On s’en fout : 15 façons de dire adieu à la culpabilité et à la pression

On s’en fout : 15 façons de dire adieu à la culpabilité et à la pression

On s’en fout ! Quelques mots, un bienfait immense. Oui, on s’en fout de tellement de choses. Trop, c’est trop. Notre quotidien est rempli de règles, d’obligations, de contraintes. On dit oui à tout. C’est terminé ! Il est temps de dire adieu à la culpabilité et à la pression.

 

On s'en fout ! 15 façons de dire adieu à la culpabilité

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais parler de toutes ces choses que l’on doit arrêter de penser et de faire pour dire adieu à la culpabilité et la pression qui nous rongent, jour après jour.

J’ai eu l’idée d’écrire cet article, car de plus en plus souvent, je me dis : « Mais, je m’en fous en fait. »

Et, ça me fait tellement de bien.

Oui, je m’en fous. 

Ce n’est pas un gros mot, c’est plutôt un cri du coeur. Oui, mon coeur en a marre de faire semblant, de suivre des règles qui ne lui convient pas. Il en a marre de souffrir pour rien, de se limiter pour rien. Il veut se libérer, respirer, être en paix.

Si j’écris cet article, c’est que tu en as sûrement besoin toi aussi. Besoin de crier : Je m’en fous ! Pour vivre ta vie comme tu l’entends.

Je t’invite également à te noter quelque part cette citation et de l’emporter partout avec toi :

“Et puis, un jour, on s’en fout… et ça fait du bien !”

 

On s’en fout : 15 façons de dire adieu à la culpabilité et à la pression

 

15 façons de dire on s’en fout à la culpabilité et à la pression qui nous rongent

 

1# On s’en fout d’être beau ou belle

 

Marre de ces standards de beauté des magazines. Mais qui à dit qu’un corps beau était comme ceci plutôt que cela ? C’est quand même fou que quel que soit notre corps, nous voulions qu’il soit l’inverse de ce qu’il est.

J’ai les cheveux raides, je veux qu’ils soient bouclés. Ma copine a les cheveux bouclés, elles les voudraient raides. 

C’est quoi le truc ? On a pas envie d’être heureux, c’est ça ? Oui, on fait tout pour détester ce qu’on a et idéaliser ce qu’on a pas.

Il est temps de s’accepter. Accepter la couleur de notre peau, accepter nos cheveux, notre maigreur ou notre rondeur, jusqu’à accepter nos doigts de pieds aux formes bizarres.

La vie est bien trop courte pour perdre notre temps à boucler nos cheveux raides ou à cacher nos genoux parce qu’ils nous semblent pas beaux. Stop ! Un genou est un genou !

 

2# et d’être intelligent

 

Aujourd’hui, on nous demande encore combien fait 6*7. Euh… mais j’ai complètement oublié, et alors ?

Le nom du président de tel pays, la capitale de machin, la courbe de la bourse… euh, je ne sais pas.

Pour autant, suis-je bête ? 

Aujourd’hui, on nous dit qu’être intelligent, c’est savoir ceci plutôt que cela. Là encore, l’intelligence a été standardisée. Par qui ? Qui a eu ce droit ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment positiver : 50 citations pour rester positif et avancer dans la vie

Non, l’intelligence est multiple. L’intelligence est libre. Personne n’a le droit de nous imposer ce que nous devons savoir ou non. 

Alors, on s’en fout de ne pas connaitre les réponses aux questions des autres. Chacun est libre de s’intéresser à ce qu’il souhaite et tu n’as pas à te conformer aux intérêts des autres.

 

3# On s’en fout de ce que pense untel

 

Untel pense que tu ne devrais pas t’habiller comme ceci, que tu devrais parler comme cela, travailler de cette façon, élever tes enfants ainsi… On s’en fout !

Qui a dit qu’il y avait une seule et unique façon de faire dans chaque domaine de la vie ? Qui a ce droit ?

Tu es libre de faire à ta façon

N’écoute pas les autres. Fais ce qui te plait le plus, fais comme ton coeur te dit de faire. C’est lui, ton meilleur guide. 

 

4# On s’en fout d’être parfait

 

Personne n’est parfait ! D’ailleurs, qu’est-ce que c’est être parfait ? C’est quoi faire parfaitement ? D’où vient cette idée de perfection ?

Faire parfaitement, c’est par rapport à toi ou par rapport aux autres ?

Parce que si tu veux être parfait aux yeux des autres, c’est impossible. En effet, chaque personne est différente, aime des choses différentes et fait différemment. Alors, il est temps d’accepter que tu ne satisferas jamais pleinement quelqu’un. Oui, tu ne seras jamais la personne parfaite pour quelqu’un.

D’ailleurs même pour toi, tu ne seras parfait à tes yeux. Car, chaque jour, tu grandis, tu évolues et tu apprends. Tu n’es pas parfait et c’est parfait ainsi. 

 

On s’en fout : 15 façons de dire adieu à la culpabilité et à la pression

 

5# et de faire une montagne de choses

 

Aujourd’hui, on a presque honte lorsqu’on dit : je ne fais rien, je suis tranquillement chez moi.

Oui, aujourd’hui, il faut des montagnes de choses, et des choses cool en plus.

Tu as envie de vivre à mille à l’heure, fonce. Mais, si ce n’est pas le cas, ne te force pas. 

On s’en fout que tu fasses mille et une choses, fais ce que tu as envie.

 

6# On s’en fout de s’acheter les derniers trucs à la mode

 

La société moderne a un talent, c’est de nous donner envie d’acheter des choses inutiles. 

Il est temps que l’on en prenne conscience.

Car, en se créant des besoins inutiles, on se crée une pression inutile. En effet, si on veut pouvoir acheter tous les derniers trucs à la mode, il va nous falloir travailler, et travailler dur et longtemps !

Alors que si on s’en foutait royalement, on pourrait juste profiter de la vie ! 

À nous de faire nos choix librement. 

 

7# On s’en fout de ce qui passe aux infos

 

N’en a-t-on pas marre de s’intoxiquer avec les infos ? 

Avec les infos, c’est simple : tout va mal. Pas besoin de les regarder tous les jours. C’est tout le temps le même discours.

Pourtant, si on s’intéressait un peu à ce qui se passait vraiment autour de nous, on verrait tout un tas de bonnes nouvelles parmi notre entourage. Ou alors, on verrait des mauvaises nouvelles, mais on aurait des solutions à apporter ou tout du moins, du réconfort.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vouloir tout contrôler : et si on laissait la vie nous surprendre ? 

Et si on s’en foutait ? 

 

On s'en fout ! 15 façons de dire adieu à la culpabilité
Épingle cet article pour l’avoir toujours à portée !

 

8# On s’en fout d’avoir du talent

 

Aujourd’hui, on confond talent et performance. Oui, il s’agirait d’être le meilleur dans un domaine. Alors, on se ronge les sangs à la recherche de notre talent.

Avoir du talent, ce n’est pas être le plus performant dans un domaine. Avoir du talent, c’est aimer faire quelque chose de tout son coeur. Oui, c’est quelque chose que l’on aime faire et grâce auquel on brille de bonheur. C’est ça le talent.

On s’en fout de la performance, d’être meilleur que les autres. Ça ne sert à rien si ce n’est à se mettre la pression inutilement. 

 

9# et de faire tout bien comme il faut

 

Aujourd’hui, on nous demande d’être la femme parfaite, le mari parfait, l’ami parfait, le frère parfait, la tante parfaite, l’employé parfait… STOP !

Et si on s’en foutait de tout ça pour être juste nous ? 

Trop souvent, nous nous identifions par rapport à des comportements. Oui, on rentre dans des cases, on adopte les gestes sans nous poser de questions.

Et puis, un jour, ça devient trop étroit, on étouffe là dedans. 

Il est grand temps d’arrêter tout ça. Tu n’as pas à être parfait, fais ce que tu désires faire avec joie et amour. Ni plus ni moins.

 

10# On s’en fout de ce que font les autres

 

Trop souvent, on regarde à droite, à gauche, on regarde ce que font les autres, on se compare, on copie. 

Cela ne serait pas un problème si on faisait cela simplement pour explorer, expérimenter, voir si on aime cela ou non.

Malheureusement, on fait seulement juste pour ne pas être different, juste pour faire comme les autres. On ne se demande pas si ça nous plait ou non. On fait, c’est tout.

Mais, notre coeur n’est pas dupe.

Et si on s’en foutait de ce que font les autres ? 

 

On s’en fout : 15 façons de dire adieu à la culpabilité et à la pression

 

11# et de pas aimer les mêmes choses que les autres

 

Il est très difficile aujourd’hui de dire que nous n’aimons pas ce qui est à la mode. On a l’impression d’avoir à se justifier, et clairement on a pas l’énergie pour ça.

Mais, se justifier n’est pas nécessaire. Tu as le droit de dire : j’aime et je n’aime pas. Cela ne concerne que toi.

Ne te force pas aimer quelque chose que tu n’aimes pas, ou à faire semblant.

Au contraire, affirme tes gouts, tu pourrais être surpris.

 

12# On s’en fout que les gens changent

 

Tout dans la vie change, alors pourquoi sommes-nous si déstabilisés quand une amitié ou un amour se termine ? 

Les gens changent et c’est normal. Tout change.

Pourquoi perdre notre temps à nous lamenter. Oui, ça fait mal.

L’autre est libre. Tu es libre aussi.

Le bonheur est en toi, pas avec l’autre. Avance. Sois curieux de ce que te réserve la suite. Ne t’accroche pas, au contraire. Lâche tout. Envole-toi. 

 

13# On s’en fout d’hier

 

Comme on ressasse hier, c’est fou ! 

Hier est tellement présent, alors qu’il est totalement terminé, il a disparu.

Hier contient de precieux souvenirs et de précieuses leçons. Ni plus ni moins.

On s’en fout autrement d’hier. Passe à autre chose. Aujourd’hui est différent. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment rester zen toute la journée ? 9 habitudes matinales à avoir d’urgence

On s’en fout : 15 façons de dire adieu à la culpabilité et à la pression

 

14# et aussi de demain

 

Comme demain fait peur, c’est fou ! 

Demain est bien trop présent dans notre aujourd’hui, alors qu’il n’existe pas encore. 

Et si on s’en foutait de demain ? Et si on vivait juste ce que nous avons à vivre, là, maintenant ? 

Demain n’a pas à faire peur. Demain sera juste demain. Une nouvelle chance de vivre sur cette Terre. 

 

15# On s’en fout de s’en foutre !

 

S’en foutre est difficile à accepter. En effet, nous n’avons pas appris à nous en foutre, bien au contraire même.

Oui, nous avons appris à nous sentir responsables de tout. Surtout à l’ère du développement personnel aujourd’hui.

Nous sommes responsables de ce que nous envoyons dans l’Univers, alors s’il t’arrive quelque chose, c’est qu’à un moment, tu as l’as attiré à toi.

Ou alors, dans les relations, si ça va mal, c’est que tu as fait en sorte que cela arrive.

Et si les choses arrivaient parce qu’elles arrivent ? 

Et si on acceptait de ne pas être responsable de tout ? 

Oui, une épreuve nous tombe dessus, faisons de notre mieux pour la surmonter. Acceptons toutes les emotions qui viennent avec.

Mais, surtout, ne laissons pas la culpabilité nous ronger. Nous ne sommes pas responsables de tout.

Alors, nous allons faire avec, mais pas le prendre pour nous. 

C’est pourquoi ne réfléchis pas trop. Prends les choses comme elles arrivent et donne-toi le droit de t’en foutre.

 

# À toi de jouer !

 

Quel « je m’en fous » te touche le plus ? Je t’attends dans les commentaires

Moi, c’est le dernier, le 15, qui me touche le plus. Je viens de me rendre compte à quel point je me tiens responsable de tout ce qui m’arrive. la culpabilité, la honte me dévorent parfois pendant des jours. Et puis, à un moment, la colère vient à ma rescousse et je me dis : Tu sais quoi ? Je m’en fous. Je reprends ma vie et j’avance de nouveau le coeur libre et léger. 

 

En savoir pour vivre sans culpabilité

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te propose deux lectures passionnantes sur le sujet :

  • Celle qui a dit f*ck des soeurs Lesage. Un livre passionnant et drôle à propos d’une femme qui, petit à petit, apprend à dire f*ck à la culpabilité et à la pression. Elle apprend à se faire confiance et à s’occuper de ses rêves. Un livre vraiment génial ! 

 

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    641
    Partages
  •  
  • 641
  •  
  •  

10 commentaires sur “On s’en fout : 15 façons de dire adieu à la culpabilité et à la pression

  1. Chris Enzen dit :

    Bonjour,
    ” Et puis un jour on s’en fout, et ça fait du bien ” , lu sur votre page 😀
    Et bien je m’en fous déjà de 1# à 11# et ça apporte une belle sérénité.
    12# : je voudrai juste comprendre pourquoi…
    13# : le passé douloureux et les beaux moments de vie sont des souvenirs qui influent sur mon moral, certains jours …
    14# : c’est difficile si on a des gros problèmes de santé ou d’argent.
    15# complètement OK et ça me rend libre.
    Merci pour tous vos articles, conseils et citations.
    Merci surtout pour les LIVRES parce la lecture fait partie de moi.
    Je lis tous les jours (au moins 3 pages le soir avant de dormir) depuis plus de 50 ans.
    Alors belle journée pleine de sérénité.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Chris,

      Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire. Merci pour ton enthousiasme et tes mots chaleureux.

      Je suis heureuse que l’article t’ait plu.

      Je t’envoie de belles pensées.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

      1. Chris Enzen dit :

        Merci Tiffany!
        Je me reconstruit dans cet état d’esprit depuis quelques années seulement, après dépressions et séparation.
        Vivre avec quelqu’un qui ne se foutait de rien, m’avait détruite!
        Changer de vie est difficile, mais salutaire !
        Belle journée !
        Christine

        1. Tiffany Buton dit :

          Bonjour Christine,

          Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire.

          Oui, tu as raison. Changer de vie est difficile, mais salutaire.

          Parfois, on doute énormément lorsqu’on décide de prendre un autre chemin. Parfois même, on regarde en arrière avec l’envie d’y retourner.

          Mais, avec le temps, on s’apaise et on a le sentiment d’être au bon endroit.

          Écouter son coeur n’est pas toujours évident, mais c’est nécessaire.

          Je t’envoie de douces pensées.

          Prends soin de toi.

          Tiffany

  2. Merci Tiffany pour tes articles… Et un jour on s’en tout et ça fait du bien.. C’est drôle comme cette phrase peut arriver à pic ce matin…
    Le je m’en fous qui me touche le plus est le #12 je m’en fous que les gens changent!
    Ma situation actuelle me le fait bien dire les changements ne concernent que nous et on s’en tout de ce que pensent les autres que ça change ou non nous sommes libres de nos actes à chaque instant de nos vies..

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Audrey,

      Je te remercie de tout coeur pour ton commentaire.

      Je suis heureuse que cette citation arrive à pic dans ta vie.

      Tout comme toi, le #12 me touche particulièrement.

      Trop souvent, nous faisons tourner notre vie autour de personnes qui changent, et forcément nous perdons pied. Apprenons à faire tourner notre vie autour de nous-mêmes pour rester stables, bien ancrés.

      Je t’envoie de belles et douces pensées.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

  3. Anne-France dit :

    Bonjour Tiffany,
    Merci pour cet artcile qui fait du bien 🙂
    Cependant, moi, j’ai un peu de mal avec le #15.
    En effet, on n’est ni coupable ni responsable de tout ce qui arrive dans notre vie mais si on ne prend la responsabilité de rien, est-ce qu’on peut avancer?
    Je dis ça parce que je me suis remise en cause, principalement dans ma vie amoureuse mais aussi perso en général, après avoir beaucoup rejeté la faute sur les autres. Et bien m’en a pris, la vie est tellement plus belle et simple maintenant. Pas parfaite, mais “juste” bien. Je n’en serai pas là si je m’étais dit “oh et puis je m’en fous”, j’aurais fui (au figuré comme peut-être au propre) mais ça aurait recommencé ailleurs, si tu vois ce que je veux dire.
    Alors s’en foutre du superflu, oui, mais attention aux choses qui nous importent, pour celles-là, il faut se battre!!
    Belle journée à toi.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Anne-France,

      Je te remercie de tout coeur pour ton mail.

      Ne pas être responsable de tout ne veut pas dire être responsable de rien. 🙂

      Tu as tout à fait raison de souligner l’importance de savoir se remettre en question, de ne pas fuir, mais plutôt de se donner les moyens de construire. Cela demande de prendre ses responsabilités et de faire de son mieux.

      Je t’envoie de belles pensées.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

  4. Bonsoir Tiffany,
    “Je m’en fous”… un truc pas facile à penser et à se dire, quand on se sent responsable de tout ce qui arrive, surtout quand ce n’est pas très “bon” ! Il faut dire que certaines personnes sont très douées pour culpabiliser les autres…
    À partir de maintenant, je vais mettre en application et répondre “je m’en fous” à ma voisine qui me casse les pieds pour un “oui ou pour un non”, et qui me parle comme si j’étais débile, et elle, une sainte qui sait tout et qui a toujours raison ! Et tous les autres qui abusent de ma “bonté” (ou naïveté).
    J’attends de voir les résultats… les infos suivront.
    Merci pour cet article très intéressant et très judicieux, en ce début d’année où l’on a envie de prendre de bonnes résolutions : en voilà au moins une de très utile !
    Eliane

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Eliane,

      Je te remercie de tout coeur pour ton mail.

      Oui, tu as raison. Il y a beaucoup de gens dans notre entourage qui font résonner de la culpabilité en nous. Puis, à un moment, on en marre et on se dit “Je m’en fous”. Parce que c’est vrai. Tellement vrai.

      Tu n’as pas à te sentir coupable, mais libre.

      Sens-toi libre de ne plus prendre au sérieux ce que te disent les autres. Sens-toi libre de refuser ce qu’ils te disent. Et, surtout sens-toi libre de faire ce qui te semble bon pour toi, sans avoir le besoin d’être approuvé ou de te justifier.

      Ne prends pas les jugements des autres sur tes épaules. Déleste-toi de tout ce poids.

      Je t’envoie de belles pensées.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *