Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

Nous n’avons pas appris comment être heureux. C’est une évidence ! En effet, nous passons notre temps à essayer de deviner ce que pensent les autres, parce que nous croyons que notre bonheur dépend des autres, de ce qu’ils pensent de nous ou de ce qu’ils font pour nous. Or, notre bonheur ne dépend que de nous-mêmes. Notre bonheur part de nous-mêmes. C’est pourquoi l’introspection est la clé pour accéder au bonheur. Voici 6 étapes pour faire son introspection pas à pas et en douceur. 

 

Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

 

1 – Faire une pause

 

En effet, pour faire son introspection, il est essentiel de faire une pause. Or, dans notre quotidien bien trop chargé, cela s’avère un peu compliqué.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à apprendre à ne rien faire, à t’autoriser à ne rien faire.

En fait, as-tu remarqué que tu t’agites dans tous les sens, que dès que tu as terminé quelque chose, tu te rues sur une autre tâche.

Et si tu t’accordais 5 minutes ?

5 minutes pour respirer, boire un verre d’eau et regarder par la fenêtre.

5 minutes pour étirer ton corps, pour te masser la nuque.

Parce qu’une introspection commence par du silence, du calme et une certaine immobilité.

En effet, nous ne faisons pas notre introspection en faisant dix mille choses en même temps.

Cela dit, la bonne nouvelle, c’est que tu n’as pas besoin d’une heure non plus pour faire ton introspection.

En fait, 5 minutes suffisent. 5 minutes, régulièrement, bien entendu. (rires)

Donc, demande-toi là maintenant : comment faire plus de petites pauses de 5 minutes dans ton quotidien ?

 

Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

 

2 – Faire le point pour faire son introspection

 

Alors, que faire de ce moment de silence, d’immobilité ? Faire le point !

Pour cela, commence par une question toute simple : comment est-ce que je me sens en ce moment ?

Puis, creuse un peu : est-ce que quelque chose me pèse ces derniers temps ? 

Si oui, reviens sur la situation. Décris-la précisément.

Pourquoi est-ce que cette situation te pèse ? Que s’est-il passé ? 

Reste dans les faits, ne tombe pas dans l’interprétation. 

 

3 – Se recentrer sur soi

 

En effet, l’un des problèmes à l’introspection, c’est notre tendance à interpréter les choses, mais aussi de nous centrer que sur les autres.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Donner un sens à sa vie : un texte magique pour se recentrer

Pourquoi ont-ils dit ou fait cela ? À quoi pensaient-ils et que pensent-ils maintenant ?

En fait, le regard des autres a une trop grande importance pour nous et cela nous pèse, nous dévore même.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à te recentrer sur toi.

Toi, que penses-tu de la situation qui te pèse ? Comment souhaites-tu réagir à cette dernière ?

As-tu des idées pour ne plus subir ce genre de situations dans l’avenir ? 

Qu’as-tu besoin ? De quoi as-tu envie ?

Parce que l’introspection, c’est l’art de revenir à soi pour mieux se connaître, mieux se comprendre et ainsi prendre de meilleures décisions pour se créer une vie plus heureuse et plus douce. 

Mais, malheureusement, trop souvent, nous prenons nos décisions en fonction de ce que nous croyons que pensent les autres, afin qu’ils nous aiment, nous apprécient. 

C’est pourquoi recentre-toi sur toi, autorise-toi cela. C’est nécessaire, vital !

Parce que tu es ici pour être toi et vivre ta vie selon tes besoins et tes envies. Et non pas en fonction de ceux des autres.

 

Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

 

4 – Remplacer la culpabilité par de la bienveillance

 

Alors, quand nous revenons sur certaines choses qui nous touchent, quand nous nous recentrons sur nous, nous avons tendance à nous rabaisser et à culpabiliser.

En effet, nous ne nous trouvons jamais à la hauteur, nous ne voyons toujours que nos défauts. C’est pourquoi nos moments introspectifs deviennent des séances pendant lesquelles nous nous malmenons.

Stop !

Parce que l’introspection, c’est l’art de cultiver de la bienveillance envers nous-mêmes. En fait, c’est l’art de poser un regard plus doux, plus compréhensif, plus compatissant sur nous-mêmes.

C’est pourquoi, quand tu reviens en toi, sur un événement, remplace toujours ta culpabilité par de la bienveillance.

En effet, c’est dans les moments où tu te sens le moins sûr.e de toi que tu as le plus besoin de ta bienveillance.

Alors, respire et parle-toi, accueille-toi avec plus de bienveillance.

 

5 -Remplacer les jugements par de la curiosité pour faire son introspection

 

En effet, il est bien trop facile de nous critiquer et de nous juger sévèrement.

Pourtant, quand nous faisons notre introspection, il est bien plus intéressant, utile pour nous, de poser un regard curieux.

En fait, quand tu te recentres sur toi à propos d’un événement qui te pèse, demande-toi avec curiosité : pourquoi ai-je réagi ainsi ? Et si j’avais réagit comme cela, comment est-ce que je me serais senti.e ?

Imagine, observe, sois plus curieux, curieuse de toi-même.

En effet, arrête de te mettre dans des cases : je suis trop égoïste, trop nul.le, trop colérique, je manque trop de confiance en moi.

Au contraire, essaie d’en sortir. Essaie de voir ce que tu pourrais être, ce que tu pourrais devenir, à force de prises de conscience et de nouvelles décisions. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Être introverti : 6 exercices pour s’accepter et être heureux comme on est

Parce que l’introspection te permet justement de devenir une meilleure personne, en te faisant prendre conscience de ce qui te pèse, te gène, de ce que tu voudrais changer et de ce que tu peux changer ! 

 

Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

 

6 – Choisir d’apprendre, de grandir et d’évoluer pour faire son introspection

 

Enfin, l’introspection, c’est le moment idéal pour nous souvenir que nous sommes là pour apprendre, grandir et évoluer.

En effet, nous ne sommes pas là pour être parfaits, mais pour apprendre. Vois-tu la différence ?

C’est pourquoi, quand tu fais ton introspection, choisis d’apprendre.

Arrête de te croire bloqué.e, et même victime d’une malédiction. Tu peux changer, tu en capable et tu es ici pour cela.

Pour autant, faire le choix d’apprendre et de changer ne veut pas dire se rejeter. Bien au contraire.

En effet, l’introspection, c’est l’art de se regarder en face, en toute honnêteté, mais avec une grande bienveillance et la volonté de devenir de plus en plus la personne que nous avons envie d’être.

C’est pourquoi il est essentiel avant tout de s’accepter tel que nous sommes, d’arrêter de faire semblant, d’oser voir ce qui nous gêne en nous et de nous relever les manches pour changer doucement et pas à pas.

Voilà, c’est ça la magie de l’introspection et c’est donc la clé pour accéder au bonheur !

 

Introspection : la clé pour accéder au bonheur en 6 étapes

 

En savoir plus pour être plus heureux

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

De plus, je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Mon ebook « Le bonheur d’être soi ». Dans cet ebook, je t’enseigne l’art d’être toi-même. Concrètement, tu apprends pas à pas à te libérer du regard des autres et à vivre pour toi. Je te conseille de tout coeur cet ebook qui t’apportera confiance en toi et motivation !

 

 

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.