Savoir dire non : 5 étapes pour oser refuser une demande

Savoir dire non : 5 étapes pour oser refuser une demande

Savoir dire non sans culpabiliser, est-ce possible quand on est trop gentil ? En effet, nous sommes nombreux à ne pas oser refuser une demande au travail ou à la maison. Et cela nous stresse au quotidien, car nous nous retrouvons à faire des choses que nous n’avons pas envie de faire. Alors, comment faire pour oser s’affirmer ? Voici 5 étapes à suivre pour trouver la confiance en soi nécessaire pour dire non.

 

Savoir dire non : 5 étapes pour oser refuser une demande

 

1 – Savoir dire non, c’est se choisir soi

 

La première étape pour savoir dire non, c’est de prendre un peu de recul. Juste un instant. Le temps d’une question :

Pourquoi sommes-nous sur Terre ?

Est-ce que pour répondre aux attentes des uns et des autres ? Est-ce pour être constamment stressés et sur les nerfs ?

Ou est-ce pour être heureux ? Pour prendre soin de soi ? Autrement dit, pour répondre à nos propres attentes ?

En effet, n’est-ce pas plus simple de s’occuper de soi que de s’occuper des autres ?

Pourtant, depuis notre enfance, nous avons appris à raisonner à l’envers en cherchant à satisfaire les demandes des autres, sans jamais chercher à satisfaire les nôtres, car répondre à nos besoins, c’est égoïste, parait-il.

Et répondre aux besoins des autres, c’est être gentil.

Alors, maintenant, il s’agit d’être tout à fait honnête avec soi-même : souhaites-tu continuer à être une personne gentille et malheureuse ou souhaites-tu te choisir toi et ton bonheur ?

C’est un choix qui t’appartient. Depuis toujours. Mais, tu n’en avais pas conscience.

Maintenant que c’est le cas, que choisis-tu ?

 

2 – Oser refuser une demande

 

Une fois que tu as choisi tes besoins, tes envies, tes rêves et ton bonheur, il s’agit d’apprendre à refuser une demande.

En effet, il ne s’agit pas, pour être heureux, de refuser toutes les demandes qui nous sont faites…

En fait, il s’agit d’apprendre à s’écouter soi-même : ai-je envie oui ou non de faire cela pour cette personne ?

On ne se demande pas si c’est bien ou si c’est mal, on ne se demande pas non plus ce que cela va nous apporter, mais bien avons-nous envie. Oui ou non ?

Pour cela, il est nécessaire de prendre un instant pour s’écouter. Au début, tu peux dire à la personne : « J’ai besoin d’un temps de réflexion, je te réponds plus tard. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Blessure de rejet : 8 conseils pour ne plus avoir peur d’être rejeté

Si tu ne sens pas à l’aise, tu peux même dire : « J’ai besoin de vérifier quelque chose avant, je te réponds plus tard. »

Enfin, isole-toi et écoute-toi.

Souviens-toi : savoir dire non, c’est choisir son bonheur. Il n’y a aucune honte à avoir. C’est nécessaire. C’est notre mission !

Puis, si la réponse est oui. Alors, accepte avec joie.

Et si la réponse est non, refuse.

Mais, comment refuser quand on est trop gentil ? Passons à la troisième étape.

 

Savoir dire non : 5 étapes pour oser refuser une demande

 

3 – Faire une contre-proposition

 

Évidemment dire non sans nous justifier nous parait être une mission impossible et je partage ton avis. (rires)

Alors, comment faire ?

Je t’invite à faire une contre-proposition. Concrètement, c’est refuser la demande en proposant autre chose à la place. Quelque chose qui nous plait plus.

Prenons l’exemple d’un bon ami à toi qui déménage. Mais, ces derniers temps, tu te sens vraiment fatigué.e et tu te faisais une joie de te reposer durant ce week-end.

Et quand tu prends un temps pour t’écouter, tout ton corps te fait comprendre que non, tu n’as pas envie de participer au déménagement.

Problème, c’est que tu aimes énormément ton ami et tu voudrais être là pour lui dans ce moment qui est souvent stressant.

C’est pourquoi je t’invite à réfléchir à une contre-proposition qui te plait plus que de l’aider à porter des cartons toute la journée.

Peut-être que tu peux lui proposer de l’aide pour les terminer la veille au soir. Tu peux aussi lui proposer de lui rendre visite le dimanche soir avec des pizzas pour qu’il n’ait pas de vaisselle à faire en cette fin de week-end chargé.

Qu’est-ce qui te ferait plaisir de lui proposer ? Propose-lui ! Avec le sourire, avec le coeur.

Parce que savoir dire non, ce n’est pas se refermer sur soi. Bien au contraire.

Au travail, parfois, le boss nous demande quelque chose, mais nous ne sommes pas disponibles sur le moment. Sens-toi libre de dire : « Là, tout de suite, je ne peux pas. Je suis vraiment au maximum. Je m’en occupe dès que j’ai terminé. »

Phrase testée et approuvée par moi-même (rires). Elle fait des miracles !

 

4 – Ne pas culpabiliser

 

Il est vraiment difficile de savoir dire non sans culpabiliser. Et c’est normal.

En effet, il est agréable d’être gentil et de rendre service aux personnes qui nous entourent. Mais, simplement, parfois trop c’est trop.

Oui, nous aussi nous avons besoin de temps rien qu’à nous, pour ne rien faire d’autre que d’écouter nos propres besoins.

En fait, tu vas ressentir de la culpabilité, à chaque fois que tu vas refuser une demande. En effet, la culpabilité est devenue un réflexe.

Souvent, voilà ce que nous nous disons : « J’ai osé dire non. La personne doit être tellement déçue. Je ne suis vraiment pas quelqu’un de sympa… Je m’en veux. J’aurais dû dire oui. Il va falloir que je me rattrape. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment s'aimer soi-même ? 5 conseils pour s'aimer pleinement

En fait, en disant non, nous avons peur de perdre l’amour et l’estime des autres.

En effet, depuis notre enfance, nous avons appris que l’amour se reçoit sous conditions. Oui, il faut être un enfant sage pour être aimé, car lorsque nous faisions des bêtises, nous étions punis dans notre coin et les adultes se détournaient de nous. 

Cela dit, aujourd’hui, nous sommes adultes et il temps de désapprendre notre vision de ce qu’est l’amour.

Autrement dit, il est temps que tu prennes conscience que si les gens t’aiment parce que tu fais des choses pour eux, alors ce ne sont pas des relations basées sur l’amour. 

Parce que l’amour se donne et se reçoit en toute liberté.

De plus, il ne faut pas tomber dans une autre vision erronée de l’amour : celle de nous aimer nous-mêmes sous conditions : « C’est parce que je fais des choses gentilles que je peux m’aimer moi-même. »

En fait, tu peux dire non aux autres et t’aimer quand même pour cela.

Là encore, c’est un choix qui t’appartient. Depuis toujours. 

 

Savoir dire non : 5 étapes pour oser refuser une demande

 

5 – Être heureux

 

« La vie est vraiment simple, mais nous insistons à la rendre compliquée. » Confucius

En effet, tu n’es pas sur Terre pour te plier en quatre, pour satisfaire les uns et les autres, pour faire des choses qui ne te conviennent pas ou pire encore pour t’efforcer à tout prix d’aimer ce que tu n’aimes pas.

Tu es sur Terre pour être heureux, heureuse. C’est ta mission.

Alors, cesse de tourner toujours ton regard vers les autres : est-ce qu’il m’aime ? Est-ce que je suis assez bien pour cette personne, est-ce que j’en fais assez ?

En fait, je t’invite de tout coeur à tourner ton regard vers toi-même : est-ce que je me sens bien ? Qu’ai-je envie de faire pour me sentir encore mieux en ma compagnie ?

Tu sais, nous avons appris des comportements très étranges durant notre enfance. Nous avons appris qu’on devait s’entendre à tout prix avec les autres.

Pire encore, nous avons appris que les relations dépendent de nous et que si une personne ne nous aime pas, c’est de notre faute, c’est qu’on ne fait pas assez bien…

Finalement, savoir dire non, c’est se choisir soi, vraiment. Ça n’a rien d’égoïste. C’est ce que nous aurions dû apprendre depuis le début de notre vie.

Pourquoi ? Parce que tu es la personne la plus importante de ta vie. C’est ainsi. 

Alors, plutôt que de penser toujours aux autres et de te dénigrer à cause d’eux,  pense à toi et prends soin de toi.

De plus, je voudrais te dire :

Savoir dire non, penser à soi, prendre soin de soi, s’aimer soi-même, ça ne fera pas de toi une personne égoïste, mais une personne heureuse.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le manque de confiance en soi : 4 erreurs que l'on fait tous !

Et c’est de personnes heureuses que ton entourage a le plus besoin.

 

Savoir dire non : 5 étapes pour oser refuser une demande

 

En savoir plus pour avoir confiance en soi

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre 8 conseils pour se libérer de la peur du regard des autres en cliquant ici.
  • Découvre 8 permissions à s’accorder pour oser être soi-même en cliquant ici.

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Minute papillon d’Aurélie Valognes. Un roman pétillant de joie dans lequel on rencontre une femme qui a toujours fait les autres avant elle-même. Mais aujourd’hui il n’y a plus personne autour d’elle : son fils est parti, ses employeurs aussi. Elle va faire la rencontre d’une vieille dame impertinente qui lui apprendre à s’affirmer. Je te conseille de tout coeur ce livre, car il t’aidera à dire non avec le sourire !

 

 

 

  • Fais-toi confiance d’Isabelle Filliozat. Un livre passionnant sur la confiance en soi et le manque de confiance en soi. En fait, l’auteur nous explique comment revenir à soi et ça fait du bien. Je te conseille de tout coeur ce livre, car les exercices sont doux et tu vas développer une plus grande bienveillance envers toi et tu as besoin de cela pour être plus heureux, heureuse.

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    33
    Partages
  •  
  • 33
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *