi physiquement, mentalement et émotionnellement

 

Renforcer sa confiance en soi, c’est savoir prendre soin de soi. Prendre soin de soi physiquement en faisant un peu plus d’activité physique : de la marche, un peu de yoga, aller à la piscine plus régulièrement et en mangeant un peu plus sainement.

C’est aussi prendre soin de soi mentalement en faisant quelques séances de méditation dans la semaine, par exemple. 

Et, c’est prendre soin de soi émotionnellement en commençant un journal intime ou de gratitude. 

Parce que s’auto-saboter, c’est s’interdire d’écouter ses propres besoins. Prends soin de soi, tu le mérites et tu en as le devoir. Car, si tu ne le fais pas, qui le fera ? 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment faire la conversation même quand on est timide : 8 conseils

 

L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

 

11 – Demander de l’aide pour se libérer de l’auto-sabotage

 

Il n’est pas toujours évident de renforcer sa confiance et son estime de soi. Parfois, on part de trop loin et il est difficile de reprendre son chemin sans aide extérieure. 

C’est pourquoi, si ça résonne en toi, je te conseille de commencer une thérapie ou des séances de coaching par téléphone avec moi. Cela va te faire un bien fou de recevoir une aide personnalisée et de te sentir écouté.e et soutenu.e dans tes efforts. Tu vas adorer !

 

12 – Faire preuve de patience

 

Sortir de tes schémas d’auto-sabotage ne sera pas en un jour, mais ça se fera, petit à petit. C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à être patient.e. Respire un bon coup. Tu vas y arriver !

Et, pour t’aider à persévérer, concentre-toi sur toutes les graines que tu sèmes un peu chaque jour, plutôt que sur les moments de doute et les moments où tu te relâches.

Comprends que tout cheminement n’est pas parfait. Il y aura donc des hauts et des bas et c’est normal. Alors, rappelle-toi que chaque petit pas que tu fais te mène vers une confiance en toi plus solide. Alors, ne lâche rien et sois fier.e de toi.

 

En savoir plus pour renforcer sa confiance en soi

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants qui t’apporteront confiance en toi en motivation :

  • Fais-toi confiance d’Isabelle Filliozat. J’ai adoré ce livre. L’autrice est psychothérapeute et aide ses patients à retrouver confiance et estime de soi. Dans son livre, elle partage avec nous des témoignages et des exercices concrets passionnants. C’est pourquoi je te conseille de tout coeur ce livre qui te fera beaucoup de bien.

 

 

  • Mon ebook « Reprendre sa vie en main ». Si tu veux retrouver confiance en toi et te reprendre en main, alors mon ebook est parfait pour toi. Parce que je t’y enseigne les 4 étapes à suivre qui t’aideront à arrêter de t’auto-saboter pour devenir la personne confiante et heureuse que tu rêves et que tu mérites d’être. Je te conseille de tout coeur mon ebook, car il va te faire un bien fou !

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi. 

Tiffany Buton

Formatrice et coach en bonheur.

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements personnalisés par téléphone.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

5 commentaires sur “L’auto-sabotage : 12 conseils pour ne plus saboter sa confiance en soi

  1. Virgilia dit :

    Ce livre a l’air très intéressant! Je suis d’accord avec plusieurs point : le fait qu’avoir confiance en soi, ça s’apprend par exemple.
    S’avoir s’affirmer également.
    Je n’ai pas pleinement confiance en moi, mais je dirais que depuis bientôt deux ans, j’ai assez confiance en moi. Et j’ai vu plusieurs choses se développer par rapport à ça. Par exemple, avant, quand quelqu’un me parlait d’une chose que je ne connaissais pas, je disais que je connaissais tout de même cette chose, par peur de passer pour une nulle. Aujourd’hui, je n’hésite pas à dire que je ne connais pas cette chose. Mais parfois, mon ancien moi refait surface. Et de peur de passer pour une nulle, mais ne voulant pas affirmer que je connais une chose (alors que non), je préfère avoir recours à des subterfuges, du style « ça me dit quelque chose, mais je ne suis pas sûre…. »

    1. Tiffany Buton dit :

      Je souris en lisant ton commentaire car je me retrouve dans ce que tu dis.
      Je comprends très bien ton ancien toi qui parfois refait surface pour dire « ça me dit quelque chose mais je ne suis pas sûre… ». Le mien me fait pareil.
      Je pense que l’essentiel est de nous voir à l’oeuvre. Juste avoir cette pensée avec un sourire bienveillant pour soi : « Tiens, mon ancien moi est là » ou alors « Tiens, pourquoi j’ai réagit comme ça ? »
      Qu’en penses-tu ?
      Merci pour tes interventions toujours aussi intéressantes Virgilia. <3

  2. Très beau résumé, très complet, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, il n’y a plus qu’à appliquer ces conseils bienveillants dans notre quotidien 😉
    Je viens de découvrir ton blog qui est très intéressant, j’ai visité pas mal de blogs parlant du même sujet et je trouve que tes articles sont rafraîchissants 🙂
    Bonne continuation

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour,

      Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire. Ça me fait plaisir.

      Je suis heureuse que mes articles te plaisent.

      Je te souhaite beaucoup de bonheur.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *