Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

Les personnes malheureuses ont-elles des choses en commun ? Autrement dit, existent-ils des erreurs qui conduisent au malheur et au mal-être ? La réponse est oui. Voici les 10 erreurs que font les personnes malheureuses et qui gâchent leur vie.

 

Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

 

1 – Les personnes malheureuses pensent que la vie devrait être facile

 

La vie n’est pas facile. C’est un fait, une réalité. En effet, il y a des coups durs qui tombent tous les jours, sur tout le monde : les mauvaises nouvelles, la maladie et même la mort.

Oui, la vie n’est pas facile.

Mais, pour les personnes malheureuses, ce n’est pas normal.

C’est pourquoi, dès qu’un coup dur leur tombe dessus, elles s’écroulent et se répètent combien ce n’est pas juste. Combien la vie n’est pas juste.

Alors, on pourrait se demander, mais comment être heureux dans ce cas-là ? Tout simplement, parce que la vie n’est pas facile, mais la vie est belle, c’est un cadeau. En effet, il y a tant de beauté et de joies à saisir au quotidien.

 

2 – Elles pensent que tout devrait se passer comme prévu

 

Les personnes malheureuses aiment tout contrôler. Elles pensent que parce qu’elles font telle ou telle chose, que parce qu’elles ont organisé telle ou telle chose, il doit se passer exactement ce qu’elles avaient prévu.

C’est pourquoi elles sont tout le temps frustrées et déçues par la vie et les autres.

En fait, elles n’ont pas appris que rien ne se passe jamais comme prévu, parce que la vie met toujours son grain de sel.

En effet, la vie est pleine de surprises et c’est ce qui la rend si passionnante.

C’est la peur qui nous bloque, qui nous pousse à vouloir tout contrôler. Alors que dans la vie, on a rien à contrôler, on a juste à faire de notre mieux et à accueillir ce qui vient et à laisser partir ce qui s’en va.

 

Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

 

3 – Les personnes malheureuses ne savent pas dire non 

 

Les personnes malheureuses ont l’habitude d’entretenir beaucoup de relations toxiques.

Des relations dans lesquelles personne n’est libre de faire ou de dire ce qu’il pense.

Ce sont des relations qui pèsent sur les uns et les autres, qui apportent énormément de stress.

Parce qu’elles ne savent pas dire non. Elles ne savent pas dire stop quand il le faut.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Et si le bonheur était avant tout une manière de voir les choses ?

En fait, elles n’ont pas appris que dès lors qu’une relation apporte plus de stress que de douceur, c’est qu’il est temps d’en parler ou même de s’éloigner.

 

4 – Elles ne savent pas assumer leur choix

 

Les personnes malheureuses ont des rêves comme tout le monde, mais à force de les taire, à faire de faire comme si ils n’étaient pas là, elles les oublient.

En fait, elles ont peur de faire des choses qui leur ressemblent, peur de faire leur propre choix.

Parce qu’elles pensent que les autres vont moins les aimer et elles pensent aussi qu’elles ne sont pas à la hauteur.

C’est pourquoi les personnes malheureuses avec le temps sont les premières à se moquer des rêves des autres, tout comme elles se sont moquées de leurs propres rêves.

En fait, elles n’ont pas appris que leurs rêves sont des choses très précieuses qui donnent toute la saveur à notre vie.

Mais, que pour les réaliser, il faut avoir le courage d’être soi et d’assumer ses choix.

 

Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

 

5 – Les personnes malheureuses se comparent tout le temps

 

Elles regardent beaucoup ce qui se passe chez les autres, parce qu’elles pensent que si les autres ont plus, alors forcément elles auront moins.

En fait, elles pensent qu’il n’y en a pas assez pour tout le monde. Elles ont un sentiment de manque constant, cela les fatigue énormément et cela complique leurs relations.

De plus, elles se comparent aussi beaucoup physiquement. Elles se rabaissent donc beaucoup.

Cela les maintient dans un manque de confiance en soi toujours plus pesant et handicapant jour après jour.

En fait, les personnes malheureuses n’ont pas appris qu’il est essentiel de poser un regard doux et bienveillant sur soi et sa vie et qu’il est important de se concentrer sur soi, sur ses propres actions pour avancer dans la vie.

 

6 – Elles ne savent pas ce qu’elles veulent, ce qu’elles aiment

 

Les personnes malheureuses ne savent pas répondre à ces questions : « Qui es-tu ? Que veux-tu ? Qu’aimes-tu dans la vie ? »

Tout simplement, parce qu’on ne leur a pas appris à se les poser. 

En fait, les personnes malheureuses ne prennent jamais de temps pour se recentrer sur elles-mêmes, pour s’interroger sur qui elles sont et sur leurs besoins et leurs envies.

Pourtant, c’est essentiel pour être heureux dans la vie. 

Cela est d’autant plus difficile pour ces personnes parce qu’elles ont peur de passer du temps seules avec elles-mêmes.

En effet, elles ont l’habitude de s’agiter dans tous les sens justement pour ne pas avoir à se poser ce genre de questions.

Mais, le bonheur commence par là, par se poser les bonnes questions et ensuite, faire ce qu’on a à faire pour être heureux dans cette vie. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

 

Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

 

7 – Les personnes malheureuses ne savent pas apaiser leurs pensées

 

En fait, elles n’ont pas appris que leurs pensées sont automatiques, qu’elles vont et viennent sans qu’on n’ait de contrôle dessus.

Elles ne savent pas non plus que nous avons plus de 60000 pensées par jour et que 95% des pensées du jour sont les mêmes que celles d’hier.

Autrement dit, elles n’ont pas conscience qu’elles ne font que ressasser des pensées, qui bien souvent, sont négatives, pour ne pas dire destructrices.

C’est pourquoi les personnes malheureuses devraient prendre du recul par rapport à leurs pensées.

Ce ne sont que des pensées, pas la vérité.

Pour apprendre à faire cela, l’écriture d’un journal, la marche, le yoga et la méditation sont de puissants exercices.  

 

8 – Elles ne prennent pas du temps pour les choses importantes 

 

En fait, elles s’agitent dans tous les sens. Souvent, d’ailleurs, elles se mettent beaucoup au service des autres.

En effet, elles font plaisir aux autres, elles rendent énormément de services, sans se rendre compte qu’elles s’épuisent.

De plus, elles finissent le plus souvent en colère et déçues, parce que les autres se montrent ingrats envers elles. 

En fait, les personnes malheureuses n’ont pas appris à respecter leur temps. Elles ne savent pas que leur temps est limité et qu’il est essentiel de l’utiliser pour faire des choses importantes pour elles, des choses qui contribuent vraiment à leur bonheur.

 

Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

 

9 – Les personnes malheureuses n’ont pas appris à voir la chance qu’elles ont

 

Parce qu’elles voient la vie comme un fardeau et non comme un cadeau.

En fait, elles ne se concentrent que sur ce qui rend leur vie difficile et pesante.

Elles n’ont pas appris à saisir les petites joies du quotidien et même les grandes joies de la vie.

Parce qu’être en vie est déjà un cadeau en soi.

Bien sûr que la vie n’est pas toujours évidente, mais ce n’est pas un fardeau dès les que l’on sait ressentir la chaleur d’un rayon de soleil sur sa peau, dès lors que l’on sait se réjouit du rire d’un enfant…

On peut apprendre à avoir la vie comme un cadeau.

 

10 – Elles attendent que le bonheur tombe du ciel

En fait, les personnes malheureuses n’ont pas appris que le bonheur repose sur des habitudes, qu’être heureux demande de faire certaines choses.

En effet, elles pensent que le bonheur, c’est un peu comme à la loterie : il y a des personnes qui ont de la chance et d’autres pas.

Autrement dit, elles pensent que des personnes sont faites pour le bonheur et elles non.

Et elles ne se rendent pas compte qu’en pensant ainsi, elles s’interdisent à elles-mêmes quelque chose qu’elles méritent et dont elles sont capables.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Muscler son optimisme : 5 habitudes toutes simples à mettre en place

En fait, le bonheur s’apprend. Je le sais, j’en suis convaincue. Parce que j’ai appris à être heureuse.

En effet, je ne suis pas heureuse par hasard, ce n’est pas tombé du ciel comme cela, j’ai mis en place des choses, des habitudes surtout et j’ai appris à être heureuse.

Je suis même devenue formatrice en bonheur tellement je suis convaincue que tous nous pouvons être heureux, que nous en sommes capables et que nous le méritons.

Voilà, c’était les 10 erreurs que font les personnes malheureuses. J’espère que ça t’a plu. Dis-le-moi en commentaire.

 

Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

 

En savoir plus pour être plus heureux

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • L’atelier des miracles de Valérie Tong Cuong. C’est un livre que j’ai beaucoup aimé, dans lequel on rencontre des personnages qui sont malheureux dans leur vie. Ils vont se croiser et vont, un à un, affronter leur mal-être et tout faire pour s’en sortir. Je te conseille de tout coeur ce livre qui est d’une incroyable résilience et qui fait beaucoup de bien. 

 

 

 

  • Mon ebook « Reprendre sa vie en main ». Dans cet ebook , je partage tout ce que j’ai appris et mis en place pour être heureuse dans la vie. Je te le conseille de tout coeur, car il t’aidera à te construire, pas à pas, une vie heureuse.

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

4 commentaires sur “Personnes malheureuses : les 10 erreurs qui gâchent leur vie

  1. Difficile de dire que l’article m’a « plu »- mis une grosse claque plutôt… Bon au moins je sais ce que je voudrais, c’est plus le comment y arriver qui est flou.
    Je signale que la volonté de tout contrôler est souvent liée à une anxiété importante. Dans mon cas encore renforcée par un trouble du spectre de l’autisme qui rajoute un handicap supplémentaire à un parcours de vie déjà difficile. Le souci, c’est qu’à force de me battre pour faire juste des trucs « basiques » du quotidien, j’ai de plus en plus de mal à considérer la vie autrement que comme un fardeau. J’essaie mais à force, je suis épuisée…
    Désolée de ne pas laisser un commentaire plus positif…

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Fleur,

      Je te remercie de tout coeur pour ton mail.

      Si tu le souhaites, nous pouvons discuter par mail pour aller plus loin ensemble. Je serai ravie d’échanger avec toi.

      Quand la vie devient trop pesante, c’est le signal que tu as besoin de remettre de la joie dans ton quotidien, un peu de légèreté. Peut-être aussi que tu as besoin de faire le tri aussi dans ce que tu fais au quotidien. Essayer de supprimer ce qui te pèse, de le déléguer, de le faire autrement si les deux premières options ne sont pas possibles.

      Je pense qu’il est essentiel que tu ne t’adaptes pas à ce qui te pèse, parce que tu crois que la vie est ainsi.

      La vie peut être autrement, légère, joyeuse, mais il te faut changer certaines choses, petit à petit.

      Je suis une grande anxieuse, même encore aujourd’hui, mais j’ai appris à vivre avec cette anxiété et à rendre ma vie plus légère et joyeuse, je sais que c’est possible.

      Je t’envoie de douces pensées.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

      1. Merci Tiffany pour ton retour ! Je pense que je ne suis pas vraiment à ma place dans mon travail, avec en plus des gros soucis au niveau du management. Tout ça dans le contexte de crise sanitaire, donc de restrictions très importantes (en plus je ne supporte pas le masque) et de tensions autour de la question du vaccin. De quoi peser y compris sur les tentatives de remettre de la joie. (Je me marie cet été, mais une personne de ma famille est en train de me pourrir mes préparatifs de mariage parce qu’elle veut imposer ses règles…)
        J’essaie de sortir la tête de l’eau mais ça fait une sacrée tempête !

        1. Tiffany Buton dit :

          Je comprends. Ce n’est pas évident de s’accorder des temps de joie quand au travail, ça ne va pas et quand on a des soucis avec une personne de sa famille.
          Pourtant, c’est essentiel, c’est nécessaire.
          Car, plus tu penses à tes problèmes, plus ils prennent de la place.
          Le fait de s’accorder des moments de joie permet justement de s’accorder une pause pour respirer, pour se recentrer, et même souvent pour trouver des solutions.
          Parce que ce n’est pas en ressassant les problèmes que l’on y apporte des solutions. C’est en prenant son bonheur en main et en posant les bonnes actions.
          Ne laisse pas ta vie se résumer à ce qui ne va pas. Vois ce qui va et fais de petits pas chaque jour en quête de solutions pour ce qui ne va pas.
          Prends bien soin de toi.
          Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.