5 conseils pour assumer ses choix

Assumer ses choix : 5 conseils pour ne plus avoir peur d’être soi

Faire ses propres choix n’est pas évident. En fait, il faut apprendre à assumer ses choix, parce que le regard des autres et le jugement des autres viennent peser sur nos épaules et nous faire douter de ce que nous voulons et de qui nous sommes. C’est pourquoi voici 5 conseils pour ne plus avoir peur d’être soi.

 

5 conseils pour assumer ses choix

 

1 – S’écouter pour assumer ses choix

 

Nous n’avons pas appris à nous écouter. En fait, nous avons plutôt appris à écouter les autres, nos parents et nos professeurs pour commencer. Et, au fil du temps, nous avons fini par écouter tout le monde.

C’est pourquoi nous n’arrivons plus à faire nos propres choix aujourd’hui et à vivre notre vie.

Bien que nous nous sentions à l’étroit dans cette vie, nous ne savons pas comment faire autrement.

Qu’est-ce qui est important pour nous ? Qui sommes-nous ? 

Longtemps, je n’ai pas su répondre à ces questions. Pourtant, au fond de moi, il y avait une colère qui me poussait à ne pas cocher des cases qui ne me plaisaient pas : un travail que je n’aimais pas, des amitiés qui me fatiguaient, des amours qui ne me convenaient pas.

Mais, j’avais appris à écouter : « Il te faut un CDI, il ne faut pas que tu sois asociale, force-toi. Il faut t’adapter parfois à ce que tu n’aimes pas. »

En fait, on ne m’a jamais dit : « Écoute-toi. »

Et, pourtant, c’est vital !

Parce que quand j’ai décidé d’apprendre à être heureuse, j’ai découvert que je n’étais pas sur Terre pour m’adapter à ce que je n’aimais pas, j’étais ici pour découvrir ce que j’aimais et passer à l’action pour me construire une vie que j’aimais.

Et, il me fallait, pour cela, apprendre à m’écouter dans un premier temps.

C’est pourquoi j’ai commencé par, tous les jours, prendre un moment pour me poser ces 2 questions :

Qu’est-ce que je veux ? Pourquoi ? 

Ces questions m’ont amené à commencer mon apprentissage du bonheur, ensuite, elles m’ont amenée à devenir formatrice en bonheur, et aujourd’hui elles continuent de m’amener à des apprentissages et des évolutions.

C’est pourquoi, pour faire ses propres choix et assumer ses choix, il est temps de s’écouter vraiment.

 

5 conseils pour assumer ses choix

 

2 – Se faire confiance

 

Alors quand on commence à faire ses propres choix et à chercher à trouver des solutions pour assumer ses choix, cela éveille pas mal de peurs en soi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment savoir ce que je veux vraiment ? 5 conseils

J’en sais quelque chose. (rires)

En effet, nous n’avons pas appris cela à l’école, mais forcément nos choix vont nous amener à aller là où nous ne sommes encore jamais allés.

Parce que nous sommes là pour apprendre, grandir et évoluer, nos choix vont nous amener à faire des choses pour la première fois. Autrement dit, nos choix vont éveiller des peurs.

Avoir peur, c’est normal. Surtout quand on s’apprête à faire des choses pour la première fois.

Imaginons que tu viens de découvrir que tu souhaites changer de travail et que tu as envie d’être photographe. Tu as peur.

C’est normal.

Quand j’ai découvert que je voulais devenir formatrice en bonheur, j’ai eu peur. 

C’est pourquoi j’ai compris qu’assumer ses choix, c’est s’écouter et ensuite se faire confiance.

Pour cela, une phrase a été mon guide : « Si tu peux le rêver, tu peux le faire. »

En fait, si tes choix viennent vraiment de toi, de ton coeur, de tes tripes, s’ils te mettent des papillons dans le ventre, si c’est que tu veux vraiment, alors ce n’est pas un hasard. C’est ta voie, ton chemin.

Et, c’est cela se faire confiance, c’est même avoir confiance en la vie. 

Autrement dit, assumer ses choix, c’est avoir la certitude que c’est ce qu’on veut vraiment et c’est se faire confiance.

 

3 – Surmonter la peur du jugement pour assumer ses choix

 

Les autres vont te juger. Même tes parents, même les amis que tu croyais les plus proches.

Parce que tout le monde juge, tout le monde parle sur tout le monde. 

Ton entourage proche, ceux qui t’aiment le plus au monde vont parler sur toi, non pas par curiosité ou méchanceté, mais parce qu’ils vont avoir peur pour toi, très peur.

Et leurs peurs vont se transformer en jugements plus au moins sévères en fonction de leur maladresse et de leur niveau de compréhension de leurs peurs.

Autrement dit, assumer ses choix, c’est savoir que nous allons faire face à des jugements et que nous allons devoir les surmonter.

C’est se préparer mentalement.

Alors, comment faire concrètement ?

À chaque fois que je fais un choix dans ma vie et que je m’apprête à l’assumer auprès de mes proches, je me prépare en me disant de ne pas prendre personnellement ce que vont me dire mes proches.

Je vais mettre beaucoup de bienveillance dans l’écoute des jugements des autres. D’ailleurs, je remplace le mot « jugement » par les mots « projections » et « conseils ».

En fait, je me rappelle que quand mes proches vont réagir par rapport à mon choix de vie, ils vont me parler de leurs peurs.

Et, même s’ils me disent : « C’est n’importe quoi. Tu n’y arriveras pas. » ou encore « Tu as un plan B au cas où  ? »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  J’ai honte de moi : 4 conseils pour retrouver l’estime de soi

Autant de phrases qui peuvent faire mal. Je me rappelle que tout ceci ne me concerne pas. 

En fait, ils me disent : « Si j’étais à ta place, je trouverais que c’est n’importe quoi et je penserais que je ne serais pas à la hauteur. » ou encore « Si j’étais à ta place, j’aurais un plan B. »

Vois-tu comme on reçoit différemment les choses quand on ne les prend pas personnellement ?

Donc, assumer ses choix, c’est se préparer à recevoir des jugements et c’est apprendre à ne pas les prendre personnellement. 

 

5 conseils pour assumer ses choix

 

4 – Accepter de décevoir

 

Tu vas décevoir des personnes de ton entourage. 

Reprenons l’exemple : tu veux devenir photographe, mais ta mère te voulait médecin. Tu veux partir vivre à l’étranger, mais ton père te voulait près de lui.

Et, c’est normal que des personnes puissent être déçues par tes choix de vie. 

Parce que nous sommes tous différents, nous avons des projets, des rêves totalement différents des uns et des autres. Autrement dit, ce qui te fait rêver ne fait pas forcément rêver les personnes les plus proches de toi. 

Donc, comment faire dans ces moments-là et assumer ses choix malgré la déception de certaines personnes ? 

J’ai fait beaucoup de choix qui ont déçus certaines personnes de mon entourage. Tout d’abord, il s’agit de ne pas prendre mal la déception des autres, de ne pas leur en vouloir.

En fait, il est essentiel d’accueillir la déception de son entourage, de l’entendre, de laisser les autres se dire : « Je suis déçu que… »

Ensuite, il s’agit d’assumer ses choix, de les vivre pleinement malgré la déception des autres.

Je parle beaucoup des parents, parce que ce sont eux que nous ne voulons surtout pas décevoir, car ils nous ont tant donnés.

Avons-nous le droit de décevoir nos parents ?

Oui, nous l’avons.

Parce que cette vie, c’est la nôtre. Ces 24 heures que tu as reçues ce matin, ce sont les tiennes.

Quand j’ai compris cela et que je l’ai appliqué dans ma vie, tout a changé.

Et, j’ai découvert que dès lors que j’ai fait mes propres choix et que je les ai assumés, mes relations sont devenues bien meilleures avec mon entourage.

Parce que lorsqu’on n’est pas heureux dans sa vie, ça pèse sur les relations.

Et, quand on se sent libre d’être soi, quand on vit une vie qui nous ressemble et nous passionne, ce bonheur et cette joie illuminent nos relations. 

 

5 conseils pour assumer ses choix

 

5 – S’entourer des bonnes personnes pour assumer ses choix

 

Alors, assumer ses choix, c’est parfois perdre des personnes. Parce que tout ne se passe toujours pas parfaitement bien.

En effet, il y a des choix qui t’éloigneront de certaines personnes. Ça arrive à tout le monde, tous les jours.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Booster sa confiance en soi : 4 conseils qui vont tout changer

Mais, que faire ?

J’ai découvert qu’il fallait s’entourer des bonnes personnes.

C’est-à-dire qu’il ne faut pas rester avec les personnes qui te font te sentir coupable, qui t’imposent leur choix, il faut avoir le courage de quitter ces personnes pour rencontrer des personnes qui te donnent envie d’être toi et seulement toi.

C’est possible.

Et, pour cela, il faut se mettre en route.

Quand j’ai décidé d’apprendre à être heureuse, j’étais seule au moment de cette décision. 

Mais, quand j’ai fait ce choix et que je l’ai assumé, mes actions m’ont amené à découvrir l’univers du blogging, à créer un blog moi-même et j’ai rencontré les bonnes personnes.

Celles qui me font dire : « Je suis heureuse d’avoir fait et assumé mon choix. »

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à te lancer. Tu n’es pas seul.e et je serai heureuse de cheminer à tes côtés.

 

En savoir plus pour avoir confiance en soi

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle. Dans ce livre, on rencontre un homme qui apprend qu’il n’y plus qu’un an à vivre. Ce dernier va donc faire ses choix de vie autrement. C’est pourquoi je te conseille de tout coeur ce livre qui t’apprendra à assumer plus facilement tes choix.

 

 

 

  • Mon ebook « Le bonheur d’être soi ». Je sais à quel point nos pensées et nos peurs peuvent nous empêchent d’être nous-mêmes et d’être heureux dans la vie. C’est pourquoi j’ai écrit cet ebook pour partager avec toi tout ce que j’ai appris et appliqué pour me créer une vie qui me ressemble et me passionne vraiment. Je te le conseille de tout coeur.

 

ebook le bonheur d'être soi

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

1 commentaire sur “Assumer ses choix : 5 conseils pour ne plus avoir peur d’être soi

  1. Encore un très bel article, peut-être un des meilleurs que j’ai lu jusque-là sur ton blog ! Le fait d’insister sur les parents me semble très pertinent, parce que c’est à mon avis un des plus gros points de blocage. On peut trouver de nouveaux amis, mais on n’a qu’une mère et qu’un père… Et parfois les parents n’hésitent pas à recourir au chantage émotionnel pour faire passer leur vision. C’est quelque chose que j’ai beaucoup de mal à gérer et par conséquent, je cache beaucoup de choses voire il m’arrive de mentir. C’est dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *