Arrêter d’en faire trop pour les autres : 5 conseils pour des relations plus zen

Arrêter d’en faire trop pour les autres : 5 conseils pour des relations zen

Tu es fatigué.e d’en faire trop pour les autres ? Fatigué.e de vouloir sauver tout le monde ? Tu voudrais vivre des relations plus saines, plus zen ? Tu voudrais retrouver plus de sérénité dans ton quotidien ? Parce que t’occuper des problèmes des autres est en train de trop te fatiguer, te stresser. 

Et, puis, tu voudrais prendre un peu plus de temps pour toi, pour t’occuper de tes propres problèmes et de ta vie. Alors, tu es au bon endroit. Voici mes 5 conseils qui t’aideront à poser les bonnes limites et à trouver une place plus saine aux côtés des autres. Ils vont te faire un bien fou !

 

Arrêter d’en faire trop pour les autres : 5 conseils pour des relations plus zen

 

1 – Libère-toi du rôle de sauveur

 

Quand les autres se confient à nous, nous confient leurs problèmes, leur stress du moment, nous avons tendance à vouloir les sauver. Si tu te reconnais là-dedans, lis ce qui suit.

Tu n’as pas à sauver les autres. Tu peux les écouter, les épauler, bien sûr, mais arrête de chercher à constamment résoudre les problèmes des autres.

D’une part, parce que ce n’est pas ton rôle. Ce n’est pas à toi de résoudre les problèmes des autres, c’est à eux-mêmes. C’est leur vie, leur responsabilité, mais aussi leur apprentissage, leur cheminement de vie même.

D’autre part, parce que les autres ne te demandent pas de résoudre leurs problèmes. En effet, quand les autres se confient à toi, ils ont avant tout besoin d’écoute, besoin d’être entendus, compris aussi. 

Donc, écoute, comprends, mais arrête d’endosser le rôle de sauveur. Les autres n’ont pas à être sauvés. Qu’en penses-tu ? 

 

2 – Accepte le fait de n’être que le personnage secondaire dans la vie de l’autre

 

Si nous voulons autant sauver les autres, c’est parce que nous voulons leur montrer notre amour, notre présence, et peut-être aussi notre importance. En effet, nous voulons compter pour eux, être importants pour eux.

Et, pour avoir des relations saines, zen, pour avoir une vie saine, il nous faut comprendre et accepter le fait que nous ne soyons que des personnes secondaires dans la vie des autres. 

Donc, si tu as tendance à en faire trop pour les autres, demande-toi si tu n’es pas en train de vouloir devenir un personnage bien trop important, imposant, dans la vie des autres.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment communiquer facilement ? 10 conseils pour de meilleures relations

Et, pour cela, il va te falloir respirer un bon coup et accepter le fait de n’être qu’un personnage secondaire dans la vie des personnes que tu aimes le plus. Accepte de ne pas avoir à prendre toute la place. Ça va faire un bien fou dans ta vie. Qu’en penses-tu ? 

 

Arrêter d’en faire trop pour les autres : 5 conseils pour des relations plus zen

 

3 – Reprends pleinement le rôle principal de ta propre vie et arrête d’en faire trop pour les autres 

 

Peut-être l’as-tu remarqué, mais quand tu en fais trop pour les autres, quand tu cherches constamment à les aider, les sauver, tu ne vis pas pleinement ta propre vie. Tes problèmes commencent à s’accumuler, la fatigue et le stress aussi.

Tu n’as pas à vivre ainsi, tu n’as pas à t’infliger tout cela. Respire !

En fait, il te faut comprendre que tu es ici pour vivre ta propre vie, pour incarner pleinement le rôle principal de ta vie. C’est pourquoi au lieu de t’intéresser, de t’immiscer, de prendre la responsabilité de la vie des autres, il est temps de t’intéresser et de vivre pleinement ta propre vie.

Ce ne sera pas toujours évident. En effet, on nous a appris que ne pas aider les autres est mal et que trop s’intéresser à soi est égoïste. C’est faux !

Vivre sa propre vie est sain. C’est nécessaire. Qu’en penses-tu ? 

 

4 – Apprends à connaître et à poser tes limites pour arrêter d’en faire trop pour les autres

 

Alors, comment arrive-t-on à ne plus endosser le rôle de sauveur, comment résistons-nous à cet automatisme toxique ? 

Pour cela, il te faut t’observer et t’analyser. Quels sont les moments où le stress que tu ressens pour les autres devient trop pesant ? Quels sont les moments où la responsabilité de l’autre que tu t’obliges à porter devient trop lourde ? Tous ces moments sont tes limites.

Une fois que tu auras conscience de tes limites, tu pourras enfin les poser. C’est-à-dire apprendre à dire non. À dire non à l’autre, mais avant tout à toi-même. « Non, ce n’est pas mon problème. Non, ce n’est pas ma vie. »

Les premières fois seront difficiles, mais tellement libératrices. Donc, je t’invite à essayer dès aujourd’hui. Tu verras, ça va tout changer.

En plus, ne crois pas que cela va compliquer tes relations, bien au contraire. Connaître et poser tes limites va apaiser tes relations, les rendre plus saines.

 

Arrêter d’en faire trop pour les autres : 5 conseils pour des relations plus zen

 

5 – Fais le deuil de ce que tu crois être la relation parfaite

 

Ce qui te pousse à en faire trop pour les autres, c’est ton idée parfaite et fausse d’une relation. Tu crois que, dans une relation, il faut tout faire pour l’autre et l’autre tout faire pour toi. Faux !

Il y a un certain degré d’indépendance, d’autonomie, et même de solitude, à accepter, et même à cultiver dans toute relation, même les relations les plus intimes, profondes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Apprendre de ses erreurs en amour : 4 étapes à suivre

C’est pourquoi il est peut-être temps pour toi de faire le deuil de l’image trop parfaite que tu as d’une relation. Non, tu ne seras pas soutenu.e et protégé.e parfaitement par l’autre et tu ne peux pas soutenir et protéger l’autre 100% du temps.

Dans cette vie, nous avons tous notre cheminement à suivre plus ou moins de manière indépendante, autonome et solitaire. Qu’en penses-tu ?

Pour moi, comprendre cela n’est pas un constat triste, bien au contraire. C’est un constat libérateur pour toutes et tous ! Qu’en penses-tu ? 

 

En savoir plus pour arrêter d’en faire trop pour les autres

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre les 6 secrets pour avoir et cultiver des relations saines dans sa vie.
  • Découvre mes 7 conseils puissants pour vivre pour soi. Tu vas adorer !

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Mon ebook « Être soi-même et être heureux ». Tu es fatigué.e de trop t’occuper des autres et tu ressens le besoin de t’occuper de toi, de ta vie. Alors, mon ebook est parfait pour toi. En effet, tu y apprendras comment te libérer des croyances limitantes et de la pression sociale pour enfin prendre ta vie en main ! Je te conseille de tout coeur mon ebook, car il va te faire un bien fou !

 

 

  • Minute papillon d’Aurélie Valognes. J’ai adoré ce roman dans lequel une femme va se retrouver abandonnée de tous, après avoir passé sa vie à faire passer les autres avant elle. Et, elle va donc apprendre, au côté d’une vieille dame au caractère bien trempé, à vivre enfin pour elle. Je te conseille de tout coeur ce livre, car il est drôle et émouvant. 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi. 

Tiffany Buton

Formatrice et coach en bonheur.

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements par mail et par téléphone.

 

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *