Pensées suicidaires : 6 conseils tout doux pour s’en libérer

Pensées suicidaires : 6 conseils tout doux pour s’en libérer

On n’en parle pas, mais les pensées suicidaires arrivent à tout le monde, tous les jours. En effet, les problèmes du quotidien, les épreuves de la vie nous fragilisent jusqu’à, un jour, avoir des pensées vraiment très sombres. Que faire dans ces moments-là ? Voici 6 conseils tout doux.

 

Pensées suicidaires : 6 conseils tout doux pour s’en libérer

 

1 – Comprendre que ça arrive à tout le monde

 

Tout d’abord, il est essentiel pour moi de te dire que ça arrive à tout le monde, tous les jours, d’avoir des pensées suicidaires.

Tout simplement, parce que la vie n’est pas toujours facile et que le monde nous parait bien hostile et dangereux.

C’est pourquoi il arrive que des pensées suicidaires nous prennent par surprise.

Alors, peut-être que dans ton cas, cela fait un moment que tu en as.

Mais, vraiment, prends conscience que tu n’es pas seul.e à en avoir. Tout le monde, tous les jours, est traversé par des pensées suicidaires.

Parce que certains problèmes semblent insurmontables ou alors parce qu’ils se répètent bien trop souvent, ou parce que l’ambiance à la maison, au travail ou même dans la société dans laquelle on vit nous pèse trop. 

Les raisons sont multiples, très personnelles, très intimes d’ailleurs, mais le résultat est le même : des pensées qui nous soufflent d’en finir, parce que trop, c’est trop. 

Tu n’es pas seul.e avec ce genre de pensées.

 

Pensées suicidaires : 6 conseils tout doux pour s’en libérer

 

2 – Ne pas prendre les pensées suicidaires au sérieux

 

C’est pourquoi si tu n’es pas seul.e avec ces pensées, c’est que peut-être tu peux ne pas les prendre autant au sérieux.

Oui, peut-être que ces pensées ne sont qu’un mécanisme « naturel » du mental humain.

Pour moi, les pensées suicidaires sont un signal. Le signal que nous ne voyons que du négatif autour de nous et surtout que nous faisons le choix de ne plus avoir d’espoir.

En fait, je crois que quand les pensées suicidaires se font entendre, c’est pour nous dire qu’il est temps de changer notre façon de penser, et vite.

Autrement dit, les pensées suicidaires ne viennent pas annoncer la fin, mais un renouveau. Il est temps de changer certaines choses. 

Je vais te donner quelques conseils pour cela.

Je voudrais juste ajouter avant cela que si vraiment tu n’arrives pas à ne pas prendre au sérieux tes pensées suicidaires, alors parles-en à un professionnel : un médecin, un psychologue. Il existe aussi des organismes professionnels. Leurs numéros sont sur internet. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment oublier son ex : 6 conseils pour passer à autre chose

Parce que, parfois, nos pensées prennent toute la place et nous croyons ce qu’elles nous disent. C’est parce que nous sommes trop fatigués que nous n’arrivons plus à prendre du recul par rapport à nos pensées. Ça arrive. C’est pourquoi demande de l’aide. 

 

3 – Arrêter de se comparer

 

Quand on a des pensées suicidaires qui nous traversent, c’est que sûrement nous sommes en train de nous comparer à ceux qui ont beaucoup plus que nous : une meilleure santé, une plus belle maison, un meilleur travail, de meilleures relations, de plus beaux projets…

Et, à côté de ces personnes, notre vie semble insignifiante. Nous ressentons de la honte, une grande frustration, un sentiment de manque et c’est ainsi que des pensées suicidaires naissent.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à arrêter ce genre de comparaisons. De toute urgence.

Pour cela, coupe les réseaux sociaux, la télévision… pendant quelques jours. 

Recentre-toi sur toi, sur ce qui t’entoure. Redécouvre les petits instants de ton quotidien dans lesquels de petites joies se cachent.

De plus, tu peux t’arrêter quelques instants pour penser à ceux qui ont moins que toi : une moins bonne santé, pas de toit au-dessus de leur tête, pas de travail…

Non pas pour t’accabler, parce que le monde est injuste, mais pour te rappeler que tu as de la chance et que tu as des raisons de te réjouir.

Parce que dans notre société de consommation, on nous répète du matin au soir qu’il nous manque des choses super importantes dans notre vie pour être heureux et qu’il nous fait de l’argent pour les acheter. Faux !

Tu as tout ce qu’il faut. 

 

Pensées suicidaires : 6 conseils tout doux pour s’en libérer

 

4 – Arrêter de s’entourer de négatif pour ne pas nourrir de pensées suicidaires

 

En coupant les réseaux sociaux et la télévision, tu vas également te couper de tout le négatif des informations. 

Parce qu’on nous répète du matin au soir que le monde va mal, qu’il est injuste, que les gens sont violents et égoïstes, alors pas étonnant que des pensées suicidaires se fassent entendre.

Comment vivre dans un monde aussi injuste et chaotique ?

Mais, c’est parce qu’on nous parle que de ce qui va mal, on ne nous parle pas de toutes ces personnes qui font le bien, de toutes ces personnes qui connaissent un bonheur aujourd’hui : les naissances, les projets qui se concrétisent, des retrouvailles, des rires partagés.

Il y a de belles choses dans le monde. Elles se passent à chaque instant, mais la télévision ne nous en parle pas.

Alors, coupe le négatif et connecte-toi au positif.

Va t’asseoir dans un parc et écoute les éclats de rire autour de toi. 

 

5 – Faire des trucs au lieu de s’accrocher à ses pensées suicidaires

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Sentiment de solitude : 4 conseils quand on se sent seul

Les pensées suicidaires nous poussent à nous replier sur nous-mêmes. Parce que nous croyons en ces pensées.

On oublie que nous avons toujours le choix de ne pas écouter une pensée. Oui, nous pouvons entendre une pensée et lui dire : « Non, merci. »

Personnellement, quand j’ai des pensées sombres, je leur dis « Non, merci. Je vais faire des trucs plutôt. »

Et, je vais lire ou je vais marcher.

Je vais faire du sport, promener mon chien.

Ou je vais ranger ma maison, faire à manger…

Je vais faire des trucs.

Toi aussi, fais des trucs. N’importe quoi du moment que tu arrêtes d’écouter tes pensées qui vraiment ne sont pas légères et joyeuses.

Attends que ça passe, car ça passera ! 

 

Pensées suicidaires : 6 conseils tout doux pour s’en libérer

 

6 – Apprendre à être heureux 

 

J’ai décidé d’apprendre à être heureuse, quand j’en ai eu marre d’être malheureuse. Mais, vraiment marre. Je me souviens avoir ressenti une grande colère, comme : « Ça suffit maintenant. Moi aussi, je veux être heureuse. »

Et, j’en ai fait mon objectif et ça l’est toujours aujourd’hui.

Finalement, c’est quand rien n’allait dans ma vie, quand j’étais au bord du gouffre que j’ai pris la meilleure décision de ma vie.

Quand j’y pense, c’est fou !

C’est pourquoi si tu as des pensées suicidaires en ce moment, c’est le moment idéal pour toi pour apprendre à être heureux, heureuse.

Et, la bonne nouvelle, c’est que tu es déjà en train de le faire.

Oui, lire cet article est déjà un premier pas, une première action. Alors, de tout coeur, bravo !

Continue. Continue de lire des articles qui te font du bien.  

Nourris ton coeur et ton mental de choses positives. Tous les jours ! C’est le secret. 

Parce que le bonheur ne s’attend pas, il ne tombe pas non plus du ciel. Le bonheur s’apprend ! 

Tu vas y arriver !

 

Pensées suicidaires : 6 conseils tout doux pour s’en libérer

 

En savoir plus pour dire stop à la déprime

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te conseille ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • L’art du bonheur du Dalaï-Lama. C’est un livre que j’ai adoré, parce qu’il est doux pour le coeur et l’esprit. Je te conseille de tout coeur ce lire qui t’aidera à mieux te comprendre et à prendre ton bonheur en main.

 

 

 

  • L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle. C’est l’un des premiers livres de développement personnel que j’ai lus et je l’ai adoré. Il est à la fois léger, simple et tellement puissant. C’est pourquoi je te le conseille de tout coeur, car il te fera beaucoup de bien. 

 

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pratiquer la pensée positive : 3 clés puissantes pour revenir au positif

Si tu as aimé, dis-le-moi en commentaire.

Prends soin de toi.

Tiffany Buton

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ». 

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.

Si tu as aimé, tu peux partager :)
 
 
    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.