Arrêter de se plaindre et positiver : 8 conseils à appliquer

Arrêter de se plaindre et positiver : 8 conseils à appliquer

Arrêter de se plaindre pour positiver est un des chemins qui conduit au bonheur. Pourtant, ce n’est pas évident. En effet, se plaindre est presque devenu une seconde nature. Alors, comment apprendre à positiver ? Voici 8 conseils à appliquer.

 

Arrêter de se plaindre et positiver : 8 conseils à appliquer

 

1 – Arrêter de se comparer pour arrêter de se plaindre

 

Nous nous comparons aux uns et aux autres constamment, et sans même nous en rendre compte. Nous comparons notre physique, nos possessions, nos vies… et cela nous amène à nous plaindre.

À nous plaindre de tout : de notre corps, de notre vie, de notre travail, de notre maison, de notre couple…

En fait, en nous comparant aux personnes qui nous semblent plus chanceuses que nous nous nous condamnons au malheur. Mais, nous ne nous en rendons pas compte.

Alors, comment faire pour arrêter de se plaindre ? 

Tout d’abord, en allant le moins possible sur les réseaux sociaux, car c’est le lieu où l’on se compare le plus avec les autres.

Ensuite, il est essentiel de mettre une nouvelle habitude en place, celle de faire l’inventaire de nos forces, de nos talents et de nos points forts.

En effet, tu as des qualités, tu sais des choses, tu as de la chance, mais tu l’oublies bien souvent à trop regarder les autres.

C’est pourquoi je t’invite à positiver quand tu t’entends te plaindre de toi et de ta vie. Positive en faisant la liste de tout ce que tu as, de tout ce que tu sais et de toutes les belles surprises que tu as reçues de la vie.

 

2 – Arrêter de vouloir comprendre les autres

 

Certaines personnes participent à notre sentiment de bonheur. Mais, les autres, toutes les autres nous font sortir de nos gonds le plus souvent.

Autrement dit, nous sommes heurtés par les comportements des autres et par leurs opinions. On voudrait qu’untel soit plus comme ceci et que machin soit moins comme cela.

Et, c’est pourquoi nous passons beaucoup de temps à nous plaindre des uns et des autres au quotidien.

Alors, comment arrêter de se plaindre ?

Il s’agit d’arrêter de nous concentrer sur les autres pour nous concentrer sur nous-mêmes.

Concrètement, cela veut dire que plutôt d’essayer de comprendre pourquoi untel a fait cela ou dit cela de revenir à ce que nous nous faisons et à ce que nous nous pensons et disons.

En fait, il s’agit d’arrêter de croire que nous pouvons changer les autres et qu’ils doivent changer pour que nous soyons heureux.

Reviens à toi et ne fais plus dépendre ton bonheur de ce que font ou pensent les autres, car tu es en train de te condamner au malheur.

C’est pourquoi je t’invite à positiver en t’écoutant radoter sur les autres : « Untel a fait ça aujourd’hui et je suis contrarié.e » positive en remplaçant cela par : « Aujourd’hui, j’ai fait cela et j’en suis heureux, heureuse. »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 15 meilleurs livres pour être heureux, s'inspirer et se motiver

 

Arrêter de se plaindre et positiver : 8 conseils à appliquer

 

3 – Arrêter de se plaindre : accepter les aléas de la vie 

 

Les mauvaises surprises, ça arrive, à tout le monde, tous les jours.

Pourtant, quand elles tombent sur notre propre tête nous sommes étonnés et nous trouvons cela injuste. Et, c’est ce sentiment d’injustice qui nous étouffe et qui nous pousse à nous plaindre et à arpenter encore et encore le chemin du malheur.

Alors, pour arrêter de se plaindre, il est essentiel d’apprendre à lâcher ce qui ne dépend pas de nous.

C’est pourquoi je te propose d’apprendre à positiver dans ces moments-là. Pour cela, écoute-toi te plaindre au sujet des injustices qui t’ont été faites. 

Oui, c’est normal que tu sois triste et même en colère, mais maintenant il s’agit de te libérer de tout cela, de t’autoriser à continuer ton chemin. 

Alors, respire car tu n’es pas responsable de ce qui t’est arrivé. La vie n’est pas venu pour te punir. En fait, ce sont simplement des choses qui arrivent, ce sont des aléas. 

C’est pourquoi respire et répète-toi : « Je me déleste de ce fardeau et je vais librement. »

 

4 – Revoir son agenda

 

Il n’est pas rare de se plaindre du manque de temps. En effet, nous sommes nombreux à courir dans tous les sens et pourtant, toutes les choses que l’on voudrait faire ne tiennent pas dans notre agenda. 

Et si le problème, ce n’était pas le manque de temps, mais plutôt le nombre de choses que nous voulons faire ou que nous croyons devoir faire ? 

En effet, le monde moderne va vite et nous pensons devoir tenir la même cadence. 

C’est pourquoi, pour arrêter de se plaindre, il devient urgent d’arrêter de croire en ce mensonge : nous ne sommes pas des machines à faire et notre valeur personnelle ne dépend pas du nombre de choses que nous faisons chaque jour.

En fait, nous sommes des êtres humains, nous sommes là pour être, et non pas pour faire.

Alors, comment faire ? Je t’invite de tout coeur à revoir ton agenda et à le rendre plus positif. Pour cela, au lieu de le remplir au maximum, supprime des activités et marque « Pause » à la place.

Concrètement, regarde parmi les choses que tu fais de semaine en semaine, celles qui te plaisent le moins. Supprime celles-ci et fais des pauses à la place.

Tu verras que lorsque tu ouvriras ton agenda et que tu verras le mot « pause », tu auras moins envie de te plaindre. (rires)

 

Arrêter de se plaindre et positiver : 8 conseils à appliquer

 

5 – Lister ce qu’on aime et en faire plus

 

Parfois, ce n’est pas le sentiment de manquer de temps qui nous pousse à nous plaindre, mais plutôt le fait qu’on ne fait que des choses que l’on n’aime pas.

En fait, c’est notre joie de vivre qui nous manque.

Alors, comment faire ?

Pour positiver, je t’invite à faire la liste de toutes les choses que tu aimes faire (regarder ta série préférée, lire, écrire, jardiner, aller au cinéma, cuisiner, ne rien faire…) et à faire plus de ces choses. 

Alors, dis comme cela, ça semble bien facile, mais ça l’est vraiment. (rires)

En fait, tu remarqueras que tu ne t’autorises pas à faire les choses que tu aimes. Oui, tu te sens coupable de prendre du temps pour toi pour te faire plaisir, car tu as le sentiment de ne pas faire assez pour les autres.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment ne pas se gâcher la vie : 8 mauvaises habitudes à éviter

Mais, si tu lis cet article, c’est que tu te rends bien compte que tu as besoin d’arrêter de te plaindre, que c’est en train de t’étouffer, et peut-être même d’étouffer les personnes de ton entourage, alors il est temps que tu changes des choses dans ta manière de vivre et de penser. 

Crois-moi à trop penser aux autres et jamais à toi, tu vas continuer d’arpenter le chemin du mal-être.

Autrement dit, fais plus de choses que tu aimes sans te sentir coupable.

 

6 – Arrêter de se plaindre : se concentrer sur le moment présent 

 

Arrêter de se plaindre, c’est laisser le passé au passé. En effet, souvent nous râlons sur ce qui nous est arrivé hier, sans nous rendre compte que nous gâchons ainsi le moment présent.

Finalement, c’est comme si on se punissait deux fois : hier, nous avons été triste ou en colère pour un événement et on continue à ressasser tout cela aujourd’hui.

Quand on y pense, on se rend bien compte que cela n’a pas de sens et qu’il nous suffit de lâcher.

Alors, comment nous concentrer sur le moment présent ? Quand tu t’entends te plaindre, pose-toi une question : « Est-ce que ce dont je suis en train de me plaindre est en train de se dérouler là, maintenant ? » Si la réponse est non, alors laisse tomber tout simplement.

Puis, tu peux aller plus loin et positiver en te concentrant vraiment sur le moment présent : que vois-tu, que sens-tu ? Vois les fleurs autour de toi, entends le chant des oiseaux ou le rire de cet enfant à côté de toi.

Parce que le moment présent est le lieu de tant de jolies choses, alors pars à leur recherche.

 

Arrêter de se plaindre et positiver : 8 conseils à appliquer

 

7 – Se reprendre en main

 

Nous ne nous en rendons pas compte, mais nous plaindre, c’est nous positionner en tant que victimes.

Pourtant, nous ne sommes les victimes de personne. En effet, si quelque chose ne nous plait pas dans notre vie, nous avons le pouvoir de changer les choses.

Oui, nous pouvons changer d’endroit lorsqu’on ne se sent pas bien quelque part, nous pouvons nous éloigner de certaines personnes lorsque leur compagnie ne nous convient pas.

De plus, nous pouvons nous mettre au sport, aller chercher cette promotion, changer de travail…

En fait, arrêter de se plaindre, c’est comprendre que tout est possible. Oui, nous ne sommes pas condamnés à supporter ce qui nous est insupportable. 

Bien sûr, cela peut nous demander du courage, de la persévérance que nous n’avons pas toujours. Dans ces moments-là alors, demande de l’aide. 

De plus, comprends que tout ne se fera pas en un jour, mais que déjà faire un petit pas dans la direction de ce que l’on veut et en nous éloignant de ce que l’on ne veut plus est déjà une grande victoire.

Alors, fais ce petit pas ! 

 

8 – Commencer un carnet de gratitude 

 

J’ai gardé le conseil ultime pour la fin (rires). En effet, pratiquer la gratitude, c’est magique ! Vraiment.

La gratitude, c’est un aimant à bonheur, car cela nous rappelle que nous avons déjà beaucoup de chance dans notre vie et cela nous aide à respirer plus joyeusement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Se reprendre en main : 7 conseils pour prendre en main son bonheur

En fait, se plaindre, c’est tomber dans un cercle vicieux. Oui, plus nous nous plaignons et plus nous voyons des raisons de nous plaindre.

Alors que plus on se dit que nous avons de la chance et plus nous voyons de raisons d’avoir de la chance.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à commencer un carnet de gratitude et de noter chaque jour les 3 ou 10 raisons que tu as de te sentir reconnaissant.e d’être en vie.

Amuse-toi ! Vois le positif dans ta vie. Il y en a. Cherche et radote à ce sujet. 

En fait, il est temps que tu prennes conscience que cela fait déjà un moment que tu te plains et que tu peux constater que cela ne fait qu’empirer avec le temps, autrement tu ne serais pas en train de lire cet article. 

Je le sais, car justement j’ai commencé à apprendre à être heureuse en me rendant compte à quel point je me plaignais et que cela était en train de me gâcher la vie. Donc, je sais ce que cela fait. 

C’est pourquoi je t’invite à changer les choses. Même si tu trouves l’idée du carnet de gratitude un peu bizarre, essaie-la, car il est essentiel que tu commences à changer les choses concrètement, car sinon rien ne changera. 

 

Arrêter de se plaindre et positiver : 8 conseils à appliquer

 

En savoir plus pour être heureux

 

Je t’invite à lire ces 2 articles complémentaires :

 

Je te propose ces 2 livres inspirants sur le sujet :

  • Avec des si et des peut-être de Carène Ponte. Un roman pétillant dans lequel on rencontre une jeune femme qui passe sa vie à remettre en cause son présent. Elle se dit « Et si j’avais fait cela, j’aurais eu une plus belle vie… » et un jour, la vie va la prendre à son propre jeu et va changer son présent. La jeune femme va se rendre compte que finalement son présent d’avant n’était pas si mal… Je te conseille de tout coeur ce livre qui nous rappelle l’importance d’arrêter de se plaindre pour profiter des joies simples de notre présent.

 

 

 

  • L’ebook « Reprendre sa vie en main ». Cet ebook t’aidera à faire le point sur ta vie et à changer ce que tu souhaites changer. En fait, il t’apportera une plus grande confiance en toi pour prendre les choses en main, une plus grande sérénité pour être plus heureux, heureuse ici et maintenant et tu retrouveras une plus grande joie de vivre qui te donnera envie de voir le positif plutôt que de ressasser le négatif. Je te le conseille de tout coeur, car j’y ai mis tous les conseils et exercices qui m’ont aidés à changer ma vie et à arrêter de me plaindre.

 

 

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Si tu as aimé, partage-le !

Écris « oui » dans les commentaires si l’article a résonné en toi.

De tout coeur,

Tiffany

Si tu as aimé, tu peux partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    70
    Partages
  •  
  • 70
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *