7 conseils de Sénèque pour apprendre à comment bien vivre

44/52 – Comment bien vivre ? 7 conseils de Sénèque

7 conseils de Sénèque pour apprendre à comment bien vivre
On se rejoint sur Pinterest ?

Comment bien vivre ? Et si nous demandions à un grand philosophe : Sénèque. On pourrait se dire : Comment un homme qui a vécu dans un autre lieu, à une autre époque peut nous aider ? Crois-moi, il le peut. Je te partage 7 conseils précieux pour apprendre à bien vivre. 

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article. 

Aujourd’hui, nous nous retrouvons autour de la question : « Comment bien vivre ? »

Une question qui a toute son importance dans notre vie qui va si vite. Car, oui, nous perdons petit à petit nos repères. Nous nous demandons : Qu’est-ce qui est bon pour moi ? Qu’est-ce qui l’est moins ? Comment me construire une vie heureuse et réussie ?

Voilà ce que se demandait aussi Sénèque en l’an 63-64. Te rends-tu compte ? Il explique son point de vue sur ce qu’est une « bonne » vie dans le livre « Lettres à Lucilius ».

Je suis tombée totalement par hasard sur ce livre et je l’ai adoré ! Il me fallait t’en parler aujourd’hui et te partager ce que j’y ai appris.

Ce livre a toute sa place dans ma liste des 52 livres de bonheur. Il est le 44e.

 

7 conseils de Sénèque pour apprendre à bien vivre

 

#1 – Comment bien vivre ? En donnant de la valeur à notre temps

Trop souvent, nous oublions la valeur de notre temps. Nous le négligeons et le perdons. Pourtant, il est notre plus grande richesse. En effet, chaque jour, nous recevons 24 heures sans aucune contrepartie. Malheureusement, ces 24 heures quotidiennes peuvent nous être reprises à tout moment et sans préavis. 

« Quel homme me citeras-tu qui mette un prix au temps, qui estime la valeur du jour, qui comprenne qu’il meurt chaque jour ? »

C’est pourquoi Sénèque nous invite à reprendre possession de notre temps, car il nous appartient.

« Toute chose est à autrui, le temps seul est à nous : c’est l’unique bien, fugace et glissant, dont la nature nous a confié la possession. »

Chaque jour, sentons-nous reconnaissants de ce temps qui nous est accordé et prenons bien soin de l’utiliser avec intelligence. 

« Embrasse toutes les heures ; de la sorte tu dépendras moins du lendemain quand tu auras mis la main sur l’aujourd’hui. Pendant qu’on la diffère, la vie passe en courant. »

Comment ? En s’attachant à vivre le moment présent, libre des inquiétudes que nous nourrissons pour le futur ou les regrets du passé. Le bonheur se trouve dans le moment présent, uniquement dans le moment présent. 

 

#2 – Comment bien vivre ? En fuyant l’agitation

7 conseils de Sénèque pour apprendre à comment bien vivreAujourd’hui, notre quotidien nous amène vers toujours plus d’activités et de déplacements, si bien que nous en avons le tournis et nous finissons épuisés.

« Voyages et dépaysement ne servent à rien, car on emmène ses maux avec soi »

« Une telle agitation est le fait d’une âme malade : la première preuve d’une intelligence ordonnée, c’est, à mon avis, de pouvoir s’arrêter et s’attarder avec soi. »

Sénèque nous invite à bien choisir nos activités et à nous en contenter. Il explique que trop de choses différentes ne font qu’attiser la soif et la faim, sans jamais les satisfaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  29/52 - Ta deuxième vie commence quand... 7 leçons de vie par Raphaëlle Giordano

C’est pourquoi choisissons un petit nombre d’activités, de livres, d’endroits… et cessons de courir dans tous les sens. 

De plus, lorsque nous nous sentons mal, lorsque nous sommes insatisfaits d’un domaine de notre vie, ne « fuyons » pas ailleurs, dans une autre activité ou un autre lieu. Préférons changer quelque chose dans l’ici et maintenant pour nous sentir de mieux en mieux.

 

#3 – Comment bien vivre ? En ayant de vrais amis

« Après l’amitié, on doit faire confiance, avant l’amitié, on doit juger. Ils inversent, quant à eux, l’ordre des devoirs, ceux qui, jugent une fois qu’ils ont aimé, et non pas aiment une fois qu’ils ont jugé. Réfléchis longtemps pour savoir si tu dois prendre quelqu’un en amitié. Une fois décidé, accueille-le de tout ton coeur ; parle-lui aussi hardiment qu’à toi-même. »

Pour être heureux, nous avons besoin d’être connectés aux autres. Et bien sûr, d’avoir de bonnes relations. Malheureusement, on pense parfois que « l’enfer, c’est les autres ».

Comment bien vivre avec les autres ? En donnant notre amitié aux bonnes personnes puis en les acceptant comme elles sont. 

De plus, bien choisir nos amis et les accepter comme ils sont, nous évitent de « perdre » notre temps et notre sérénité. 

 

#4 – Comment bien vivre ? En ne cherchant pas à attirer le regard des autres

7 conseils de Sénèque pour apprendre à comment bien vivreAgir pour son propre bien, persévérer dans cette quête de l’amélioration de soi est l’un des meilleurs moyens pour vivre une vie qui vaut d’être vécue.

Le danger vient lorsqu’on n’agit plus pour progresser, mais pour attirer le regard des autres. 

Pour bien vivre, il faut vivre selon la nature, aussi il nous faut trouver un équilibre entre le soin de soi et le culte de soi. 

« Que la vie soit un dosage de bonnes moeurs. »

En effet, le gout du luxe amène avec lui le souci. On a peur de perdre ce que l’on possède. De plus, il n’y a rien de plus triste que lorsque nos meubles, notre voiture ou nos vêtements sont plus appréciés des autres que notre compagnie. 

« Grand est celui qui se sert de la terre cuite comme si c’était de l’argenterie, mais n’est pas plus petit celui qui se sert de l’argenterie comme si c’était de la terre cuite. » 

 

#5 – Comment bien vivre ? En se contentant de ce que nous avons

« N’est pas heureux celui qui ne croit pas l’être »

Notre sentiment de bonheur ne dépend pas de ce que nous avons, mais de ce que nous ressentons. Et pas de ce que nous ressentons de temps en temps, mais de ce que nous ressentons continuellement.

Cependant, nous sommes nombreux à faire dépendre notre bonheur de conditions extérieures. Or ces conditions sont changeantes. Et, c’est tout à fait normal. Tout disparait en ce monde. Seuls notre regard et notre ressenti peuvent perdurer. 

« Si l’on ne s’estime pas comblé par ce que l’on a, serait-on le maitre du monde tout entier, on est malheureux. »

Aussi, prenons le temps de ressentir la joie et la satisfaction dans notre quotidien. Ces sentiments nous suivront partout. Ne mettons plus de conditions à notre bonheur : Je serai heureux quand j’aurai ce travail, cette maison…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  1/52 - Miracle Morning de Hal Elrod : Comment être motivé ?

Prenons le temps de ressentir du bonheur, là, maintenant, avec ce que nous avons et ce que nous faisons.

 

#6 – Comment bien vivre ? En se préparant à la souffrance et à la mort

« Il est sot, sans aucun doute, sous prétexte qu’un jour ou l’autre tu seras malheureux, d’être déjà malheureux. » 

7 conseils de Sénèque pour apprendre à comment bien vivreLa souffrance et la mort sont le prix à payer de la vie. Elles font partie de la vie. Nul n’y échappe. 

Le plus terrible pour nous, êtres humains, c’est la crainte qu’elles nous inspirent. Sénèque explique que nous sommes des grands enfants, qui comme les petits enfants sont épouvantés par les adultes qu’ils connaissent quand ils portent un masque. Enlevons le masque à la souffrance et à la mort. Regardons-les bien en face.

Sénèque nous invite à nous dire : « J’ai un pauvre corps mortel et fragile », « Je deviendrai pauvre », « Je serai exilé », « Je serai enchainé »…

Et lorsqu’il nous invite à dire : « Je mourrai ». Il écrit : 

« Je mourrai : tu veux dire, je cesserai de pouvoir être malade, je cesserai de pouvoir être enchainé, je cesserai de pouvoir mourir. »

« Chaque jour nous mourrons ; chaque jour, en effet, est ôtée une partie de la vie et alors que notre âge s’accroit, la vie décroît. Nous avons perdu l’enfance, puis l’adolescence, puis la jeunesse. Jusqu’à hier tout le temps qui a passé a péri : ce jour même que nous vivons , nous le partageons avec la mort. »

 

#7 – Comment bien vivre ? En vivant de peu

Sénèque nous invite à vivre de peu. En effet, il explique que la plupart de nos désirs nous conduisent notamment à la perte de notre santé.

Il explique que nos seuls désirs devraient être ceux que la nature peut satisfaire. 

« C’est pour des biens superflus qu’on transpire ; ce sont eux qui usent la toge, qui nous contraignent à vieillir sous la tente, qui nous jettent sur les rivages étrangers : à la portée de la main est ce qui suffit. Celui qui s’adapte bien à la pauvreté est riche. »

7 conseils de Sénèque pour apprendre à comment bien vivreC’est pourquoi il nous invite, tous les mois, pendant quelques jours, à vivre avec peu : se nourrir de pain et d’eau, s’habiller avec des vêtements peu couteux…

Cela permet de nous aider à nous affranchir de la peur de la pauvreté, à mieux canaliser nos désirs par la suite et surtout, à prendre conscience que le bonheur ne se trouve pas dans la nourriture que nous mangeons ou dans les vêtements que nous portons, mais dans ce que nous ressentons tous les jours.

 

Et pour toi, qu’est-ce que c’est bien vivre ? 

 

Mon avis sur le livre de Sénèque « Lettres à Lucilius »

J’ai découvert complètement par hasard ce livre. Ce n’est pas du tout mon genre de lecture. Étudiante, je n’ai même jamais réussi à lire « Le monde de Sophie » de Jostein Gaarder. Faut croire que Sénèque m’a réconciliée avec la philosophie, car je l’ai adoré. 

J’ai adoré le lire, car sa forme est tout à fait originale. En effet, c’est le recueil de 29 lettres que Sénèque a adressé à son ami-élève Lucilius. C’est pourquoi la lecture est simple.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  16/52 - L'intelligence émotionnelle de Daniel Goleman

De plus, les thèmes abordés sont intéressants et inspirants : « Que faire de son temps ? », « Comment ne plus avoir peur de la mort, de la vieillesse et de la souffrance », « Pourquoi faire le tri dans nos désirs et nos plaisirs ? ». Des questions essentielles, car elles nous conduisent vers plus de bonheur et de sérénité.

La lecture est agréable et percutante. Elle se lit à voix haute, d’une traite ou par petites touches. C’est un livre qu’il me plaira de relire ! 

Les points positifs du livre : 

  • Une lecture dès plus inspirante sur des sujets tellement importants : le temps, la mort, l’amitié, la sagesse… 
  • La forme rend le livre agréable à lire et à relire. Le contenu est tout aussi agréable à lire.

Les points négatifs du livre : 

  • Le contenu peut sembler « obscur » parfois, car philosophique. Mais, je te rassure, c’est à la portée de tous. Ouvre-toi à ce que tu comprends et laisse aller le reste. 

 

7 conseils de Sénèque pour apprendre à comment bien vivre
On se rejoint sur Instagram et Facebook ?

 

Pour en savoir plus sur comment bien vivre

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires : 

Je te propose de lire ces 2 livres inspirants :

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

J’espère qu’il t’a plu et qu’il t’aidera à faire de ta vie, une vie plus belle et plus sereine.

Tu peux le partager, si toi aussi tu as à coeur de propager le bonheur autour de toi.

À bientôt,

Tiffany

Si tu penses que ce livre peut t’être utile et que tu souhaites le commander par amazon, tu peux passer par ce lien. C’est un lien affilié. C’est-à-dire qu’Amazon me reverse entre 4 et 6 % de la somme. Cela n’a aucune incidence sur le prix d’achat final du livre. Cet argent me permet de continuer à acheter des livres sur le bonheur et à te proposer beaucoup de contenu gratuit. 🙂

Je ne suis pas la seule à avoir aimé ce livre, tu peux voir d’autres avis en cliquant ici. 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    31
    Partages
  • 12
  • 19
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *