Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiser

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiser

Comment arrêter de se mettre la pression ? Pas évident dans notre monde qui va si vite, dans lequel nous n’avons pas vraiment le droit à l’erreur et pas le temps d’apprendre. Pourtant, nous sentons bien que nous sommes fatigués et que se mettre constamment la pression nous empêche d’être heureux. Comment faire pour se débarrasser de ce sentiment d’urgence et de ce stress ? Je te propose 11 exercices pour apprendre à t’apaiser.

 

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiser
On se rejoint sur Pinterest ?

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, j’aimerais répondre à cette question : comment arrêter de se mettre la pression.

Cet article me touche d’autant plus que je me mets beaucoup la pression. Enfin, heureusement de moins en moins. Plus j’enlève cette pression qui appuie douloureusement sur mes épaules et plus je me sens légère, joyeuse et heureuse.

C’est pourquoi j’ai à coeur de partager avec toi toutes ces petites choses que j’ai changées dans mon quotidien pour arrêter de me mettre la pression.

 

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiser

 

Exercice #1 : Comprendre pourquoi on se met la pression

C’est important lorsqu’on ressent une urgence, un stress nous tordre le ventre d’écouter nos pensées : à quoi suis-je en train de penser pour me mettre la pression ?

Est-ce mon besoin de reconnaissance ? Est-ce la peur de manquer, d’échouer ? Est-ce la peur du regard des autres, de ne pas être à la hauteur ?

Quelles sont les croyances qui me mettent la pression ? Qu’est-ce que je crois devoir faire ou devoir être ?

Car, en fait, c’est aussi cela se mettre la pression, c’est croire que tant que nous n’aurons pas fait ceci ou atteint cela, nous ne sommes pas assez bien.

Cesse de croire que tu n’es pas assez bien. Sais-tu d’où vient cette croyance ? De ton enfance. Tes parents et tes professeurs ont fait de leur mieux en t’éduquant, mais souvent, ils t’ont donné quelques croyances au passage, dont celle que tu n’es pas assez bien, que tu dois faire cela pour être quelqu’un de bien, que tu dois faire plus d’efforts, faire toujours mieux…

Respire. Maintenant, tu es un adulte. Tu es libre de croire ce que tu veux, alors autant croire des choses qui te font du bien, qui te rendent heureux, n’est-ce pas ?

Comment arrêter de se mettre la pression ? En écoutant les pensées qui t’y amènent et en leur répondant que tu es assez bien et que tu fais de ton mieux. 

Respire et lâche les pensées qui te font souffrir. Répète-toi de belles pensées plutôt. 

« Je suis assez bien. Je suis une belle personne. Je fais de mon mieux, ni plus ni moins. »

Pour en savoir plus sur ces pensées qui te limitent, je t’invite à découvrir le livre « Les quatre accords toltèques ». Je t’en parle dans cet article.

 

Exercice #2 : Une citation à emporter partout avec soi

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiserLe premier exercice est vraiment magique, mais malheureusement, nous ne nous rendons pas toujours compte que nous nous mettons la pression. C’est pourquoi nous avons besoin d’une piqûre de rappel régulièrement dans notre journée.

Oui, nous avons besoin d’un signal qui nous invite à regarder à l’intérieur de nous : comment est-ce que je me sens ? Suis-je en train de me mettre la pression ? Nous avons besoin de quelque chose pour nous rappeler de vérifier que notre corps n’est pas crispé, stressé et si nos épaules sont bien détendues ou si elles portent un poids qu’elles ne devraient pas porter.

Ce signal, c’est une citation. Une citation qui nous fait du bien, qui nous rappelle de revenir à l’essentiel, à la légèreté et à la joie.

Cette citation, c’est celle de ton choix et elle doit être sous tes yeux le plus souvent possible. C’est pourquoi je t’invite à la mettre en fond d’écran de ton portable, de ton ordinateur, à la noter partout dans ton agenda, sur un bout de papier dans ton portefeuille, sur un post-it sur ton frigo, ton miroir, dans l’entrée de ta maison, sur ta table de chevet… PARTOUT ! 

Comment arrêter de se mettre la pression ? En nous invitant le plus souvent possible dans notre journée à revenir à l’essentiel. 

Petite astuce : pense à changer régulièrement de citation pour que son impact soit toujours doux. Oui, on s’habitude même aux belles choses.

Pour trouver des citations qui te font du bien, découvres-en 35 dans cet article. 

En voici une qui me plait en ce moment :

« Et puis un jour, on s’en fout… Et ça fait du bien. »

 

Exercice #3 : Se donner 2 à 3 priorités par jour ou par projet

Comment arrêter de se mettre la pression ? En arrêtant de courir partout, en arrêtant de croire que nous sommes des super humains. 

Rien de mieux pour se mettre la pression que d’avoir une to-do list. J’ai lu une phrase pertinente à ce sujet : « Si tu n’es pas capable de te souvenir de ce que tu as à faire dans ta journée et que tu as besoin de l’écrire, alors c’est que tu as trop de choses à faire. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment déstresser ? 5 exercices pour apprendre à positiver ! 

C’est pourquoi je t’invite à n’avoir que deux ou trois priorités par jour. Une priorité, c’est quelque chose d’important et elle peut concerner tous les domaines de notre vie : professionnel, personnel, familial… 

Je sais que cela peut sembler peu : 2 ou 3, et pourtant c’est ainsi que tu arrêteras de te mettre la pression. Tu n’es pas une machine à FAIRE, tu es un ÊTRE humain. 

Si tu n’as pas le temps de faire ce que tu voudrais faire, demande de l’aide, délègue ou laisse tomber ! Au début, cela sera déconcertant, dérangeant même pour ceux et celles qui ont l’habitude de tout gérer. Mais, avec le temps, tu te sentiras plus léger, plus centré.

Comment arrêter de se mettre la pression ? En ayant que deux à trois priorités par jour.

 

Exercice #4 : Se féliciter tous les jours

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiserSi à la fin de la journée, tu te sens vidé, épuisé et stressé et qu’une voix te chuchote que tu n’en as pas assez fait et que demain, tu dois faire encore plus et encore mieux, il est temps d’apprendre à te féliciter.

Prends 5 minutes le soir, en rentrant de travail ou en allant te coucher, pour te féliciter : quelles sont les choses que j’ai faites aujourd’hui et qui me rendent fière de moi ? Qu’est-ce que j’ai fait d’important pour moi, mon travail, mon entourage, mon avenir ou ma maison ? Sur quoi j’ai envie de revenir ce soir et de me féliciter ?

« Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir, mais d’après les graines que tu as semées. »

Au moment de te féliciter, laisse ce sentiment de joie, de satisfaction monter en toi et laisse s’épanouir un sourire sur ton visage.

Réponds à cette voix qui te dit que tu n’en as pas assez fait : Je ne suis pas d’accord. Je me sens bien avec moi-même. Je suis fier d’avoir fait ce que j’ai fait aujourd’hui. Ma journée est terminée. Je vais me reposer maintenant.

Comment arrêter de se mettre la pression ? En apprenant à nous féliciter pour tout ce que nous faisons chaque jour.

 

Exercice #5 : Se parler comme à un ami 

Quand on se met la pression, nous nous parlons mal. Nous nous traitons de fainéants, nous nous disons que nous ne faisons pas assez. 

Et s’il était temps de nous parler comme à des amis ?

Si un ami venait te voir épuisé et stressé par sa journée et qu’il te disait : pfff, j’en ai pas assez fait aujourd’hui, je dois faire mieux demain… n’aurais-tu pas de la peine pour lui, ne ressentirais-tu pas de la compassion pour lui ?

Quand un ami vient à nous stressé, quand il se met la pression, nous le rassurons et nous l’encourageons. Nous lui disons : Tu es quelqu’un de bien et tu fais suffisamment. Tu ne devrais pas te mettre la pression ainsi. Regarde comme tu es stressé et triste, prends soin de toi, c’est le plus important. 

Maintenant, je t’invite à faire de même pour toi.

Comment arrêter de se mettre la pression ? En te parlant comme à un ami. Toutes les fois où tu te parles mal ou tu ne t’écoutes pas, fais un pas de coté et réfléchis à ce que te dirait un ami. 

Respire et lâche toutes ses pensées négatives qui te font croire que tu n’es pas assez bien.

 

comment-arreter-de-se-mettre-la-pression
Pour avoir toujours cet article à portée, épingle-le sur Pinterest !

 

Exercice #6 : Ralentir

Alors, cet exercice va aller à l’encontre de tes instincts. Oui, toutes les fois où tu auras envie de courir partout, que tu sentiras le stress s’emparer de toi pour te dire que tu dois te dépêcher : ralentis !

Oui, quand tu te dis : vite, vite, je dois me dépêcher, ralentis ! Physiquement ! Marche moins vite. Mieux même, assieds-toi et respire 2 à 3 minutes. Reste avec tout ce stress et toutes ces pensées qui tourbillonnent dans ta tête. Ressens toute cette pression que tu t’infliges et qui te fait courber le dos, qui appuie douloureusement sur tes épaules. Respire. Laisse tout ceci se calmer. 

Une fois que tu as retrouvé une respiration calme, pose-toi cette question : qu’est-ce qui est le plus important pour moi, là, maintenant ?

Comment arrêter de se mettre la pression ? En ralentissant au lieu de courir.

 

Exercice #7 : Accepter qu’il n’y a pas de mauvais choix et de mauvaise décision

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiserOn se met une pression folle lorsque nous devons faire un choix ou prendre une décision. Pourquoi ? Parce que nous avons peur de nous tromper et de faire un mauvais choix ou de prendre une mauvaise décision.

Il n’existe pas de mauvais choix ni de mauvaise décision. En fait, tous les choix sont bons si tu respectes une seule chose : tu dois les prendre avec ton coeur pour guide et non ton mental.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment soigner l’anxiété ? 6 conseils à appliquer tous les jours

Si ton choix et ta décision te font battre le coeur de joie ou que tu ressentes un calme intérieur, alors tu ne te trompes pas. Tu ne peux pas te tromper.

« Ton choix sera le bon, si tu le fais pour les bonnes raisons. Celles qui sont guidées par ton coeur. » 

Tu sais, il est important de comprendre qu’il y a des choses pour lesquelles nous sommes responsables et notamment les choix que nous faisons, par contre nous ne sommes pas responsables de ce qui va se passer après. Car, souvent, et tu as pu le remarquer, nous avons beau avoir fait les choses « correctement », la Vie s’en est mêlée et rien ne s’est passé comme prévu. 

C’est normal. La Vie créé aussi notre vie. Apprends à être surpris par elle et a ne pas lui résister.  Suis ce qu’elle veut te monter et t’enseigner. 

Comment arrêter de se mettre la pression ? En arrêtant de croire qu’il n’y a qu’un seul bon choix et qu’une seule bonne décision qui existent. Ils sont tous bons et toutes bonnes du moment que tu laisses ton coeur te guider.

 

Exercice #8 : Se pardonner de ne pas être parfait

Quand on se met la pression, c’est qu’on veut être parfait. On ne se donne pas le droit de se tromper et de faire des erreurs.

C’est bien dommage, car on s’empêche d’apprendre ! 

Croire que l’on peut être parfait est contraire à notre statut d’être humain. Oui, nous sommes sur Terre pour expérimenter des chemins, beaucoup de chemins. Forcément, nous allons devoir apprendre et ce, toute notre vie ! C’est merveilleux. C’est un cadeau du ciel.

Ne laissons plus la société nous faire croire que nous n’avons pas le temps d’apprendre, que nous n’avons pas le droit de nous tromper, de faire des erreurs ou de changer d’avis.

Tu as le droit !

« Vous avez le droit de faire des erreurs et de vous aimer malgré tout… » 

La Vie est changement. Tu es un miracle de la Vie. Tu es aussi changement. Ce qui te plaisait hier ne te plait plus aujourd’hui et c’est normal. Ce que tu veux aujourd’hui sera différent de ce que tu voudras demain et c’est normal.

Tu ne peux être parfait puisque tout change. Tu auras à faire à des obstacles, des défis et c’est ça que la Vie veut pour toi. 

Comment arrêter de se mettre la pression ? En arrêtant de croire à ce mensonge : tu n’es pas parfait, tu ne le seras jamais et tu n’as pas à l’être pour être quelqu’un de bien.

 

Exercice 9 : Se détacher du regard de l’autre

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiserOn se met souvent la pression sous le regard de l’autre. Oui, nous avons peur de son jugement ou alors nous voulons nous distinguer de lui, être meilleur, le surpasser. Rien de méchant à cela, car, au fond, nous voulons tous être extraordinaires.

Et si pour vivre en harmonie avec nous-mêmes et tout ceux qui nous entourent, nous devrions comprendre que nous faisons parti d’un tout, et que nous ne sommes pas séparés des uns et des autres ?

L’autre n’est pas notre ennemi. L’autre d’ailleurs n’existe pas vraiment, car il est notre reflet, notre miroir. Je ne vois pas l’autre. Je me vois dans lui, ce que j’aime chez moi ou ce que je n’aime pas.

Sais-tu pourquoi ? Pourquoi ne voit-on pas réellement l’autre ? C’est parce qu’il est Tout et toi aussi, tu es Tout. 

Nous sommes changement. Nous sommes ombre et lumière. Nous sommes la bienveillance ET l’agressivité. Nous sommes la douceur ET la méchanceté. Nous avons tous les visages, tous.

Malheureusement, à vouloir être parfait, à vouloir n’être que lumière, l’ombre finit par prendre toute la place. Nous la voyons partout autour de nous, chez l’autre et elle nous dévore de l’intérieur avec cette voix qui nous critique intérieurement et qui nous met la pression.

Respire. Il est normal de ne pas être parfait. Nous ne pouvons pas être que lumière.

Sois doux avec toi. Accepte de ne pas être parfait et tu accepteras que l’autre ne l’est pas non plus. Nous sommes tous libres d’être heureux à notre façon. 

Comment arrêter de se mettre la pression ? En arrêtant de croire que l’autre est notre ennemi.

« Tout ce que tu cherches dans le monde extérieur se trouve déjà au centre de ton coeur. »

 

Exercice #10 : Faire de petits pas

Arrêter de se mettre la pression ne veut pas dire non plus ne plus avoir de grands rêves et de grands projets, bien au contraire. Oui, quand on arrête de se mettre la pression nous pouvons enfin construire des choses sur le long terme, avoir une vision, une intention pour l’avenir.

Avoir un grand projet, comme changer de travail, créer son entreprise, organiser un tour du monde… cela demande du temps ! Parce que tout ne se fait pas en un jour. Il y a du temps entre un mail et sa réponse, entre une idée et sa concrétisation. Donnons du temps au temps.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment bien se reposer ? 12 idées à mettre en pratique 

Malheureusement, nous ne savons pas vraiment faire : donner du temps au temps. Nous sommes habitués à la rapidité, à l’instantanéité même. Et lorsque cela ne va pas assez vite, on est frustrés, pire même, nous doutons : si cela met du temps, c’est que cela ne se fera surement pas.

Rien n’est plus faux. Tout grand projet demande du temps.

# Avoir un grand projet

Aussi, je t’invite à rêver ton avenir sur le long terme : que veux-tu faire sur Terre avant de mourir ? Ne te mets aucune barrière pour répondre à cette question. Pour y répondre, imagine que tu as tous les diplômes, toute l’intelligence, l’aisance relationnel et les moyens financiers pour faire tout ce que tu veux. Que veux-tu faire ?

Une fois que tu as la réponse à cette question, n’aie pas peur. Respire. Ce projet que tu as, ce rêve va te demander d’apprendre, d’échouer beaucoup de fois et de donner du temps au temps.

Tu as un projet, mais la Vie va s’en mêler. Tu penses que tu le réaliseras de telle manière, mais la Vie va surement en décider autrement, elle va te faire échouer là où tu étais sûr de réussir et va t’aider là où tu pensais que ce serait impossible.

Fais de petits pas vers ton rêve. Ne t’attends à rien. Regarde l’horizon avec espoir et confiance. Regarde ton présent avec bienveillance et comme source d’apprentissage. Tu ne rates rien, tu apprends. Avance doucement, mais sûrement.

# Et vivre le moment présent

Le plus important ce n’est pas ta destination. Bien sûr que vivre ton rêve, ça compte pour toi. Mais ce qui compte le plus, c’est comment tu y arrives. Parce que l’objectif de la Vie, ce n’est pas de vivre que ce qu’on a envie de vivre, c’est de vivre chaque jour avec ce qu’il nous apporte de surprises et de défis.

« On a dû te dire qu’il fallait réussir dans la vie ? Moi, je te dis qu’il faut vivre. C’est la plus grande réussite du monde. »

 

Exercice #11 : Faire une pause entre chaque action

Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiserComment arrêter de se mettre la pression ? En prenant le temps de savourer chaque chose que l’on termine.

Aujourd’hui, nous allons tellement vite que nous sautons d’une activité à autre. Notre quotidien n’est plus qu’un tourbillon de choses à faire. Nous courons après quelque chose avec le sentiment que rien n’a été fait.

Oui, en fin de journée, plutôt que de voir tout ce que nous avons fait, notre regard se fixe sur toutes les choses qui nous restent à faire et la pression monte !

Respire ! C’est terminé. Je t’invite à célébrer chaque chose que tu fais chaque jour. Alors, au début, cela va être difficile puisque nous n’y sommes pas habitués. Nous oublierons plein de fois. Ce n’est pas grave.

Au début, penses-y le soir avant de te coucher, reviens en arrière et regarde tout ce que tu as fait. Célèbre toutes ces choses que tu as faites. Savoure ce sentiment d’accomplissement et de contentement, chose si rare à notre époque.

Puis, au fur et à mesure, essaie de le faire dans la journée, quand tu as fini une tâche : un appel important, répondre à tes mails, faire les courses, faire le ménage, préparer le diner… Pense bien à ressentir le contentement d’avoir fait quelque chose.

Aussi, quand ton petit juge intérieur te rendra visite pour te mettre la pression, tu pourras lui répondre : non, j’ai fait ce que j’avais à faire aujourd’hui, ni plus ni plus et j’en suis ravi.

 

Si tu as des petits trucs à partager avec nous pour nous aider à arrêter de nous mettre la pression, n’hésite pas à laisser un commentaire. Merci.

 

 

Pour en savoir plus comment arrêter de se mettre la pression

Je t’invite à lire ces deux articles complémentaires : 

  • Découvre 9 actions pour arrêter de courir après le temps en cliquant ici.
  • Découvre 12 idées à mettre en pratique pour apprendre à bien se reposer en cliquant ici.

Je te propose deux lectures inspirantes sur le sujet :

 

 

 

 

Je te remercie d’avoir lu cet article.

J’espère de tout coeur qu’il t’a plu et qu’il te guidera vers plus de bonheur.

Si tu as aimé, tu peux le partager.

À bientôt,

Tiffany  

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    1.9K
    Partages
  • 26
  • 1.8K
  •  
  •  

6 commentaires sur “Comment arrêter de se mettre la pression : 11 exercices pour s’apaiser

  1. Merci pour cet article tellement inspirant. Je suis en arrêt suite à un burn out et votre article m’est d’une grande aide à accepter cet arrêt au lieu de résister. Bravo pour votre blog

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Estefi,

      Je te remercie pour ton commentaire.

      Je suis heureuse que tu vives mieux ton arrêt de travail. Il est vrai que l’on a tendance à s’identifier à notre travail, et lorsqu’on ne travaille plus, on se dit : Mais qui suis-je si je ne travaille pas ?

      Profite de ce temps d’arrêt pour te retrouver : qui es-tu ? Qu’aimes-tu ?

      Change ton regard sur ce qui t’arrive et décide de le vivre pleinement avec ses bons et ses moins bons côtés.

      Je t’envoie de belles pensées.

      Prends bien soin de toi.

      Tiffany

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Davy,

      Je te remercie pour ton commentaire. Ça me fait plaisir.

      Je suis allée sur ton blog, j’ai beaucoup aimé ton top 10 des chaines youtube. De belles découvertes. Merci.

      Prends bien soin de toi.

      Tiffany

  2. Mathilde M dit :

    Bonjour,
    Je fais des crises d’angoisses (voire panique) depuis quelques années. C’est survenu à nouveau il y a peu et j’ai laisser ma tête se dire que les éléments extérieurs étaient le problème, que je n’acceptais pas mon état. Mais le fait que vous m’ayez rappelée que nous sommes un Tout, que l’autre face à soi c’est nous même m’a appris beaucoup.
    Merci pour votre article très bien écrit, il me met du baume au coeur. Ma maladie fait partie de moi, car elle me représente sur un moment donné. Mais je vais vivre, et la comprendre mais surtout: l’accepter.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Mathilde,

      Je te remercie pour ton commentaire et ton partage d’expérience.

      Je suis heureuse que tu aies trouvé du réconfort dans la lecture de l’article. Et je suis heureuse que tu aies trouvé en toi la force de continuer d’avancer.

      Respire. Ferme les yeux. L’essentiel est là, toujours là. Avance avec confiance. La vie ne te veut pas du mal. La vie enseigne ce que tu as besoin d’apprendre. Sois en paix.

      Je t’envoie de douces pensées.

      Prends soin de toi, à chaque instant.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *