Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher

Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher 

Arrêter de procrastiner ? Comment réussir à s’y mettre et ne rien lâcher ? En effet, quand on essaie d’atteindre ses objectifs, la motivation n’est pas toujours au rendez-vous. Et, petit à petit, on finit par laisser tomber. C’est pourquoi je partage avec toi 10 conseils pour savoir quoi faire pour ne plus procrastiner.

 

Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. Je suis heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je vais répondre à cette question : « Comment arrêter de procrastiner ? »

La procrastination, je connais bien. D’ailleurs, pour me mettre à écrire cet article, j’ai dû aller au-delà de mon envie de procrastination.

Oui, même après 4 ans de blogging, procrastiner est toujours un piège dans lequel on peut tomber chaque jour. (rires)

Et malgré cela, je suis en train de t’écrire cet article. Cela veut dire que je ne suis pas tombée dans le piège. (rires)

Je vais donc partager avec toi mes 10 meilleurs conseils pour arrêter de procrastiner et ne rien lâcher pour atteindre ses objectifs !

 

1 – Arrêter de procrastiner : surmonter sa peur 

 

La procrastination débarque quand nous avons l’impression que ce que nous avons à faire est trop important, trop ambitieux, trop difficile.

Autrement dit, la peur s’immisce en nous et nous invite à ne rien faire. À attendre, en fait. Mais attendre quoi ?

C’est pourquoi pour arrêter de procrastiner, je t’invite dans un premier temps à comprendre que lorsque tu as envie de ne rien faire, de lâcher même, c’est que la peur est là. 

Alors, prends le temps de la reconnaitre et de mettre des mots sur elle.

Qu’est-ce qui te fait peur ? Quelles actions en particulier ? Pourquoi ?

Je voudrais également que tu te répètes une chose : C’est normal d’avoir peur. Car, bon nombre de choses que tu vas faire, tu vas les faire pour la première fois. Sache que tu n’es pas là pour savoir, mais pour apprendre.

Alors, apprends en faisant.

C’est ce que je me répète chaque jour dans mon travail et ça fait vraiment baisser la pression.

Hé oui même au travail, nous avons toujours des choses à apprendre et à améliorer. On ne sait pas tout et c’est normal ! 

Alors un peu d’humilité. (rires)

En fait, arrêter de procrastiner, c’est reconnaitre derrière cette perte de motivation la peur et comprendre que c’est normal d’avoir peur. Ensuite, c’est prendre conscience que nous sommes ici pour apprendre et essayer des choses. 

 

Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher

 

2 – Ne pas vouloir aller trop vite

 

Concrètement, quand tu t’aperçois que tu as peur que ce soit trop difficile, de ne pas y arriver et donc que tu n’as pas envie de passer à l’action, découpe ce que tu as à faire en plus petits pas.

Imagine : ton objectif est de te remettre au sport. Tu as donc 4 séances de sport par semaine de 30 minutes… Et voilà qu’on est lundi et que tu as déjà envie de procrastiner.

Pourquoi ? Parce que tu veux aller trop vite et que tu t’en demandes trop.

Là encore, c’est la peur qui débarque, car ton mental lui a bien compris que ça allait être trop difficile.

Et si tu découpais en plus petits pas ?

Pourquoi, selon l’exemple, ne faire que 2 séances de 30 minutes ou 4 séances de 15 minutes ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que faire pendant sa routine matinale : 6 exercices pour changer de vie

Ça marche pour tout !

Plutôt que de vouloir à tout prix écrire un article en entier, pourquoi ne pas écrire les 500 premiers mots ? Puis, 500 encore le jour suivant et ainsi de suite ?

Arrêter de procrastiner, c’est comprendre que lorsqu’on a envie de ne rien faire, c’est que nous nous en demandons trop. 

Prenons conscience que nous ne sommes pas là pour atteindre nos objectifs le plus rapidement possible, mais pour les atteindre ! 

Parce que plus tu t’en demanderas trop et plus tu vas abandonner. 

Ralentis, découpe, fais de plus petits pas.

En fait, invite la joie et non du stress dans tes actions. Tu verras, ça changera tout !

 

3 – Se rappeler l’importance de nos rêves pour s’y mettre et ne rien lâcher

 

La procrastination est terrible, car notre mental en vient à nous faire croire que nos objectifs ne sont finalement pas si importants que ça et que donc si nous abandonnons, ce n’est pas grave !

Oui, notre mental est vraiment un filou. (rires).

En fait, arrêter de procrastiner, c’est ne jamais oublier l’importance de nos rêves, l’importance de nos objectifs.

Pourquoi faisons-nous les choses ? 

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à te créer la liste de tes rêves et à la relire tous les jours. 

Mieux encore, tu peux te créer un tableau de vision. Concrètement, c’est un carton sur lequel tu vas coller des photos, des citations, tu vas écrire tes objectifs aussi, ce qui te fait rêver et ensuite, tu l’affiches dans un endroit stratégique, c’est-à-dire un endroit devant lequel tu passes plusieurs fois par jour.

Parce que la procrastination débarque quand on oublie pourquoi les choses sont importantes pour nous, quand on croit que regarder la télévision nous rendra plus heureux que de faire ce qu’on a à faire pour atteindre nos objectifs et réaliser nos rêves.

 

Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher

 

4 – S’engager pour arrêter de procrastiner

 

Pour arrêter de procrastiner, les autres sont d’un précieux secours. En effet, il n’y a rien de pire que d’avoir à nous justifier devant une personne du fait que nous avons procrastiné.

Nous n’aimons pas être pris en flagrant délit de « grosse flemme ». (rires) 

Pire, nous n’aimons pas paraitre comme des personnes qui ne font pas ce qu’elles ont dit qu’elles feraient.

 Autrement dit, quand tu te donnes un objectif, parles-en à un maximum de personnes. À des personnes de confiance bien sûr. Pas à des personnes qui vont te démotiver. Ou alors, si tu as le coeur bien accroché, justement va vers ces personnes et montre-leur de quoi tu es capable. Ça, c’est une belle motivation pour passer à l’action.

Tu peux également transformer ça en challenge de groupe. Reprenons l’exemple : tu souhaites te remettre au sport. Pourquoi ne pas créer un groupe de personnes et s’engager à faire les 2 ou 4 séances de sport. Chaque semaine, chaque personne fera un compte-rendu.

Crois-moi, ça motive !

Il y a 15 jours, je me suis lancé le défi de faire 200 squats par jour pendant 30 jours. Et j’ai proposé à mes deux soeurs et à un ami de le faire avec moi.

Motivation assurée, car je n’ai aucune envie d’avoir à justifier les jours où je ne fais rien. (rires)

Arrêter de procrastiner, c’est comprendre qu’ensemble on est plus forts !

 

5 – S’écouter ou être écouté.e

 

Souvent, quand on a envie de procrastiner et même de tout lâcher, c’est le signal qu’on a besoin de s’écouter ou d’être écoutés.

En effet, il y a sûrement des peurs et des croyances qui sont en train de nous mettre des bâtons dans les roues ou alors nous n’avons pas remarqué que nous nous en demandions trop.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Procrastination : 11 conseils pour dire stop à la procrastination

S’écouter, c’est faire le point avec soi-même. Soit lors d’une méditation, on s’assoit, on calme nos pensées et on se pose des questions :

Comment est-ce que je me sens ? Qu’est-ce qui me dérange en ce moment ? Pourquoi ai-je perdu la motivation ? Comment faire pour arrêter de procrastiner ?

Mais, se poser des questions n’est pas toujours simple. Alors, si tu as un ami ou une amie de confiance, demande-lui du temps pour t’écouter, pour faire le point. Tu peux même lui demander son point de vue sur la situation pour y voir plus clair.

En effet, arrêter de procrastiner, c’est régulièrement faire des points d’étape, savoir où on en est, ce qui marche et ce qui ne marche pas et réajuster au besoin.

 

Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher

 

6 – Passer à l’action tous les jours pour arrêter de procrastiner

 

Pour atteindre ses objectifs, ce n’est pas sur la motivation qu’il faut compter, mais sur ses habitudes.

En effet, la motivation fluctue avec le temps. Des jours, on est super motivés et d’autres jours, pas du tout.

C’est pourquoi, pour arrêter de procrastiner, il est important de faire des actions plus petites, mais tous les jours.

Des actions tellement petites qu’elles ne nécessitent pas une grande dose de motivation.Des actions simples, précises et concrètes. 

Comme, si on reprend notre exemple, faire 100 squats le lundi. 100 abdos le mardi. 100 Jumping Jack le mercredi, et ainsi de suite.

Tu sais, ton mental ne sera pas ton meilleur allié pour t’aider à atteindre tes objectifs, en fait, ce sont ta créativité et ta joie qui vont t’aider le plus.

En effet, pour arrêter de procrastiner et atteindre tes objectifs, tu as besoin de rendre tes actions les plus régulières et les plus fun possibles.

Amuse-toi ! 

Fais à ta façon et à ton rythme. Mais, fais tous les jours. Fais que le passage à l’action devienne une habitude. Quelque chose que tu feras avec le temps par automatisme !

 

7 – S’inspirer d’histoires vraies pour se libérer de la procrastination 

 

On procrastine quand on se sent impuissant, seul et qu’on a perdu le sens de ce qu’on faisait. C’est normal. Ça arrive à tous.

Alors, comment s’y remettre ? Comment retrouver son feu sacré ?

Je t’invite à lire des histoires vraies ou à regarder des films inspirés d’histoires vraies.

Parce que ces histoires vraies vont te rappeler que c’est possible et que c’est important.

Oui, tes objectifs et tes rêves sont importants pour toi et tu as besoin de te lever chaque jour pour les atteindre et les réaliser. Tu es ici pour ça !

Tu n’as rien de mieux à faire que, chaque jour, faire un petit pas vers ce qui t’anime. 

Arrêter de procrastiner, c’est se rappeler que d’autres avant nous l’ont fait et que ça valait le coup !

 

Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher

 

8 – Ne pas avoir peur de la difficulté 

 

Oui, ça ne va pas être facile. J’en sais quelque chose. (rires)

Et, pourtant ça en vaut le coup.

Souvent, quand je m’observe penser que c’est trop difficile, je me pose des questions : qu’est-ce qui est trop difficile ? Est-ce trop difficile, parce que je souhaite aller trop vite ? 

Et, c’est à ce moment-là que je souris : oui, bien sûr que je veux aller trop vite et c’est pour cela que ça me parait trop difficile.

Alors, je me rappelle que je suis là pour apprendre tout ce dont j’ai besoin d’apprendre, que j’ai le temps, qu’il n’y a pas d’urgence.

Que la vie n’est pas une urgence à vivre, qu’il n’y a pas de combat à mener.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  6 films à voir pour rire, pleurer, s’inspirer et se motiver

En effet, je peux suivre mon chemin dans la joie, la curiosité et l’espoir. C’est simplement un choix à faire.

Alors, pour arrêter de procrastiner, souviens-toi de faire ton choix : aller trop vite et prendre le risque de procrastiner ou aller dans la joie et avancer plus doucement, mais sûrement.

 

9 – Se challenger régulièrement pour rester motivé

 

Nous avons tendance à procrastiner, parce que, petit à petit, notre feu sacré s’éteint.

En effet, à force de faire les mêmes choses, de ne penser qu’aux mêmes objectifs, on s’endort un peu. C’est normal.

Alors, pour me réveiller, je me challenge régulièrement et c’est aussi ce que je t’invite à faire.

Qu’est-ce que ça veut dire se challenger ?

C’est se lancer des défis pour s’amuser, pour découvrir de nouvelles choses, pour sortir de la routine en douceur.

Cela peut être de faire 15 minutes d’anglais tous les jours pendant 30 jours, de regarder un tuto sur le jardinage tous les jours pendant 30 jours…

Tu l’auras compris, pour arrêter de procrastiner, lance-toi de petits défis de 30 jours. Amuse-toi à découvrir et faire de nouvelles choses, même si ça ne t’aide pas dans tes objectifs, surtout même, car cela te permettra de souffler un peu. 

 

Arrêter de procrastiner : 10 conseils pour s’y mettre et ne rien lâcher

 

10 – Arrêter de procrastiner : se donner une date d’échéance 

 

Rien de mieux qu’une date d’échéance pour arrêter de procrastiner. En effet, on a une date à respecter et donc on se met plus facilement au travail.

Cependant, il faut bien veiller à ce que la date d’échéance ne nous invite pas à faire de trop grandes actions et qui font trop peur.

Le but, souviens-toi, c’est d’atteindre ses objectifs dans la joie, la légèreté même.

En fait, tu n’es pas sur Terre pour cocher les cases de ta To-Do List, tu es ici pour faire ce qui te fait vibrer, pour apprendre, pour expérimenter et grandir ! 

Mais, pour cela, tu n’as pas besoin de te mettre la pression.

En effet, tu es déjà assez et tu fais assez. Alors, respire et avance dans la joie !

 

En savoir plus pour se motiver

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Le café du bout du monde de John Strelecky. Un livre magique. On rencontre un homme qui va reprendre sa vie en main suite à de conversations passionnantes dans un café. Ce dernier ne savait pas en rentrant dans ce café qu’il ne serait plus le même en sortant. Et nous aussi (rires). Je te conseille ce livre, car c’est un vrai coup de coeur. Avec ce livre entre les mains, tu vas arrêter de procrastiner pour atteindre tes objectifs et réaliser tes rêves.

 

 

  • Le rêve d’un fou de Nadine Monfils. Un roman top ! Il est inspiré d’une histoire, celle d’un facteur qui a construit un palais dans son jardin. Seul. Pierre après pierre. Sans aucune formation de maçonnerie ou d’architecture. Chaque jour, il est allé dans son jardin et a travaillé à réaliser son rêve. Je te conseille de tout coeur ce livre, car il saura rallumer ton feu sacré et t’empêcher de procrastiner. 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Écris « oui » dans les commentaires si l’article a résonné en toi.

De tout coeur,

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    45
    Partages
  •  
  • 45
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *