Arrêter de se poser trop de questions : 4 conseils pour souffler

Arrêter de se poser trop de questions : 4 conseils pour souffler

Parfois, on réfléchit trop, on pense trop, on se pose trop de questions. Ça nous stresse et nous met dans tous nos états. On voudrait arrêter pour s’apaiser, mais on ne sait pas comment faire. En fait, nos pensées sont trop bruyantes et trop écrasantes. Alors, comment arrêter de se poser trop de questions ? Voici 4 conseils pour souffler.

 

Arrêter de se poser trop de questions : 4 conseils pour souffler

 

1 – Ne pas partir en guerre contre ses pensées, mais les apaiser

 

En fait, il faut bien comprendre que cela ne sert à rien d’entrer en guerre contre nos propres pensées et angoisses, c’est-à-dire contre nous-mêmes.

En effet, plus nous résistons de toutes nos forces et plus nous nous faisons du mal à nous-mêmes.

C’est pourquoi, quand on se pose trop de questions, il ne faut pas chercher à tout prix à arrêter de penser. Il faut simplement changer notre posture.

C’est-à-dire qu’au lieu de voir toutes ces questions qui se bousculent en nous comme des ennemies, comme des choses que nous cherchons à éradiquer à tout prix, nous pouvons faire le choix de nous apaiser, de nous détendre.

Parce que, quand on se pose trop de questions, nous avons déjà suffisamment à gérer, pour en plus nous rajouter une tâche : celle de faire taire toutes nos angoisses.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à changer ta posture : au lieu de lutter contre, apprends à vivre avec, plus calmement, plus apaisé.e.

En effet, ce ne sont pas tant tes pensées et tes angoisses qui te font du mal, mais c’est plutôt ta posture par rapport à elles. C’est parce que tu luttes contre elles que tu te fatigues autant.

 

Arrêter de se poser trop de questions : 4 conseils pour souffler

 

2 – Ne pas se poser trop de questions, mais faire le point

 

En fait, se poser trop de questions, c’est partir un peu dans tous les sens. C’est chercher des causes et des conséquences partout, tout le temps.

Concrètement, c’est essayer de comprendre ce qui nous arrive en décortiquant tout de A à Z et c’est essayer de deviner toutes les répercussions que cela pourrait avoir sur l’avenir.

C’est épuisant. Mais, comment calmer ce flot de questions ?

En fait, si nous nous posons autant de questions, si nous angoissons autant, c’est parce que nous n’y voyons pas vraiment clair.

La peur prend donc le dessus et nous fait partir dans tous les sens, à la recherche d’indices pour mieux comprendre et/ou mieux nous préparer à ce qui va arriver.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Troubles anxieux : 5 comportements à supprimer pour aller mieux

Le problème, c’est que plus on se pose de questions et moins on y voit clair.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à faire le point.

En effet, quand tu penses trop, prends une grande respiration et fais le point.

C’est-à-dire pose-toi cette question : « Qu’est-ce qu’il se passe vraiment, réellement ? »

Qu’est-ce qui t’angoisse ainsi ? Sur quel sujet te poses-tu des questions ? C’est quoi le point de départ de toutes tes pensées qui se bousculent ? 

Autrement dit, mets le doigt sur ce qui te fait te poser autant de questions.

Parce que tant que tu ne sauras pas vraiment ce qui te gêne autant, ce qui t’angoisse autant, tu ne pourras pas arrêter ce flot de questions qui t’encombre.

 

Arrêter de se poser trop de questions : 4 conseils pour souffler

 

3 – Arrêter de trop réfléchir pour ressentir et s’ancrer

 

Arrêter de se poser trop de questions, c’est prendre conscience que lorsqu’on donne trop d’attention à nos pensées en tout genre, nous en oublions de vivre.

En effet, on ne se rend pas toujours compte de tout ce temps et cette énergie perdus à nous stresser et nous angoisser.

Alors, bien sûr, nous n’y pouvons rien. Nos pensées et nos angoisses nous tombent dessus. Et, d’ailleurs, notre but n’est pas de contrôler tout cela, mais bien de réussir à vivre en paix avec cela.

Le problème, c’est que nous oublions une chose essentielle en accordant autant d’attention à nos pensées, à ces questions que nous nous posons, c’est qu’en attendant notre vie passe.

Personnellement, je me pose trop de questions, je suis quelqu’un de stressé et d’angoissé, mais au fil du temps, j’ai appris à vivre de plus en plus en paix avec tout ce petit monde qui s’agite en moi.

Et, ce qui m’aide dans les moments où je me pose vraiment énormément de questions, que mon stress est vraiment au plus haut niveau, c’est que j’arrête de me poser des questions tout simplement.

J’en ai marre. Je me dis stop, je ne peux pas continuer ainsi. Marre d’écouter ces questions, marre de me stresser autant.

Alors, je respire et je regarde autour de moi. J’écoute. Je ressens les choses.

En fait, je reviens au moment présent, je m’ancre dans l’instant présent. Autrement dit, je donne toute mon attention à ce qu’il y a tout autour de moi au lieu de la donner à mes pensées.

Et, c’est magique ! 

Alors, bien sûr que lorsqu’on se pose des questions, il est important de faire le point pour comprendre pourquoi nous stressons ainsi, car il faut comprendre pour pouvoir avancer, mais pour autant, parfois on a juste besoin de dire stop pour juste vivre, ressentir. 

Sentir que l’on est en vie et que cette vie, ce n’est pas un fardeau, c’est un cadeau.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Je suis tout le temps sur les nerfs : 4 étapes pour se calmer

 

Arrêter de se poser trop de questions : 4 conseils pour souffler

 

4 – Arrêter de se poser trop de questions pour accueillir 

 

Si on se pose autant de questions, c’est parce que nous avons appris à vouloir tout contrôler.

En fait, on nous a fait croire que si on se préparait suffisamment bien dans la vie, alors il n’y aurait pas de mauvaises surprises, si on avait les bons comportements les bonnes habitudes, alors tout irait bien.

Faux !

Parce que la vie met toujours son grain de sel. Il y aura donc toujours des surprises dans notre vie, des bonnes et des moins bonnes.

Et si nous nous posons autant de questions, c’est que quelque part quand quelque chose de moins bien nous arrive, nous croyons que nous avons nos torts, que nous aurions pu éviter cela. 

Mais, dans cette vie, nous n’avons pas à prévoir, à tout contrôler, nous avons avant tout à accueillir.

Souviens-toi : c’est ta posture qui fait que tu peux être plus zen, plus heureux, heureuse dans ta vie.

Autrement dit, c’est ta façon d’accueillir les bonnes et les moins bonnes surprises de la vie qui feront que tu vas te stresser à t’en rendre malade ou que tu te seras suffisamment calme pour traverser le moment du mieux que tu peux.

En effet, je crois que nous aurions dû apprendre à accueillir les choses qui nous arrivent, plutôt qu’à vouloir tout contrôler.

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour apprendre.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à te répéter cette phrase quand tu sens que tu te poses trop de questions : « Je ne cherche pas à contrôler ce qui m’arrive. Je cherche à accueillir. »

 

Arrêter de se poser trop de questions : 4 conseils pour souffler

 

En savoir plus pour vivre sereinement

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • La sérénité de l’instant de Thich Nhat Hanh. C’est le livre à lire quand on souhaite arrêter de se poser trop de questions. Je relis régulièrement ce livre, car il a un fort pouvoir apaisant. En fait, l’auteur est en grand maitre Zen qui nous enseigne comment apaiser nos émotions et nos pensées. Je te conseille donc de tout coeur ce livre.

 

 

  • L’art du bonheur du Dalaï-Lama. J’adore ce livre tout doux pour le coeur ! En effet, dans ce livre, le Dalaï-Lama nous enseigne comment vivre une vie heureuse et sereine. Il nous donne ses secrets pour vivre une vie plus douce et moins stressante. Je te le conseille donc de tout coeur.

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment gérer ses angoisses : 6 conseils pour revenir au calme

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.