Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poser

Comment ne pas faire fausse route ? On voudrait tous découvrir et suivre notre chemin, celui qui nous correspond, celui qui nous passionne. Malheureusement, nos vies vont tellement vite qu’il est difficile de savoir si nous sommes sur le bon chemin. Es-tu en train de faire fausse route ? Je t’invite à te poser 3 questions pour vérifier. 

 

Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poser
On se rejoint sur Pinterest ?

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, nous répondons à cette question : « Comment ne pas faire fausse route ? »

Se sentir à sa place, au bon endroit, au bon moment est essentiel pour être heureux. Malheureusement, nous sommes nombreux à ressentir comme un malaise, un mal-être dans notre quotidien. Ça grince, c’est terne, plat alors que nous rêvons en couleurs.

Timidement, nous nous posons cette question : Suis-je en train de faire fausse route ? Est-ce que je me suis trompé de chemin ? 

J’espère de tout coeur que cet article et ses 3 questions t’aideront à (re)trouver ton chemin vers le bonheur.

 

Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poser

 

Question #1 : Ai-je envie de me lever le matin ?

 

Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poserSi la réponse est non, c’est un signe qui ne trompe pas.

En effet, Robin S. Sharma dans son célèbre livre “Le moine qui vendit sa Ferrari” le dit clairement : « La fatigue est une création mentale. » Oui, nous nous créons un état de fatigue dès que nous nous ennuyons. C’est un signal pour nous dire qu’il est temps de changer quelque chose dans notre manière de vivre.

Pour cela, tu as besoin de te trouver une bonne raison le matin. Cela ne doit pas forcement être grandiose ou être approuvé par les autres. Oui, cela peut être tout petit comme jouer de la guitare, colorier, jardiner…

Trouve-toi cette petite action qui te redonne le sourire.

Être sur son chemin, être à sa place dans sa vie, ce n’est pas forcement avoir un métier qui fait rêver ou avoir de grandes activités, une grande maison… Non ! Nous sommes sur Terre pour être heureux et ça commence par faire de petites choses qui nous donnent le sourire.

En fait, nous ne faisons pas fausse route quand, dans notre quotidien, nous faisons de la place pour la joie de vivre.

Comment ne pas faire fausse route ? En faisant en sorte d’avoir envie de se lever le matin.

 

Question #2 : « Suis-je de bonne humeur ? »

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  10 astuces pour bien lire un livre de développement personnel

Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poserAvant toute chose, je voudrais que l’on soit d’accord sur ce qu’est être de mauvaise humeur.

Nous sommes clairement de mauvaise humeur lorsque :

  • nous râlons
  • un rien nous met en colère
  • notre visage est de marbre : pas de sourire, les sourcils sont froncés…
  • nous n’avons goût à rien

Lorsque nous sommes de mauvaise humeur, c’est souvent le signe que plus rien ne nous touche, plus rien ne nous émerveille. Nous sommes enfermés dans des sentiments, des émotions et des pensées négatives.

C’est pourquoi lorsque ton quotidien installe cette mauvaise humeur en toi, c’est qu’il ne te correspond plus, que tu n’es plus au bon endroit et à la bonne place. Il est temps pour toi de faire des changements, de bouger.

Bouger physiquement ou alors mentalement. Parfois, on a pas besoin de tout quitter, mais de seulement changer notre manière de voir les choses pour aller mieux.

Comment ne pas faire fausse route ? En prenant soin de notre humeur. Suis ce qui te met en joie, suis ce qui te fait sourire. Et, éloigne de ce qui te stresse ou te met en colère.

Je t’invite à te poser tous les soirs cette question : 

  • Qu’est-ce que j’ai aimé aujourd’hui et qu’est-ce que je n’ai pas aimé ? Comment faire plus de ce que j’ai aimé et comment faire moins de ce que je n’ai pas aimé ?

Ton chemin, celui qui te plait et te correspond se construit au fur et à mesure. En effet, cela ne va pas te tomber du ciel du jour au lendemain. Non. Ce seront toutes les petites choses que tu feras au quotidien qui paveront petit à petit ton chemin.

 

Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poser
Épingle cet article sur Pinterest pour l’avoir toujours à portée !

 

 

Question #3 : « Est-ce que je sais pourquoi je fais ça ? »

 

Savoir pourquoi nous faisons les choses est essentiel car, c’est ce qui donne du sens à notre vie.

Si on ne sait pas pourquoi on fait ça, alors pourquoi le faire ?

En effet, pour être heureux, nous avons besoin d’avoir le sentiment d’avancer et de nous améliorer. Nous devons avoir des objectifs.

Les objectifs ne sont pas forcément synonymes de performance ou de succès. Notre objectif peut bien être notre bonheur.

Finalement, “Je fais cela parce que ça me rend heureux” : voilà ce que devrait être notre seule réponse pour tout ce que l’on fait au quotidien.

Je t’invite à faire la liste de ce que tu as fait cette semaine. Ensuite, demande-toi pour chaque activité pourquoi tu l’as faite ? Quels étaient tes attentes, tes objectifs ?

Observe bien les activités que tu n’as pas aimées faire, mais que tu pensais devoir faire. Peux-tu pour ces activités revoir tes attentes, tes objectifs ? Peux-tu voir dans ce que tu n’aimes pas une bonne raison de le faire ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 exercices infaillibles pour lâcher prise

Admettons qu’amener tes enfants à l’école le matin ce soit un moment particulièrement stressant. Et finalement, cela devient vraiment une plaie au quotidien. Essaie de revoir ta façon de vivre cette activité. Si tu devais la faire en te disant : « Je le fais parce que c’est important que mes enfants aillent à l’école et je suis heureux de pouvoir leur offrir cette chance. Ou alors, je suis heureux de pouvoir passer un peu de temps avec eux pendant le trajet. », tout serait différent.

Comment ne pas faire fausse route ? En vérifiant bien que nous faisons les choses parce que cela nous rend heureux de le faire. 

Si ce n’est pas le cas, soit nous pouvons changer notre perception, soit nous pouvons trouver des solutions pour arrêter de faire cette activité.

 

 Conseil : Écouter notre coeur

 

Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poserJ’aurais pu écrire aussi : suivre notre sourire.

En effet, nous savons que nous ne faisons pas fausse route lorsque nous sourions. Lorsque nous avons notre petite voix intérieure qui chante « J’aime tout ce que je fais. »

Pourtant, aujourd’hui, aimer ce que nous faisons ce n’est pas ce que nous recherchons. C’est pourquoi nous sommes nombreux à nous réveiller des années plus tard en nous disant : « Qu’est-ce que c’est ma vie ? Elle ne me plait pas ! »

Aujourd’hui, nous avons tendance à oublier d’aimer ce que l’on fait parce que : 

  • Nous voulons être parfaits et faire les choses parfaitement
  • Nous recherchons la performance et le succès
  • Ou alors, nous faisons comme les autres parce que nous n’osons pas faire autrement.

En fait, nous oublions trop souvent d’écouter notre coeur. Nous ne savons pas écouter nos ressentis et nos besoins.

Deepak Chopra dans son livre “Cheminer vers la sagesse” nous parle très justement de la voie du coeur. L’auteur écrit qu’écouter et suivre notre coeur est la plus sûre façon d’être heureux car, lui sait intuitivement ce qui nous fait du bien.

Nous avons la mission d’être heureux et notre coeur est notre meilleur allié.

Et si nous prenions l’habitude, tous les jours, de demander à notre coeur : “De quoi as-tu besoin aujourd’hui pour te sentir bien ?”

 

En savoir plus sur comment ne pas faire fausse route

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

Je te propose de lire ces 2 livres inspirants sur le sujet :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vivre sans regret : 15 conseils à suivre pour ne rien regretter

 

 

 

  • Le bonheur d’être soi de moi-même. 🙂 Dans cet ebook je t’aide étape par étape à vivre pour toi. Pour cela, tu vas réapprendre à te connaitre, à mieux te parler, mieux penser pour ensuite, être capable de faire tes propres choix. Je t’invite à découvrir l’extrait de mon ebook en cliquant ici.

 

 

Je te remercie d’avoir lu cet article.

J’espère de tout coeur qu’il t’a plu et qu’il te guidera vers plus de bonheur.

Si tu as aimé, tu peux le partager.

À bientôt,

Tiffany 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
    171
    Partages
  • 27
  • 144
  •  
  •  

4 commentaires sur “Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poser

  1. Je suis sur le chemin de « trouver ma voie » en quête d’une vie simple, qui n’est pas du tout évident à cette époque. Mais petit à petit cela se fait.
    J’apprecie beaucoup ton blog et tes conseils. Merci pour ce partage.
    A suivre.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Véro,
      Je te remercie de partager ton expérience sur le blog.
      Je comprends quand tu dis qu’il est pas simple aujourd’hui d’avoir une vie simple.
      C’est un travail au quotidien. Petit à petit, on s’éloigne de ce qui ne nous convient plus et on se rapproche de ce qui nous convient.
      J’espère que le blog t’aidera dans ta quête encore et encore. 🙂
      À bientôt, Véro.
      Tiffany

  2. Bonjour,

    Moi, je me demande juste pourquoi depuis quelques années, nous avons tant besoin de “recettes”, “routines”, “pensées inspirantes”, et j’en passe, tout simplement pour être heureux ???
    Pourquoi est-ce que ce n’est pas tout simplement “naturel” ?
    Voilà, C’est ma question de ce matin, 7 heures, hier, une journée pleine de stress, aujourd’hui, la même journée, pleine de stress…..A méditer 😉 !

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Nadine,
      Ta question me fait sourire. Tu as tout à fait raison. Depuis quelques années, nous sommes pour beaucoup d’entre nous à la recherche de réponses concrètes pour être plus heureux.

      J’aime beaucoup cette citation qui dit que “L’être humain passe plus de temps à essayer d’être heureux qu’à l’être.”
      Il y a une grande part de vérité dans cette phrase.

      Pourtant, je crois que nous avons besoin de vraies réponses. Des réponses qui nous élèvent et nous inspirent, car malheureusement notre quotidien est plus source de stress comme tu le dis que de paix intérieure.

      Peut-être que la recherche de réponses à elle seule peut nous suffire à être heureux ? C’est ce que pense en tout cas car cette recherche, ce travail aussi nous invitent à être plus conscients du bonheur que nous offre notre vie actuelle. Oui, bien souvent, nous passons devant le bonheur sans même nous en rendre compte.

      Je te souhaite une belle journée remplie de stress, mais aussi de moments de bonheur.

      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *