Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrent

Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrent

Ne plus avoir peur du regard des autres est synonyme de liberté. Malheureusement, cette liberté nous semble le plus souvent inaccessible. En effet, le regard des autres pèse constamment sur nos épaules et nous gâche bien la vie. Et si on apprenait à s’en libérer ?

 

Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrent
On se rejoint sur Pinterest ?

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons autour de cette question : « Comment ne plus avoir peur du regard des autres ? »

La peur du qu’en-dira-t-on est très répandue. Elle m’a d’ailleurs longtemps suivie. Et, il m’a fallu piocher de belles pensées dans des livres pour m’en libérer.

Les livres qui m’ont le plus aidée à me libérer du regard des autres sont :

Aujourd’hui, cette peur du regard des autres est de moins en moins présente dans mon quotidien. Je me sens plus libre et tellement plus sereine. 

La bonne nouvelle, c’est que lorsque tu te libères du regard des autres, tu te sens plus libre, mais tu laisses également les autres libres d’être eux-mêmes. Ce qui améliore grandement tes relations !

 

Pourquoi avons-nous peur du regard des autres ?

 

La peur est une émotion saine et utile à l’humain. Quand on parle de la peur du regard des autres, cette peur est saine et utile également. Oui, oui !

Si l’on remonte au temps des cavernes, au temps où nos émotions étaient une de nos principales ressources pour survivre, la peur du regard des autres était utile. Pourquoi ? Parce que l’isolement signifiait la mort en ces temps-là.

C’est pourquoi nous avions absolument besoin d’appartenir à une communauté et donc d’obtenir l’approbation des autres.

Autrement dit, la peur du regard des autres est tout à fait normale ! 🙂

Cela dit, aujourd’hui, cette peur du regard des autres ne nous aide pas franchement à survivre, au contraire, elle est source de souffrances inutiles.

Oui, aujourd’hui, nous sommes en sécurité avec un toit au-dessus de notre tête et de la nourriture dans notre frigo. Nous n’avons plus besoin de trouver une place dans une caverne, pourtant cette peur des autres et de leur regard est toujours aussi forte. 

Heureusement, nous pouvons apprendre à nous en libérer ! 

 

Comment ne plus avoir du regard des autres ? 8 pensées qui libèrent

 

Pour te libérer du regard des autres, je t’invite à ancrer 8 pensées dans ta tête et près de ton coeur.

Dès que ta peur surgira en toi, car quoiqu’il arrive elle resurgira, c’est une émotion et donc nous n’avons aucun contrôle dessus. Cependant, nous pouvons arrêter de lui laisser le contrôle sur notre vie et nos comportements. 

Oui, la peur peut contrôler notre vie. Elle nous paralyse et nous nous empêchons de faire des choses qui pourtant pourraient nous rendre plus heureux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vaincre ses peurs : 9 exercices pour se libérer de toutes les peurs

La peur est juste un signal. À nous d’agir selon nos besoins et non de réagir simplement à elle.

 

Pensée #1 – J’ai le droit de me tromper

Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrentLe pire des mensonges que nous nous répétons à nous-mêmes est que nous pouvons être parfaits et que nous devons l’être.

Non, la perfection n’existe pas. La vie n’est pas parfaite et personne n’est parfait. Il nous faut l’accepter tout simplement.

Ne plus avoir du regard des autres, c’est accepter de nous tromper. 

On croit que parce qu’on fait une erreur, les autres vont nous huer. Je dirais que c’est plutôt l’inverse. Oui, c’est quand on croit être parfait que les gens ont envie de nous huer.

Accepter de se tromper, c’est donner la possibilité aux autres de voir que nous sommes des êtres humains ni plus ni moins. Arrêtons de croire que nous sommes des Superman et Superwoman.

Ainsi nous pourrons ne plus avoir peur du regard des autres. 

 

Pensée #2 – Je suis le seul à me juger sévèrement

Les autres sont comme nous : nous sommes tous obnubilés par ce que les autres peuvent penser de nous, si bien que nous n’avons pas le temps pour regarder ce que font les autres.

Autrement dit, personne ne te regarde autant que toi tu te regardes. 

Et, tu sais quoi ? Quand des gens te regardent, cela veut dire qu’ils font un véritable effort, ils t’aiment et donc seront bienveillants avec toi.

Ne plus avoir peur du regard des autres, c’est comprendre que les autres ne nous regardent pas, et quand d’aventure ils nous regardent c’est qu’ils nous aiment. 

 

Pensée #3 – Ce que les gens pensent de moi est ce qu’ils pensent d’eux. Ça ne me concerne pas. 

Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrentCela revient à ce que nous disions un peu plus haut. Nous pensons plus à nous qu’aux autres. Et même nos mots reflètent cette habitude. Oui, quand nous parlons des autres, nous parlons de nous-mêmes.

En fait, nous avons tendance à nous projeter sur les autres.

Quand quelqu’un nous dit : Ça ne va pas de mettre une robe aussi courte, cela veut dire : Jamais je ne me permettrais de mettre une robe aussi courte. Aussi, nous avons tout à fait le droit de dire : C’est ton avis. Cela ne me concerne pas !

Quand quelqu’un nous dit : Tu n’y arriveras jamais, cela veut dire : Si j’étais toi, jamais je n’y arriverais. Autrement dit, là encore, cela ne nous concerne pas. 🙂

Ne plus avoir peur du regard des autres, c’est prendre conscience que quand les gens parlent de nous, en fait, ils parlent d’eux-mêmes. 

 

Pensée #4 – Je suis unique et les autres sont aussi uniques

Nous sommes uniques, même les frères et soeurs et même les jumeaux. Si, si ! Pourquoi ? Parce que nous n’avons pas tous vécu les mêmes expériences de vie, et quand bien même nous ne les avons pas toutes vécues de la même manière.

C’est pourquoi nous sommes uniques !

Ne plus avoir peur du regard des autres, c’est accepter que nous pensons, nous ressentons et nous voulons des choses différentes des gens qui nous entourent.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Se remettre d’une rupture : 3 choses à faire absolument pour aller mieux

Il nous l’accepter et prendre la responsabilité de vivre notre vie de la façon qui fait notre bonheur.

 

Pensée #5 – J’en ai marre de penser à des choses négatives, je vais faire comme si 

Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrentRetourner dans notre tête ce que l’on croit s’être mal passé ou alors, imaginer en boucle tout ce qui pourrait mal se passer est une vraie souffrance !

C’est à nous de dire stop ! Stop, j’en ai marre !

Quand on prend conscience que nos pensées tournent sur elles-mêmes et que notre coeur est tout serré, que notre corps est tout contracté, que nos yeux sont tristes, cessons tout de suite.

Concentrons-nous plutôt sur ce que nous sommes en train de faire : marcher, faire la vaisselle, prendre la douche… Ou alors, faisons comme si. Changeons le cours de nos pensées et disons-nous « Et si tout se passait bien, qu’est-ce que ça donnerait ? » Laissons-nous envahir par la joie et le soulagement. 

Ne plus avoir peur du regard des autres, c’est nous interdire de nous faire souffrir nous-mêmes.

 

Pensée #6 – J’apprends à me libérer du regard des autres

Ne plus avoir peur du regard des autres s’apprend ! 

Tu peux retrouver tout un tas d’exercices très intéressants dans le livre de Laurent Gounelle « Dieu voyage toujours incognito ». Mon préféré est celui-ci : prendre le risque de décevoir les autres.

Le personne dans le livre de Laurent Gounelle aime lire les magazines People. Et pour s’affranchir du regard des autres, il doit aller à une réunion à son travail (où il est consultant) avec un de ses magazines préférés sous le bras et le poser ensuite bien en vue sur la table de réunion. 

Ahah ! J’ai tellement adoré cette scène. Elle m’a tellement inspirée. Alors, j’ai fait pareil. J’ai amené en vacances entre copains mon livre du moment : Harry Potter. Je vais voir des dessins animés au cinéma et je le dis à l’apéro avec les copains. Je me suis fait tatouer une chouette sur l’avant-bras et je me suis fait un piercing sur le visage. 

Finalement, toutes ces choses que nous aimons faire, cette personne que nous voulons être ne fait du mal à personne, alors sentons-nous libres de devenir ce que nous voulons être. 

Régulièrement, fais les choses que tu n’as jamais osé faire. Tu verras que personne ne te dira rien, qu’au contraire les gens s’intéresseront à toi, à cette personne que tu es vraiment. 

Ne plus avoir peur du regard des autres, c’est se donner le droit d’être soi-même et ainsi donner la chance aux autres de vraiment nous connaitre.

 

Pensée #7 – Je m’aime pour ce que je fais de bien et de moins bien

Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrentS’aimer soi-même, c’est tout d’abord prendre le temps de nous connaitre : qui suis-je ? Qu’est-ce que j’aime ? Qu’est-ce qui est important pour moi ? Comment la joie apparait dans ma vie ? 

Puis, c’est accepter cette personne que nous sommes et l’aimer de tout notre coeur. 

S’aimer, c’est aussi nous aimer même quand nous nous trompons. C’est aimer à la fois ce qui est bon et moins bon en nous.

Nous nous sommes énervés, nous avons été maladroits, nous n’avons pas été présents, pardonnons-nous. Nous ne sommes pas parfaits.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment retrouver la joie de vivre en 30 jours

Ne laissons pas les doutes et la culpabilité nous envahir. Acceptons ce qui s’est passé et disons-nous que nous ferons mieux la prochaine fois. 

Ne plus avoir peur du regard des autres, c’est s’aimer et se pardonner. 

“Moi seul, suis obligé de m’aimer”

 

Pensée #8 – J’aime les autres pour ce qu’ils font de bien et de moins bien

Donner pour recevoir est un principe de l’Univers. En effet, nous ne pouvons pas recevoir ce qui est n’est pas en nous.

Autrement dit, on ne peut pas aimer les autres si nous ne nous aimons pas nous-mêmes. De plus, pour que les autres m’aiment, je dois les aimer d’abord.

« Pour être aimé, aime. »

C’est une phrase que je me répète souvent.

Je sais que ça peut faire peur de regarder quelqu’un et de lui ouvrir son coeur. On a l’impression de perdre pied. C’est une sensation merveilleuse, mais qui peut faire peur. 

Aimer quelqu’un, c’est l’aimer pour ce qu’elle a de bon et de moins bon en elle. C’est l’accepter bien que nous ne pouvons pas toujours comprendre sa façon de vivre, de penser et d’être heureux, car nous sommes tous uniques.

« Il y a autant de façon de penser, de vivre et d’être heureux que de personne sur terre. »

Ne plus avoir peur du regard des autres, c’est aimer les gens qui t’entourent tout simplement. 

Regarde la personne en face de toi, vois-toi en elle. Vous faites tous les deux partie de la famille humaine. Vous êtes à la fois uniques et semblables.

 

Et toi, comment te sens-tu par rapport au regard des autres ? As-tu des astuces pour surmonter la peur ?

 

Pour en savoir plus sur comment ne plus avoir peur du regard des autres

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

Je te propose de lire ces 2 livres inspirants :

  • S’affirmer et communiquer de Madeleine Beaudry qui répond à la question : comment être sûr de soi ?
  • Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano. C’est un livre où l’on suit un personnage qui reconstruit sa vie au milieu d’un entourage qui se pose des questions. Mon résumé est ici. 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

J’espère qu’il t’a plu et qu’il te sera utile pour faire de ta vie, une vie plus belle et plus sereine.

Tu peux le partager, si toi aussi, tu as à coeur de propager le bonheur autour de toi.

Porte-toi bien !

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    149
    Partages
  • 21
  • 128
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur “Ne plus avoir peur du regard des autres : 8 pensées qui libèrent

  1. Cabaret Laetitia. dit :

    Bonjour Tiffany. Je te suis, je te like jamais, je te lis parfois, je ne commente jamais.
    Mais sache que j’adore ce que tu fais, j’adore te lire quand je prends le temps, et tu es toujours ultra inspirante. Mais si ton FB ne déborde pas de like, ton site ne déborde pas de commentaires, sache que d’autres doivent être comme moi, émerveillée par ce que tu fais, lis et écrit. Continue! Et sois certaine que tes écrits font beaucoup de bien à ceux qui les lisent en silence.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Laetitia,

      Je te remercie du fond du coeur pour ton message. Mes joues sont roses et j’ai les larmes aux yeux. Je suis touchée.

      J’écris avec joie et ça me fait plaisir de pouvoir la partager avec des lecteurs (même silencieux, hihi).

      Merci d’avoir pris la parole. Tes mots me font beaucoup de bien.

      Je t’envoie mes plus belles et mes plus douces pensées, Laetitia.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *