Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les jours

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les jours

Comment soigner l’anxiété ? Vivre sereinement est, pour beaucoup d’entre nous, notre idéal de vie. Malheureusement, ce n’est pas notre réalité. En effet, au quotidien, nous nous sentons le plus souvent anxieux. Anxieux au travail, anxieux à la maison, anxieux du présent et du futur… C’est pourquoi je te propose de découvrir 6 conseils.

 

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les jours
On se rejoint sur Pinterest ?

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, nous répondons à cette question : Comment soigner l’anxiété ?

Cette question a trouvé des réponses dans le livre « La paix de l’âme » d’Épictète. Un livre que je te conseille de tout coeur si tu as besoin de réponses à des questions comme : Comment surmonter la peur de la mort et de la maladie ? Comment vivre sereinement ? Comment bien vivre ?

Ce livre est court et se lit assez facilement. C’est de la philosophie, aussi je t’invite à savourer les passages qui te plaisent et à passer ceux qui te semblent obscurs. Quand nous lisons un livre, nous ne sommes pas obligés de tout comprendre parfaitement. Laissons plutôt la magie des mots faire effet ou non. Lis pour le plaisir d’apprendre, de voyager et de t’ouvrir l’esprit et le coeur, ni plus ni moins.

 

 

Comme je le disais, c’est un livre de philosophie, aussi les conseils qui vont suivre sont philosophiques. Ils pourront t’inspirer tout comme te déconcerter. Je t’invite donc à prendre ce qui t’inspire et à laisser de côté ce qui ne t’inspire pas. 

 

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les jours

 

Conseil #1 : Accepter les imprévus, les accidents, la maladie et même la mort

Nous vivons aujourd’hui comme si nous pouvions tout contrôler. Nous ne supportons plus les imprévus et nous résistons à la maladie, sans parler de la mort que nous nions complètement.

En fait, nous vivons comme si nous étions tout puissants et immortels. Pourtant, au fond, nous sommes anxieux de tout. Nous ne pensons qu’aux accidents, à la maladie, à tout ce qui pourrait mal se passer…

Respirons profondément.

Nous pouvons contrôler certaines choses : notre manière de bouger, de manger, de parler, de penser. Mais, il y a des choses qui dépendent en partie ou totalement des autres : la manière dont on nous parle, ce qu’on pense de nous, ce qu’on nous donne…

En effet, nous aurons beau nous montrer aimables, les autres peuvent ne pas réagir comme nous voudrions qu’ils réagissent ou nous donner ce que nous voudrions recevoir.

Et, puis il y a toutes ces choses qui ne dépendent pas du tout de nous : les accidents, les intempéries, la maladie, la mort. 

Ces événements-là nous rendent anxieux. Pourtant, ce sont des événements tout à fait naturels. En effet, nous sommes nés pour mourir.

Je sais que le lire ainsi peut nous donner envie de nous révolter ou au contraire, nous paralyse. Mais, la vie est ainsi : elle donne puis reprend.

« Il est dans ma nature de mourir,
je ne peux échapper à la mort. »
Thich Nhat Hanh – La peur

Comment soigner l’anxiété ? En apprenant à accepter !

Cesse d’alimenter ton anxiété en refusant que des événements qui ne dépendent pas de toi ne t’arrivent. Relève la tête, respire et accepte.

Quand tu te sens anxieux, demande-toi : est-ce que ce pour quoi je ressens de l’anxiété dépend de moi ou non ?

 

Extrait de lecture « La paix de l’âme » d’Épictète :

 

« Nous agissons un peu comme dans une traversée. Que puis-je faire ? Choisir le timonier, les matelots, le jour, le moment favorable. Puis voilà qu’une tempête éclate juste au-dessus de nos têtes. De quoi puis-je encore m’occuper ? J’ai rempli mon rôle. C’est l’affaire d’un autre, du timonier. Mais le navire sur ce vient de sombrer ! Que puis-je donc faire ? Je me borne à faire ce que je peux : je me noie sans trembler, sans crier, sans rien reprocher à Dieu, mais bien conscient que tout ce qui est né doit également périr. Car ne je ne suis pas éternel. Je suis un homme, une partie du Tout, comme une heure est une partie du jour. Je dois venir comme une heure et passer comme une heure. Alors que m’importe si je succombe à la noyade ou à la fièvre ? Il faut bien que je m’en aille par un mal de ce genre. »

 

Conseil #2 : Cultiver le sentiment que nous faisons partie d’un Tout

 

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les joursIl y a une croyance très répandue qui nous rend anxieux. Nous croyons que nous sommes seuls contre tout et tous. Nous avons le sentiment que nous avons à nous battre pour tout et sur tout.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment rester zen toute la journée ? 9 habitudes matinales à avoir d’urgence

Comment soigner l’anxiété ? En admettant et en cultivant chaque jour la croyance que nous faisons partie d’un Tout, qu’en nous brille une lumière divine qui nous relie à l’Univers.

Certains hausseront les sourcils, se montreront sceptiques ou se mettront même en colère. Mais, n’es-tu pas épuisé de combattre ? N’es-tu pas las de te sentir seul ? 

Cette croyance que nous sommes seuls contre tous, que nous devons nous battre n’est qu’une croyance. Une croyance héritée de nos parents, professeurs ou de notre culture. Nous pouvons choisir de penser différemment dès aujourd’hui.

C’est un choix ni plus ni moins. Un choix que tu devras renouveler chaque jour.

Ferme les yeux et imagine que tu penses différemment, que tu admettes et que tu cultives la croyance que tu fasses partie d’un Tout, comment te sentirais-tu ? Comment vivrais-tu ta vie ? Que ferais-tu de différent ?

En faisant partie d’un Tout, en hébergeant en toi une lumière divine, vois-tu comme tu serais différent ? Tu ne penserais plus pareil, tu ne penserais plus de mauvaises choses sur toi et sur les autres, tu serais bienveillant et confiant. De plus, tu n’agirais plus pareil. Tu ferais attention à tes actions afin qu’elles te soient bénéfiques à toi, mais aussi aux autres. Tu mangerais mieux, tu prendrais plus soin de toi et de ton entourage. 

Comment soigner son anxiété ? En vivant chaque jour, chaque minute, comme si nous faisions une partie du Tout. 

Nous ne perdrions plus notre temps à être anxieux, à nous montrer égoïstes. Non, nous prendrions le temps d’être bons, honnêtes et sereins.

 

Extrait de lecture « La paix de l’âme » d’Épictète :

 

« Toi, tu as la première place, tu es un fragment de Dieu, tu as en toi une part de ce dernier. Alors pourquoi ignores-tu ta parenté ? Pourquoi ne sais-tu pas d’où tu viens ? Ne veux-tu pas, quand tu manges, penser à l’être oui mange, à l’être que tu nourris ? Quand tu couches avec une femme, à l’être qui couche avec elle ? Quand tu te trouves en société, quand tu t’exerces au gymnase, quand tu discutes avec quelqu’un, ne sais-tu pas que c’est un dieu que tu nourris, un dieu que tu exerces ? Tu portes un dieu partout, malheureux, et tu l’ignores ! Crois-tu que je te parle d’un dieu d’or ou d’argent qui te serait extérieur ? C’est en toi que tu le portes, et tu ne te rends pas compte que tu le souilles par tes pensées impures et tes actions grossières. Devant la statue d’un dieu, tu n’oserais jamais rien faire de ce que tu fais. Mais devant ce Dieu présent en toi, ce Dieu qui voit et entend tout, tu n’as pas honte de ces pensées et de ces actes, ignorant de ta propre nature, objet de la colère divine ? »

 

Conseil #3 : Se détacher du résultat et se concentrer sur l’action

 

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les joursUne chose qui nous rend très anxieux c’est lorsque nous pensons au résultat de quelque chose. 

En effet, quand nous faisons quelque chose, en général, nous avons beaucoup d’attentes. Par exemple, quand nous parlons en public, nous voulons que les autres nous trouvent intéressants, intelligents ou drôles.  Ou bien, lorsque nous faisons des études, nous voulons obtenir notre diplôme.

Que se passe-t-il pendant tout le temps où nous préparons notre discours, que nous parlons ou que nous révisons ? Nous sommes anxieux.

Comment soigner l’anxiété ? En nous détachant du résultat. Autrement dit, en faisant les choses pour faire les choses.

Quand nous parlons en public, parlons en public, quand nous étudions, étudions. Appliquons-nous à bien faire les choses, à les faire avec le coeur. En effet, trop penser au résultat nous empêche de trouver de la joie dans nos actions, car l’anxiété nous dévore. 

Nous ne sommes pas des machines à atteindre des objectifs et nous avons le droit de savourer nos efforts et nos progrès. Ne mettons plus sous conditions notre bonheur : « Je serai heureux quand les autres aimeront ma façon de m’exprimer ou quand j’aurais obtenu mon diplôme… »

Comment soigner l’anxiété ? En te concentrant sur ce que tu es en train de faire, en le faisant avec le coeur, et en cessant d’imaginer ce que tu pourras en retirer.

 

Extrait de lecture « La paix de l’âme » d’Épictète :

 

« Lorsque je croise un homme anxieux, je me dis : qu’est-ce qu’il peut bien vouloir, celui-là ? S’il ne voulait pas quelque chose qui ne dépend pas de lui, comment serait-il encore anxieux ? Ainsi, le citharède ne l’est pas lorsqu’il chante seul, mais il le devient dès qu’il se produit en public, même s’il a une très belle voix et joue merveilleusement de la cithare : c’est qu’il ne veut pas seulement bien chanter, mais être aussi apprécié ; ce qui ne dépend plus de lui.
[…]
C’est pourquoi Zénon, sur le point de rencontrer le roi Antigone, n’était pas anxieux. Car rien de ce qui lui importait n’était soumis au pouvoir d’Antigone, et ce sur quoi celui-ci avait pouvoir, Zénon ne s’en souciait pas. Antigone,, lui, était anxieux au moment de rencontrer Zénon, à juste titre : il voulait plaire au philosophe, or ce n’est pas en son pouvoir. Zénon, de son côté, ne voulait pas plaire au roi, pas plus q’un artiste ne souhaite plaire à un ignare. »

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment garder espoir ? 10 livres de fiction qui font du bien
Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les jours
Épingle cet article sur Pinterest pour l’avoir toujours à portée !

 

Conseil #4 : Revoir sa manière de voir les choses

 

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les joursPourquoi dans une même situation, certaines personnes seront tristes, d’autres en colère ou d’autres encore seront amusées ? Tout simplement, parce que ce que nous ressentons dépend de notre manière d’interpréter la réalité.

C’est exactement ce qui se passe lorsque nous sommes anxieux. Nous interprétons une situation, un événement de manière à ressentir de l’anxiété.

Comment soigner l’anxiété ? En changeant notre manière de voir les choses.

Je t’invite à lister toutes les choses qui te rendent anxieux, les événements, les situations, les relations. Prends le temps d’observer pourquoi tu ressens de l’anxiété. Ensuite, demande-toi comment tu pourrais changer ta manière de voir les choses pour ressentir autre chose que de l’anxiété. 

Comprenons qu’il est normal d’être anxieux, car rien n’est immuable, rien ne nous appartient. Oui, nous pouvons tout perdre à tout moment, même notre vie. 

Que faire dans ce cas ? Profiter, savourer, dire merci pour tout ce que nous avons déjà. Change ta manière de voir les choses, ne pense pas que tout t’est dû, que tout est normal. En fait, tout est un cadeau.

Loin d’être fataliste et déprimante, cette nouvelle manière de voir les choses invitera la magie dans ton quotidien. 

 

Extrait de lecture « La paix de l’âme » d’Épictète :

 

« Veiller sur ce qui est à nous, ne pas s’arroger ce qui est à autrui, user en revanche de ce qui nous est donné, ne pas désirer ce qui ne nous nous est pas donné, rendre facilement et sur-le-champ ce qui nous est enlevé en sachant gré du temps pendant lequel nous en avons usé, voilà ce qu’il faut faire. »

 

Conseil #5 : Faire attention à ses désirs

 

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les joursAvoir des désirs est humain. Nous désirons tous quelque chose. Malheureusement, cela se révèle dangereux lorsque nous ne désirons pas les bonnes choses.

Par bonnes choses, j’entends les choses qui dépendent de nous. Nous pouvons désirer faire plus de sport, parler mieux, se lever plus tôt…

Désirer quelque chose est dangereux quand ce quelque chose ne dépend pas de nous. On désire qu’une relation dure toute la vie. Pourtant, dans une relation, nous sommes deux et l’autre est libre de partir quand bon lui semble. On désire vivre toujours dans telle ville, mais la vie peut nous amener à en déménager. 

En fait, quand on y réfléchit, tous nos désirs sont vains, car il est rare que tout dépende de nous. Par exemple, nous désirons nous lever demain matin, mais notre réveil peut bien tomber en panne dans la nuit… Finalement, la clé serait de désirer que ce qui est en train de se passer…

Comment soigner l’anxiété ? En apprenant à abandonner nos désirs et à désirer ce que nous arrive.

Ce n’est pas évident pour nous qui sommes des êtres avec un coeur et un esprit qui désirent tant de choses. C’est pourquoi il est important de régulièrement faire le point entre nos désirs et notre situation, afin de ne pas nourrir d’anxiété et de frustration.

 

Extrait de lecture « La paix de l’âme » d’Épictète :

 

« Cesse de vouloir cet homme et rien de ce que tu désires ne manquera d’arriver. Cesse de vouloir à tout pris le voir partager ta vie, cesse de vouloir rester à Corinthe ; bref, cesse de désirer autre chose que ce que Dieu désire. Qui pourra alors te gêner, te contraindre ? Personne. Pas plus que l’on ne contraint Zeus. Si tu le prends pour chef, si tu partages sa volonté et ses désirs, pourquoi crains-tu encore de ne pas réussir ? Fais de la richesse et de la pauvreté l’objet de ton désir et de ton aversion : tu manqueras ce que tu désires, tu tomberas dans ce que tu veux éviter. Fais de même avec la santé : tu seras malheureux. Même chose avec les charges, les honneurs, la patrie, les amis, les enfants, bref, avec tout ce qui ne relève pas de ton libre arbitre. Abandonne tout ça à Zeus, aux autres dieux ; remets-le entre leurs mains, place-le sous leur conduite et range-le de leur côté. Comment seras-tu encore malheureux ? »

 

Conseil #6 : Faire le tri dans ses habitudes

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment atteindre ses objectifs quand on manque de confiance en soi ?

Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les joursTrop souvent, nous entretenons notre anxiété à cause de mauvaises habitudes. En effet, nous regardons les mauvaises nouvelles plusieurs fois par jour, nous mangeons trop, ne faisons pas assez de sport, nous nous enfermons à la maison, nous entretenons des relations toxiques…

Comment soigner l’anxiété ? En se libérant de nos mauvaises habitudes.

Comment faire ? Peux-tu faire le bilan de ce que tu fais sur la journée et même sur la semaine ? Liste absolument tout. Ensuite, regarde les actions qui te sont bénéfiques et celles qui ne le sont pas. Vois comment tu peux faire plus des actions qui te sont bénéfiques et moins de celles qui ne te le sont pas. 

Souviens-toi que pour parvenir à te libérer de tes mauvaises habitudes, tu as besoin de le faire un jour après l’autre. En effet, trop souvent, quand on souhaite se libérer d’une habitude ou en avoir une nouvelle, on se lance un challenge de 30 jours. Mais si on a le malheur de rater une journée, nous remettons tout en question et nous abandonnons.

Chaque jour est une victoire. Savoure-la. Et renouvelle ton envie d’avoir de plus en plus de belles habitudes qui t’éloignent de l’anxiété chaque jour !

 

Extrait de lecture de « La paix de l’âme » d’Épictète :

« Toute habitude, toute faculté est conservée et développée grâce aux actes correspondants : la faculté de marcher, par la marche ; celle de courir, par la course. Veux-tu être un bon lecteur, lis. Veux-tu être un bon écrivain, écris. Si tu passes trente jours d’affilée sans lire en t’employant à autre chose, tu verras le résultat. De même, si tu restes couché pendant 10 jours, lève-toi, essaye de faire une promenade un peu longue et tu verras comme tes jambes flageoleront. De manière générale, si tu veux faire une chose, prends-en l’habitude. Il en va de même pour les choses de l’âme. Quand tu t’emportes, sache que tu n’es pas seulement en proie de ce mal ; sache aussi que tu as développé l’habitude, que tu as jeté de l’huile sur le feu. Quand tu as succombé aux plaisirs de la chair, ne compte pas cette seule défaire ; considéré aussi que tu as nourri ton penchant pour la luxure, que tu l’as fait grandir. Il est impossible que les actes correspondant à des habitudes et des facultés qui n’existaient pas auparavant ne gênèrent pas ces habitudes et ces facultés, de la même façon, qu’ils accroissent et fortifient celles qui existaient déjà. »

 

Comment appliquer ces 6 conseils ?

 

Ces 6 conseils peuvent te sembler plus ou moins obscurs et puis surtout, tu peux te demander comment concrètement les appliquer au quotidien.

Je t’invite à choisir un conseil parmi les six, puis à le résumer en une ou deux phrases. Ensuite, écris ces une ou deux phrases sur une feuille. Lis-la tous les jours. 

Soigner l’anxiété ne se fait pas en un jour, et d’ailleurs, je ne suis pas certaine que l’on puisse en guérir à 100%. En effet, il est totalement humain de s’inquiéter de la maladie, de la mort, des accidents et des imprévus. Ne te sens pas coupable de cela.

Par contre, c’est à nous que revient la responsabilité de ne pas nourrir notre anxiété. Oui, nous ressentons de l’anxiété, mais qu’allons-nous faire maintenant ? Ne la laissons pas nous dévorer, agissons pour nous sentir mieux.

Quand tu ressens de l’anxiété, respire et mets des mots sur ton anxiété : pourquoi es-tu anxieux, de quoi as-tu besoin ? Et fais quelque chose pour te sentir mieux tout de suite. N’attends pas !

 

Pour en savoir plus sur comment soigner l’anxiété

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Tu peux lire ces 2 autres livres inspirants sur le sujet :

 

 

  • Le chat du Dalaï-Lama de David Michie. Un livre original et pertinent. En effet, l’auteur imagine ce que pense le chat du Dalaï-Lama des enseignements de son maitre. Ce livre nous offre des conseils puissants pour trouver la sérénité. Retrouve mon résumé de ce livre en cliquant ici.

 

 

Je te remercie d’avoir lu cet article.

J’espère qu’il t’a plu et qu’il te guidera vers plus de bonheur.

Si tu as aimé, tu peux le partager.

À bientôt,

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    144
    Partages
  •  
  • 144
  •  
  •  

2 commentaires sur “Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les jours

  1. Sandrine dit :

    Merci Tiffany.
    C’est un très joli article et j’ai eu plaisir à le lire!
    Je retiens tout particulièrement le point numéro 3 : Se détacher du résultat et se concentrer sur l’action. Je pense qu’en effet, apprécier le chemin plus qu’être focaliser sur la destination nous permet de trouver le bonheur.
    L’action est essentielle et nous permet de développer de l’estime pour nous même.
    Le résultat une fois atteint nous permet certe de célébrer mais au final nous passons vite à autre chose.
    Alors pourquoi angoisser? 🙂
    Merci pour cet article.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Sandrine,

      Je te remercie pour ton commentaire et ton bel enthousiasme. Ça me fait plaisir de te lire.

      Oui, tu as raison. Finalement, c’est l’action et ce que nous mettons dans notre action qui nous rend heureux. Le résultat est instant T et l’euphorie, la joie, le bonheur s’estompe bien trop rapidement.

      C’est d’ailleurs Tal Ben-Shahar, le professeur de bonheur à Harvard qui en parle merveilleusement bien dans son livre “L’apprentissage de l’imperfection”. Il nous raconte comment il a tout fait pour devenir champion d’un sport et que le lendemain de son sacre, il a ressenti une puissante mélancolie, un vide. Il venait de comprendre que ce n’est pas cela qui le rendrait définitivement heureux.

      On ne peut être définitivement heureux, mais on peut l’être tous les jours à des degrés différents et de manière, chaque jour, différentes. C’est passionnant. Il y a mille et un bonheurs dans la vie.

      Je t’envoie de belles pensées.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *