Confiance en soi : 5 erreurs à ne plus faire du tout

Confiance en soi : 5 erreurs à ne plus faire du tout

Nous n’avons pas appris à avoir confiance en nous, bien au contraire. En effet, le manque de confiance en soi est plutôt la norme. Tous, nous hésitons mille fois avant de nous lancer, tous, nous avons peur du regard des autres. En fait, sans nous en rendre vraiment compte, nous ne sommes pas vraiment libres de faire nos propres choix et de nous construire la vie qui nous ressemble et nous passionne. C’est pourquoi je partage avec toi les 5 erreurs à ne plus faire du tout pour reprendre confiance en soi.

 

Confiance en soi : 5 erreurs à ne plus faire du tout

 

1 – Ne pas écouter ses peurs pour avoir confiance en soi

 

Nous n’avons pas appris que la peur est normale. Oui, c’est normal d’avoir peur de faire quelque chose pour la première fois.

En fait, nous avons fini par croire qu’avoir peur est un signal pour ne pas faire les choses, comme si c’était anormal d’avoir peur.

Autrement dit, nous faisons l’erreur de croire qu’avoir confiance en soi, c’est ne pas avoir peur. Or, c’est totalement faux.

En effet, avoir peur est normal et même la confiance en soi n’empêche pas la peur. En fait, la confiance en soi nous permet d’agir malgré la peur.

Finalement, la confiance en soi est plus une prise de conscience, puis une décision à prendre. 

En effet, dès lors qu’on prend conscience qu’avoir peur est normal, que nous aurons toujours peur et donc, en d’autres termes, que la peur est une compagne de voyage, toujours à nos côtés, on peut arrêter de croire que nous avons un problème.

Tout le monde a peur.

Ensuite, il s’agit de décider d’agir malgré la peur. La peur de se tromper, la peur de décevoir, la peur de ne pas savoir faire…

En fait, la confiance en soi est une décision : « Je décide de faire ce qui me tient à coeur, ce qui me donne envie, même si j’ai peur. »

Depuis que j’ai arrêté d’écouter mes peurs, ma vie a totalement changé. En effet, j’ai pu me créer un métier que j’adore : formatrice en bonheur. Un métier qui faisait naitre en moi tout un tas de peurs et que j’ai surmonté une à une.

Et, surtout, j’ai cessé de voir mon manque de confiance en moi comme une espèce de maladie, mais comme quelque chose de tout à fait normal, comme une première étape à toute nouvelle chose dans ma vie. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Être libre : 20 citations à lire quand on se sent prisonnier dans sa vie

Confiance en soi : 5 erreurs à ne plus faire du tout

 

2 – Ne pas faire l’erreur d’écouter les avis des autres

 

Nous avons appris à écouter les avis des autres : les avis de nos parents et de nos professeurs. Puis, il y a eu les avis de nos amis, puis de la société. 

Et, tout ces avis nous pèsent, mais nous n’avons pas toujours conscience que nous avons le droit de dire : « Non, merci. Vos avis ne m’intéressent pas. »

Parce que nous avons appris à écouter et à respecter.

Pourtant, savoir dire non, ce n’est pas un manque de respect. C’est plutôt une marque de respect envers soi-même.

En fait, pour arrêter de faire cette erreur, il est essentiel de comprendre que quand les autres parlent de nous, ils parlent d’eux-mêmes.

Autrement dit, quand quelqu’un nous met des limites, il parle de ses propres limites. Pas des tiennes.

Mais, cela reste tout de même très difficile de ne pas écouter les avis des autres, surtout ceux de nos parents. Parce qu’on n’a pas envie de leur faire de la peine et de les décevoir.

Pourtant, parfois, cela est un passage obligé.

Pour t’y aider, prends conscience que tu es une personne unique. Tu as des goûts, des envies, des rêves et des besoins qui n’appartiennent qu’à toi, qui ne ressemblent à personne d’autre.

C’est pourquoi il est temps de comprendre que la confiance en soi, c’est se choisir soi, c’est vivre selon soi.

Parce que ne pas décevoir les autres, c’est se décevoir soi-même. On fait semblant que cela ne nous gêne pas, mais c’est faux.

J’en sais quelque chose. Parce que, pendant des années, j’ai cherché à rentrer dans un moule professionnel. Je n’écoutais pas mes rêves et mes envies qui me poussaient à créer mon propre travail. Alors, j’ai enchainé les boulots, je me suis même reconvertie deux fois, avant de comprendre qu’il était temps que je m’écoute vraiment.

 

3 – Ne pas s’arrêter à ses échecs pour avoir confiance en soi

 

Nous n’aimons pas l’échec, parce que nous avons appris à le redouter et à en avoir honte.

Pourtant, nous aurions pu apprendre à aller à sa rencontre pour profiter de ses enseignements.

Parce que si on redoute l’échec, nous n’entreprenons rien dans notre vie. Et, nos rêves ne restent qu’à l’état de fantasmes.

Mais, que crois-tu qu’il va se passer à la fin de ta vie, quand tu feras le bilan ?

Tes rêves vont revenir te hanter. 

Tu ne te contenteras pas d’un : « Ma vie n’a pas été si mal. » parce que tout en toi n’auras qu’un désir : vivre tes rêves.

Et tu te demanderas ce que tu as fait de ta vie.

Je te dis cela, parce que c’est ce que je me dis à moi aussi, et loin de me déprimer, cela me motive jour après jour à entreprendre des choses et à connaître l’échec, puis à me relever à chaque fois, forte d’enseignements.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 50 meilleures citations pour avoir confiance en soi

Je pense que la peur de l’échec est le pire chose qui puisse nous arriver, car elle nous pousse à nous abrutir de routines et de passe-temps pour oublier nos rêves.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à revoir ta vision de l’échec. Parce que la confiance en soi, c’est comprendre que l’échec n’est pas une fin, c’est une étape. C’est un enseignement. 

On rebondit grâce à l’échec, on ne sombre pas à cause lui. Vois-tu la différence ?

Souviens-toi que tu n’es pas là pour être parfait.e et faire les choses parfaitement. Tu es là pour apprendre grandir et évoluer. Et, l’échec fait partie du chemin. 

 

Confiance en soi : 5 erreurs à ne plus faire du tout

 

4 – Ne pas faire l’erreur d’écouter ses défauts et ses points faibles

 

Nous n’avons pas appris à nous aimer comme nous sommes et à être fiers de nous. En fait, nous avons appris à pointer du doigt nos défauts et nos points faibles et à en avoir honte.

Et, c’est pourquoi nous passons notre vie à camoufler ce que nous n’aimons pas en nous, à jouer des rôles pour que personne ne s’aperçoive que nous ne sommes pas parfaits.

Mais, tout le monde sait que tu n’es pas parfait.e. Parce que personne ne l’est.

C’est pourquoi il est temps, pour avoir confiance en soi, d’en finir avec le mythe de la perfection.

En effet, tu n’as pas besoin d’être parfait.e, de vivre une vie parfaite pour être heureux, heureuse.

Autorise-toi tes défauts et tes points faibles. Autorise-toi à apprendre, à grandir et à évoluer.

En fait, pour avoir confiance en soi, il ne s’agit pas d’avoir la certitude que nous savons tout sur tout, c’est d’avoir la certitude que nous pouvons tout apprendre dès lors que l’on se l’autorise et qu’on prend le temps nécessaire. 

 

Confiance en soi : 5 erreurs à ne plus faire du tout

 

5 – Écouter son coeur pour avoir confiance en soi

 

S’il y a bien une erreur capable de gâcher notre vie sur toute la ligne, c’est de ne pas écouter notre coeur. Tu sais, cette petite voix qui te dit : « Essayons, ça peut marcher. »

Parce que nous avons appris à nous lancer seulement quand nous contrôlons tout de A à Z, quand nous avons la certitude que l’échec ne fait pas partie de l’équation.

Autrement dit, ce n’est pas étonnant que nous ne fassions pas grand chose dans notre vie.

Je te dis tout cela, parce que longtemps j’ai souffert d’un gros manque de confiance en moi. Je n’osais même pas aller au musée ou à la piscine, je préférais rester chez moi. J’avais peur de me tromper, peur du regard des autres, peur de ne pas savoir faire.

En fait, je n’écoutais pas mon coeur qui me disait : « Allons-y, on va bien s’amuser. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7 conseils pour vivre pour soi sans aucun complexe

C’est pourquoi il est important pour moi de te dire tout cela, parce que j’en ai souffert, trop longtemps. Aujourd’hui, je sais à quel point il est facile d’avoir confiance en soi, facile de regarder ses peurs et de se dire : « Je me choisis, je choisis ma joie, mes espoirs. Je choisis d’apprendre et de grandir. »

Parce qu’avoir confiance en soi, c’est faire un saut de foi. C’est oser suivre son coeur en se disant : « Et si tout se passait bien ? »

Et, crois-moi : la plupart du temps, tout se passe bien. Et quand ce n’est pas le cas, on apprend quelque chose et on en ressort plus forts. 

Alors, souviens-toi : tu en vaux la peine et tu le mérites. Oui, tu mérites de vivre ta vie pleinement, selon tes propres choix. Alors, fonce. Aie confiance en toi. C’est ta décision, elle t’appartient. 

 

En savoir plus pour reprendre confiance en soi

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Fais-toi confiance d’Isabelle Filliozat. C’est un livre de développement personnel complet sur la confiance en soi. En fait, l’auteure aide dans son cabinet de nombreuses personnes qui souffrent d’un manque de confiance en soi, et grâce à ses exemples concrets, on comprend mieux ce qui se passe en nous. De plus, il y a de nombreuses idées pour développer sa confiance en soi. C’est pourquoi je te le conseille de tout coeur. 

 

 

 

  • Mon ebook « Le bonheur d’être soi » : Si tu as le sentiment de ne pas être toi-même, de ne pas réussir à vivre ta propre vie à cause d’un manque de confiance en soi et de la peur du regard et du jugement des autres, alors cet ebook est parfait pour toi. En effet, je t’enseigne comment te détacher de tes peurs pour te créer cette vie qui te ressemble et te passionne. C’est pourquoi je te le conseille de tout coeur. 

 

Ebook Le bonheur d'être soi

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *