Tsunami émotionnel : 5 choses à ne plus faire

Tsunami émotionnel : 5 choses à ne plus faire

Quand un tsunami émotionnel s’abat sur nous, nous ne savons pas toujours comment y faire face. Nous nous sentons submergés et nous paniquons un peu. Comment gérer ? Comment faire face ? Et, souvent, nous n’avons pas les bons comportements et nous faisons des erreurs. C’est pourquoi, pour retrouver la sérénité et mieux vivre ses émotions, je partage 5 choses à ne plus faire !

 

Tsunami émotionnel : 5 choses à ne plus faire

 

Qu’est-ce qu’un tsunami émotionnel ?

 

Un tsunami émotionnel, c’est quand une émotion vient prendre toute la place. On ne sait pas ce qui se passe ni d’où vient cette émotion, mais elle est là et elle est intense.

En fait, un tsunami émotionnel nous balaye. Il balaye notre bien-être, notre sérénité et même notre raison. Nous n’arrivons plus à penser correctement ni même à ressentir correctement.

Nous sommes en décalage avec la réalité et cela nous perturbe énormément et nous pousse à commettre des erreurs qui nous font plus de mal que de bien.

Pourtant, comprenons bien qu’un tsunami émotionnel est quelque chose de naturel, de sain même. S’il est présent dans notre vie en cet instant, c’est qu’il y a une bonne raison.

C’est pourquoi je t’invite à respirer un bon coup et à vérifier que tu ne fais pas ces 5 choses afin de mieux vivre, de mieux gérer ce qui se passe en toi.

 

Tsunami émotionnel : 5 choses à ne plus faire

 

1 – Tsunami émotionnel : ne pas écouter ses émotions 

 

Nous n’avons pas appris à gérer nos émotions. D’ailleurs, nous ne les comprenons que trop rarement. « Est-ce de la peur, de la colère que je ressens ? » Nous ne savons pas toujours.

C’est pourquoi nous avons le réflexe de ne pas écouter nos émotions depuis longtemps maintenant. Nous faisons comme si elles n’étaient pas là. 

En fait, on se contient, on fait semblant, on donne le change. Mais, à l’intérieur de nous, ça gronde. D’autant que lorsque c’est un tsunami émotionnel qui s’abat sur nous, il devient particulièrement difficile de faire semblant.

Autrement dit, il est plus que temps d’écouter ses émotions.

Comment ? Tout d’abord, va t’asseoir confortablement dans un endroit calme. Puis, prends 10 grandes respirations. Prends ton temps.

Puis, réponds à cette question : « Comment est-ce que je me sens ? Qu’est-ce qui se passe ? »

En fait, écouter ses émotions, c’est prendre de ses nouvelles dans un premier temps, comme on le ferait pour un ami qui semble agité, triste, en colère.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’hypersensibilité : 5 étapes pour mieux vivre quand on est hypersensible

On lui offre un espace d’écoute attentif et bienveillant.

Offre-toi ce temps d’écoute, offre ce temps d’écoute à cette ou ces émotions qui s’agitent en toi. Écoute-les avec patience, bienveillance, intérêt, parce qu’elles ont quelque chose à te dire. Pour ton bien.

 

2 – Trop écouter ses émotions

 

Parfois, nous sommes dans l’excès inverse : nous écoutons trop nos émotions.

C’est-à-dire que nous sommes contrariés, nous écoutons notre colère et nous nous laissons contaminer par toute sa puissance. Ainsi, la contrariété devient une colère noire.

Pareil pour un petit coup de mou qui devient une grosse déprime.

En fait, il nous arrive de prendre trop au sérieux nos émotions, de les retenir et de nous y accrocher : « je suis en colère en cet instant » devient « je suis quelqu’un de colérique », « je suis un peu triste » devient « je suis en dépression ».

Alors, quand c’est un tsunami émotionnel qui s’abat sur nous, il est d’autant plus difficile pour nous de ne pas plonger dans nos émotions et de ne pas nous y accrocher. Comment faire face ?

Pour cela, je t’invite de tout coeur à t’asseoir confortablement dans un endroit calme et à prendre 10 grandes respirations.

Puis, va à la rencontre de ton émotion du moment. Visualise-la comme une entité distincte de toi. 

Car, oui, tu n’es pas ta colère, tu n’es pas ta tristesse.

Vois-les plutôt comme des amies venant te rendre visite pour te délivrer un message. Elles te rendent visite en coup de vent, elles ne font que passer.

Laisse-les partir, s’envoler, disparaitre. Ne t’y accroche pas. Ne te définis pas par elles.

 

Tsunami émotionnel : 5 choses à ne plus faire

 

3 – Tsunami émotionnel : prendre des décisions hâtives 

 

Les émotions amènent avec elles des changements physiologiques. Par exemple, la colère accélère notre rythme cardiaque, c’est comme un geyser d’énergie qui explose en nous. La tristesse, c’est l’inverse. Elle ralentit notre rythme et nous invite à nous replier sur nous-mêmes. 

C’est pourquoi nous avons des difficultés à ne pas prendre de décisions hâtives.

Pourtant, nous le savons bien, la colère n’est pas une bonne conseillère sur l’instant. En effet, il nous faut d’abord l’apaiser pour comprendre véritablement son message et ensuite, agir en conséquence.

Pour la tristesse, c’est pareil. 

Mais, comment ne pas prendre de décisions hâtives quand c’est un tsunami émotionnel qui s’abat sur nous ?

Pour cela, je t’invite à t’isoler au calme dans un endroit qui te plait. Respire. Longtemps. Profondément.

N’écoute pas tes pensées qui t’invitent à poser des actions.

Regarde-les passer. Ne les retiens pas. Laisse-les aller. Concentre-toi sur ta respiration pendant 5 à 10 minutes.

Car, c’est dans le silence de tes pensées que les meilleures décisions viennent à toi. 

 

4 – Tout décharger sur notre entourage

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire de sa colère et de son sentiment d’injustice : 5 conseils

Nous n’avons pas appris à nous écouter nous-mêmes, nous avons plutôt appris l’inverse : à communiquer. Trop. Tout le temps. N’importe comment.

Et, c’est pourquoi aujourd’hui les personnes de notre entourage sont bien souvent nos poubelles émotionnelles.

C’est-à-dire que lorsque nous sommes en colère, nous leur expliquons pourquoi, leur partageant aussi un peu de notre colère. Nous faisons la même chose pour toutes nos émotions.

Le résultat est qu’en plus de fatiguer notre entourage, de le perturber, nous nous perturbons aussi. En effet, plus nous parlons de quelque chose et plus ce quelque chose nous heurte, plus il se renforce contre nous.

En fait, nos émotions ont besoin de notre attention silencieuse. Elles n’ont pas besoin des autres, mais de nous seuls.

De plus, notre entourage n’a pas besoin de connaitre tous nos états d’âme, notre entourage a besoin de temps de qualité en notre présence. 

N’est-ce pas ce dont tu as besoin toi-même ?

C’est pourquoi, en cas de tsunami émotionnel, je t’invite à te tourner vers toi-même.

Ce ne sera pas facile au début, parce que tu n’as pas à le faire, comme nous tous. Mais, avec le temps, ce sera de plus en plus facile.

Au début, tu peux écrire sur une feuille ce qui te passe par la tête, ce qui te pèse sur le coeur. 

Par contre, quand tu te sens triste, en colère, quand tu as peur ou autre, n’hésite pas à demander un câlin aux personnes de ton entourage.

Simplement, ne parle pas. Ne remue pas ce qui t’agite. Au contraire, apaise ce tsunami émotionnel dans un câlin silencieux.

 

Tsunami émotionnel : 5 choses à ne plus faire

 

5 – Tsunami émotionnel : se sentir coupable

 

Il est fort possible que tu te sentes coupable de ressentir ce tsunami émotionnel. C’est normal. On nous a appris que les émotions ne sont pas bonnes, qu’il faut les cacher, en avoir honte.

Pourtant, les émotions sont saines et naturelles. Ce sont des messagères de ton coeur, elles viennent te dire si tes besoins sont satisfaits ou non.

La colère te parle de tes limites, la tristesse, de tes manques et de tes deuils, la peur met en lumière tes apprentissages.

Alors, n’aie pas honte de tes émotions. Accepte-les. Accueille-les.

En fait, tu as le droit de ressentir des émotions, et tu as le droit ne pas toujours savoir comment les gérer.

Tu es un être humain, tu as mille émotions. 

C’est pourquoi ne laisse pas la société te faire croire qu’il est bon de se couper de ses émotions et de faire semblant.

Tu sais, quand tu es sous le coup d’un tsunami émotionnel, tu as encore plus besoin de toi et de ta bienveillance. C’est pourquoi ne te rejette pas, surtout pas.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Je suis toujours en colère : 5 étapes magiques pour se libérer de la colère

Au contraire, ouvre grand ton coeur à ce qui se passe en toi, même si c’est inconfortable, même si tu ne comprends pas.

Offre-toi des temps d’accueil et de compassion.

Car, dans cette vie, tu n’as pas à tout comprendre, à tout faire parfaitement, à être parfait.e. Tu as à t’accueillir, à t’aimer comme tu es, à chaque instant. Dans les bons comme dans les moins bons moments.

Autrement dit, sois ton allié.e. Alors, baisse les armes, tu n’as pas à combattre tes émotions ni à te combattre toi-même.

 

Tsunami émotionnel : 5 choses à ne plus faire

 

En savoir plus pour mieux gérer ses émotions

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre comment comprendre ses émotions pour mieux les vivre, en cliquant ici.
  • Découvre les 5 étapes à suivre pour mieux gérer ses émotions, en cliquant ici.

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • La sérénité de l’instant de Thich Nhat Hanh. C’est un livre spirituel dans lequel l’auteur nous invite à mieux vivre ce qui nous agite : nos émotions et nos pensées. Il nous apprend à les comprendre et surtout à vivre avec elles. Je te conseille de tout coeur ce livre, car il est apaisant, rassurant, réconfortant. Je l’ouvre dès que je ressens un tsunami émotionnel et il me fait du bien. 

 

 

 

  • Mon ebook « Mieux gérer ses émotions ». C’est un ebook dans lequel je partage avec toi 5 étapes pour mieux comprendre, mieux gérer et mieux vivre avec ses émotions. C’est le fruit de nombreuses heures de recherches, car j’ai moi-même connu de nombreuses difficultés à vivre avec mes émotions. Avec la colère et la tristesse, notamment. Aujourd’hui, je vis sereinement mes émotions et c’est pourquoi j’ai écrit cet ebook pour t’aider à mieux vivre tes propres émotions.

 

Ebook Mieux gérer ses émotions

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Prends soin de toi.

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    21
    Partages
  •  
  • 21
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *