Comment arrêter d’attendre le bonheur : 4 conseils

Comment arrêter d’attendre le bonheur : 4 conseils

Nous faisons tous cette erreur, celle de croire qu’on sera heureux quand tous nos problème seront résolus, quand nous serons comme ceci plutôt que comme cela, quand notre vie sera comme ceci plutôt que comme cela. C’est une erreur qui nous pousse à attendre le bonheur, en vain. Alors, voici 4 conseils pour arrêter d’attendre le bonheur et être heureux ici et maintenant.

 

Comment arrêter d’attendre le bonheur : 4 conseils

 

1 – Comprendre que le bonheur n’est pas dans la perfection

 

J’ai commencé mon apprentissage du bonheur, quand j’en ai eu marre de passer d’un problème à un autre, quand j’ai pris conscience que dès qu’un problème était résolu, un autre prenait sa place.

En fait, j’ai commencé mon apprentissage du bonheur quand j’en ai eu marre d’attendre le bonheur. 

Et, très rapidement, j’ai appris que le bonheur, ce n’est pas quand on n’a plus de problèmes, quand tout est parfait dans notre vie.

En fait, c’est parce qu’on est heureux que nos problèmes ne prennent plus autant de place dans notre vie.

Vois-tu la différence ?

Parce qu’elle va vraiment changer ta vie, comme elle a changé la mienne.

En effet, quand j’ai entrepris mon apprentissage du bonheur, j’étais au bord du divorce, je n’avais pas de travail, je manquais de confiance en moi, je ne trouvais pas ma place au sein de ma famille, j’avais peur de tout, j’angoissais pour rien…

Autrement dit, j’avais énormément de problèmes.

Et, je me rends compte que tous ces problèmes se sont résolus avec le temps grâce à mon bonheur et non pas, parce que j’ai passé des années à me pencher sur mes problèmes.

En fait, j’ai pris conscience que plus je me penchais sur mes problèmes et plus ils prenaient de la place dans ma vie, et plus je pensais à eux et plus ils m’écrasaient de tout leur poids.

Et, petit à petit, j’ai découvert que plus je m’occupais de mon bonheur et moins mes problèmes m’écrasaient.

J’ai remarqué cela quand je faisais ma routine matinale notamment. Je me sentais tellement libre et joyeuse pendant cette première heure de ma journée. Et puis, il y avait mes temps de lecture, mes cours de yoga, mes balades dans la nature… 

Toutes ces choses que je faisais, parce que ça me rendait heureuse m’ont aidée à m’extirper de mes problèmes et je crois que ce bonheur que je ressentais m’a aidée à régler beaucoup de mes problèmes. En fait, tous. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment bien vieillir : 7 conseils pour vieillir en paix (à lire à tout âge)

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à arrêter d’attendre le bonheur, à arrêter de donner toute la place à tes problèmes. En effet, fais un peu de place à des choses qui te rendent heureux, heureuse.

Parce que le bonheur n’est pas une conséquence, c’est la cause !

 

Comment arrêter d’attendre le bonheur : 4 conseils

 

2 – S’occuper de ses problèmes

 

Alors, arrêter d’attendre le bonheur, ce n’est pas non plus faire semblant que tout va bien. En effet, quand nous avons des problèmes, il est essentiel d’en prendre conscience :

« J’ai des problèmes dans mon couple, dans mon travail. J’ai des problèmes de confiance en moi, dans ma manière de penser… »

Parce que si tu ne prends pas conscience de tes problèmes, tu vas tout simplement essayer à tout prix de t’y adapter et ainsi, petit à petit, te sentir bloqué.e dans un quotidien qui ne te plait pas du tout, dans lequel tu ne peux tout simplement pas être heureux, heureuse.

En effet, je ne suis pas en train de dire que tu vas rayonner de bonheur même si tu as des problèmes de couple ou au travail, même si tu manques de confiance en toi.

Parce que tu as besoin de vivre une relation de couple qui te plaise, d’avoir un travail qui te plaise et d’avoir suffisamment confiance en toi pour te lancer dans les projets qui te tiennent à coeur.

En fait, je te dis de ne pas leur faire toute la place.

Parce que nous devons prendre conscience de nos problèmes et nous en occuper aussi.

Mais, en continuant de faire des choses qui nous rendent heureux C’est-à-dire de continuer à croire à notre bonheur et à le nourrir.

En effet, trop souvent, quand nous avons des problèmes, nous plongeons entièrement dedans, nous pensons qu’ils définissent notre vie et même notre personne.

Autrement dit, on croit qu’on ne peut pas être heureux tant que nous n’aurons pas réglé nos problèmes. C’est faux. Nous pouvons être heureux malgré tout, dès lors que nous continuons à nourrir notre bonheur.

Peut-être que notre bonheur sera moins intense, plus discret, mais il sera toujours là en nous. Et, c’est grâce à lui que nous allons pouvoir continuer à avancer, à trouver des solutions et à garder espoir.

 

3 – Nourrir son bonheur pour arrêter d’attendre le bonheur

 

Mais, comment nourrir son bonheur quand on voudrait attendre le bonheur ?

J’ai appris le bonheur en mettant en place des habitudes quotidiennes et des rituels et aujourd’hui, je nourris mon bonheur de la même manière.

En fait, si aujourd’hui je suis heureuse dans ma vie, c’est parce que, jour après jour, je prends soin de nourrir mon bonheur.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à trouver les habitudes qui te permettront d’inviter le bonheur, de le nourrir tous les jours, malgré tout.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Apprendre à être heureuse : 7 choses qui ont changé dans ma vie depuis

Pour cela, trouve ces petites choses du quotidien que tu aimes, des activités qui te font perdre la notion du temps et qui t’apaisent. 

Va à la rencontre de ton bonheur.

Personnellement, je trouve mon bonheur dans la lecture, l’écriture, la marche aussi. Il y a aussi des moments encore plus simples, comme la tisane que je bois le soir devant un film avec mon mari et mon chien sur le canapé. J’aime aussi apercevoir la lune et les étoiles le soir avant d’aller me coucher. 

En fait, je me programme des instants qui nourrissent mon bonheur tous les jours : la marche, la lecture et l’écriture.

Et, puis, je sais saisir d’autres instants comme un coucher de soleil, les étoiles, la lune, la tisane du soir pour nourrir mon bonheur.

Je t’invite à apprendre à faire la même chose, car oui, cela s’apprend. J’ai appris aussi.

Donc, dans un premier temps, liste toutes les choses qui peuvent t’aider à nourrir ton bonheur. 

Qu’aimes-tu faire ? Qu’est-ce qui te fait sourire, te fait perdre la notion du temps, t’apaise ?

Si tu ne sais pas, va voir du côté des choses qui t’inspirent dans le mode de vie des personnes que tu admires. Dans les films aussi, les livres que tu as lus. Qu’aimerais-tu piocher de leur quotidien.

En fait, si tu devais fermer les yeux et rêver à un quotidien idéal, qu’y ferais-tu pour nourrir ton bonheur ? 

Ensuite, le secret pour arrêter d’attendre le bonheur, c’est de transformer ces activités qui te rendent plus heureux, heureuse en habitudes.

En effet, nous avons tendance à faire les choses que l’on aime quand on trouve le temps (or, le temps ne se trouve pas, il se prend), et quand on se sent bien.

En fait, arrêtons d’attendre d’être heureux pour faire les choses qui nous rendent heureux.

Parce que le bonheur ne tombe pas du ciel (ou trop rarement), alors fais-en une habitude, nourris-le jour après jour. 

 

Comment arrêter d’attendre le bonheur : 4 conseils

 

4 – Se former pour arrêter d’attendre le bonheur

 

J’ai attendu le bonheur pendant 29 ans, et c’est quand j’ai ressenti cette envie, ce besoin d’être heureuse pour de vrai, de manière saine et durable que j’ai arrêté d’attendre le bonheur.

J’ai appris le bonheur et c’est la meilleure décision que j’ai prise de ma vie.

Parce que ça a tout changé dans ma vie.

Ma manière de vivre au quotidien, ma manière de mener les projets qui me tiennent à coeur et ma manière de prendre soin de moi et de mes relations.

C’est pourquoi je ne peux que te conseiller de te former au bonheur toi aussi.

Parce que nous n’avons pas appris comment être heureux.

En fait, on fait comme on peut depuis trop d’années. On s’adapte à des choses qui ne nous conviennent pas, pire à des choses qui nous rendent malheureux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Être sur le bon chemin : 4 questions à se poser pour s'en assurer

Et, trop c’est trop.

Mais, on peut apprendre à être heureux. Je le sais, j’ai appris à être heureuse.

Aujourd’hui, je ne te dis pas que je n’ai plus de problèmes, mais je ne les vis plus de la même manière.

Je suis plus confiante, plus sereine, plus heureuse en fait.

Et, je sais que c’est mon bonheur qui m’aide à traverser les moments difficiles, à trouver des solutions à mes problèmes et surtout à ne plus les laisser prendre toute la place.

Je ne suis pas mes problèmes. Mes problèmes ne sont pas qui je suis.

Ce sont des vagues, des obstacles, des étapes dans mon cheminement. 

Par contre, je suis mon bonheur. Mon bonheur est qui je suis.

C’est ma base, mon pilier, mon guide. C’est mon chemin. 

Et, c’est ce que je te souhaite de découvrir toi aussi. Arrête d’attendre ton bonheur. Apprends-le. Cultive-le. Nourris-le.

 

Comment arrêter d’attendre le bonheur : 4 conseils

 

En savoir plus pour être plus heureux

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • L’art du bonheur du Dalaï-Lama. C’est le livre à lire quand on veut être heureux dans la vie. Parce que les conseils du Dalaï-Lama sont précieux et apaisants. En effet, ils nous invitent à plonger en nous et à laisser les qualités comme la bienveillance et la compassion nous guider. C’est pourquoi je te le conseille de tout coeur.

 

 

 

  • Mon ebook « Reprendre sa vie en main ». Dans cet ebook, je partage avec toi les 4 étapes que j’ai moi-même suivies pour me construire une vie heureuse et sereine. Donc, si tu souhaites arrêter d’attendre le bonheur et le prendre en main en toute confiance et sérénité, je te conseille de tout coeur mon ebook.

 

ebook reprendre sa vie en main

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

2 commentaires sur “Comment arrêter d’attendre le bonheur : 4 conseils

  1. ROSEMARY dit :

    Bonjour, merci pour vos articles. Ils me parlent beaucoup. A ce jour je ne suis pas heureuse, au bord de la rupture avec mon compagnon de 15 ans, 2 enfants je ne sait pas comment aimer la vie comme elle vient.
    Ca me pèse beaucoup, je n’ai pas de loisirs ni de passions, rien pour m’épanouir… Bref merci ça me fait pleurer de vous lire

    1. Tiffany Buton dit :

      Je suis désolée de te savoir triste Rosemary.
      Pleurer est une bonne chose, ça apaise et cela veut dire que tu prends conscience qu’il te faut changer certaines choses.
      Si je comprends bien, tout d’abord, apprendre l’acceptation et le lâcher prise. Travailler ton besoin de tout contrôler et peut-être ta tendance à te stresser pour tout et rien.
      Ensuite, inviter la joie de vivre dans ton quotidien, en partant à la découverte d’activités, d’actions qui invitent le sourire et en leur faisant de la place dans ton quotidien.
      Commence par te poser de petites questions, par de petites actions.
      Je t’envoie de douces pensées.
      Prends soin de toi.
      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *