Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poser

ne pas faire fausse route
Rejoins-moi sur Pinterest 🙂

Comment ne pas faire fausse route dans notre quête du bonheur ? On voudrait l’éviter et pourtant, ça nous arrive à tous. Des moments, on se sent inspiré, guidé et d’autres fois, on se sent vide et triste. Pourtant, faire fausse route est une bonne nouvelle ! Oui, car cela veut dire que notre bonheur n’est pas par là. Ne perdons pas plus de temps et suivons une autre direction : celle du coeur. 

 

Salut, cher lecteur, chère lectrice. C’est Tiffany. J’espère que tu vas bien. Je suis très heureuse de te retrouver dans ce nouvel article.

Aujourd’hui, je voudrais te parler de comment éviter de faire fausse route dans notre quête du bonheur.

Notre quête du bonheur est plus que légitime. J’ai la conviction qu’être heureux, c’est notre but, notre mission à tous !

Apprendre à être heureux, c’est apprendre à aimer notre vie, avec ses bons et ses mauvais cotés. C’est savoir savourer notre quotidien et apprécier les gens qui nous entourent pour qui ils sont vraiment.

Être heureux demande de la vigilance et de la constance dans nos efforts. Parfois, sans qu’on sache pourquoi, nous nous sentons essoufflés, vidés, autrement dit : malheureux.

Et si on pouvait éviter de faire fausse route et prévenir notre malheur ? Pour cela, je te propose 3 questions à surveiller quotidiennement !

 

1ère question : Est-ce que j’ai envie de me lever ?

 

ne pas faire fausse routeSi la réponse est non, c’est un signe qui ne trompe pas. Alors, peut être sommes-nous fatigués et, encore que…

Robin S. Sharma dans son célèbre livre “Le moine qui vendit sa Ferrari” le dit très clairement : la fatigue est une création mentale. Nous nous créons un état de fatigue dès que nous nous ennuyons.

Si tu veux, j’ai résumé les 7 outils de Robin S. Sharma pour nous aider à transformer notre vie, à lui donner plus de sens sur un blog-ami. Tu peux cliquer ici pour le lire.

Ne pas avoir envie de se lever est un signe qui devrait nous alarmer car, cela veut dire que nous ne voulons pas vivre notre vie. Nous la repoussons.

De plus, quand on se lève sans en avoir envie, notre manque de motivation et d’enthousiasme va nous suivre toute la journée. Nous allons gâcher notre journée, quand bien même, nous savons que cette journée sera perdue à tout jamais.

Notre temps est notre bien le plus précieux !

 

2e question – Suis-je de bonne humeur ?

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ma routine matinale - 10 pensées positives pour se motiver

Nous sommes clairement de mauvaise humeur si :

  • on râle
  • un rien nous met en colère
  • notre visage est de marbre : pas de sourire, les sourcils sont froncés…
  • nous n’avons goût à rien

Bonne nouvelle, être de bonne humeur s’apprend. Je te partage 11 habitudes à développer dans cet article. 🙂

Notre mauvaise humeur teinte tous les événements de notre journée, leur donnant un mauvais goût. Tout ce qui se trouve autour de nous semble dangereux, ennuyeux et fatiguant !

Nous manquons d’énergie et d’entrain. Nous ne sommes pas efficaces et surtout peu amicaux. Ne voyons-nous pas les gens nous fuir, nous et notre mauvaise humeur, ahah !

Pourtant, avoir de bonnes relations est indispensable à notre bonheur !

 

ne pas faire fausse route

 

3e question – Est-ce que je sais pourquoi je fais ça ?

 

Savoir pourquoi nous faisons les choses est essentiel car, c’est ce qui donne du sens à notre vie.

Si on ne sait pas pourquoi on fait ça, alors pourquoi le faire ? Ça ne sert à rien. C’est ainsi qu’on finit par s’enfermer chez nous et à tourner en rond.

Pour être heureux, nous avons besoin d’avoir le sentiment d’avancer et de nous améliorer. Nous devons avoir des objectifs.

Les objectifs ne sont pas forcément synonymes de performance ou de succès. Notre objectif peut bien être notre bonheur.

“Je fais cela parce que ça me rend heureux” : voilà ce que devrait être notre seule réponse. 🙂

Si on ressent un de ces 3 signes ou les 3 à la fois, pas de panique, car c’est une merveilleuse nouvelle ! Nous savons que nous faisons fausse route. Notre bonheur n’est pas par là.

Mais où est notre bonheur ? Et si je te disais qu’il n’est pas loin et qu’il nous suffit d’une chose ?

 

L’importance d’écouter son coeur

 

J’aurais pu écrire aussi : l’importance de suivre notre sourire. Autrement dit, suivre ce qui nous fait vibrer, ce qui fait pétiller nos yeux et nous fait sauter de joie.

“J’aime tout ce que je fais”

Aimer ce que l’on fait est une notion tellement importante. Et, pourtant, on a tendance à l’oublier.

  • On oublie d’aimer ce que l’on fait parce qu’on veut être parfait et faire les choses comme elles doivent être faites.
  • On veut rechercher la performance et le succès.
  • On veut faire comme les autres, et même mieux que les autres…

En fait, on oublie complètement d’écouter notre coeur, ce qu’on ressent et ce dont on a vraiment besoin. On oublie qu’on vit notre vie et pas celle d’une autre personne. 

ne pas faire fausse routeDeepak Chopra dans son livre “Cheminer vers la sagesse” (que je suis en train de lire et dont je te ferai un résumé bientôt) nous parle très justement de la voie du coeur. L’auteur écrit qu’écouter et suivre notre coeur est la plus sûre façon d’être heureux car, lui sait intuitivement ce qui nous fait du bien.

Nous avons la mission d’être heureux et notre coeur est notre meilleur allié.

Et si nous prenions l’habitude, tous les jours, de demander à notre coeur : “De quoi as-tu besoin aujourd’hui pour te sentir bien ?”

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment être positif ? 6 étapes à suivre

Ne pas faire fausse route veut dire :

1 – Avoir envie de se lever !
2 – Être de bonne humeur
3 – Savoir pourquoi on fait ce qu’on fait : parce qu’on aime ce qu’on fait. 

 

Mon témoignage sur l’importance d’écouter son coeur

 

Si tu suis depuis quelque temps mon blog, tu sais que je me suis lancée dans une routine matinale. Je te partage dans cet article les 6 exercices que je fais.

Hier, j’écrivais l’article “Comment tenir ses engagement en 6 étapes” parce que cette semaine, je n’avais pas fait ma routine matinale pendant 2 jours. J’avais donc décidé de me re-motiver en re-lisant Miracle Morning de Hal Elrod.

Malgré cette lecture inspirante et mon article publié, je me sentais mal. J’ai fait ce constat :

  • Je suis de mauvaise humeur depuis 2-3 jours. Je me dispute beaucoup avec mon mari. Je ne donne pas de nouvelles à mes amis. Autrement dit, je me renferme sur moi-même.
  • Je n’ai pas envie de me lever et ça ne m’aide guère à être de meilleure humeur.
  • De plus, une question me trotte dans la tête depuis 2-3 jours : quel est l’intérêt pour moi de faire ma routine matinale ? Quel est mon “pourquoi” ?

Hier, après une marche d’une heure, en compagnie de ma mauvaise humeur et ma question “Pourquoi ?” qui me trottait dans la tête, j’ai compris que :

Je me sentais mal parce que je n’aimais pas ce que je faisais ! En fait, je faisais les choses parce que je pensais que je devais les faire. 

Je me suis donc posée cette question : “Et, si maintenant je faisais ma routine matinale parce que j’aime ce que je fais, qu’est-ce que je ferais ?”

Et voilà, j’ai écouté mon coeur et je me sens légère. À tel point qu’hier dans mon journal de gratitude, j’ai noté que j’avais écouté mon coeur et que j’étais sur un petit nuage, ahah !

 

ne pas faire fausse route
Rejoins-moi sur Instagram 🙂

J’espère de tout coeur que cet article te sera utile et qu’il t’aura donné un peu d’inspiration pour faire de ta vie, une vie plus belle et plus sereine.

Je te remercie de m’avoir lue.

Tu peux partager, si toi aussi, tu penses que le bonheur se décide et s’apprend.

Dis-moi si toi aussi tu as déjà remarqué que tu faisais fausse route, à quoi l’as-tu remarqué et comment tu as fait pour “rectifier” ta direction.

Je te dis à très bientôt.

Tiffany, chercheuse de pépites de bonheur

 

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    28
    Partages
  • 26
  • 2
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur “Comment ne pas faire fausse route ? 3 questions à se poser

  1. Je suis sur le chemin de « trouver ma voie » en quête d’une vie simple, qui n’est pas du tout évident à cette époque. Mais petit à petit cela se fait.
    J’apprecie beaucoup ton blog et tes conseils. Merci pour ce partage.
    A suivre.

    1. Tiffany Buton dit :

      Bonjour Véro,
      Je te remercie de partager ton expérience sur le blog.
      Je comprends quand tu dis qu’il est pas simple aujourd’hui d’avoir une vie simple.
      C’est un travail au quotidien. Petit à petit, on s’éloigne de ce qui ne nous convient plus et on se rapproche de ce qui nous convient.
      J’espère que le blog t’aidera dans ta quête encore et encore. 🙂
      À bientôt, Véro.
      Tiffany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *