Arrêter de se comparer : comment j’ai arrêté de me comparer aux autres

Arrêter de se comparer : comment j’ai arrêté de me comparer aux autres

Les réseaux sociaux nous plongent régulièrement dans un mal-être. Parce que nous nous comparons sans cesse à des personnes qui semblent avoir plus et être mieux que nous. Alors, comment arrêter se comparer ? Voici comment j’ai arrêté.

 

Arrêter de se comparer : comment j’ai arrêté de me comparer aux autres

 

1 – Pourquoi arrêter de se comparer ?

 

Tout d’abord, pourquoi est-ce qu’on se compare ? En fait, c’est très humain de se comparer. Nous l’avons toujours fait. 

Mais, avant, nous le faisions dans la famille, entre amis, au sein du village. Aujourd’hui, nous le faisons avec le monde entier.

De plus, avant, l’information venait au compte-goutte et on s’en tenait aux grandes nouvelles. Autrement dit, les vedettes et les stars étaient tellement inaccessibles qu’on ne se comparait pas avec elles.

Mais, aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, on se compare avec le monde entier et avec les stars.

Autrement dit, la comparaison fait mal.

De plus, nous oublions que sur les réseaux sociaux ce qui est montré est sélectionné avec soin, retouché parfois, surjoué aussi.

Mais, nous avons beau le savoir, la comparaison fait mal et invite le mal-être dans notre vie.

C’est pourquoi il est plus que temps d’arrêter de se comparer.

Pour ne plus se sentir mal. Pour revenir à soi, à l’essentiel, à son quotidien.

Parce que ta vie peut être aussi belle, que n’importe quelle autre vie, tu as simplement besoin de planter les bonnes graines, de les arroser et de porter attention au moment de leur éclosion.

En effet, tout le temps qu’on passe à se comparer devant les écrans, notre vie, elle, passe derrière, dans notre dos. 

 

Arrêter de se comparer : comment j’ai arrêté de me comparer aux autres

 

2 – Comment arrêter se comparer ?

 

Ce qui a été le plus efficace pour moi ça a été de réduire mon temps devant les réseaux sociaux à 1 heure, grand maximum.

Pour réduire, chronomètre-toi, par exemple. Ou alors, mets en place un rituel. Tous les jours de 21 heures a 22 heures, tu vas sur les réseaux sociaux. Et seulement à ce moment-là.

Ensuite, tu peux faire le tri des personnes que tu suis. Ç’est ce que j’ai fait et ça a tout changé.

En fait, je n’ai gardé que les personnes que j’admire vraiment, les personnes qui me poussent à donner le meilleur de moi-même.

Cela ne vient pas d’elles, mais bien de mon regard que je pose sur elles. Avec qui je me sens le plus à l’aise ? Avec qui je ne tombe pas dans la comparaison et le mal-être ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment avoir une attitude positive : 4 tics de langage à supprimer

Observe-toi. Prends des décisions.

Enfin, il faut apprendre à admirer pour arrêter de se comparer.

Admirer, c’est quoi ?

Admirer, c’est ne pas vouloir être l’autre personne. Mais, c’est prendre l’exemple de la personne pour nous donner envie de devenir nous-mêmes.

Vois-tu la différence ? Elle est puissante.

Autrement dit, on admire quelqu’un, parce qu’il nous donne envie de devenir nous-mêmes. Parce qu’il nous donne envie de vivre notre propre vie, selon nos propres valeurs et nos propres objectifs.

C’est puissant, c’est magique.

L’admiration créé quand la comparaison détruit. 

Mais, qui admirer ? Tout dépend de ce que tu recherches, tout dépend de qui tu es, de ce que sont tes valeurs et tes objectifs. 

Cherche. Pars à la rencontre de tes modèles d’inspiration, de ces personnes qui te poussent à devenir qui tu es.

Pour t’aider et t’inspirer à trouver tes modèles d’inspiration, je voudrais partager avec toi les miens.

 

3 – Simone Veil

 

Simone Veil est une femme que j’admire énormément. En fait, sa vie et ses combats m’inspirent à me relever dans les moments difficiles.

Elle me pousse à me dire que rien n’est jamais terminé, qu’il faut de la résilience et de la force et continuer à avancer.

C’est pourquoi cette femme m’inspire à devenir moi-même, à suivre mon propre chemin en suivant mes valeurs, avec force et humilité.

 

Arrêter de se comparer : comment j’ai arrêté de me comparer aux autres

 

4 – Nelson Mandela

 

Nelson Mandela et son parcours m’inspirent à choisir la bienveillance quand je voudrais exploser de colère.

Cet homme m’invite à la compréhension, à me mettre à la place de, même si ce n’est pas toujours évident.

En fait, cet homme que j’admire beaucoup m’inspire à développer la partie lumineuse en moi et à voir la bienveillance et la gentillesse comme des forces, des qualités qui, un jour, changeront le monde.

 

5 – Olympe de Gouges

 

J’ai découvert Olympe de Gouges récemment dans un reportage. Ce fut un coup de coeur immédiat.

Cette femme a rédigé les droits de la femme et de la citoyenne pendant la Révolution. Parce que les droits de l’Homme sont avant tout les droits des hommes. 

Cette femme a osé prendre la parole, à placardé ses écrits alors qu’on voulait la faire taire. D’ailleurs, on la fait taire puisqu’elle a été guillotinée.

Oui, cette femme m’inspire à devenir moi, à oser me dire, me dévoiler, à oser suivre ce qui fait battre mon coeur.

Je l’admire énormément. 

 

6 – Steve Jobs

 

Bien qu’au fil de tous les récits biographiques de Steve Jobs que j’ai lus et écoutés, on reconnait un homme colérique et plutôt égocentrique, mais je l’admire énormément.

En fait, ce sont les messages surtout qu’il a laissés derrière lui qui m’inspirent.

D’ailleurs, l’une de mes citations favorites est de lui : « Ne laissez pas la société vous transformer en quelqu’un que vous n’êtes pas. Si vous n’êtes pas en train de suivre votre rêve : STOP. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment arrêter de se plaindre : 8 conseils pour positiver

Cet homme m’inspire à suivre mes rêves, à suivre mon pourquoi, ce qui m’anime au plus profond de mon coeur.

En fait, c’est en partie grâce à lui que j’ai osé devenir formatrice en bonheur parce que je crois que tous, nous pouvons être heureux dans la vie et que ça s’apprend. Je crois que nous ne sommes pas là pour nous adapter à ce qui ne nous rend pas heureux et que nous pouvons apprendre à nous créer des vies qui nous ressemblent et nous passionnent. 

Donc, merci beaucoup. Et, c’est une des raisons qui font que je suis convaincue que l’admiration donne des ailes, qu’elle créé à l’inverse de la comparaison.

 

Arrêter de se comparer : comment j’ai arrêté de me comparer aux autres

 

7 – Le Dalaï-Lama pour arrêter de se comparer

 

Le Dalaï-Lama est, pour moi, une personne extraordinaire. 

Ce que j’admire le plus, c’est son humilité et sa « discipline ». Il explique qu’il lui a fallu plus de 40 ans pour apprendre à cultiver son calme intérieur. 

Il ose dire qu’il a appris et qu’il continue d’apprendre. Et qu’il apprend au contact des autres et grâce aux autres.

Et, c’est libérateur d’entendre cela dans ce monde dans lequel on nous fait croire que nous sommes doués ou pas et que les gens se font tout seuls. 

J’aime cette idée de partage, d’échange, d’apprentissage, d’humilité, de bienveillance et de compassion.

En fait, le Dalaï-Lama me montre que c’est possible, que je peux moi aussi arpenter mon chemin à ma manière et à mon rythme. 

Alors, quels sont tes modèles d’inspiration ?

 

En savoir plus pour être plus heureux

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

  • Découvre les 7 signes de mal-être qui montrent que tu ne cherches pas le bonheur au bon endroit.
  • Découvre 8 conseils pour oser être soi-même.

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants :

  • Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir. C’est un livre que j’aime tout particulièrement, car il nous invite à faire une douce introspection. Et, ce livre est donc parfait pour arrêter de se comparer, puisqu’au lieu de regarder les autres, on se regarde soi.

 

 

 

  • L’art de la méditation de Matthieu Ricard. Je te conseille de tout coeur ce livre, parce qu’il t’invitera à plonger en toi et à penser au monde et aux autres d’une autre manière. Au lieu de regarder ce que tu peux prendre ou ce qu’il te manque, tu vas réfléchir à ce que tu peux offrir aux autres, à ceux qui ont moins que toi et ce que tu peux offrir au monde. Ça fait un bien fou. 

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment avoir la pêche : 10 conseils pour retrouver une énergie de folie 

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *