Dialogue intérieur : 4 conseils puissants pour mieux se parler

Dialogue intérieur : 4 conseils puissants pour mieux se parler

Nous passons notre temps à nous rabaisser et nous critiquer. Parce que nous avons l’impression de ne jamais faire assez bien et de n’être jamais assez bien. En fait, nous sommes toxiques pour nous-mêmes et nous ne nous en rendons pas toujours compte. Et si on arrêtait de se torturer ? Pour cela, voici 4 conseils puissants pour adopter un dialogue intérieur plus doux pour être heureux dans sa vie.

 

Dialogue intérieur : 4 conseils puissants pour mieux se parler

 

1 –  Avoir un dialogue intérieur bienveillant

 

Enfants, nous avons été éduqués et jugés. Si nous faisions comme il fallait, alors nous étions récompensés. Mais si nous ne faisions pas comme il fallait, nous étions punis.

De plus, il y a eu les critiques : « Tu peux faire mieux. Fais plus d’efforts. Si tu continues comme ça, tu n’iras pas loin. »

Ce genre de petites phrases étaient censées nous « motiver » à nous améliorer.

Malheureusement, d’une part, elles ont plutôt détruit notre confiance en nous et notre estime de nous-mêmes. D’autre part, elles nous ont permis de développer à l’intérieur de nous un petit juge intérieur très sévère.

Et, ce juge intérieur a aujourd’hui tout pouvoir sur notre dialogue intérieur.

C’est pourquoi, à la fin de nos journées, nous nous entendons nous dire : « Je suis trop nul.le. Je n’ai pas fait assez. J’aurais dû mieux faire. Demain, alors, j’ai intérêt à faire ça et ça. »

Stop !

Il est temps de licencier ce juge intérieur et de le remplacer par un ami. Un ami bienveillant.

En effet, tu n’aurais jamais l’idée de parler aussi mal à un ami que tu aimes et que tu respectes. Pourtant, toi, tous les jours, tu te parles mal.

Pourtant, tu es ici pour te parler comme à un ami. Avec bienveillance. Parce que tu le mérites.

Tu es quelqu’un de bien. 

Et, se parler comme à un ami, c’est très simple. Quand tu fais le point sur ta journée ou sur un événement, demande-toi ce que tu dirais à un ami à toi.

 

Dialogue intérieur : 4 conseils puissants pour mieux se parler

 

2 – Se parler avec une certaine exigence

 

Alors, se parler comme à un ami, ce n’est pas non plus ne jamais se remettre en question et s’améliorer.

En effet, être quelqu’un de bien ne veut pas dire que nous n’avons pas des choses à apprendre et à travailler.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Se reconnecter à soi : 7 conseils à méditer jour après jour

Parce que le but du dialogue intérieur est de faire notre introspection bienveillante, mais aussi exigeante.

En fait, un ami est bienveillant, mais il est aussi exigeant. Parce qu’il veut pour nous le meilleur et il sait quand nous pouvons nous améliorer ou non.

Autrement dit, lors d’un dialogue intérieur, le but n’est pas de nous voiler la face, mais bien de prendre aussi en compte nos erreurs et de nous engager à nous améliorer.

Cela n’a rien à avoir avec des jugements et des critiques sévères, mais bien au contraire, à de l’amour pour soi-même.

En effet, quand je parle de nos parents, de ces adultes qui nous ont éduqués, ils ont fait cela par amour. Ils voulaient le meilleur pour nous-mêmes et leurs punitions, leurs critiques avaient souvent ce seul but : nous aider à nous améliorer pour devenir des adultes heureux et indépendants. 

Donc, pendant ton dialogue intérieur, veille à être bienveillant.e, mais aussi exigeant.e. 

Pour cela, demande-toi toujours ce que tu peux apprendre de tes erreurs ou de tes comportements d’aujourd’hui. 

 

3 – En faire une habitude quotidienne

 

Le problème, c’est que nous n’avons pas souvent conscience de notre dialogue intérieur. En effet, nous nous critiquons à longueur de journée sans nous en rendre compte.

Mais, les critiques s’impriment et cela nous blesse.

Alors, que faire ?

Pour développer un dialogue intérieur qui t’aide à être heureux, heureuse, je t’invite de tout coeur à te créer une habitude quotidienne.

Tous les jours, prends 5 ou 10 minutes pour t’asseoir quelque part et t’écouter.

Tu peux, par exemple, poser une main sur ton coeur et te demander comment tu te sens. Puis, remonte tout doucement les heures de la journée pour savoir comment tu te sentais à ce moment-là.

Enfin, demande-toi ce que tu étais en train de te dire pour ressentir ces émotions. Étais-tu en train de te critiquer ? Que te disais-tu exactement ?

Fais cela tous les jours.

Au début, cela te semblera un peu difficile et surtout très confus. Mais, au fil des jours, cela deviendra de plus en plus facile, clair et surtout agréable. Voire essentiel, nécessaire pour ton bien-être.

Parce que prendre conscience de ce qui se dit dans notre dialogue intérieur est essentiel pour avoir une vie heureuse et sereine.

 

Dialogue intérieur : 4 conseils puissants pour mieux se parler

 

4 – Questionner ses croyances pendant son dialogue intérieur

 

Derrière chaque critique que tu te fais à toi-même, il y a une croyance. Et, tant que tu ne trouveras pas la croyance qui est derrière, tu ne pourras pas arrêter de te critiquer. 

En fait, découvre ce qui te pousse à te faire telle et telle critique jour après jour. 

Qu’est-ce que tu crois devoir faire, devoir être, qu’est-ce que tu crois que la vie est censée être pour te faire telle ou telle critique ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Épuisement professionnel : 5 conseils pour l’éviter

Et, vois ce que tu as besoin de t’autoriser à faire et/ou à être pour être heureux, heureuse dans ta vie.

Peut-être as-tu besoin de t’autoriser à en faire moins au travail ou à la maison. Peut-être as-tu besoin de t’autoriser à prendre un peu plus de temps pour toi, t’adonner à une passion qu’auparavant tu jugeais puérile.

Ou alors, peut-être as-tu besoin de t’autoriser à t’éloigner de certaines personnes de ton entourage. 

Fais ce travail de questionnements, parce que toutes ces critiques que tu t’infliges jour après jour, ce sont des cages dans lesquelles tu t’emprisonnes toi-même.

Pourtant, ton dialogue intérieur ne devrait pas être prison, mais au contraire, un espace pour te rappeler que tu es libre d’être heureux, heureuse à ta manière, à ta façon.

Oui, ton dialogue intérieur t’appartient, c’est ton espace de liberté et de création. 

En fait, tes pensées, tes croyances ne devraient pas être des fardeaux, bien au contraire. Alors, tous les jours, pas à pas, pensée après pensée, croyance après croyance, libère-toi et va vers ton bonheur.

Qu’en penses-tu ?

 

Dialogue intérieur : 4 conseils puissants pour mieux se parler

 

En savoir plus pour vivre sereinement 

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Mon ebook « Mieux gérer ses émotions ». Si tes émotions et tes pensées mettent le bazar dans ta vie, alors cet ebook est parfait pour toi. En effet, je t’y enseigne les 5 étapes à suivre pour calmer et apaiser tes émotions. En fait, je t’enseigne comment mieux te parler, mieux t’écouter et t’apaiser au quotidien. C’est pourquoi je te le conseille de tout coeur.

 

  • Rendez-vous au café du bonheur de Lucy Diamond. J’ai eu un gros coup de coeur pour ce roman. C’est l’histoire d’une jeune femme qui n’a aucune confiance en elle et qui ne croit pas en elle. Sa famille et son petit-ami ne cessent de la critiquer. Un jour, elle va être face à un choix et prendra le risque de décevoir une fois de plus ses proches. Je te conseille de tout coeur ce livre qui nous rappelle de croire en nous-mêmes avant tout ! 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *