Arrêter d’être trop disponible pour les autres : 6 conseils pour reprendre sa liberté

Arrêter d’être trop disponible pour les autres : 6 conseils pour reprendre sa liberté

Que faire quand on se rend compte que l’on est trop gentil avec les autres et que cela nous dévore tout notre temps et notre énergie ? Que faire quand on est fatigué et qu’on voudrait avoir plus de temps pour soi, pour penser à soi ? Voici mes 6 conseils pour arrêter d’être trop disponible pour les autres et reprendre sa liberté.

 

Arrêter d’être trop disponible pour les autres : 6 conseils pour reprendre sa liberté

 

1 – Arrêter de faire passer les besoins des autres avant les siens pour arrêter d’être trop disponible pour les autres

 

On nous a appris à faire passer les besoins des autres avant les nôtres, parce qu’il faut faire plaisir, être gentils, polis et surtout, il ne faut pas décevoir les autres. Et, pour s’assurer que nous soyons bien gentils avec les autres, on nous a inculqué la peur du jugement, la peur du regard des autres. 

Le problème, c’est que tu es sûrement épuisé.e d’être trop disponible pour les autres. Tu aspires à plus de temps pour toi et c’est pour cela que tu as besoin de désapprendre ce que tu as appris.

Non, tu n’es pas obligé.e de faire passer les besoins des autres avant les tiens. Non, tu n’es pas obligé.e de faire tout le temps plaisir, de dire « oui » à tout, de rendre service.

En effet, tu peux tout à fait dire « non » et passer pour quelqu’un d’égoïste. Et alors ?

Comprends que c’est ta peur du jugement qui t’empêche de faire passer tes propres besoins avant ceux des autres. Car, tu as peur que l’on dise de toi que tu es une personne égoïste. C’est normal. Nous avons été éduqués dans ce sens.

Donc, si tu veux que les choses changent, avoir enfin du temps pour toi, alors accepte d’être critiqué.e et fais passer tes besoins avant ceux des autres quand tu sens que cela est nécessaire pour toi. Qu’en penses-tu ?

 

2 – Vérifier que l’on n’est pas tombé dans le piège de la dépendance affective 

 

Être trop disponible pour les autres peut être le signe que nous souffrons de dépendance affective.

En effet, il est possible que nous rendions tout le temps service aux autres dans l’espoir d’être aimés en retour. Là encore, c’est quelque chose que nous avons appris en grandissant. On nous a appris que les gens aiment les personnes gentilles et n’aiment pas les personnes égoïstes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Dialogue intérieur : 4 conseils puissants pour mieux se parler

Et le truc, c’est que nous avons appris à être complètement accros à l’amour des autres. Pourquoi ?

Parce que nous n’avons pas appris à nous aimer nous-mêmes. Alors, nous sommes constamment en déficit d’amour et ce manque d’amour nous le comblons avec l’amour des autres. Et, nous pensons devoir mériter l’amour des autres à l’aide de service notamment. 

Et voilà, nous voici bloqués dans un cercle vicieux qui ne nous rend pas du tout heureux dans la vie. Alors, comment faire ?

Déjà, en prendre conscience. Oui, demande-toi si tu ne souffrirais pas d’une petite, voire d’une grande, dépendance affective. 

Si c’est le cas, développe plus de confiance en toi, améliore ton estime de toi en te formant au développement personnel. Tu peux également commencer une thérapie ou un coaching pour mieux comprendre les mécanismes de ta dépendance affective. Quoi qu’il en soit, comprends que tu peux t’en libérer. Pas un pas. 

 

3 – Répondre à ses propres besoins

 

J’ai remarqué que l’on peut être trop disponible pour les autres, parce qu’on ne sait pas comment répondre à ses propres besoins.

C’est-à-dire qu’il est plus facile pour nous de répondre aux besoins des autres que de prendre des temps pour nous questionner sur nous-mêmes : « Qu’est-ce que je veux ? De quoi ai-je besoin ? »

Nous ne nous posons pas ces questions. Soit, parce qu’elles nous mettent mal à l’aise, nous pensons que nous n’en avons pas le droit. Soit, parce qu’elles nous font peur. Nous avons peur de découvrir ce qui vraiment nous anime au fond de nous. 

Si tu veux ne plus être trop disponible pour les autres et reprendre ta liberté, alors commence par t’interroger sur tes propres besoins. Puis, réponds à tes besoins. Un à un. Qu’en penses-tu ? 

 

Arrêter d’être trop disponible pour les autres : 6 conseils pour reprendre sa liberté

 

4 – Commencer doucement, mais commencer tout de suite à arrêter d’être trop disponible pour les autres

 

Alors, si nous avons toujours été d’une grande gentillesse, à toujours être disponibles, il sera difficile de passer du tout au tout. D’ailleurs, je ne te le conseille pas.

En effet, ce serait bien trop violent comme changement pour toi, mais aussi pour les autres. Cela pourrait engendrer des tas de conflits et si tu souhaites prendre du temps pour toi, c’est justement parce que tu veux plus de douceur dans ta vie. C’est donc contre-productif.

C’est pourquoi je t’invite à commencer doucement. Commence par un premier « non ». Puis, un second. Essaie d’y aller progressivement. Déjà, pour prendre confiance en toi.

En effet, pour instaurer un changement dans sa vie, il vaut mieux avancer doucement, mais sûrement. Parce qu’y aller trop vite, trop fort, est le meilleur moyen pour se faire peur et s’épuiser. Qu’en penses-tu ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment cultiver la bienveillance envers soi-même : 10 conseils

Ensuite, avance progressivement pour habituer, petit à petit, les autres à ta nouvelle disponibilité. Laisse-les également prendre conscience du changement, petit à petit. Qu’en penses-tu ?

 

5 – Ne plus se justifier et s’affirmer

 

Alors, en étant moins disponible pour les autres, en prenant un peu plus de temps pour toi, comprends que tu vas entendre des remarques. Et, c’est normal !

Les autres se sont habitués à un certain comportement te concernant et ils t’ont rangé.e dans une case. Une case qui leur plaisait, qui leur rendait service.

Maintenant, ils vont faire la grimace, surtout au début. Laisse-les parler. Laisse-les réagir. Comprends leur réaction. C’est normal. Ne fais pas comme si rien ne se passait. Tu es en train de leur dire non peut-être pour la première fois, et forcément il va y avoir des réactions.

Donc, ne lutte pas contre ces réactions. Laisse-les parler. Ne te justifie surtout pas. Fais ce que tu as à faire pour être pleinement heureux, heureuse dans ta vie. Même si les autres ne comprennent pas. Qu’en penses-tu ? 

 

6 – Ne pas tomber dans l’extrême inverse quand on cherche à arrêter d’être trop disponible pour les autres

 

Il est possible que tu sois trop disponible pour les autres depuis trop longtemps et qu’aujourd’hui tu aies atteint une sorte de limite. De tout coeur, calme-toi. Respire !

Parce que tu ne peux pas passer d’un extrême à l’autre. Et je ne parle pas pour les autres, mais pour toi.

En effet, ce serait trop difficile pour toi à accepter. Passer d’une personne trop gentille à une personne complètement hermétique aux autres. Ne fais pas cela. Pour toi.

Parce qu’en te rendant complètement indisponible pour les autres, c’est ton coeur que tu vas rendre hermétique.

Mais, ton coeur a besoin de battre et, pour cela, il a aussi besoin d’être disponible pour les autres, d’être ouvert, d’être dans la générosité. Alors, trouve le bon équilibre. Qu’en penses-tu ? 

 

Arrêter d’être trop disponible pour les autres : 6 conseils pour reprendre sa liberté

 

En savoir plus pour retrouver sa liberté d’être soi-même et d’être heureux

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Mon ebook « Être soi-même et être heureux ». Si tu veux reprendre ta vie en main pour vivre de la façon qui te rend heureux, heureuse, alors mon ebook est parfait pour toi. En effet, je t’y enseigne les 4 étapes, que j’ai moi-même suivies, pour retrouver confiance en moi et me construire la vie qui me plait. Je te conseille de tout coeur mon ebook, car il va te faire un bien fou !

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment améliorer sa santé mentale : 4 conseils pour en prendre soin

 

  • Cessez d’être gentil, soyez vrai de Thomas d’Ansembourg. J’ai adoré ce livre de développement personnel. L’auteur nous explique comment devenir pleinement authentique dans nos relations pour être véritablement heureux dans la vie. Je te conseille aussi de tout coeur ce livre, car il est vraiment passionnant.

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi. 

Tiffany Buton

Formatrice et coach en bonheur.

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements personnalisés par téléphone.

 

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

2 commentaires sur “Arrêter d’être trop disponible pour les autres : 6 conseils pour reprendre sa liberté

  1. jouffroy dit :

    j’ai beaucoup aimé l’article sur etre soi , prendre du temps pour soi et ne plus perdre son temps à servir les autres :
    quand on est trop bon , on se fait manger comme un bonbon !

    1. Tiffany Buton dit :

      Merci pour ton commentaire, Jouffroy.

      J’aime beaucoup ton image de bonbon. Tu as raison, parfois on peut se faire manger par les autres et c’est important de savoir poser des limites saines.

      Prends soin de toi.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *