Être quelqu’un de bien VS être quelqu’un de libre et heureux

Être quelqu’un de bien VS être quelqu’un de libre et heureux

On nous a appris à être de bonnes personnes. Des personnes honnêtes, serviables, compétentes, civiques. Mais, être quelqu’un de bien, est-ce vraiment la promesse d’une vie heureuse et sereine ?

La réponse est non. Parce qu’on est heureux, quand on est libre. Libre de vivre pour soi, d’être soi. Alors, cet article t’aidera à faire la différence entre être une bonne personne et une personne libre. Tu verras, cela n’a rien d’égoïste d’être libre, mais c’est nécessaire à une vie heureuse. 

 

Être quelqu’un de bien VS être quelqu’un de libre et heureux

 

1 – Être quelqu’un de bien, c’est prendre le risque d’en faire trop pour les autres

 

En effet, être quelqu’un de bien, c’est être une personne qui rend service, qui écoute, qui vient en aide. 

Le problème, c’est qu’ainsi on glisse souvent dans le triangle de Karpman. On devient le sauveur, l’autre est la victime. Et puis, on finit par devenir le bourreau ou nous-mêmes la victime de l’autre. Stop !

Si tu veux être pleinement heureux, heureuse dans cette vie, tu as besoin de comprendre qu’être quelqu’un de bien est impossible. Dans le sens où, tu ne peux pas tout faire pour les autres. Ce n’est pas en ton pouvoir et ce n’est pas de ta responsabilité.

Donc, si tu te reconnais là-dedans, apprends à ne plus en faire trop pour les autres. Retrouve ta liberté d’être, de faire, d’en avoir envie ou non. Et, laisse l’autre retrouver son autonomie et cultiver sa propre force intérieure. Qu’en penses-tu ?

 

2 – Être libre, c’est savoir poser des limites saines

 

On nous a appris qu’être quelqu’un de bien, c’est tout accepter des autres, leur mauvaise humeur, leurs besoins. Tout.

Et, résultat, cela nous conduit à vivre des vies difficiles, stressantes, et même oppressantes. Donc, stop !

Être libre, c’est s’autoriser et apprendre à poser des limites saines. C’est-à-dire, apprendre à dire non, à dire qu’on n’est pas disponibles, qu’on n’en a pas envie.

Mais, avant de poser des limites saines, il faut déjà les connaître.

Donc, si tu te reconnais là-dedans, demande-toi quelles sont tes limites. Qu’est-ce que tu ne veux plus faire pour les autres ? Qu’est-ce que tu acceptes dans une relation et qu’est-ce que tu n’acceptes pas ? 

Commence par là, puis, petit à petit, apprends à les poser à l’aide du « non ». 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Booster sa confiance en soi : 4 conseils qui vont tout changer

 

Être quelqu’un de bien VS être quelqu’un de libre et heureux

 

3 – Être quelqu’un de bien, c’est chercher à faire les choses bien

 

En effet, être quelqu’un de bien, c’est faire toujours le bon choix. Le choix moral, éthique, social. Mais, ce choix contribue-t-il à notre épanouissement ?

Malheureusement, cette dernière question, ô combien essentielle dans notre vie, a été considérée comme un tabou. En effet, quand on fait un choix, ce n’est pas dans le but premier de contribuer à notre épanouissement, mais dans le but de faire les choses bien. Stop !

Être libre, c’est arrêter de faire ses choix en fonction de la notion du bien, cette notion inventée, constamment triturée, par les hautes autorités : la société, mais aussi l’autorité parentale, par exemple. 

C’est donc apprendre à faire ses propres choix. Parce qu’on mérite de faire les choix qui contribuent à notre bonheur. Qu’en penses-tu ? Le feras-tu ?

 

4 – Être libre, c’est accepter toutes ses émotions

 

On nous a appris à lisser nos émotions, à les taire, les cacher à tout prix. On nous a appris qu’être colère, ce n’est pas bien, qu’être triste, ce n’est pas beau.

Autrement dit, être quelqu’un de bien, c’est prendre le risque de devenir un robot. 

De plus, c’est prendre le risque de ne pas comprendre que nos émotions sont des messagères. En effet, ces dernières viennent nous livrer des messages précieux, vitaux même, sur nous, nos besoins, nos espoirs, nos blessures. 

Donc, si tu veux être pleinement heureux, heureuse dans cette vie, tu as besoin d’écouter tes émotions, et donc de les vivre et d’accepter leur présence.

C’est pourquoi arrête de vouloir être quelqu’un de bien et deviens une personne libre d’accepter et d’écouter ses émotions. Qu’en penses-tu ? 

 

Être quelqu’un de bien VS être quelqu’un de libre et heureux

 

5 –  Être quelqu’un de bien, c’est chercher à ne jamais décevoir ses proches

 

Nous avons grandi avec la conviction que nous ne savons pas ce qui est bon pour nous et donc, que nous avons besoin d’écouter les conseils des autres. Notamment, celui de nos parents, de nos proches. Stop !

Tu n’es pas la copie conforme de tes parents, tu n’es pas non plus la marionnette de tes proches, tu es toi ! Et toi seul.e as la responsabilité de découvrir ce qui est bon pour toi. C’est un chemin de découverte, d’expérience qui t’appartient.

C’est pourquoi deviens une personne libre et autorise-toi à décevoir tes proches. Qu’en penses-tu ? 

 

6 – Être libre, c’est devenir soi

 

Être quelqu’un de bien, c’est être une personne qui a les mêmes goûts, les mêmes opinions que les autres. Autrement dit, c’est être une personne a la conversation agréable, sans surprise. 

Mais, nous ne sommes pas ici pour nous ressembler. C’est pourquoi il est temps de devenir une personne libre. Une personne qui cultive ses propres goûts, ses propres opinions, ses propres passions. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vaincre sa timidité : 10 conseils qui vont te faire un bien fou

Parce que penses-tu que le vrai bonheur, c’est chercher à tout prix à ressembler aux autres, et donc céder à la pression sociale ? Ou, c’est chercher à se découvrir soi-même pour avoir la chance de s’épanouir pleinement, de se sentir complet ? À toi de choisir ! Qu’en penses-tu ? 

 

Être quelqu’un de bien VS être quelqu’un de libre et heureux

 

En savoir plus pour être libre et être soi-même

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille 2 livres inspirants qui t’aideront à être toi-même

  • Mon ebook « Être soi-même et être heureux ». Tu en as marre de ne pas vivre ta propre vie, alors mon ebook est parfait pour toi. Tu y apprendras à te libérer de la peur du regard des autres et te libérer de tes propres croyances limitantes pour enfin te créer la vie qui te ressemble et que tu mérites de vivre. Je te conseille de tout coeur mon ebook, car il va te faire un bien fou !

 

 

  • L’irrésistible histoire du café myrtille de Mary Simses. J’ai adoré ce roman dans lequel une femme, a qui tout réussissait, va commencer à avoir des doutes sur la vie qu’elle mène. Elle commence à se découvrir de nouvelles passions, de nouveaux intérêts. Alors, s’écoutera-t-elle ou cédera-t-elle à la pression sociale ? Je te conseille de tout coeur ce livre qui est une belle lecture. 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi. 

Tiffany Buton

Formatrice et coach en bonheur.

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements par mail et par téléphone.

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *